L'Enfant du Dragon fantôme-Vol.-1

L’Enfant du Dragon fantôme tome 1 : la naissance d’une petite sorcière

On le dit souvent, mais il est important de poser son regard sur les œuvres qui nous sont accessibles. Cela peut autant passer par les titres reconnus et attendus par beaucoup que les séries un peu plus discrètes. Ces dernières peuvent en effet receler des trésors insoupçonnés qui nous permettent de passer un très bon moment. Ce fut le cas très récemment avec un manga dont on ne savait pas du tout à quoi nous attendre. Il s’agit de la dernière licence en date de chez Komikku répondant au nom de L’Enfant du Dragon fantôme. Alors que son premier tome est sorti il y a seulement quelques jours, on a décidé de se lancer dans cette lecture par simple curiosité. En plus d’avoir une couverture assez douce, on se disait que cela pouvait proposer un bon divertissement. Le résultat fut bien plus satisfaisant qu’on pouvait l’imaginer avec un récit qui déborde de tendresse. Avec une galerie de personnages fort sympathique, ce conte surprend et dévoile même de très beaux atouts qui promettent de belles choses. L’heure est donc venue d’accompagner une jeune fille dans son périple en compagnie d’un père singulier.

Une famille singulière

L'Enfant du Dragon fantôme - réunionL’Enfant du Dragon fantôme, imaginé par Ichi Yukishiro, nous plonge dans un monde de fantasy et plus particulièrement dans un endroit singulier. Au sein de ces contrées se trouve un lieu qui sert un peu de décharge à l’ensemble des espèces. Ceux qui souhaitent se débarrasser de quelque chose finissent toujours par se rendre ici pour se séparer de quelque chose. Ce lieu se nomme “la forêt de l’abandon”. Si beaucoup connaissent cette zone, très peu sont au courant de l’être qui a décidé d’en faire son foyer. C’est dans celle-ci que vit un dragon proche de la mort. Souhaitant vivre ses derniers instants sur cette terre dans la paix et le calme, il s’est dit que ce serait le nid idéal pour lui. Si cela semble avoir fonctionné pendant un long moment, un événement inattendu va venir bousculer sa quiétude. En effet, il va faire la rencontre d’une petite humaine qui fut délaissée par ses proches. Au même titre que les nombreux objets qui jalonnent cette forêt luxuriante, elle devait perdre la vie au milieu de tous ces déchets. Bien évidemment, le destin fut différent dès l’instant où elle posa les yeux sur cette immense créature qui se trouvait devant elle. La peur était palpable dans son petit corps frêle et elle était déjà convaincue qu’elle allait finir dans le ventre de la bête. Pourtant, la jeune fille n’avait déjà plus la force de fuir et sentait que son heure approchait. C’est alors que l’habitant des lieux décida de faire un geste qui allait sauver cette petite.

Finalement, les deux êtres se mirent à cohabiter. La gamine se présente sous le nom d’Eve et dévoile qu’elle a cinq ans au monstre qui lui a permis de survivre. En voyant ce dernier passer son temps à dormir, elle prit la décision de le nommer Dodo. C’est ainsi que débute un quotidien assez différent de ce que le dragon avait espéré, mais qui n’était pas pour lui déplaire. La présence de cet enfant ajoutait un peu de piment à sa vie et il se sentait proche d’elle maintenant qu’il partageait tout. Malheureusement, il sait très bien que son heure approche et qu’il devra laisser Eva seule. Cependant, il était très loin de se douter que sa fin ne serait que le commencement d’une nouvelle existence. La surprise allait être grande pour cette gigantesque créature qui allait transcender la mort pour rester aux côtés de celle qui faisait maintenant partie de sa famille. C’est ainsi que débute l’épopée de cette fille humaine et de ce dragon fantôme dont la relation dépasse largement les barrières entre les espèces. Un solide lien qui semble indestructible, mais qui va aussi devoir se confronter à bien des obstacles maintenant qu’il faut quitter la forêt. Heureusement, tous les deux vont pouvoir compter l’un sur l’autre pour se soutenir et continuer d’avancer dans ce monde qui leur réserve bien des surprises.

L’Enfant du Dragon fantôme est loin de toutes ces œuvres souhaitant absolument faire du grandiose. Au contraire, l’histoire se veut justement tendre et douce. En tant que lecteur, on regarde les aventures de ce tandem avec un sourire qui n’est même pas forcé tant il y a une alchimie qui se dégage de cette œuvre. Une aventure bienveillante et qui met l’accent sur le côté mignon et pouvant parler à n’importe qui. Que l’on soit un adulte ou un enfant, on a devant nous un manga qui peut aisément s’adresser à nous. On se laisse rapidement prendre au jeu de cette épopée joyeuse.

Une aventure d’une grande tendresse

Autant le dire tout de suite, L’Enfant du Dragon fantôme est une œuvre absolument adorable. Le mangaka a su parfaitement insuffler cette dose de douceur qui fait qu’en seulement quelques pages, on est totalement envoûté par ce qui se passe. C’est en grande partie dû à notre petite héroïne qui ne cesse de nous faire rire et sourire à travers ces mimiques, mais aussi ses réactions. En fait, il y a un côté justement très bon enfant dans ce premier volume. Les dangers que l’on pourrait croiser dans n’importe quel titre de fantasy sont ici soient transformés en alliés ou alors en menaces peu inquiétantes. On souhaite avant tout se concentrer sur les petites péripéties de cette petite fille et de ce dragon qui l’a adoptée. L’alchimie entre les deux est d’ailleurs remarquable et permet de s’attacher l’un à l’autre. D’ailleurs, cette relation, qui naît entre ces deux êtres bien différents, parvient même à nous émouvoir très rapidement. Il n’y a qu’à voir le destin de notre cher dragon et la réaction de cette gamine pour avoir presque la petite larme à l’œil. En dehors de ça, on est surtout plongé dans un univers qui n’est pas forcément original, mais qui a parfaitement su comprendre ce que l’on pouvait espérer d’une telle aventure. A l’image de sa protagoniste, l’environnement que l’on parcourt respire une certaine douceur et s’avère même très coloré par moments. Une mise en scène qui fonctionne admirablement bien et va contribuer à attirer notre regard tout au long de la lecture.

Cependant, il serait dommage de limiter cette série a son côté attachant et drôle. En effet, il y a aussi des thématiques très fortes qui sont abordées au sein de ce manga et qui sont pertinentes par le prisme par lequel on les observe. Par exemple, derrière son aspect mignon et enfantin, ce premier volume aborde beaucoup la question de la mort et du regard que peut avoir un bambin dessus. Une perte considérable qui affecte énormément tous ceux qui restent et qui est retranscrit au sein de ces cases avec beaucoup de sincérité et de réalisme. On a presque eu la sensation de retrouver nos jeunes années où tout nous semblait merveilleux et inédit. Eve est le symbole de cette innocence que chacun a pu avoir autrefois et qui contemple ce monde fantastique avec ses yeux emplis d’espoir, de rêve et de magie. C’est aussi pour ça qu’il est très facile de s’identifier à cette héroïne pour qui on a énormément d’attachement. De même, les autres personnages ont tous aussi ce petit élément qui fait que l’on voit au-delà de la fiction. Le lecteur a beau être au contact d’êtres féériques, ces derniers font preuve d’une humanité qui ne peut nous laisser de marbre. Une virée qui nous donne l’impression que tout est possible et nous remet face à ces leçons de la vie qui peuvent grandement nous affecter. C’est donc formidable de la part du mangaka d’avoir su concilier un divertissement plaisant et des messages qui sont loin d’être dénués de sens. Le genre d’épopée qui stimule notre imagination et nous offre une dose de mélancolie.

En s’attardant sur L’Enfant du Dragon fantôme, on a pu découvrir une lecture qui ne sera pas forcément le titre de l’année, mais qui a parfaitement su accomplir son but. Une lecture tout simplement idéale pour s’évader et rêver un tant soit peu en compagnie de ce duo attachant. En plus de ça, l’œuvre fait aussi preuve d’une belle richesse qui permet de construire un univers attrayant et qui cache encore bien des secrets. Avec une héroïne adorable et qui n’a pas une once de méchanceté, on vit une aventure fantastique et lumineuse. Le genre d’expérience qui nous fait avoir un grand sourire sans le moindre effort.

L’Enfant du Dragon fantôme nous jette un sort

L'Enfant du Dragon fantôme - magieEn s’attardant sur ce premier volume de L’Enfant du Dragon fantôme, on a de nouveau pris conscience à quel point on aimait le monde du manga. Pouvant proposer une infinité d’histoires, chacun peut y trouver son compte. Ce récit fut tout bonnement magique et a surtout su grandement nous parler à travers sa bonne humeur et surtout cet éclat qui s’en échappe. Ce titre ne cherche pas à être au sommet, mais tout simplement à amuser son public et il le fait très bien. En plus, le mangaka parvient avec habileté à saupoudrer son récit avec des messages qui s’incrustent parfaitement dedans. Un premier acte qui peut autant s’adresser aux grands qu’aux petits et qui montre toute la beauté de ce média. Une expérience littéraire qui peut sembler lambda au premier abord, mais qui cache cette dose de magie dont on a tous besoin. En terminant cet ouvrage, on ne pouvait s’empêcher de sourire et de laisser notre créativité en liberté afin d’imaginer la suite de ce périple. Avec ses personnages attachants, une héroïne touchante et adorable et une épopée qui peut parler au plus grand nombre, cette série fait un excellent départ. Un petit bonbon qui se savoure sans modération et qui arrivera facilement à vous offrir cette dose d’évasion dont on a tous besoin. C’est aussi ça le manga, une bouffée d’air frais qui nous permet d’oublier nos soucis le temps de quelques minutes. Un pari totalement réussi et dont on espère que la suite sera au même niveau.

Vous l’aurez donc compris, on a eu un beau petit coup de cœur pour ce prélude qui nous fut proposé. Avec son univers de fantasy qui utilise bien les codes du genre et des acteurs et actrices captivants, la série a déjà de beaux atouts. Sans oublier qu’elle parvient à insuffler cette féerie qui n’est pas aussi fréquente qu’on pourrait l’imaginer dans les autres titres de ce style. En seulement quelques secondes, on est totalement sous le charme de ce tandem atypique et pourtant si puissant. L’Enfant du Dragon fantôme plaira à tous les amoureux de fantasy qui veulent une épopée sans prise de tête et qui peut quand même aborder des thématiques importantes. En s’immergeant sur ces terres imaginaires, on est revenu avec tout simplement une joie que peu de séries peuvent apporter à leur lectorat. Une joie immédiate et qui perdure dans le temps. Bien évidemment, cela ne nous empêche pas d’avoir quelques questions concernant le futur de cette licence. Est-ce que notre binôme va pouvoir continuer à vivre comme il le souhaite ? Que va-t-il se passer concernant les autres individus qu’ils s’apprêtent à rencontrer ? Quel peut bien être le passé de cet homme qui les a accueillis ? Quels dangers peuvent bien se cacher au sein de ces contrées en apparence paisibles ? Il nous tarde de retrouver cette petite fille et ce dragon qui doivent juste continuer à suivre leur mode de vie pour que l’on s’émerveille toujours plus.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de L’Enfant du Dragon fantôme. Avez-vous été touché par la relation entre ces deux personnages ? Trouvez-vous qu’il y a une tendresse qui s’exprime facilement à travers ces pages ? Pensez-vous que l’on pourra assister à une évolution intéressante de cette jeune fille ? Trouvez-vous que l’univers présenté a de quoi nous faire rêver sur le long terme ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de cette licence qui s’annonce toute mignonne.

© 2020 Yukishiro Ichi, MAG Garden

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.