The Promised Neverland-Vol.-16

The Promised Neverland tome 16 : une nouvelle promesse

Parmi les très nombreuses séries que l’on suit, il y en a quelques-unes que l’on apprécie tout particulièrement analyser par rapport à tout ce qu’elles proposent. Des licences qui parviennent à perdurer dans le temps sans forcément avoir des moments de creux. Le fait de réussir à tenir le spectateur en haleine sur un grand nombre de tomes est déjà formidable, mais cela l’est encore plus quand on observe un récit qui ne cesse d’évoluer. C’est exactement le cas pour l’un des mangas phares des éditions Kazé. On parle bien évidemment de The Promised Neverland dont le seizième tome est sorti il y a peu. Après avoir débuté un arc qui nous semblait déjà tenir une bonne partie de ses promesses, ces nouveaux chapitres vont encore une fois avoir raison de nous. En plus de développer grandement le passé de ce monde, cette lecture va aussi présenter une confrontation ayant lieu sur de nombreux plans. Chaque camp fait alors de son mieux pour l’emporter à sa manière et cela donne une aventure aussi captivante que terrifiante. Il est donc grand temps de retrouver nos chers évadés qui ont parcouru du chemin depuis leur départ de Grace Field House.

Le temps presse

The Promised Neverland - épreuve

Ray et Emma sont en mauvaise posture.

The Promised Neverland, scénarisé par Shirai Kaiu et dessiné par Demizu Posuka, nous avait laissé alors que Ray et Emma venaient enfin de trouver un nouveau lieu pour se reposer. En effet, leur groupe avait pu profiter de l’hospitalité de la résistance organisée autour du fameux Minerva les ayant contacté. Pouvant enfin souffler un peu, le groupe ne s’attendait pas à ce que ce refuge soit aussi le lieu de retrouvailles touchantes. Tout semblait alors aller pour le mieux, mais celui qui dirigeait les lieux ne comptait pas rester inactif face à la menace démoniaque. Ayant mis au point un plan audacieux, lui et ses hommes avaient même pu rattacher des démons renégats pour les assister dans l’attaque des dirigeants de ce royaume infernal. L’envie de provoquer de violentes représailles guidait toutes ces âmes qui s’apprêtaient à déferler sur un peuple qui n’était pas uniquement constitué d’êtres foncièrement mauvais. C’est en tout cas ce dont était persuadé Emma qui était fermement opposé à une réponse aussi musclée. Pour elle, il était possible de cohabiter avec ces êtres malgré les horreurs qui avaient pu être commises par le passé et qui ravageaient encore de nombreuses existences. La réponse à une possible coopération allait être possible grâce à la capacité particulière d’une ancienne connaissance de l’équipe ayant échappé à Grace Field House.

Une solution permettant à chacun de trouver une solution pacifique à ce conflit qui dure depuis déjà bien trop longtemps. Emma va finalement élaborer un plan pour arranger cela et elle décide donc de partir en compagnie de Ray pour les fameux 7 murs. Un voyage qui va les guider jusqu’à un lieu bien mystérieux où ils vont devoir faire preuve de prudence pour ne pas disparaître à tout jamais. Pendant ce temps, le nouveau Minerva s’apprête à entamer la nouvelle phase de son stratagème et pour cela il va sûrement devoir renier les liens d’amitié qui le lie avec certains de ses camarades. Les anciennes relations s’effondrent peu à peu tandis que de nouvelles aspirations naissent. La tempête qui approche va frapper en trois fronts bien précis. Entre la résolution d’un mystère capital, un assaut en préparation, la recherche d’un démon unique en son genre et les réminiscences d’un passé depuis longtemps oublié, tout se chamboule. Chaque pas devient alors une épreuve hors du commun et la pression reposant sur les épaules de ces enfants ne cessent de grandir. Qui parviendra à l’emporter au cours de cette partie d’échecs grandeur nature ? La paix d’Emma pourrait autant être une utopie que la solution pouvant préserver ce monde de sa destruction proche. L’avènement d’une nouvelle promesse est proche et il est nécessaire d’être prêt à tout lorsque l’on fait appel à des forces qui dépassent la compréhension humaine.

Quand on avait laissé nos amis lors du précédent volume de The Promised Neverland, on ne s’attendait pas du tout à ce que cela puisse prendre une tournure aussi inattendue. Cette course contre la montre afin de préserver les deux espèces d’un conflit ravageur venait de se transformer en un combat qui allait grandement s’étendre. Jusqu’ici, c’est avant tout Ray et Emma que l’on suivait en espérant qu’il réussisse. Cependant, c’est maintenant au tour d’autres personnages de briller aussi et d’avoir une influence sur l’histoire de ce monde. L’aspect manichéen du titre a depuis quelques tomes disparu pour laisser place à un conte où c’est avant tout la survie qui prime.

Une bataille sur plusieurs fronts

On ne va pas se le cacher, ce nouveau tome de The Promised Neverland va nous donner de nombreuses informations sur l’avancement de l’intrigue. Cependant, outre cette progression dans le scénario, ce volume va se démarquer aussi par les multiples personnages que l’on suit. Chacun va devoir mener son propre combat et cela concerne autant nos jeunes fugueurs que les démons. On sent que l’on est à un tournant majeur et non pas uniquement pour l’histoire. C’est un immense cap qui s’apprête à être franchi pour l’intégralité de ce monde qui pourrait ne pas se relever du conflit qui risque d’éclater. C’est véritablement durant ces pages que l’on va se rendre compte des enjeux qu’il y a par derrière chaque action. Le lecteur va ainsi être frappé par les retournements de veste qu’il peut y avoir et surtout jusqu’où un camp peut aller pour accomplir son objectif. Cependant, le plus grand message qui prend vie au sein de ces pages va surtout être la parfaite représentation de ce cycle de vengeance et de haine qui régit ces terres. La peur, l’incompréhension de l’autre et surtout le fait de désigner un groupe comme étant représentatif de l’ensemble d’un camp sont les éléments déclencheurs de toute cette souffrance. On peut facilement découvrir que tout aurait pu prendre un autre chemin si certains avaient accepté de simplement discuter.

