Carciphona-Vol.-6-2

Carciphona tome 6 : un conflit opposant la mort et la vie

On le dit assez souvent, mais il est toujours crucial de voir comment évolue une œuvre sur le long terme. Si un titre peut avoir des moments plus forts que d’autres, il est justement pertinent de voir en quoi ces arcs permettent à une série de grandir. Cela peut autant être à travers des rebondissements, une évolution du protagoniste ou même une nouvelle épreuve à surmonter. C’est pour ça qu’aujourd’hui, on s’est dit qu’on allait revenir sur un terrain que l’on a déjà traité à maintes reprises et qui nous provient tout droit de chez Chattochatto. On parle bien sûr de Carciphona dont le sixième volume est enfin disponible. Après avoir pris notre mal en patience en attendant de retrouver Veloce et tous les autres, voilà que l’on peut continuer l’aventure. Après avoir repris le wagon en marche, on a été grandement surpris par tout ce qu’apportent ces nouveaux chapitres. En plus de nous offrir une bonne dose d’action, la licence parvient à jouer habilement sur la construction des personnages. Une lecture qui aura donc été très intéressante et surtout importante pour le développement de l’intrigue. L’heure est donc venue d’accompagner de nouveau cette sorcière dans sa quête personnelle.

Les ennuis s’enchaînent

Carciphona - attaqueCarciphona, imaginée par Shilin Huang, nous avait laissés alors que Veloce et ses amis étaient en mauvaise posture. En effet, la fée de Medrisen s’était lancée à la poursuite de la sorcière. Ayant été entraînée dans ce combat par Kathryn, elle avait mis à mal son opposante. A deux doigts de capturer son âme, sa cible parvient finalement à s’en sortir grâce à une intervention inattendue. Alors que ce voyage fut organisé dans le but de retrouver Vocruen, le voilà qui apparaît pour arrêter cette redoutable adversaire. Le serviteur tant recherché par la carciphona fait rapidement étalage de toute sa force. Cependant, pourquoi cet homme fait-il son entrée à un moment aussi crucial ? Il se pourrait bien que ce dernier ne soit pas uniquement là pour rejoindre celle qu’il a accompagnée pendant si longtemps. Cette situation va aussi avoir des conséquences terribles pour la suite. Après tout, la défaite que vient de subir cette fée immortelle n’était que de courte durée. Ne pouvant être vaincue, mais juste retarder, cet être céleste ne pouvait contenir plus longtemps sa rage. Furieuse d’avoir été une nouvelle fois écartée de son objectif, elle décide de passer aux choses sérieuses. Rien ne semble plus pouvoir l’écarter de son but tandis que le groupe regarde impuissant sa magie noire faire son effet. Maintenant, les morts ne trouveront pas le repos dans cette cité en proie au chaos. Ceux qui cèdent sous ses coups finissent par se relever.

Maîtresse de la nécromancie, la fée de Medrisen utilise sa sorcellerie pour envoûter toujours plus de soldats à sa cause. C’est donc une véritable petite armée qui se dirige maintenant vers le cœur de cette ville où se trouve l’objet de ses convoitises. La question à présent est de savoir comment contrer un tel assaut au vu de la puissance adverse. Surtout que le temps joue contre les défenseurs qui font de leur mieux pour organiser le repli de tous les citoyens. Un choix va devoir alors être fait par celui qui dirige ce lieu autrefois si animé. Une décision déchirante qui va mettre en péril cet artefact si précieux ou la vie de bons nombres d’innocents. Les cris retentissent alors un peu partout dans ces rues tandis que Veloce ne se réveille pas. Portée fermement par les bras de son ancien camarade, ce dernier ne laisse absolument rien paraître de ses intentions. Le chaos a beau être total autour d’eux, les compagnons de la carciphona semblent totalement impuissants devant l’aura de cet homme. De nombreux destins sont à présent en jeu sur cette balance tenue par une force encore inconnue. Les faux-semblants et les masques peuvent alors se rompre à tout moment et dévoiler le vrai visage de certains. Ainsi débute un nouveau chapitre de ce périple qui risque fort de s’écrire en lettres de sang au vu de la fureur et de la haine qui règnent en ces terres. Qui en ressortira vainqueur ? Quoi qu’il en soit, le gagnant ne pourra être décidé qu’après que de nombreux cadavres jonchent les rues de cette ville.

On peut dire qu’il se passe énormément de choses dans ce sixième volume de Carciphona. S’il a fallu un petit temps pour que l’on remette tous les éléments en place, force est de reconnaître que l’on attaque ici un excellent chapitre. La confrontation qui se joue actuellement nous offre autant une myriade de rebondissements qu’un formidable travail concernant les divers personnages que l’on rencontre. Cette épopée a su parfaitement construire sa route pour nous amener à une situation de crise révélant beaucoup de choses chez certains. Une lecture qui renforce cette sympathie que l’on peut avoir pour tous ces gens qui font vivre ce monde.

Un très bon travail d’écriture

Si l’univers d’une œuvre est un élément important pour l’appréciation d’une histoire, les personnages le sont tout autant. Ce sixième volume de Carciphona va ainsi nous prouver tout le talent de l’autrice pour approfondir ses protagonistes, mais aussi tous ceux qui gravitent autour d’eux. Ce qui est justement formidable avec cette série, c’est que l’on ne tombe pas dans la simple opposition entre la lumière et les ténèbres. Chaque individu à son propre récit, ses blessures, mais aussi ses raisons d’agir comme il le fait. Ainsi, on a beau avoir déjà vécu de nombreuses péripéties en compagnie du groupe de Veloce, on continue d’en apprendre plus sur eux. Cela ne fait que les rendre plus humains et surtout d’accentuer l’attachement que l’on peut avoir pour eux. En écrivant ces mots, on repense juste à une personne en particulier pour nous rendre compte à quel point on est ébloui par sa manière de lutter contre ses peurs. Un détail que l’on ignorait et qui est parfaitement amené au cours de cette situation de crise. D’ailleurs, ce travail au niveau de l’écriture des acteurs fait que l’on est aussi constamment surpris concernant certaines informations que l’on nous donne. Ce que l’on pensait être vrai devient faux et la méfiance se forge petit à petit. C’est aussi ça la force de cet arc narratif qui redistribue les cartes de manière subtile et suffisamment intrigante pour que l’on ait envie de connaître le fin mot de l’histoire. Mais cela ne s’arrête pas juste à quelques individus et l’on décèle alors de nouvelles facettes pour des personnages importants et secondaires.

Tout cela fait que l’on est encore plus immergé dans le scénario, car les individus que l’on accompagne ont un comportement au final très réaliste. On a beau être dans une fiction nous amenant sur des terres de fantasy, toutes ces âmes brillent par leurs agissements. Ainsi, il nous semble tout à fait naturel de voir certains paniquer, ne pas savoir quoi faire ou tout simplement être terrorisé. Cela s’inscrit dans une volonté de l’autrice d’allier cette magie ambiante à des personnages qui ne sont pas des héros. Ils se battent parce qu’ils n’ont pas le choix et font juste de leur mieux pour survivre et accomplir leur objectif. Cela peut autant être des ambitions personnelles, de grands projets ou simplement la protection d’une population. De même, on sent vraiment toute la portée tragique du conflit qui se déroule devant nos yeux et qui va parfaitement symboliser cette lutte éternelle entre la vie et la mort. Celle-ci s’exprime autant concernant les cadavres qui reviennent à la vie et qui s’en prennent aux vivants que cette fée immortelle qui n’est nullement tenue par les règles humaines. Il y a donc un excellent mélange d’action, de représentation philosophique que d’informations obtenues au sein de ce tome. Il ne se passe pas une page sans que l’on ne soit pas happé par une image, un mot ou les combats qui éclatent dans la cité. Une situation qui fait que l’on ne s’ennuie jamais et qui contribue grandement à sublimer l’ensemble de la licence.

Carciphona démontre clairement, à travers ce nouvel acte, sa faculté à donner naissance à des personnages captivants. Que cela soit du côté de l’ennemi ou parmi le groupe que l’on suit, on est fasciné par la manière qu’a l’autrice de développer chacun d’entre eux. On a même été bluffé par moments en voyant à quel point tout était pensé pour ne pas tomber simplement dans le cadre d’un combat entre le bien et le mal. Dans cette aventure, chaque âme a ses propres ambitions, ses propres souffrances, mais aussi son propre avenir. Une épopée loin d’être manichéenne et qui efface de plus en plus cette frontière séparant les divers acteurs.

Carciphona passe un nouveau cap

Carciphona - blackbirdCarciphona continue son petit bout de chemin en proposant toujours un très bon divertissement. On a été surpris par l’aspect très dramatique de ce nouvel arc qui chamboule énormément de choses. Une lecture qui aura donc été palpitante et surtout emplie de surprises. L’arrivée de certains personnages, le fait que de nous mystères apparaissent ou simplement l’impression que l’on joue avec nous contribuent grandement à l’immersion du lecteur. En plus de ça, on ressent pleinement la tension de cette situation de crise qui assaille cet endroit. La précipitation, les doutes et aussi les manigances font partie intégrante de ce conflit où tout doit se décider en un clin d’œil. Chaque seconde perdue condamne possiblement de nombreuses âmes face à cet adversaire qui n’a que faire du caractère sacré de la vie. On est donc happé par toutes les décisions qui sont prises dans le feu de l’action et qui alimentent cette oppression que l’on peut ressentir. D’ailleurs, ces nouveaux chapitres nous montrent bien à quel point tout est possible dans cet univers où la mort peut frapper à tout moment. A cela s’ajoute aussi une remarquable ingéniosité de la part de l’autrice pour mettre en scène cette lutte tout en enrichissant grandement le lore de son œuvre. Sans oublier le dessin qui s’est grandement amélioré depuis les premiers tomes et qui donne ainsi un résultat encore plus saisissant. Sûrement l’un des volumes de Carciphona qui nous aura le plus captivé depuis ses débuts.

Comme on l’a dit dans notre introduction, il est crucial de voir comment une licence peut grandir et évoluer au fil du temps. On peut ainsi constater si l’on est toujours autant emporté par ce que l’on voit ou si la lassitude se fait sentir. Carciphona parvient habilement à conserver notre intérêt tout en renforçant le côté très sombre de son histoire. Ce qui est remarquable justement dans cet arc narratif, c’est que l’on nous amène tout un tas d’informations changeant notre regard sur plusieurs facettes de l’intrigue, mais que l’on est tellement happé par cette lutte que l’on n’y pense qu’une fois le tome fini. C’est donc toujours un grand oui pour cette série qui a su tisser un fil rouge particulièrement intéressant et surtout donner naissance à des acteurs et actrices qui jouent à merveille leur rôle. Des gens dont la première impression n’est jamais la bonne et qui se dévoilent un peu plus au fil des pages. Voilà une histoire qui parvient à combiner de la bonne fantasy avec des réactions humaines tout à fait crédible et s’inscrivant parfaitement dans l’événement qui a lieu. Maintenant, on a tout un tas de questions concernant la suite de cette aventure. Quel est le véritable but de Vocruen ?  Quel est le rôle de Blackbird dans toute cette intrigue ? Est-ce qu’il est vraiment possible de se débarrasser d’un être soi-disant immortel ? Quel est le secret derrière les carciphonas ? Il va falloir attendre un peu avant d’avoir les réponses que l’on désire tant.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce sixième volume de Carciphona. Avez-vous apprécié tout ce nouvel arc narratif ? Trouvez-vous que les valeurs véhiculées ainsi que le sujet traité sont bien amenés ? Croyez-vous que l’on va assister à un tournant majeur dans le récit suite à ces événements ? Avez-vous été emporté par le conflit qui a lieu au sein de ces pages ? Trouvez-vous que les personnages que l’on rencontre tout au long de cette aventure sont bien écrits ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet 🙂

© 2010 Shilin Huang

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.