Kana - sélection

Kana : 5 séries à découvrir

Pour aujourd’hui, on s’est dit que l’on allait repartir explorer le catalogue d’un éditeur afin d’en ressortir cinq séries qui, à nos yeux, méritent le coup d’œil. Il est vrai que le marché actuel français du manga offre une variété incroyable de titres en tout genre et il n’est pas rare que certains passent malheureusement à la trappe. On avait donc envie de remettre en avant des licences qui ont quelque chose d’intéressant à proposer et qui peuvent toucher bon nombre de lecteurs. Cette fois-ci, on va se tourner chez Kana pour relever quelques sagas que l’on a grandement appréciées pour diverses raisons. Comme à chaque fois, on s’est concentré ici sur des œuvres assez récentes et qui peuvent être autant au début de leur épopée que déjà consolidé par de nombreux tomes. Une sélection qui n’est qu’une infime partie de toutes les aventures que l’on peut vivre à travers ce médium à la richesse infinie. N’hésitez pas d’ailleurs à nous suggérer aussi vos propres séries à découvrir dans les commentaires. L’heure est donc venue de faire ce petit tour d’horizon à travers cinq voyages totalement différents.

Time Shadows


Time Shadows

On commence cette petite liste par un titre qui fut une surprise sur bon nombre d’aspects. On parle ici de Time Shadows. Cette série va réussir à créer une histoire nous tenant en haleine même après déjà une dizaine de tomes. Ce qui est avant tout fascinant dans ce manga, c’est la faculté de l’auteur à mettre en place une atmosphère qui va sans cesse évoluer au fil de l’intrigue. Pouvant sembler n’être qu’un récit autour de certains éléments paranormaux, le récit va ensuite nous montrer à quel point on vient de plonger dans une aventure brutale, sanglante et sans pitié. Utilisant à merveille le concept de retour en arrière, le personnage principal va constamment chercher à avancer en sachant pertinemment que tout ce qu’il fait peut être réduit à néant en un claquement de doigts. Tout ici est une question d’apprentissage et de surprises sans pour autant oublier la tension propre à la menace que l’on nous dépeint. D’ailleurs, le danger imaginé par le mangaka est formidable étant donné que l’on a la sensation qu’il peut être partout. Un sentiment d’oppression est ainsi constant et fait que l’on est totalement accroché à ce qui se passe. De même, les révélations sont excellentes et font monter le manga d’un cran en matière d’intensité, de drame, mais aussi de moments épiques. Une licence qui regorge de qualités et utilise à merveille le surnaturel pour en faire un outil scénaristique puissant et proposant des idées originales et bien retranscrites à travers le dessin.

Corps Solitaires


Corps solitaires

La collection Life de Kana a vraiment été une très belle surprise depuis son lancement. Proposant de nombreuses excellentes séries pouvant aborder des sujets assez peu présents habituellement dans les mangas, il y a plusieurs titres que l’on ne pouvait ne pas citer. La première n’est autre que Corps Solitaires qui nous a captivés par son thème principal et toutes les questions qui vont tourner autour de ce sujet. On rentre dans le quotidien d’un couple et des nombreux problèmes pouvant y avoir au niveau des rapports intimes. Une représentation sincère et réaliste de ce qui peut se passer au sein d’une relation où l’amour est toujours présent, mais le désir non. Une mise en avant pertinente de cet élément qui revêt une grande importance dans ce lien que l’on façonne avec notre moitié et qui est toujours traité ici avec une très grande justesse. On se laisse facilement convaincre et surtout on a un affect tout particulier pour ces personnages qui tentent juste de retrouver ce qu’ils ont perdu. Un combat quotidien qui est brillamment raconté par la mangaka tout au long des tomes que l’on peut déjà découvrir en France. Une aventure humaine de qualité et qui ne faiblit aucunement pour l’instant. Un très beau représentant de cette collection qui mérite largement le coup d’œil sur une grande majorité des œuvres qui la constituent. Une fantastique découverte qui peut parler à beaucoup de gens.

Entre les lignes


Lignes - Kana

On reste dans la collection Life de Kana avec un autre titre qui s’est rapidement présenté comme un gros coup de cœur. Il s’agit d’Entre les lignes qui en est à son deuxième tome. Amenant sur la table un sujet aussi important que grave, la mangaka fait un formidable travail pour que tout respire d’une profonde sincérité. Mettant en avant la perte d’un être cher et surtout des émotions pouvant être spécifiques à chacun, le récit fait preuve d’une grande humanité dans la construction de ses personnages. Tout ici est une question de réaction, mais aussi d’appréhension concernant ces choses qui nous envahissent de l’intérieur et nous font tous réagir différemment en fonction d’une situation donnée. De plus, le duo que l’on suit dans ce manga est tellement attachant au vu de ce qu’il parvient à exprimer. D’ailleurs, ce récit parvient à faire véhiculer énormément de messages importants sans pour autant s’étendre en de multiples dialogues. Il suffit parfois d’un simple regard pour que l’on puisse entrevoir ce qu’éprouvent directement ces deux femmes qui tentent d’avancer à leur manière. Rien que les interactions entre elles brillent, car elles sont représentatives de ce qui pourrait se passer chez n’importe qui dans un tel cas de figure. Des protagonistes pour qui ont a une profonde empathie tant ils nous rappellent une réalité parfois cruelle, mais aussi douce.

Kowloon Generic Romance


Kowloon - Kana

Pour l’avant-dernier titre de cette sélection, on voulait absolument citer Kowloon Generic Romance. En effet, le manga a beau être récent chez nous, il a déjà su nous faire vivre une épopée captivante notamment au niveau de ses personnages et surtout du cadre dans lequel on évolue. Ce lieu emblématique dégage une atmosphère absolument unique. Il suffit de quelques secondes seulement pour être happé par cet endroit qui est à la fois étouffant et hypnotique. En fait, s’aventurer au cœur de ces ruelles étroites et animées contribue grandement au dépaysement que l’on peut ressentir. On pourrait même dire que Kowloon est pratiquement un personnage à part entière tant cet amas d’immeubles évolue tout au long de nos découvertes. De plus, l’intrigue qui nous est proposée autour des deux principaux personnages du récit réussit autant à nous faire vibrer qu’à nous délivrer des surprises étonnantes, et cela, dès le premier tome. Une maîtrise du décor et du fond qui montre tout le talent de la mangaka en matière de mise en scène, d’écriture et surtout d’expression dans le dessin. Sans même dire le moindre mot, on explore silencieusement et joyeusement ce quartier qui est encore loin d’avoir dévoilé tous ses secrets. Une expérience littéraire fantastique qui brille autant par le trait de l’auteure que la sympathie qu’on peut avoir à l’égard des personnages qui grandissent au sein de toute cette effervescence.

The Kingdoms of Ruin


The Kingdoms of Ruin - Kana

Il est déjà venu le temps d’aborder le dernier manga de cette chronique. Parmi les nombreuses découvertes que l’on a pu faire au sein du catalogue Kana récemment, il y a un titre qui fut une sacrée claque à sa lecture. Il s’agit de The Kingdoms of Ruin qui en est actuellement à deux tomes de parus en France. Brutal, sanglant et débordant de rancœur, le récit de ce jeune humain désireux de se venger du monde qui a provoqué la fin des sorcières et plus particulièrement de sa mentor est prenant. On fut totalement pris au dépourvu par les premiers chapitres qui nous plongent dans l’enfer qu’est devenu ce monde pour ceux qui pratiquent la magie. Un contraste aussi efficace entre cette dernière et la technologie qui a pris le pas sur tout le reste. On ne peut s’empêcher, dans ce titre, d’avoir une profonde empathie pour cet anti-héros qui n’a jamais cessé de souffrir et qui déverse maintenant sa colère sur ces terres. Une œuvre qui nous serre le cœur tout en offrant des scènes d’action spectaculaires. De plus, le second volume a permis de montrer que l’intrigue n’allait pas suivre un chemin convenu comme on aurait pu le croire au vu de certains éléments. On est totalement ébahi par les choix du protagoniste qui n’hésite pas à se dresser contre tous pour préserver la mémoire de celle qu’il a toujours aimée. Un conte sombre et puissant pour un public averti et qui, on espère, saura encore nous surprendre.

On espère que cet article vous aura plu. Quels sont vos titres préférés de Kana ? N’hésitez pas à nous dire si vous souhaitez que je réitère l’expérience prochainement. 🙂

One Comment

  • Julien dit :

    « Corps solitaires », est une série magnifique, autant par les dessins que par un scénario brillant. On y suit l’évolution de chacun des personnages, mais aussi les raisons qui font qu’il y ait un problème.
    (Certes, je me suis reconnu dans ce manga, au travers le parcours de l’héroïne).
    Plus le manga s’étend, plus il y a de personnages avec tous leur parcours propres, mais aussi leur raisonnement perso, et c’est ça qui est bien fait, le manga ne juge personne, mais explique les raisons des choix de chacun.

    « Kowloon », quelle claque graphique et scénaristique.
    C’est beau, c’est superbe, c’est haletant. Le tome 2 prend le contrepied du tome 1.
    On est aussi perdu que certains personnages.

    « entre les lignes », belle série, là aussi axée sur la psychologie des personnages, un regard neutre est apporté, personne n’est jugé pour avoir fait si ou parce qu’il est comme ça .
    Moins fan des dessins, mais qui reste très bien fait quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.