Ce qui est remarquable, c’est que l’on avait la plupart du temps un point de vue se centrant surtout sur les humains. Cette fois, le facteur démoniaque va aussi être là pour nous montrer que l’effroi qu’ils nous font ressentir n’est pas propre à tous. Certains sont capables de compassions au même titre que certains hommes sont prêts aux pires crimes possibles. Encore une fois, si le conflit qui a opposé les deux camps était bien réel, l’auteur souhaite nous montrer que le passé ne doit pas empêcher d’aller de l’avant. Le combat que mène Emma et ses amis est autant pour sauver un nombre incalculable de vies que de se libérer des chaînes d’une promesse qui a condamné des innocents. On peut avoir l’impression que le récit part dans tous les sens, mais cela ne fait que confirmer cette sensation d’empressement qui gagne les personnages. On sent que l’on a assisté, au sein de ces cases, à sûrement l’un des passages les plus importants de toute la licence. Les prémices d’un immense bouleversement qui pourrait autant frapper les deux peuples habitant ce monde. Tout va alors reposer sur une simple question qui pourrait symboliser énormément pour ces évadés. Que sont-ils prêts à sacrifier pour en finir une bonne fois pour toutes avec cette histoire ? La réponse pourrait bien en surprendre plus d’un au vu de ce que l’on peut observer ici. Le moindre échec peut maintenant symboliser la fin.

The Promised Neverland ne nous déçoit nullement à travers ce nouvel acte qui va apporter énormément de réponses donnant naissance à d’autres interrogations. On sent que l’on se rapproche peu à peu d’un dénouement final qui pourrait bien être aussi puissant que tragique. Toutes les pièces avancent sur l’échiquier et l’on ne sait toujours pas qui est celui qui prendra les commandes pour décider de l’avenir de toutes ces vies. Ce cycle de haine et de vengeance atteint ici un point culminant et l’on sent que pour pouvoir accomplir ce qu’elle souhaite, notre jeune héroïne devra faire un choix d’une importance capitale. Un récit mené de main de maître jusqu’à présent.

The Promised Neverland entame un tournant

The Promised Neverland - escorte

Une nouvelle venue !

On sent à travers ce tome de The Promised Neverland que le mangaka prépare tous les éléments pour lancer son grand final. Même s’il reste encore un peu de temps avant la conclusion, on peut déjà percevoir que le terminus proposera une destination surprenante. En plus de proposer une lecture profondément enrichissante pour le background du récit, cette excursion va nous fasciner par les décisions prises par chacun. Que cela soit Minerva, Emma, Ray ou même les quelques êtres démoniaques que l’on suit, on peut ressentir la détermination de chacun à suivre sa propre voie. Cela confirme un peu plus que l’on n’est nullement dans un conte manichéen. Le bien et le mal qui nous était présenté au départ étaient un écran de fumé pour cacher de nombreuses nuances. Il y a autant des fautifs chez les démons que chez les hommes qui ont juste préféré sacrifier une petite partie des leurs pour le bien de tous. Un choix pouvant être compréhensible sur le moment, mais qui nous est aussi montré comme la cause de nombreuses souffrances. La série entre alors dans une puissante phase philosophique qui dépasse de loin le simple cadre du divertissement. Une oeuvre dépassant nos attentes pour parvenir à transmettre un puissant message à chaque tentative d’Emma. Un véritable plaisir de voir le combat de tous ces individus qui ont tous une raison précise de succomber à leur colère. Une lutte qui n’est pas uniquement contre les démons, mais aussi contre la rage qui anime tous ces êtres entraînés dans cette spirale infernale.

C’est donc encore une fois un grand oui pour The Promised Neverland qui enchaîne les réussites. On apprécie tout particulièrement dans cet ouvrage que d’autres acteurs et actrices soient mis sur le devant de la scène. Il n’est donc plus question ici de conseiller cette saga qui a déjà largement fait ses preuves. C’est avant tout de savoir si la qualité est toujours au rendez-vous et cela est totalement confirmé à chaque nouvel acte. La peur qui animait les premiers tomes et nourrissait notre excitation à l’idée de vouloir en apprendre plus s’est mu en une puissante curiosité au fil de l’aventure. Au même titre que la crainte qui rongeait chaque fuyard, celle-ci s’est transformée en un redoutable moteur pour que tous puissent prendre leur destin en main. On admire tout le travail qui est fait au niveau de cette progression qui s’exprime autant par les protagonistes du manga que par tous les éléments qui gravitent autour d’eux. On ne peut s’empêcher de penser à tout un tas de questions après avoir assisté à tout cela. Quel sera le choix que devra faire Emma ? Quel va être le plan final de Minerva ? Comment va se passer la confrontation entre les deux forces ? La lutte pour la liberté vient tout juste d’entamer sa dernière partie. La suite promet d’être grandiose !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce seizième volume de The Promised Neverland. Trouvez-vous que l’évolution des personnages est toujours aussi captivant ? Avez-vous hâte de voir ce que va donner le futur de ces enfants ? Croyez-vous qu’il soit réellement possible d’éviter le massacre qui semble inéluctable ? Quelle est la vision qui vous semble la plus pertinente par rapport aux différents groupes ? Croyez-vous que nos camarades pourraient bien plus que ce qu’ils espèrent gagner ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet. 🙂

© 2016 Demizu Posuka / Shirai Kaiu, Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *