Sarissa of Noctilucent Cloud-Vol.-1

Sarissa of Noctilucent Cloud tome 1 : des individus hors du commun

On l’a souvent dit, mais ce qui peut changer radicalement l’expérience d’un titre vient de sa totale découverte. Parfois, on peut décider de se lancer dans une aventure sans réellement savoir ce qui nous attend. Notre curiosité peut alors nous récompenser par des aventures incroyables que l’on n’aurait pu louper autrement. Ce fut le cas avec le manga dont on va parler maintenant et qui sort aujourd’hui. Provenant tout droit du catalogue de Panini, il s’agit de leur dernière licence en date à savoir Sarissa of Noctilucent Cloud. Derrière ce nom obscur se cache une histoire que l’on pourrait qualifier d’étrange ou de bizarre, mais qui a su offrir une expérience littéraire captivante en de nombreux points. Un premier volume qui avait éveillé notre attention, mais dont on ignorait totalement ce qu’il allait bien pouvoir nous conter. Entre fantastique et réalité, cette série semble poser des bases solides pour que notre regard se porte avant tout sur les acteurs de cette pièce. Une représentation nous faisant passer de l’émotion aux interrogations. On espère donc que vous êtes prêt pour un ballet aérien captivant afin de protéger le monde d’une menace invisible.

Etre invisible a son utilité

Sarissa of Noctilucent Cloud-invisible

Un tragique don.

Sarissa of Noctilucent, scénarisé par Miki Matsuda et dessinée par Kome, nous plonge dans un Japon contemporain. C’est ici que l’on fait la connaissance de la jeune Shinobu Nabari. Cette demoiselle s’avère avoir une particularité qui la fait beaucoup souffrir au quotidien. En effet, elle a constamment l’impression d’être transparente aux yeux de tous, et même de sa propre famille. Que cela soit en cours ou chez elle, personne ne fait attention à sa présence. Un sentiment d’inexistence qui la plonge dans une profonde solitude. Les idées noires sont fortement ancrées dans sa tête tandis qu’elle se demande si un beau jour cela cessera. C’est alors que sa vie va totalement basculer dès l’instant où elle va se rendre compte que certaines personnes sont intéressées par sa capacité. Si la crainte et la peur l’envahissent au premier contact au vu de ces étranges individus, elle va finalement n’avoir d’autre choix que de les suivre. Ayant toujours l’impression de ne pas être maître de son destin, Shinobu se demande alors ce qui va lui arriver maintenant qu’elle est livrée à des gens dont elle ignore tout. Même une fois arrivée à destination, elle ignore toujours la raison de sa venue en ces lieux alors que tous semblent garder le silence. Sans même avoir le temps de protester, elle se retrouve au bord d’un appareil et s’envole en compagnie d’un copilote en direction des cieux. Si le spectacle qui s’offre à elle est sublime, il ne faut pas longtemps pour que cette virée se transforme en cauchemar.

Le véritable but de son arrivée ici et sa présence dans ce chasseur est de se confronter à une menace qui plane sur l’ensemble du monde. Baptisé les arpenteurs célestes, ces créatures causent déjà de nombreux dommages alors que le public ne sait rien de ce danger. Si sur le coup, Shinobu se demande ce qu’elle peut bien faire face à de telles monstruosités, elle va ouvrir les yeux sur le véritable but de son don. L’humanité a besoin de son talent pour se sortir de ce conflit qui n’est connu que de quelques personnes. Alors que le commun des mortels vit paisiblement en bas, l’atmosphère terrestre est le théâtre de grandes batailles où la moindre erreur peut être fatale. Cette demoiselle va donc débuter ce tout nouveau quotidien où chaque jour est une effroyable bataille. Pourtant, au-delà de ces ténèbres qui l’entourent, cette existence ne serait-elle pas ce qu’elle attendait ? Un moyen pour elle de s’évader de son triste passé pour finalement aller de l’avant et trouver la réponse à ses questions. Alors que cette jeune fille avait en horreur son entourage, elle est maintenant l’ange protecteur de ce monde. Un coup du sort qui va aussi lui faire rencontrer de nombreuses autres personnes qui semblent avoir connu le même parcours que le sien. Il faut savoir accepter sa différence pour pouvoir accomplir de grandes choses.

