My Broken Mariko

My Broken Mariko : une virée déchirante

S’il y a des thèmes qui sont souvent abordés dans le monde du manga, il y en a aussi d’autres plus rares. Des thématiques compliquées qui sont souvent difficiles à retranscrire par le dessin. Pourtant, il arrive aussi que certaines œuvres parviennent à sublimer un tel message pour donner naissance à une histoire qui va tout simplement nous hypnotiser. Des contes qui brillent par leur faculté à nous faire verser des larmes au vu de l’histoire qui se présente à nous. Ce fut exactement le cas pour le one-shot que l’on va aborder aujourd’hui et qui a déjà conquis de nombreux lecteurs. On parle bien sûr de My Broken Mariko qui a rejoint récemment le catalogue de Ki-oon. Si l’on avait déjà entendu beaucoup de bien de cet ouvrage et que le synopsis avait fini de nous convaincre, rien ne nous avait préparé à ce qui allait se passer en tournant ces quelques pages. Une courte balade où la mort, la tristesse et les interrogations fusent et nous serrent le cœur. Cette virée sera parvenue à briller par ses nombreux atouts qui ont transformé une simple découverte en une claque monumentale. Le temps est donc venu d’accompagner une jeune femme dans son deuil et ses souvenirs.

Le dernier voyage

My Broken Mariko - nouvelle

Une terrible nouvelle.

My Broken Mariko, imaginée par Waka Hirako, nous plonge dans un Japon contemporain où l’on fait la connaissance de Tomoyo. Cette jeune femme va apprendre un beau jour aux informations le décès de son amie Mariko. Une nouvelle qui va totalement faire basculer son quotidien tandis que de nombreux souvenirs lui reviennent en mémoire. N’arrivant pas à croire à sa disparition, elle se remémore encore leur dernière discussion qui datait à peine de la semaine dernière. Rien ne laissait présager qu’un tel drame aurait lieu et que son amie d’enfance finisse par se suicider. Mariko avait toujours eu une vie compliquée et sa jeunesse fut totalement brisée à cause d’une mère absente et d’un père qui la violentait. Son seul réconfort fut sa rencontre avec Tomoyo qui était tel un phare dans cette obscurité qui l’entourait. Ce n’était qu’auprès d’elle qu’elle se sentait enfin libre et pouvait se confier. Toute cette souffrance qu’elle avait conservée en elle avait peut-être fini par venir à bout de sa patience. Comprenant maintenant qu’elle est toute seule, Tomoyo ne peut s’empêcher de laisser sa rage déborder. Plus rien n’a de sens à ses yeux, que cela soit sa vie ou son travail. Tout ce qui compte est de pouvoir rendre un dernier hommage digne de ce nom à cette camarade de classe qui fut bien plus qu’une simple rencontre. C’est alors qu’elle va prendre une décision motivée avant tout par sa colère et son désir de la revoir qui va la mener directement devant la maison de cette dernière.

Il ne lui faut alors pas longtemps pour s’introduire à l’intérieur, se confronter au père de Mariko et s’emparer de l’urne funéraire. Malgré les cris, les coups et les protestations de celui qui a tant fait souffrir sa fille, Tomoyo ne démord pas. Elle s’échappe avec ce qu’il reste de son amie en criant les mots de colère que Mariko aurait aimé dire à son tortionnaire. Totalement confuse par son geste et se demandant ce qu’elle doit faire maintenant, la voilà qui erre sans savoir où ses pas vont la conduire. Ce n’est qu’en se rappelant un certain souvenir qu’elle va comprendre où elle doit se rendre. Ainsi débute une course effrénée pour cette femme qui est prête à tout pour offrir le salut à celle qui lui a tant apporté. Mariko avait beau se reposer grandement sur sa camarade, Tomoyo aussi avait trouvé un certain réconfort à ses côtés. C’est donc avec les précieuses cendres sous le bras que cette demoiselle va partir en quête de salut pour son amie et elle-même. Un objectif qui va la conduire à comprendre la relation qui l’unissait à sa comparse et aussi à faire son deuil. Ce voyage va alors lui ouvrir les yeux sur la douleur que ressentent ceux qui restent. La rage au ventre et les yeux embués, voilà le récit d’une personne dont chaque pas va être lourd et la mener à devoir choisir entre avancer ou rester dans le passé. Le chemin menant à la lumière passe souvent par un long couloir obscur où il est facile de s’arrêter, écrasé par cette douleur assaillant ceux qui doivent continuer à vivre.

