Cautious Hero-Vol.-1-1

Cautious Hero tome 1 et 2 : mieux vaut prévenir que guérir

Décidément, on enchaîne les nouvelles licences en septembre. On sent pleinement que les éditeurs font leur rentrée afin de nous proposer toujours plus de voyages littéraires uniques. C’est donc toujours un réel plaisir que de pouvoir se plonger dans ces épopées qui nous sont totalement inconnues et que l’on va découvrir avec des étoiles pleins les yeux. Dans ce domaine, Doki-Doki a frappé fort en proposant deux séries inédites qui sont venues rejoindre leur catalogue il y a seulement quelques jours. On a donc décidé qu’aujourd’hui, on allait s’attarder sur la première d’entre elle à savoir Cautious Hero. Ayant fait son apparition dans toutes les librairies à travers ses deux premiers volumes, ce titre est loin d’être inconnu en France étant donné que l’adaptation animée est disponible sur Wakanim. Cherchant à jouer sur l’isekai afin de proposer un récit aussi épique que totalement loufoque, cette aventure ne va avoir de cesse de nous faire aller de surprise en surprise. Un récit possédant de nombreux atouts autre que son humour efficace. Il est donc grand temps d’accompagner le héros le plus prudent de l’univers.

L’élu que personne n’aurait imaginé

Cautious Hero - élu

Trop beau pour être vrai.

Cautious Hero, imaginé par Light Tuchihi et dessiné par Koyuki, nous emmène dans le domaine des dieux. C’est dans ce dernier que ces divinités vont devoir accomplir l’une de leur principale tâche. En effet, l’univers est constitué d’une multitude de mondes et il est du devoir de ces êtres célestes de les sauver. Chacun d’entre eux doit donc faire de son mieux pour empêcher les forces des ténèbres de détruire ces royaumes en choisissant un élu pour les combattre. C’est ainsi que l’on fait la connaissance de Ristarte, une jeune déesse qui n’a sauvé que cinq mondes jusqu’à présent. Ses compères vont la désigner pour s’occuper d’un sauvetage de classe S. En voyant la difficulté qui va se présenter à elle, cette demoiselle sait qu’elle est en mauvaise posture. S’attristant sur son sort, elle accepte finalement ce rôle et se jette dans les diverses candidatures de héros qui lui sont proposés. Si la plupart pourraient convenir à des missions de bas niveau, personne ne semble pouvoir être en mesure de faire face à la menace qui se présentera. C’est abattue et désemparée que son regard va se porter sur une fiche qui va éveiller sa curiosité. Le prétendant répondant au nom de Seiya Ryûgûin et ses stats sont anormalement hausses pour quelqu’un de niveau 1. Pensant avoir trouvé sa poule aux oeufs d’or, Ristarte ne va pas se faire prier pour faire appel à lui.

En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, le jeune homme se trouve transporté devant elle et la déesse prend son temps pour lui expliquer la situation. Faisant toujours de son mieux pour tout bien expliquer afin que son interlocuteur puisse assimiler ce qui l’attend, elle a toujours eu le droit à des cris de joie de la part de ceux qui deviendraient des légendes. Malheureusement, l’homme devant elle est loin d’être comme le commun des mortels. Il va tout de suite imaginer que cela fait partie d’une ruse pour se débarrasser de lui et va donc être particulièrement méfiant. Après quelques échanges, elle finit par lui faire comprendre son rôle et celui-ci va finalement accepter. Ristarte ne peut contenir sa joie en imaginant l’aventure paisible qui l’attend en compagnie de son nouveau poulain. La jeune femme n’aurait alors jamais imaginer que le garçon en question allait investir la salle d’invocation pour s’entraîner et se muscler. Elle avait totalement zappé la dernière ligne sur sa fiche qui indiquait qu’il était extrêmement prudent. Ainsi va débuter un long et éprouvant périple pour cette déesse qui va devoir s’acoquiner d’un élu dont la prudence maladive va systématiquement changer ses plans. Les nerfs de Ristarte vont être mis à rude épreuve face à ce héros bien trop prudent.

Rien qu’en lisant ce synopsis, on peut aisément s’imaginer que Cautious Hero va jouer la carte de l’exagération, mais aussi de la comédie pour nous convaincre. Un parti-pris efficace qui va surtout tirer toute sa force de ce contraste qu’il y a entre notre cher élu et les héros que l’on a l’habitude de voir dans ce genre d’oeuvres. Une manière de balayer tout ce que l’on connaissait afin de provoquer l’hilarité, mais aussi d’apporter une dose de fraîcheur à un genre ayant déjà été traité à de nombreuses reprises. Le résultat est alors absolument savoureux où l’on ne peut que sourire devant les agissements de cet homme.