Si son synopsis peut sembler bien délirant, Sarissa of Noctilucent Cloud va aussi se présenter comme une certaine fable humaine. Tout va alors reposer sur les personnages que l’on suit et qui ont tous quelque chose d’unique. En plus d’attirer notre regard sur le conflit de l’ombre dont on est témoin, l’auteur va finalement s’attarder sur des éléments bien plus humains et personnels. La lutte que l’on suit est avant tout présentée comme une toile de fond permettant d’aborder des questions comme la différence, l’exclusion et le fait de trouver un sens à son existence. Un récit bien plus profond qu’il n’y paraît !

La victoire par la différence

La première chose qui nous a frappés dans ce premier volume de Sarissa of Noctilucent Cloud est ce mélange de science-fiction tout en restant dans un domaine pourtant très contemporain. On sent vraiment l’envie de l’auteur, au fil des pages, de proposer une menace qui donne cette sensation un peu extraterrestre tout en désirant garder les pieds sur terre dès lors que l’on s’attarde sur les personnages. C’est d’ailleurs sur ce dernier point que cette introduction a vraiment su se démarquer selon nous. Le fait de proposer une galerie d’individus ayant chacun une particularité le rendant unique est bien sûr essentiel à l’avancée du scénario. Pourtant, le plus intéressant est justement de voir comment cette compétence propre à notre héroïne va être perçue par son entourage. En fait, tout est là pour nous présenter cette différence comme néfaste par rapport aux gens ordinaires qui ne la voient même pas. Le simple fait de la voir être totalement ignorée provoque en nous un profond sentiment de tristesse et aussi d’énervement à l’égard de ces individus qui donnent l’impression de se moquer totalement d’elle. C’est suite au début de sa mission et à sa rencontre avec les autres personnages importants de l’œuvre que va s’installer un sentiment particulier et fascinant. Elle a beau être une simple étudiante envoyée pour faire face à des créatures dont on ignore tout, il y a pour elle comme une sensation d’avoir enfin trouvé sa place. Un foyer où l’on a besoin de sa présence et de son don si pesant. L’opposition donc entre les deux mondes, à savoir son ancienne vie censée être banale et son nouveau quotidien surnaturel, est au cœur même de l’œuvre.

D’ailleurs, il est très facile de faire ce constat aussi par rapport aux autres personnages que l’on rencontre et qui vont tous s’inscrire dans cette démarche spécifique de l’auteur. Tout est là pour nous présenter des gens refoulés par le commun des mortels et qui s’avèrent en réalité être les seuls à pouvoir préserver la paix. Le constat est alors particulièrement efficace, car notre colère est constamment exacerbée par le dédain et l’éloignement dont sont victimes tous ces adolescents qui n’ont rien demandé à personne. Finalement, cette haine que l’on a va peu à peu se transformer au fur et à mesure que l’on s’aventure plus loin dans l’histoire et que l’on comprend à quel point ces différences sont une bonne chose. C’est grâce à elles que ces gens peuvent se battre et surtout cela montre qu’il faut savoir s’accepter tel que l’on est, peu importe le regard des autres. Si cette approche est déjà très attrayante et puissante dans ce qu’elle raconte, il y a un autre élément qui a su nous surprendre. Il s’agit de l’ignorance dans laquelle le mangaka souhaite nous plonger concernant tout ce qui se passe. En réalité, on termine la lecture en s’étant beaucoup rapproché des personnages principaux, mais en ayant encore très peu de réponses aux dangers qui planent sur la Terre. On finit même par tourner la dernière page en se disant que l’on ne sait rien sur ces étranges adversaires mise à part le fait qu’ils peuvent s’avérer dévastateurs. Le fait de ne pas vouloir répondre pour l’instant à cette grande interrogation va susciter la curiosité pour la suite et surtout permettre de se concentrer sur ce que souhaitait raconter cette introduction. Des premiers pas avant tout tournés vers ces humains qui luttent pour des gens qui n’ont pas su les accepter.

