Diablomachia-Vol.-1-2

Diablomachia tome 1 : apprendre à cohabiter avec les démons

Il y a des titres qui sont très intéressants à analyser tant ils peuvent apporter des choses pertinentes par leur histoire à un lectorat précis. C’est le cas par exemple pour les récits qui prennent des traits de conte pour enfants, mais qui pourtant cachent en eux des valeurs importantes et fortes. C’est exactement le cas du titre que l’on va aborder aujourd’hui et qui nous provient tout droit du catalogue de Glénat. Il s’agit de Diablomachia dont le premier volume est sorti il y a quelques jours. Il est vrai que l’on ne savait pas réellement à quoi s’attendre concernant cette histoire. Cependant, la curiosité est toujours la plus forte et l’on a pu découvrir une épopée qui a su nous parler directement à de nombreuses reprises. Derrière son histoire de démons pouvant aisément parler à l’enfant qui est en nous, il y a aussi une aventure qui va véhiculer des sujets captivants et poignants autour de l’Humanité. Une surprise dans la richesse de cette lecture qui a parfaitement su rythmer l’ensemble de notre progression et donner corps à un monde pouvant apporter bien plus qu’un simple divertissement. L’heure est donc venue de rejoindre une colocation particulièrement animée.

Un jeune homme à la longue vie

Diablomachia - NeveDiablomachia, imaginé par Da Hosoi, nous plonge dans un monde fantastique où l’on fait la connaissance de Neve. Ce jeune garçon, qui semblait totalement désemparé, se retrouve nez à nez avec des démons. Cependant, ces derniers se montrent particulièrement amicaux et vont lui venir en aide. Depuis cette rencontre, cet humain est devenu un invocateur qui coule des jours heureux en compagnie de ses nouveaux amis. Cette cohabitation n’est pourtant pas sans contrepartie. En effet, grâce à ses capacités, Neve est chargé de guider les démons sur Terre quand ils se retrouvent harcelés en Enfer à cause de leur nature bienveillante. Il est le gardien de ce havre de paix où chacun peut trouver le bonheur et la joie sans avoir à répondre à un statut qui ne leur convient pas. Cependant, si les compagnons de Neve ont su montrer leurs bonnes intentions ainsi que leur volonté de vivre en harmonie avec le reste du monde, ce n’est pas le cas pour la majorité de leurs congénères. La plupart des démons ne voient pas d’un très bon œil ce projet qui réunirait les deux peuples. Ils font alors tout leur possible pour s’infiltrer du côté des humains afin de détruire cet abri et ainsi de se lancer à la conquête de ces terres. Heureusement, le jeune garçon n’a eu de cesse de veiller au grain pour chasser les quelques intrus qui oseraient poser le pied de ce côté du miroir. Le temps passe et rien ne semble réussir à venir troubler le repos de ce groupe qui savoure ce quotidien humble et chaleureux.

Même Neve n’aurait jamais imaginé être en si bonne compagnie au contact de ces démons qui sont devenus comme sa seconde famille. Malheureusement, le bonheur est une chose fugace qui peut disparaître à tout instant. Une nouvelle tentative des habitants de l’Enfer va amener toute cette équipe à connaître un terrible incident. Dès lors, le jeune invocateur ne peut réprimer la colère qui l’assaille suite à ce qu’il s’est passé. Il est maintenant déterminé à traquer ceux qui ne devraient pas être là. Comme pour l’aider dans sa tâche, de nouveaux pouvoirs se sont éveillés en lui. Revigoré par cette nouvelle puissance, il ignore totalement que le périple qu’il est sur le point d’entreprendre va bousculer ses certitudes. Alors qu’il ne voulait plus rien avoir à faire avec le monde des hommes, le voilà engagé dans une course contre la montre afin de le sauver. Que l’on soit démon ou humain, le mal et le bien sont des notions bien floues. Chacun est libre de ses choix et fait en sorte de basculer d’un côté ou de l’autre. C’est ce que ce jeune garçon va devoir apprendre au cours de son périple. Un voyage qui s’annonce éprouvant, mais qui sera nécessaire pour faire trembler les fondements de ce monde et changer certaines mentalités. Voici donc l’histoire d’un invocateur qui va se jeter dans un combat pour la paix et l’acceptation des autres. Sa voix portera-t-elle suffisamment pour résonner en tous ceux qui croiseront sa route ? Son regard semble en tout cas prouver qu’il est déterminé à y arriver.