Que cela soit par son résumé ou même l’atmosphère qui s’empare de nous rapidement dès lors que l’on se plonge dans cette lecture, My Broken Mariko capte rapidement notre attention. Un one-shot qui va surtout réussir à s’emparer de nous en jouant la carte de l’émotion, mais surtout qui va faire preuve d’une grande sincérité et humanité dans les actions de ce personnage. Une virée au cœur de cette détresse et tristesse que l’on peut ressentir à la perte d’un être cher. C’est autour de ce squelette que vont ensuite graviter de nombreux sujets pertinents qui vont transformer cette lecture émouvante en un véritable petit bijou.

Un périple important et tragique

Il y a tellement de choses à dire sur My Broken Mariko. En abordant des thématiques aussi fortes que la mort, la perte d’un être cher et tout ce que cela engendre par la suite, la mangaka va rapidement véhiculer de puissantes émotions. Tout d’abord, il est intéressant de noter le comportement du personnage principal. Tomoyo pourrait aisément être remplacé par n’importe qui tant elle est sincère dans ce qu’elle ressent. Il suffit de quelques secondes pour voir à quel point sa relation avec la défunte était grande. D’ailleurs, il n’est pas question ici de simplement traiter de la tristesse pouvant ronger quelqu’un suite à une telle tragédie. On passe également par toutes les étapes du deuil en compagnie de cette demoiselle. Le déni, la colère, les regrets, la détresse et l’acceptation sont à chaque fois amenés avec un réalisme parfois effrayant. La fiction s’estompe rapidement alors que l’on contemple cette demoiselle totalement perdue et qui essaye juste de se raccrocher à ce qu’elle peut. Tout son périple va donc être un moyen pour elle de dire adieu à son amie, mais aussi d’essayer d’avancer même si elle n’en a pas forcément conscience au départ. L’autrice fait alors étalage de tout son talent pour retranscrire ces émotions, mais aussi un lien qui n’est pas uniquement amical. La rage et le déchirement qui accablent Tomoyo sont autant à l’origine de tout ce qu’elle a partagé avec Mariko, mais aussi de ce qu’elle ressentait à son égard. Si l’amitié était présente, celle-ci s’estompe peu à peu pour montrer une affection se rapprochant presque plus d’un amour maternel.

Après tout, My Broken Mariko est aussi un one-shot portant sur ces blessures que l’on peut subir par rapport à la famille, à notre environnement social ou même à l’école. Des stigmates qui vont être à l’origine de cette histoire et qui vont nous saisir le cœur au fur et à mesure que l’on en apprend plus sur ce duo. Il est d’ailleurs à noter que le parcours effectué par Tomoyo est autant un maigre espoir pour elle d’avancer qu’une confrontation avec ces souvenirs qui sont autant des poids qu’elle doit traîner qu’une manière de permettre à son amie de continuer à vivre. La mangaka ne s’attarde pas sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire dans ce genre de situations tout simplement parce qu’il est impossible d’avoir une solution pour résoudre un tel malheur. C’est à chacun d’essayer de se reconstruire, de faire son deuil et de perpétuer la mémoire des disparus au plus profond d’eux. Certains y arrivent, d’autres non et cela peut autant dépendre de la relation avec le défunt, le soutien que l’on peut avoir ou non autour de soi ou simplement la personnalité de la personne. C’est ça qui est magistralement conté dans ce récit qui brille par son réalisme et qui évoque autant avec tendresse et violence une tragédie que l’on est pratiquement obligé de vivre un jour ou l’autre. Une oeuvre tout simplement bluffante qui aura su faire couler bien des larmes et nous rappelle à quel point tout peut partir rapidement. Des tas de pensées nous assaillent alors tandis que l’on observe avec tristesse ce voyage dont on ne sait pas forcément si cela sera bénéfique ou non pour cette femme qui, du jour au lendemain, a eu cette impression de tout perdre.

My Broken Mariko nous a mis une sacrée claque tout au long de notre lecture. Un one-shot qui nous prend aux tripes par rapport aux émotions véhiculées et surtout la justesse qu’il y a dans les messages transmis. On ne peut s’empêcher de partager toutes les émotions de ce personnage dont le monde semble s’être effondré à la suite de la disparition de son amie. Un récit qui nous rappelle l’importance des moments passés avec ceux que l’on aime et aussi des regrets que l’on peut avoir auprès d’une personne que l’on chérit. Une sincérité dans ces sentiments comme rarement nous avons eu l’occasion de le voir et qui nous frappe en plein visage.

My Broken Mariko a su faire couler des larmes

My Broken Mariko - fuite

Le début d’un important road trip.

Que dire sur My Broken Mariko si ce n’est que cette aventure fut tout simplement grandiose par sa simplicité. En utilisant ce terme on tient à souligner à quel point rien n’est surjoué ici et l’on assiste juste à la détresse d’une personne après une expérience aussi déchirante. Même dans les thématiques traitées, que cela soit le deuil ou bien le suicide, l’autrice fait un remarquable travail pour que cela soit amenée avec une sincérité qui nous bouleverse. On suit tout simplement le destin de deux jeunes femmes qui s’étaient rapprochées afin de pouvoir surmonter cette vie souvent difficile. Malheureusement, il arrive parfois que la douleur soit trop grande et entraîne encore plus de peine. Une fiction qui n’en est pas une tant il est possible de s’identifier à Tomoyo, de ressentir sa colère, son chagrin, mais aussi ce sentiment d’abandon et de désespoir qui peut l’animer. Une formidable preuve de ce que le manga peut véhiculer chez le lecteur et aussi de ce qu’il est capable de traiter avec une justesse incroyable. Une lecture qui aura réveillé certaines choses en nous et qui nous a profondément parlé tant on peut comprendre et éprouver une grande empathie pour ces deux personnages dont la vie n’a pas fait de cadeau jusqu’à leur rencontre. Ce one shot est autant un témoignage de ces gens qui souffrent ne savent plus forcément où aller et aussi un hommage à tous ceux qui ont disparu, mais qui continuent à vivre en tous ceux qu’ils ont connu.

Vous l’aurez aisément compris en lisant ces quelques lignes, mais on a eu un véritable coup de cœur pour cette lecture. My Broken Mariko est un coup de poing nécessaire pour ne jamais oublier cette douleur qui peut arriver à n’importe qui et qui réveillera pour beaucoup des souvenirs souvent pénibles, mais qui font partie de la vie. On a devant nous un one-shot qui touche aisément la corde sensible et parvient totalement à faire le pont entre l’imaginaire et la réalité. C’est une œuvre vraiment difficile, mais qui mérite totalement de trôner dans n’importe quelle bibliothèque. N’importe qui peut être affecté et se sentir impliqué par le parcours de cette jeune femme afin de garder en mémoire ces moments passés avec celle qui était plus qu’une amie. Un ouvrage capable de traverser le temps et d’être toujours aussi pertinent tant les thématiques abordées sont universelles. Rare sont les titres à pouvoir nous émouvoir autant et My Broken Mariko a réussi à nous faire verser de nombreuses larmes. Il n’est alors pas question ici d’interrogations concernant la suite au vu de son format, mais on peut aisément se laisser à imaginer ce qu’il pourrait advenir de Tomoyo après cette douloureuse épreuve. Peu importe le temps qui passe, certaines blessures ne se referment jamais totalement et il faut alors essayer d’avancer en conservant au plus profond de nous une part pour ceux qui ne sont plus là. Une véritable pépite qu’il faut absolument lire et qui montre toute la force de l’autrice qui fait tout juste ses débuts. On apprécie aussi l’histoire supplémentaire qui est ajouté au récit et permet de mieux cerner l’univers propre à la mangaka en plus d’avoir une interview intéressante sur son travail.

N’hésitez pas à nous partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant My Broken Mariko. Avez-vous été profondément ému par les propos tenus dans ce récit ? Trouvez-vous que les thématiques abordées sont parfaitement maîtrisées ? Est-ce que ces deux personnages ont su trouver une certaine sympathie à vos yeux ? Avez-vous été conquis par la faculté qu’à l’auteure pour réussir à retranscrire toutes les émotions qui assaillent cette jeune femme ? Pensez-vous que l’on a là une œuvre qui réussit magistralement à traiter des sujets aussi complexes que la mort, l’amour et la souffrance engendrée par certains environnements ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet 🙂

©Waka Hirako 2020 / KADOKAWA CORPORATION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.