Sarissa of Noctilucent Cloud est une totale surprise. Si l’on s’était quelque peu renseigné sur le titre lors de son annonce, cette découverte fut au final pleine de rebondissements. On ne s’attendait pas du tout à ce que le récit parte dans une voie aussi étrange que pertinente dans ces propos. Le fait de prendre un tel contexte pour l’adapter à un milieu presque surnaturel va permettre de donner une autre approche des pouvoirs présentés. Une façon très intéressante de montrer que les différences peuvent faire la force d’une personne et lui permettre de réaliser de grandes choses. C’est en tout cas un premier tome qui prend pleinement le temps de traiter son sujet.

Sarissa of Noctilucent Cloud prend son envol

Sarissa of Noctilucent Cloud-ciel

Un nouveau terrain de jeu.

Sarissa of Noctilucent Cloud fut autant une belle découverte qu’une grande surprise. Comme dit précédemment, on ne savait vraiment pas sur quel pied danser à l’annonce de ce titre. Notre curiosité étant toujours grande, on s’est dit que cela finirait par devenir une future lecture. Finalement, une fois ce premier tome en main, on a pu ouvrir les yeux sur un récit à la fois singulier dans sa narration et son scénario que poignant dans la profondeur de ses protagonistes. On a véritablement pris un immense plaisir à faire la connaissance de tout ce petit monde. Ce manga a alors pris une dimension humaine que l’on n’aurait pas forcément imaginée au premier abord et qui est loin de nous déplaire. C’est d’ailleurs une très bonne chose que le mangaka puisse prendre le temps de s’attarder sur chacun de ses personnages. En seulement quelques pages, on a une certaine sympathie pour eux alors que l’on sait pertinemment que ceux sont de simples étudiants se retrouvant dans une quête les dépassant largement. Même le fait que l’on n’ait au final peu d’informations sur la menace que l’on nous présente contribue finalement à l’immersion du lecteur. A l’image de notre nouvelle amie, on est totalement projeté dans ce combat où il faut savoir rapidement s’adapter sous peine d’avoir de nombreuses morts sur la conscience. Un récit subtil dans son écriture et qui laisse de nombreuses pistes possibles et prometteuses pour la suite.

C’est donc avec beaucoup de joie que l’on recommande ce premier volume de Sarissa of Noctilucent Cloud. Une saga qui prend un départ aussi étrange que fascinant et qui ne peut s’empêcher d’éveiller notre intérêt pour la suite de son périple. Si vous souhaitez découvrir une licence s’attardant grandement sur l’écriture de ses héros ainsi qu’un univers qui fait se poser beaucoup de questions alors vous devriez apprécier ce premier contact avec cette saga. Une immersion qui aura été embellie par l’attachement que l’on ressent à l’égard de toutes ces âmes qui n’ont pas pu trouver leur place dans un monde où l’inconnu fait peur. C’est finalement au contact d’autres êtres comme eux et en étant propulsé dans un milieu qui a besoin de leur talent que ces jeunes hommes et femmes ont enfin une chance de briller. C’est donc autant un combat pour la survie du monde qui nous est conté qu’une fresque humaine où il est question de trouver l’endroit où l’on se sentira chez soi. A présent, il est important de mettre en avant les nombreuses questions que l’on peut se poser autour de cette histoire. Quelle est l’origine de ces adversaires imposants ? Quel est leur véritable but ? Sera-t-il possible de voir d’autres personnes ayant des dons extraordinaires ? Cette quête ne finira-t-elle pas par causer un immense drame dans le cœur de ces enfants ? Il va falloir prendre son mal en patience en attendant la suite de ce conte intrigant et prenant.

N’hésitez pas à nous partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Sarissa of Noctilucent Cloud. Avez-vous apprécié ce mélange entre le fantastique et le réel ? Trouvez-vous que le manga pose les bases pour traiter quelque chose d’intéressant en matière d’histoire et de thématiques ? Croyez-vous que l’on verra ces adolescents s’épanouir et enfin trouver un sens à leur vie ? Pensez-vous que la série continuera d’étoffer le mystère autour de ces étranges créatures ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet 🙂

© 2017 ※Kome / Matsuda Miki, Tokuma Shoten

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *