Tetsu & Doberman-Vol.-1

Tetsu & Doberman tome 1 : le chasseur et le limier

Parfois, on voit des annonces qui nous paraissent étranges. Que cela soit par leur couverture ou bien leur synopsis, on se pose de nombreuses questions concernant ces mangas. Dans un sens, le fait d’interpeller aussi aisément le lecteur est déjà un premier pas réussi pour un titre. On se dit alors que l’on a envie de voir ce que peut proposer un tel récit. Cela peut alors nous permettre d’avoir quelques belles surprises. On va justement parler ici d’un ouvrage qui nous a fait ressentir tout ça. Provenant tout droit du catalogue de chez Doki-Doki, il s’agit de leur dernière licence en date. Intitulé Tetsu & Doberman, le premier volume sort justement aujourd’hui. L’occasion parfaite pour parler de ce début d’aventure nous faisant rencontrer un duo pour le moins hors du commun. On découvre alors une idée de base prometteuse et qui joue habilement sur la relation entre les divers personnages. Cette surprise a su éveiller notre intérêt et surtout nous donner envie d’en voir plus à travers les atouts présentés. Il y a une aura bien singulière qui se dégage de ces pages et qui nous immerge grandement dans ce que l’on peut lire. Le temps est donc venu d’observer l’ascension d’un jeune garçon en tant que chasseur.

Un héritage dur à porter

Tetsu & Doberman - bouleversementTetsu & Doberman, imaginé par Tsutomu Ohno, nous plonge dans un monde fictif où de nombreux dangers guettent la population. Le chaos était total et la mort pouvait arriver à tout moment. Des innocents disparaissaient et des villes étaient détruites. Jusqu’au jour où un héros apparaît. Son nom était Big One Kurogane. Un homme à la carrure impressionnante qui ne craignait nullement de se jeter dans la mêlée pour venir en aide aux autres. Heureusement, il n’était pas seul dans son périple pour sauver des vies. Son fidèle acolyte, Doberman, était là pour le soutenir. Ce dernier était un limier. Un chien humanoïde aux compétences extraordinaires qui partage ses capacités spéciales avec son maître. A eux deux, ils ont pu préserver le monde et ainsi apporter une paix durable sur l’ensemble de ces terres. Malheureusement, toute bonne chose à une fin. Kurogane finit par décéder plusieurs années après ses exploits. L’ensemble des habitants est alors détruit par cette nouvelle. Les hommages se multiplient à l’égard de cet individu qui a fait rêver tant de gens et offert une immense renommée aux chasseurs. En plus de ça, Doberman s’est mystérieusement volatilisé peu de temps après la disparition de son partenaire. Les deux protecteurs ne sont plus là et une nouvelle ère était donc sur le point de débuter. Tout le monde ignore alors qu’un jeune garçon allait entamer bien plus tard une route similaire à cet homme. Le temps continue de s’écouler et notre histoire débute treize ans plus tard.

Alors que les chasseurs ne sont plus aussi célébrés qu’auparavant, les crimes et autres problèmes graves font leur retour. C’est dans un petit bourg désolé que vit Tetsu Himukai. Cet adolescent est un ancien orphelin qui passe le plus clair de son temps à travailler à mi-temps afin de subvenir aux besoins de l’orphelinat où il a grandi. Alors qu’il était l’un des plus grands admirateurs de Big One quand il était enfant, sa ferveur n’a fait que baisser au fil des années. Il clamait autrefois qu’il souhaitait suivre les pas de ce grand guerrier et devenir le meilleur chasseur qui soit. Maintenant, il est simple employé dans un petit restaurant au sein d’une ville fantôme. S’étant finalement acclimaté à cette existence terne, son entourage ne peut s’empêcher de penser qu’il rate sa véritable vocation. Malgré tout, il est déterminé à rester pour venir en aide à ceux qu’il considère comme sa famille. Malheureusement, il apprend un jour que son orphelinat doit être rasé pour faire place à un nouveau projet immobilier. Bien décidé à empêcher cela et à s’occuper de l’homme qui ose profiter de leur détresse, Tetsu va se frotter à des hommes peu recommandables. Se retrouvant en mauvaise posture, il sent déjà qu’il va dérouiller. C’était sans compter l’intervention d’un inconnu qui arriva au bon moment. Ce dernier n’est autre que Doberman, l’ancien partenaire de Big One Kurogane. Le jeune garçon va alors comprendre que sa présence est loin d’être anodine. Ainsi débute une toute nouvelle existence pour cet orphelin.

Alors que l’on se plonge dans Tetsu & Doberman, on ouvre les yeux très rapidement sur ce qui fait la force de ce premier volume. Si l’intrigue est assez classique, le véritable point fort de cette licence provient justement de cette relation entre le limier et le chasseur. Un système bien pensé et qui utilise habilement toutes les spécificités propres à ces animaux pour les appliquer dans cet univers. Cela nous parle forcément et l’on est donc intrigué de voir jusqu’où souhaite aller l’auteur dans ce parti-pris. On peut déjà entrevoir quelques petits détails qui rendent cette virée assez captivante.

Un principe bien pensé

Comme souvent, on s’attarde sur des séries dont le synopsis peut nous sembler nébuleux. Ce fut le cas avec Tetsu & Doberman, car on avait du mal à s’imaginer où allait nous conduire l’œuvre. C’est là que le premier tome nous a montré à quel point ce récit jonglait habilement entre une structure narrative classique et une idée intéressante. Concernant la première partie, on retrouve énormément de codes du genre nekketsu et récit d’action-aventure. C’est surtout sur le deuxième aspect que l’on a été attiré tout au long de cette introduction par ce qui nous était conté. Le fait de mettre en scène des binômes constitués d’un maître et d’un limier est fascinant. Tout d’abord, on remarque rapidement que chaque chien humanoïde se différencie les uns des autres. A chaque fois, on est en présence d’une autre race de canidés. Cette facette est importante, car les spécificités propres à une espèce sont retranscrites dans le manga, mais de manière exagérée et surréaliste. On s’amuse donc à voir ces êtres agir comme des humains, mais faire preuve de capacités animales surprenantes. Outre ça, il est à noter que l’accent est énormément mis dans cette lecture sur l’alchimie au sein des tandems. En effet, on ressent l’importance du travail d’équipe afin de permettre aux chasseurs d’accomplir leur mission. C’est là que va se poser une question à la fois étrange et pertinente dans l’esprit du lecteur. Est-ce qu’il faut considérer la relation unissant ces deux équipiers comme un simple lien d’obéissance ?

En fait, le mangaka parvient à exposer ce problème et surtout à nous faire envisager d’autres possibilités que de seulement profiter des talents de ces créatures. Il y a un réel désir de montrer une relation d’égal à égal et non que l’un domine l’autre. Sur ce point, le titre fait un excellent travail notamment durant les échanges entre Tetsu et Doberman. On est impliqué dans leurs échanges et surtout la façon dont évolue leur collaboration. Il y a même un certain amusement à les voir se taquiner l’un l’autre et cela permet de briser un peu l’aura entourant Doberman qui semble tellement imperturbable. Nous avons donc un très bon niveau d’écriture dans ce domaine qui contribue grandement au divertissement que l’on nous présente. On a envie de voir si cette alliance va permettre d’atteindre de nouveaux sommets au sein de ce groupe de combattants. En plus de ça, on peut observer divers éléments nous prouvant qu’il y a une certaine richesse derrière le monde présenté. Une faune assez vaste et qui peut aussi représenter un très grand danger. Tous les ingrédients sont donc là pour offrir un début d’aventure pas forcément original, mais qui parvient quand même à nous évader. Un récit qui a maintenant les cartes en main pour proposer une évolution fulgurante de nos deux nouveaux amis. Une idée originale qui fut très bien développée en seulement quelques pages et qui est utilisée de manière à créer des situations impressionnantes et spectaculaires.

Il est évident que Tetsu & Doberman ne cherche pas à atteindre les sommets. Cela n’a absolument rien de négatif. Au contraire, on ressent tout au long de cette lecture le désir du mangaka de proposer simplement une histoire divertissante. Il n’en faut pas plus pour que Tetsu & Doberman soit un plaisir à lire et à découvrir. En plus de ça, il faut reconnaître que l’idée derrière ce scénario est bien fichue et peut donner une évolution pertinente concernant les personnages. A travers cette relation basée sur la confiance, le partage, mais aussi l’entraide, ce voyage met à l’honneur tous ces binômes que l’on croise.

Tetsu & Doberman font la paire

Tetsu & Doberman - attaqueTetsu & Doberman se démarque aisément par son concept de base qui entoure ces duos. Le fait que l’on est des canidés humanoïdes qui apportent des capacités surhumaines à leur partenaire est grisant. En plus de ça, on a vraiment envie de s’investir derrière notre jeune ami qui voit son quotidien être totalement bouleversé du jour au lendemain. Un premier tome qui éveille bon nombre de mystères, mais qui parvient aussi à capter l’attention de son public par rapport à ce qu’il peut arriver par la suite. Bien sûr, on apprécie en premier l’excellente alchimie qui unit ce nouveau tandem. Pourtant, la véritable force de ce titre est d’offrir un dynamisme à de nombreux moments rendant la lecture très intense. Tout peut sembler alors aller très vite et ça rajoute bien plus d’impact à chaque confrontation. Il faut aussi combiner ça à un trait soigné qui souligne admirablement bien les spécificités de chaque race de chien. Ce manga nous montre qu’avec un sujet de base pouvant sembler totalement farfelu, on peut proposer une histoire loin d’être ennuyeuse. Un formidable travail d’imagination et de créativité pour ce qui est de la forme. Concernant le fond, l’intrigue reste assez classique, mais plaisante. Un divertissement qui sait comment nous parler et peut proposer quelque chose d’intéressant par la suite. Il faut cependant voir ce que pourra donner l’histoire complète du fait que la série ne comprend que trois tomes. Il se peut tout à fait que le rythme s’accélère rapidement dans le prochain ouvrage pour s’attarder sur une péripétie particulière.

C’est donc une belle petite surprise que l’on a eu pour Tetsu & Doberman. On ne s’attendait clairement pas à être autant emporté par ce scénario et pourtant ce fut le cas. Les codes du genre sont parfaitement assimilés et la combinaison maître et limier marche très bien. On a envie de voir comment va évoluer la relation entre nos deux personnages principaux et surtout le potentiel qui peut s’en dégager. Une série qui pourra tout à faire plaire à ceux désirant une courte licence et souhaitant simplement s’évader au cours d’une histoire misant beaucoup sur l’action. On espère surtout voir par la suite d’autres tandems de choc utilisant habilement les capacités propres à leur limier. Cela peut donner des confrontations aussi épiques que surprenantes surtout dans cet univers qui semble assez riche. Maintenant, il est temps d’aborder ces interrogations que l’on peut se poser après avoir lu ce premier acte. Est-ce que Tetsu peut vraiment réaliser ce rêve qu’il avait abandonné ? Doberman ne lui cache-t-il pas un lourd secret ? Jusqu’où ira ce duo qui accumule autant la fougue de la jeunesse que l’expérience ? Qu’en est-il des autres paires qui pourraient venir se greffer à l’intrigue ? Il va falloir attendre un peu pour voir ce que la suite nous réserve. Il faut juste espérer que l’on aura le droit à un scénario qui tiendra sur les deux volumes restants.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier tome de Tetsu & Doberman. Dites-nous si vous êtes intéressé par cette série. Pensez-vous que le fait qu’il s’agisse d’une série en trois tomes permettra de proposer une histoire suffisamment construite ? Trouvez-vous que le duo qui nous est proposé fonctionne bien ? Etes-vous curieux de voir jusqu’où ira cette entente entre Tetsu et son nouveau compagnon ? Quel serait votre limier idéal si vous étiez dans le manga ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© 2019 Ohno Tsutomu, Square Enix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.