Avec Diablomachia, on a rapidement pu remarquer que ce premier volume souhaitait nous amener sur un terrain tout particulier. En utilisant la fantasy, et plus précisément l’image du démon, cette série souhaite nous faire réfléchir sur la nature humaine et le fait que tout n’est ni blanc ou noir. Une représentation très pertinente de la vie et des souffrances que l’on peut combiner à un univers qui se prête à merveille à cet exercice. C’est comme ça que l’on découvre devant nous une aventure qui sait comment nous divertir tout en nous amenant à une certaine réflexion qui va enrichir encore plus ce voyage à la fois onirique et dramatique.

Un récit à la fois innocent et fort

Il est vrai que quand on se penche sur ce premier volume de Diablomachia, on peut avoir le sentiment que le titre souhaite se tourner vers un jeune public. Pourtant, cela serait passé à côté de tout ce que peut proposer cette épopée en matière d’écriture et même d’univers. Au premier abord, on est face à une aventure qui semble assez onirique avec Neve et les démons qui l’accompagnent. Une impression presque de féérie malgré le fait que l’on soit en compagnie d’entités qui ont toujours eu une étiquette néfaste dans l’imaginaire collectif. C’est là que la série va attirer le regard étant donné qu’elle souhaite briser cet a priori autour de ces créatures dont la vision a toujours été mauvaise. Ici, on nous montre des êtres qui sont loin des standards habituels et qui souhaitent juste vivre en paix avec le commun des mortels. Cela peut paraître étrange, mais on finit rapidement par avoir une sympathie pour ces personnages qui vivent avec ce garçon et aiment le taquiner. Une manière de nous montrer que les apparences peuvent être trompeuses et qu’il faut parvenir à voir au-delà de tout ce qui est dit autour d’un peuple. On comprend rapidement cela et ça permet de créer une atmosphère chaleureuse et bienveillante au sein de ce foyer où l’on se sent bien. A l’image de cette nouvelle famille que Neve a maintenant, ce groupe se présente comme une source de réconfort et de bien-être brisant le mythe du démon pour se concentrer sur ce qu’ils sont réellement. Ainsi, on peut y voir une certaine forme d’innocence du fait que l’on nous raconte qu’il y a du bon partout.

Cependant, l’auteur ne se limite pas uniquement à dépeindre ce style de tableau pour ces créatures surnaturelles. En effet, l’être humain n’est pas en reste et va être brillamment traité à travers le vécu de notre héros et aussi son comportement à l’égard de ses semblables. Cela peut sembler paradoxal de voir un humain qui préfère la compagnie de monstres à celle des hommes, mais c’est justement en allant sur ce terrain que le manga va montrer une intelligence dans son écriture. On nous montre que la nature humaine peut aussi être fluctuante d’un individu à l’autre. Qu’un homme peut décider de faire le mal comme agir en fonction de sa morale. Tout ce premier volume tourne autour de cette volonté de briser le côté manichéen de ce type de récit en nous montrant que la notion de bien et de mal n’est en réalité qu’une affaire de personne. Chaque rencontre est unique et peut autant conduire à des souvenirs impérissables qu’à de grandes souffrances. C’est pour ça qu’on nous montre des démons qui souffrent de leurs congénères car différents d’eux. On brise les cases établies et on souhaite nous faire réfléchir sur l’acceptation des autres et surtout l’importance de connaître ces derniers sans forcément les juger de prime abord. Il est fascinant de voir un premier volume qui se présente rapidement comme une aventure tournée vers le fantastique maniant aussi bien un tel sujet. Avec juste quelques planches, on prend pleinement conscience de ce thème et de ce qu’il reflète dans le cœur de ce personnage principal qui doit accepter de s’ouvrir de nouveau aux autres.

Il est fascinant de voir à quel point un titre peut réussir à nous convaincre alors que l’on ne s’attendait pas forcément à grand-chose. Ce fut le cas ici avec le premier volume de Diablomachia. Avec un univers propice à s’étendre et à multiplier les thématiques captivantes. En plus de ça, cette introduction nous rappelle toutes ces épopées que l’on a pu découvrir plus jeune où tout semble possible. Un appel au voyage, à la découverte et à l’action qui ravive notre âme d’enfant sans pour autant mettre de côté tout ce qui fait la maturité de cette œuvre. Un premier acte aux multiples nuances.

Diablomachia débute sa transformation

Diablomachia - démonDiablomachia nous délivre un premier volume qui est très loin d’être inintéressant. Une introduction qui réveille en nous pas mal de souvenirs d’anciens titres tout en incorporant à ce récit une impressionnante réflexion sur le bien et le mal. A travers cette œuvre, on sent que l’auteur souhaite autant nous délivrer une épopée qui nous ramène à ce sentiment d’évasion que l’on pouvait avoir plus jeune tout en traitant de sujets importants et matures. Cela donne un mélange efficace et prenant notamment dans l’évolution et les choix de Neve. C’est notre jeune héros qui prend grandement les devants afin d’attirer notre attention et surtout voir comment il va être influencé par son environnement, mais aussi ses interactions avec les gens qui l’entourent. De même, le contraste entre démons et humains est très intéressant et amène à se questionner sur tous ces stéréotypes que l’on a pu connaître par le passé et ce qui est réel. On brise ici certains codes profondément incrustés dans notre esprit depuis longtemps afin de nous laisser entrevoir une autre possibilité. Une voie inattendue et bien amenée qui permet à cette série de proposer une expérience captivante. Face à cette épopée, on renoue avec un esprit que l’on pouvait avoir autrefois et qui nous laisse tout bonnement apprécier ce récit comme il vient et surtout nous amener à observer les interrogations d’un garçon dont le cœur s’est refermé au reste du monde. Derrière les monstres et les pouvoirs se cache avant tout une quête humaine et personnelle qui peut parler à beaucoup de lecteurs.

C’est donc une belle entrée en matière que nous propose l’artiste derrière Diablomachia. On sent son désir d’offrir une expérience littéraire qui renoue avec ce que l’on a pu connaître plus jeune tout en y insufflant ses propres valeurs. Une intrigue prometteuse et qui parvient assez facilement à nous séduire tout en nous donnant le sentiment de vivre un grand voyage. Il faudra voir comment tout cela se développe, mais ce premier volume apporte tous les éléments nécessaires pour que l’on puisse comprendre les enjeux du combat à venir. Si vous souhaitez une épopée distrayante et parvenant à véhiculer un message fort à travers ses personnages, alors cette nouveauté pourrait clairement vous plaire. On est devant une belle petite découverte dont on espère que le temps permettra à celle-ci de prendre pleinement son envol. Maintenant, il est l’heure de se poser les questions qui nous trottent dans la tête au vu de ce que l’on a pu voir dans cet ouvrage. Est-ce que Neve va changer peu à peu au contact des gens de l’extérieur ? Va-t-il croiser d’autres démons qui souhaitent la paix ? Qu’en est-il des pouvoirs qui ont fait leur apparition chez lui ? Quel est le but de ces intrus ? Est-ce que notre jeune héros va ouvrir les yeux sur ce qui caractérise réellement l’espèce humaine ? On est curieux de voir comment tout ça va se développer à travers les prochains défis qui se tiendront sur la route de cet invocateur. C’est une route semée d’embûches qui l’attend.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Diablomachia. Avez-vous apprécié la manière dont ce récit joue entre son côté enfantin et la profondeur de ses messages ? Trouvez-vous que l’on peut avoir une aventure prometteuse au contact de Neve et de ses comparses ? Est-ce que vous pensez que l’univers proposé peut offrir une richesse inattendue concernant son lore et les personnages que l’on pourra y rencontrer ? Croyez-vous que l’on aura le droit à un développement intéressant de ce jeune homme ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© Da Hosoi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.