Lucja-a-story-of-steam-and-steel-Vol.-1-2

La valse des nouveautés : Lucja et Secrets of Magical Stones

Il n’y a pas à dire, la semaine précédente fut riche en nouvelles licences chez les éditeurs. Certains mangas étaient particulièrement attendus et d’autres plus surprenants à leur arrivée. C’est alors toujours un bonheur de poser les yeux sur ces ouvrages qui sont tous des portes ouvertes vers des univers fabuleux aux nombreuses promesses. Aujourd’hui, on a décidé d’aborder non pas une, mais deux nouveautés qui nous viennent toutes de chez Vega-Dupuis. En effet, la maison d’édition a vu son catalogue s’enrichir de deux sagas inédites dont leur annonce fut surprenante par rapport à ce que l’on avait l’habitude de voir auparavant chez eux. Il s’agit de Lucja et de Secrets of Magical Stones. Deux titres diamétralement opposés, mais dont la sortie simultanée était l’occasion rêvée d’aborder l’ensemble dans une chronique. Progressant sur des chemins totalement différents, on a pu découvrir des débuts prometteurs à travers des atouts indéniables et qui sont propres à chacun de ces volumes. Il est donc grand temps de se détendre et de se lancer dans un tandem de mangas offrant une immersion captivante.

Lucja, a story of steam and steel tome 1

Lucja, a story of steam and steel Vol. 1Lucja, imaginé par Coji Inada, nous plonge en Pologne durant le XVe siècle. Cette terre est connue pour ses nombreux chevaliers qui luttent bec et ongles pour défendre leur patrie face aux possibles envahisseurs et aux voisins trop ambitieux. Cependant, ces derniers ne vont pas au combat avec un équipement classique. Ce pays est à l’origine d’une technologie redoutable où l’acier rencontre la vapeur. Des armes et des armures sont conçues à travers cette énergie pour donner encore plus de pouvoir à ces combattants de la justice et de la paix. A présent répandu partout dans cette contrée, cet atout ne cesse d’être perfectionné et de devenir un atout de taille face aux menaces qui peuvent assaillir ce royaume. Si la tranquillité semble régner sur cette contrée, les combattants ne restent pas inactifs. Un immense tournoi s’organise pour désigner celui qui portera le nom de Knight King. Un statut privilégié et qui récompense celui qui surpasse tous ses autres confrères. Chacun est donc prêt à tout pour atteindre ce titre et le chaos se répand rapidement autour de ces duels. C’est là qu’une jeune fille va faire son apparition dont le courage couplé à ses bras fait de chair et de métal pourraient bien lui permettre de surprendre les autres compétiteurs. Alors que les hommes la prennent de haut, ils risquent fort de s’en mordre les doigts s’ils ne font pas attention à la puissance qu’elle peut dégager. La légende de Lucja, la guerrière aux poings d’acier, ne fait que débuter. Un long chemin l’attend où elle va devoir faire face à de nombreux obstacles pour que le monde puisse enfin l’accepter et la reconnaître à sa juste valeur. Mais qu’est-ce qui se cache réellement derrière ses intentions ? La réponse risque fort de se trouver au bout de cette quête personnelle.

Ce qui nous saute aux yeux très rapidement quand on s’attarde sur Lucja est le contraste qu’il y a entre cette technologie de la vapeur et les chevaliers. Nous plongeant dans le Moyen-Age, le manga parvient habilement à y incorporer un élément qui, à nos yeux, n’a pas sa place dans cette ère, mais qui va pourtant être utilisé avec brio. En effet, l’ingéniosité derrière ce système est captivante, car elle s’inscrit comme un outil de tous les jours pour ces guerriers dont l’honneur est aussi important que la victoire sur le champ de bataille. Si l’on pourrait croire que cela formerait une scission au sein de cette lecture, il n’en est rien et tout se mélange parfaitement. Un bon point qui permet d’offrir une dose d’originalité pour ensuite s’attarder sur les personnages et notamment notre héroïne. Cette dernière éveille rapidement notre intérêt par son désir insistant de se jeter dans la mêlée et prouver de quoi elle est capable sans même penser une seule seconde à sa propre sécurité. On a beau ignorer pour l’instant tout ce qu’elle a pu vivre par le passé, il est évident qu’elle mène un combat qui lui est précieux. En fait, on sent qu’elle souhaite montrer que même en étant une femme, elle a sa place parmi les chevaliers. Un objectif qui est très bien retranscrit et apporte un message très puissant à ce premier volume qui sait comment éveiller notre intérêt. En dehors de tout ça, ce premier volume va aussi se présenter comme une mine d’informations concernant l’histoire de ce monde, mais aussi tout ce qui tourne autour de ces armes et armures si singulières. Une envie de construire un ensemble cohérent et qui fonctionne très bien en suscitant notre intérêt pour la suite du récit. Une aventure loin d’être dénuée de qualités et qui est aussi portée par un trait soigné notamment au niveau des équipements qui donnent une aura encore plus grande et terrifiante à ces combattants. Un premier contact réussi et qui doit maintenant prendre son envol par la suite.


Secrets of Magical Stones tome 1

Secrets of Magical Stones Vol. 1Secrets of Magical Stones, imaginé par Marimuu, nous fait voyager à Mizuna. Ce verdoyant pays entre mer et montagnes affiche une société qui s’est développée autour d’une ressource bien particulière. Cette dernière n’est autre que les pierres précieuses qui pullulent dans la région et contribuent au confort des habitants. Tout fonctionne maintenant à travers ces objets qui ont revêt une importance capitale au fil des années. C’est d’ailleurs pour aider à la recherche de cette source d’énergie qu’un “Ministère des pierres précieuses” fut mis en place. Les gens qui entrent au service de cet établissement sont chargés de la gestion des gemmes qui se cachent dans la nature. Cependant, il est très loin d’être facile de mettre la main sur ces trésors. Les dangers sont nombreux et il faut donc suivre un entraînement intensif pour être préparé aux aléas de l’extérieur. Une chasse risquée, mais qui peut permettre de dénicher de véritables pépites et pousser ceux qui y participent à contribuer au bien-être de tous. C’est dans ce contexte que la jeune Mana va pouvoir réaliser son souhait. Depuis sa tendre enfance, elle rêve de collecter et de pouvoir admirer ces pierres. C’est alors que tout bascule quand elle apprend qu’elle est admise à l’examen d’entrée au Ministère. Le rêve se transforme en réalité pour cette adolescente qui n’est pas au bout de ses peines. Derrière la beauté de l’événement se cache un quotidien bien plus compliqué qu’elle ne l’imaginait. Partant en direction de la magnifique cité de Lithos, Mana s’apprête à débuter sa nouvelle vie dans un milieu où elle a encore beaucoup de choses à apprendre. Un emploi qu’elle a tant désiré, mais qui risque aussi de lui apporter certaines désillusions. Sa détermination sera-t-elle suffisante pour surmonter tous les obstacles à venir ?

Quand on a lu ce premier volume de Secrets of Magical Stones, on a tout de suite ressenti un certain classicisme dans l’écriture et la construction de cet univers. En effet, tout ce qui gravite autour du quotidien de Mana peut rappeler d’autres œuvres qui ont aussi suivi cette voie. Cependant, cela ne signifie pas pour autant que la licence ne peut pas être intéressante. Le gros atout que l’on a pu observer lors de cette virée est le personnage principal. Mana a beau suivre des codes déjà bien établis, ils sont suffisamment maîtrisés pour que l’on ait une profonde sympathie à son égard. Cette demoiselle est maladroite et a énormément de retard à rattraper, mais la détermination et la douceur dont elle fait preuve suffisent amplement à nous donner envie de l’encourager. Une héroïne qui désire être acceptée par les autres non pas par son don, mais par ses propres efforts. Tout ça est bien écrit et contribue à nous accrocher à l’histoire notamment dans ses interactions avec ses autres collègues. Elle fait des erreurs, mais elle continue d’avancer et de faire de son mieux pour ne pas entraver la route de ceux qui travaillent d’arrache-pied pour être au sommet. En dehors de tout ça, Secrets of Magical Stones nous offre surtout un premier volume servant de fondations à l’univers. Une immense présentation pour un monde qui semble receler de bonnes idées et surtout d’une faune et flore attrayantes. Il va être très important de voir ce que va donner le second tome qui pourra consolider l’attrait que l’on a pour la série ou au contraire rester dans cet aspect construction et apprentissage. Un récit convenu dans la forme et qui doit maintenant développer en profondeur ce qui va faire le charme principal de cette série dont l’idée des pierres précieuses peut être pertinente sur le long terme. Cela reste une lecture divertissante qui sera parvenue à donner vie à des actrices d’une grande humanité.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant le début de ces deux séries. Trouvez-vous qu’il y a du bon potentiel dans ces titres ? Quel est celui qui vous a le plus attiré ou éveillé votre curiosité ? Croyez-vous que l’on aura le droit à un développement intéressant de ces deux scénarios à travers les futurs volumes ? Est-ce que ces licences sont parvenues à vous surprendre tout au long de ces quelques chapitres ? Qu’attendez-vous pour la suite de ces deux aventures littéraires ? On reste à votre disposition pour échanger, débattre et discuter autour de ces sujets et de ces œuvres qui peuvent nous faire rêver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.