Undead Unluck-Vol.-1

Undead Unluck tome 1 : quand l’immortalité rencontre la malchance

La semaine dernière fut l’occasion à un titre très attendu de faire enfin ses débuts en librairie. Quand on y pense, 2021 a déjà su montrer qu’elle était une année riche en nouveautés et surtout en mangas ayant déjà une certaine aura chez les lecteurs. On est alors toujours très curieux de voir ce qui fait tout l’attrait d’une série aussi demandée et ce fut justement le cas il y a quelques jours. En effet, Kana vient tout juste de sortir le premier volume de Undead Unluck, une saga qui peut devenir un nouveau fer de lance dans le catalogue. Ce récit a déjà su se faire une réputation et l’on était donc impatient de voir ce qui pouvait se cacher derrière ce scénario. Après avoir posé notre regard sur cet ouvrage, on a rapidement compris ce qui faisait l’attrait de cette aventure, mais surtout le potentiel qui s’en dégageait. Une œuvre bien plus intelligente qu’on pourrait le croire et qui arrive à être autant surprenante que spectaculaire. Des atouts indéniables qui permettent à cette introduction de consolider les fondations avant que l’intrigue puisse pleinement prendre son envol. L’heure est donc venue de partir à la rencontre d’un tandem redoutable.

Vouloir en finir

Undead Unluck - trouvaillesUndead Unluck, imaginé par Yoshifumi Tozuka, nous plonge dans un monde contemporain où l’on fait la connaissance de Fûko. Cette jeune fille tout à fait lambda en apparence semble particulièrement désespérée. En effet, elle s’apprête à faire le grand saut étant donné qu’elle ne semble pas avoir sa place en ce monde. Il s’avère que cette demoiselle semble avoir un étrange pouvoir qui fait que de terribles accidents arrivent à tous ceux qui sont proches d’elle. Ne pouvant plus supporter l’idée de vivre une existence à devoir fuir le moindre contact humain, elle se dit que sa mort pourrait être une libération. Son seul regret aurait été de pouvoir vivre une histoire comme celle de son manga préféré. Fûko est alors très loin d’imaginer que son existence va prendre une tournure qu’elle n’aurait jamais imaginé. Au moment de franchir ce pas qui la sépare de son trépas, un étrange individu fait son apparition. Sans faire exprès, l’adolescente le poignarde, mais la terreur des premières secondes laisse place à une surprise de taille. Ce grand gaillard se relève comme si de rien n’était sans la moindre blessure. Il s’avère être un homme immortel dont le but est de pouvoir enfin trouver le repos éternel. Le don qu’il a pu déceler chez son interlocutrice a éveillé son intérêt et il décide de l’embarquer avec lui. Ne comprenant absolument rien à ce qu’il se passe, Fûko fait de son mieux pour échapper à cet inconnu qui est bien plus proche du zombie que de l’être humain.

Il va alors lui révéler qu’il existe bon nombre de gens ayant des pouvoirs similaires qui bafouent les règles universels de ce monde. Pour sa part, il est un undead, un être qui dépasse la simple notion de vie et de mort. Cet étranger va porter toute son attention sur sa nouvelle acolyte afin de mieux cerner les capacités de cette dernière et notamment le secret qui se cache derrière ce malheur qui s’abat sur ceux entrant en contact avec sa peau. Malheureusement pour lui, la fête est de courte durée avec l’apparition d’étranges individus faisant partie d’une mystérieuse organisation. Ce duo nouvellement formé va alors devoir prendre leurs jambes à leur cou pour espérer avoir un peu de répit. Fûko a beau être totalement perdue par tout ce qui se passe autour d’elle, son compagnon de route ne semble pas décidé à l’abandonner. Contre toute attente, elle accepte finalement de rester auprès de lui de peur de ces agresseurs, mais aussi parce qu’il est sûrement le mieux placé pour lui permettre d’entrevoir un nouvel avenir. C’est ainsi que débute une course-poursuite intense où il ne sera pas uniquement question de fuir pour ce binôme. Après tout, l’immortel est loin d’être démuni face à l’adversité.  Que leur réserve cet avenir qui semble dicté par les combats et la peur de finir capturé ? Ils l’ignorent totalement, mais une chose est sûre. Il va être compliqué de séparer de tandem qui risque fort de mettre à mal ceux qui oseront se dresser sur leur route.

Si le synopsis peut paraître étrange et assez loufoque, Undead Unluck est une œuvre qui va pleinement tirer profit de son postulat de base pour étendre tout l’imaginaire propre à cet univers. Les premiers pas que l’on peut faire peuvent sembler très drôles et se tourner vers l’humour, mais la situation change drastiquement dès lors que l’on avance dans les différents actes. On découvre ainsi une épopée spectaculaire et prometteuse où l’action joue un rôle primordial dans l’attrait que l’on peut avoir pour le futur de ces deux individus. Une immersion qui sait comment éveiller notre intérêt à travers l’imaginaire du mangaka.

Un récit d’une grande ingéniosité

Autant le dire tout de suite, Undead Unluck nous a bluffés dans tout ce qui constitue l’écriture de son univers. On ne parle pas ici du scénario qui, pour l’instant, pose ses bases et va surtout être là pour nous présenter les protagonistes et leurs opposants. Ce qui fut vraiment remarquable n’est autre que la créativité du mangaka tout au long de cette introduction concernant les règles qu’il s’amuse à briser. Le concept derrière les pouvoirs des personnages est remarquable tant cela peut amener une multitude de possibilités pour la suite. On n’est pas ici en présence de capacités que l’on a l’habitude de voir dans d’autres titres du genre. Ici, tout repose sur le principe d’enlever une notion fondamentale de la réalité afin de s’en servir à tout instant. C’est pour ça que notre zombie ambulant peut aussi aisément survivre à des attaques fatales ou que Fûko a une influence sur son entourage. Les idées foisonnent tout au long de ce premier volume et démontrent cette volonté d’aborder de nouveaux terrains à travers toutes ces mécaniques qui s’inscrivent dans la diégèse de la série. On ressent cela très rapidement, et même si une grande partie de ce premier volume va aussi se concentrer sur un aspect comique, on a aussi notre dose d’action. Cependant, même ce dernier élément va être sublimé par l’ingéniosité de l’auteur qui ne souhaite pas seulement mettre en scène des confrontations qui explosent notre rétine. Chaque affrontement va dévoiler une myriade de petits détails d’une importance cruciale pour comprendre sur quel terrain va nous emmener la saga.

Il serait très difficile d’aborder ce premier volume de Undead Unluck sans évoquer les confrontations qui ponctuent notre parcours. Dans ce domaine, on a rapidement été emporté par la proposition de la série. Le lecteur n’est pas témoin d’affrontements misant avant tout sur un déferlement de puissance ou d’une technique pouvant surpasser celle de l’adversaire. Tout est une question d’adaptation et de recueil d’informations. Nos protagonistes vont tout faire pour cerner le pouvoir de leur opposant et cela transforme chaque duel en une sorte d’immense expérimentation où la victoire se dessine au fur et à mesure que notre homme immortel fait des tests. Tout est parfaitement réfléchi et apporte une dimension stratégique fascinante à ces moments qui peuvent autant être spectaculaires que posés. C’est l’une des grandes forces de ce premier contact qui nous montre que la série est capable de se tourner vers un divertissement total et grisant que vers une action plus réfléchie. Observer et comprendre sont les principales armes de nos héros et c’est juste prenant de voir ce type de combat. On est tenu en haleine tout en essayant de comprendre aussi de notre côté ce qu’il retourne des capacités adverses. En plus de ça, ce premier acte fait preuve d’une telle imagination dans la conception de ses scènes que l’on est constamment surpris par ce qui se passe. Ingénieux autant dans le fond que dans la forme, la saga démarre très fort.

Undead Unluck est un manga qui démarre très fort tout en parvenant à rapidement se créer une identité qui lui est propre. Le parcours de nos deux fuyards a beau être semé d’embûches et de moments hilarants, il est aussi teinté d’une créativité fascinante. On reste totalement captivé par la maîtrise de l’auteur qui installe les prémices de tout un système qui peut faire passer la série de très bon divertissement à une aventure tout simplement mémorable. Surfant sur de nombreux genres comme pour tester de nombreux mélanges, cette saga prend un départ fascinant par cet enchaînement de nuances.

Undead Unluck s’échauffe tout juste

Undead Unluck - malchanceOn le savait avant même de se lancer que Undead Unluck était très attendu. Après lecture de ce premier volume, on comprend les raisons de cet attrait, car on a tous les ingrédients nécessaires pour préparer une grande épopée. Il est vrai que l’on est pleinement dans un premier acte qui sert d’exposition pour que l’on s’habitue à tout ce qui nous est proposé. Cela est tout à fait compréhensible au vu de tout ce que laisse supposer les diverses mécaniques et principes qui régissent cette histoire. Le mot qui caractérise sûrement le mieux cette introduction n’est autre que prometteuse. On sent l’imagination débordante du mangaka qui va quand même réussir à organiser tout ça afin que cela soit cohérent dans tout ce qu’il établit. Des règles bien précises qui rendent chaque face-à-face palpitant à suivre et où l’on sent que l’on effleure à peine tout le potentiel de la saga sur le long terme. On fut même étonné de voir à quel point ces premiers pas furent denses en matière d’informations, mais aussi de surprises par rapport à l’intrigue en cours. Un développement pertinent qui nous permet d’être rapidement au cœur de l’action, mais aussi de garder un regard assez large sur l’ensemble de ce monde. Concernant le dessin en lui-même, celui-ci colle bien à l’univers assez déjanté qui nous est proposé tout en parvenant à offrir des plans assez incroyables dès lors que le rythme s’accélère. On peut souligner la présence d’un peu de fan-service, mais qui est assez dérisoire au vu du contenu qui gravite tout autour. Il est possible que l’on assiste à la naissance d’un nouveau duo de choc pour notre plus grand plaisir.

Il est assez facile de deviner, en lisant ces quelques lignes, que l’on a eu un immense coup de cœur pour ce premier volume. Ce qui est assez frappant, c’est que l’on a apprécié cette virée, mais que l’on se doute pertinemment que cela n’est rien par rapport à ce qui nous attend par la suite. Un premier jet qui fonctionne très bien et qui nous fait passer un très bon moment tout en nous prouvant que la licence peut se démarquer rapidement. On retiendra surtout l’intelligence qui se cache derrière tout l’imaginaire de cette œuvre et qui est un terreau tellement fertile pour les prochains chapitres. Si vous souhaitez une aventure spectaculaire et qui peut proposer des idées originales sur le long terme alors vous devriez adorer Undead Unluck. Une magnifique promesse pour ce qui pourrait être une petite pépite par la suite. Bien sûr, les questions fusent dans notre esprit tandis que l’on referme cet ouvrage. Est-ce que l’on pourra découvrir de nouveaux pouvoirs et autres adversaires ? Comment fonctionne réellement le don de Fûko ? Sera-t-il possible d’en apprendre plus sur le passé très riche de notre immortel ? Qu’en est-il de l’objectif de la mystérieuse organisation qui poursuit nos héros ? Des questions dont on attend impatiemment les réponses. Un manga qui doit maintenant concrétiser toutes ses promesses pour se hisser parmi les très bonnes surprises de cette année.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Undead Unluck. Trouvez-vous que l’auteur fait preuve d’une créativité et d’une ingéniosité remarquable dans la conception de son univers ? Avez-vous de la sympathie pour ce duo qui vient tout juste de se former et qui vit déjà des aventures folles ? Est-ce que vous avez été captivé par la conception des combats qui reposent autant sur le spectaculaire que la stratégie ? Croyez-vous que l’on aura le droit à un développement conséquent des pouvoirs ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© 2020 Totsuka Yoshifumi, Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.