Une prudence hilarante

On ne va pas se le cacher, Cautious Hero joue à merveille la carte de la parodie de l’isekai à travers son univers décalé et surtout ses personnages hors normes. Avant même de s’attaquer à notre héros qui est au centre de l’attention, il faut d’abord parler de tout ce qui gravite autour de lui. On se retrouve plongé dans un monde qui veut poser des bases sombres avec la dangerosité de la mission que l’on nous conte, mais qui va être rapidement désamorcé avant même que l’élu arrive. En effet, toute l’introduction est là pour détourner les codes du genre afin de justement s’en moquer gentiment et ainsi créer une scission entre ce que l’on a l’habitude de lire et ce qui nous attend. Il n’y a qu’à voir les critères de sélection de notre déesse pour afficher un immense sourire. Une bien belle utilisation des stéréotypes de ce type d’ouvrage qui va ensuite prendre tout son essor dès lors que Seiya va faire son apparition. Là où normalement il est question d’une puissance démesurée dès lors que l’on arrive dans un autre monde ou de connaissances gardées permettant d’avoir l’avantage, ici il n’en est rien. La seule chose qui le différencie des autres concerne ses paramètres de base qui sont bien plus élevés que la norme. On se demande alors ce qui va faire de lui un être exceptionnel. Notre expression va alors se calquer sur celle de Ristarte en le voyant se lancer dans des séries de pompes et d’abdos.

Un fou rire qui ne va plus jamais s’arrêter dès l’instant où l’on comprend qu’il ne se lance jamais dans l’inconnu sans une bonne préparation. Cela permet de donner lieu à des situations totalement barrées où notre héros va fuir devant l’ennemi parce qu’il considère qu’il doit s’entraîner de nouveau ou bien le fait qu’il voit en chaque action une tentative de vouloir le tuer. C’est justement cette trop grande prudence qui va faire toute la saveur de ce manga, car on va rapidement se prendre au jeu. Alors que l’on se dit qu’il ne va plus pouvoir nous surprendre, ce jeune homme va continuellement redoubler d’efforts pour s’améliorer et nous faire rire au passage. D’ailleurs, le duo qu’il forme avec notre chère déesse est aussi responsable, en grande partie, de la joie que l’on peut ressentir. On pourrait aisément croire que ce running gag puisse rapidement s’essouffler, mais ces deux premiers volumes nous montre à quel point l’auteur fait preuve d’ingéniosité dans sa façon de traiter cet excès de prudence. Cela se présente sous diverses formes qui ne font qu’embellir encore plus ce voyage délirant et plaisant. En plus de cela, cette caractéristique de Seiya va autant être une source d’amusement que de stupéfaction pour le lecteur qui va alors comprendre à quel point cet adolescent envisage toutes les possibilités.

Outre son aspect comique, Cautious Hero va aussi se démarquer sur un tout autre point. Si l’on est dans un récit qui aime exagérer le trait pour souligner le caractère exceptionnel du protagoniste, cela n’est pas dans l’unique but de provoquer le fou rire chez le lecteur. Bien au contraire, cela permet aussi de donner naissance à des combats grandioses où la démonstration de force de cet adolescent nous rive à notre siège. On est à la fois estomaqué et stupéfait par cette croissance expéditive qui passe par un simple entraînement. De toute cette préparation va alors naître des affrontements épiques et explosifs.

De l’action à foison

Cautious Hero - prudent

Les ennuis débutent !

Si on a pu longuement parler un peu plus haut de l’aspect comédie du titre, il ne faut pas non plus s’arrêter à cela pour décrire Cautious Hero. Bien au contraire, la prudence de notre protagoniste va surtout avoir pour effet de donner naissance à des affrontements dantesques et surtout loin d’être simplement bourrin. Tout d’abord, le fait que l’on soit plongé dans une quête afin de sauver un monde dont la dangerosité est de classe S permet déjà de poser les bases de la menace qui plane sur notre héros. La puissance des ennemis semblant déjà incommensurable, on va finir par avoir une certaine nuance dans notre regard concernant la particularité de Seiya. Si l’on rit de le voir profiter de chaque seconde pour aller s’entraîner, on se rend compte que tout cela a une importance capitale. C’est à travers ses multiples échauffements, les scénarios qu’il envisage et le fait de prévoir chaque action qui va lui permettre de survivre dans un univers qui pourrait l’anéantir en un claquement de doigts. On ressent alors pleinement le déferlement de force qui s’exprime à travers chaque coup donné. Si les ennemis en face sont de véritables monstres, on assiste aussi à la naissance d’une autre bête de l’autre côté capable de tout dévorer. De plus, comme dit un peu plus tôt, ces duels sont bien loin de n’être qu’une succession de grosses attaques afin d’éradiquer son opposant.

En effet, les adversaires qui se dressent devant Seiya et Ristarte ont chacun leur particularité. Cela peut autant être une force excessive, une technique surprenante, un familier redoutable ou bien des transformations mystérieuses. Il est donc nécessaire pour notre protagoniste d’imaginer chaque possibilité afin d’augmenter ses chances de survie. Ce qui nous est montré alors comme un simple entraînement intensif prend une toute autre tournure une fois sur le terrain. Cette approche permet de sublimer chacune de ses confrontations qui se transforment en un spectacle grandiose pour le lecteur qui observe en silence. Il y a donc presque un jeu qui s’effectue entre nous et le personnage central afin de savoir si celui-ci a vraiment su penser à tous pour vaincre son adversaire. Les duels n’en deviennent alors que plus grisant et l’on se demande en notre for intérieur jusqu’où il sera capable d’aller dans son apprentissage, mais aussi dans cette quête qu’il n’a pas souhaité. La représentation qui nous est offerte cherche autant à nous divertir qu’à amener une certaine réflexion sur toute cette action. Tel l’adage qui dit qu’il vaut mieux prévenir que guérir, Seiya nous prouve qu’un corps entraîné, mais aussi un esprit aiguisé peuvent permettre de faire face à tous les aléas. Un show tout simplement spectaculaire.

Cautious Hero est le genre d’oeuvre qui fait du bien. A travers ces deux premiers volumes, on se retrouve totalement subjugué par cet étalage de puissance, mais aussi cette exagération qui forme toute l’âme de ce manga. On ne s’ennuie tout simplement jamais devant cette lecture qui enchaîne les situations improbables tout en travaillant aussi sur de nombreux points venant enrichir ce récit. Une trame de base axée sur l’humour, mais qui se renforce à chaque minute par l’univers que l’on découvre ainsi que cette action éblouissante qui nous décolle la rétine. Un pur divertissement qui accomplit à merveille son objectif.

Cautious Hero s’entraîne à fond

Cautious Hero est le parfait exemple de l’oeuvre qui saura nous faire oublier le monde qui nous entoure pour nous plonger pleinement dans ce récit. S’il n’est pas question ici de sujet complexe ou d’une profonde réflexion sur certaines thématiques importantes, voilà un titre qui accomplit ce que tout bon manga doit savoir faire. Il parvient, en seulement quelques pages, à nous divertir pleinement en jouant sur des codes que l’on connaît pour mieux surprendre le lecteur. C’est un réel plaisir que de suivre les aventures de ce tandem de choc qui nous fait mourir de rire et parvient aussi à temporiser l’humour dès lors que les choses sérieuses commencent. Un grand spectacle qui maîtrise à fond la carte de l’exagération pour que l’on soit pleinement conquis par ce qui se passe devant nos yeux. En plus de cela, cet amusement que l’on peut ressentir va par moments se muer en une forme d’admiration pour ce jeune homme qui parvient à surmonter tous les obstacles de par sa trop grande prudence. L’aventure a beau ne pas être son objectif, il parvient tout de même à nous faire voyager en nous montrant qu’il existe d’autres moyens pour un héros d’accomplir son devoir. Un chemin détourné fort plaisant et qui donne lieu à des joutes absolument savoureuses.

On a clairement devant nos yeux le prélude à une épopée à la fois originale et épique qui ne retient pas ses efforts pour nous convaincre. Une lecture attrayante et surtout amusante qui parvient, pendant quelques minutes, à nous évader. Vous l’aurez donc compris, on recommande grandement cette licence qui frappe très fort et qui est parfaite pour tous ceux désirant juste une aventure littéraire dépaysante, drôle et fun. D’ailleurs, il est pertinent d’avoir fait sortir les deux premiers volumes simultanément étant donné que cela permet d’avoir une plus grande compréhension de l’univers et surtout de voir tout le potentiel qui se dégage de cette oeuvre. Un conte qui ne se prend pas au sérieux pour notre plus grand bonheur et a parfaitement compris comment capter l’attention du spectateur. Cependant, on ne peut bien sûr pas quitter nos amis sans se poser un tas de questions sur la suite de leur périple. Quel sera le prochain général qu’ils devront affronter ? Pourront-ils continuer à suivre la méthode de Seiya ? Ce dernier finira-t-il par tomber sur un adversaire dont même la plus grande des prudence ne pourra rien faire contre lui ? On est impatient de se jeter sur les prochains tomes de cette saga.

N’hésitez pas à nous partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ces deux premiers volumes de Cautious Hero. Avez-vous apprécié ce contre-pied qui ajoute du piment au récit ? Trouvez-vous que l’environnement dans lequel on évolue est finement construit ? Croyez-vous que notre déesse et son protégé pourront venir à bout de tous les obstacles qui se dresseront sur leur route ? Appréciez-vous ce genre d’humour cherchant à tordre les codes établis ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet. 🙂

© 2018 Koyuki (mangaka) / Tuchihi Light, Kadokawa Shoten

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *