A Journey Beyond Heaven

Ces pépites méconnues : A Journey Beyond Heaven

Vous avez été très nombreux à apprécier le premier numéro de “Ces pépites méconnues”. En plus de vous remercier du fond du cœur, il était évident que l’on allait vous proposer d’autres chroniques de ce style. Il faut dire que le marché du manga en France ne cesse de grandir et il est donc important de garder un regard d’ensemble et de parfois laisser sa curiosité prendre le dessus. C’est comme ça que l’on peut souvent tomber sur des lectures qui dépassent nos attentes et nous délivrent une expérience inoubliable. C’est le cas de notre sujet du jour avec un manga qui affiche énormément de qualités, mais qui pourtant est loin d’être le plus lu ou connu. Il s’agit de A Journey Beyond Heaven, édité chez Pika, et qui en est déjà à son sixième tome. Si l’on peut comprendre la barrière qu’il peut y avoir au départ concernant cette série, on va vous montrer que cela n’est finalement que peu de choses par rapport à tout ce que l’on découvre une fois le nez dedans. Une virée qui aime les secrets et utilise à merveille ce désir inhérent à chacun de connaître la vérité. L’heure est donc venue de replonger dans cette saga au double visage.

A la reconquête du monde

A Journey beyond Heaven - chaosAvant de s’attarder pleinement sur le sujet de notre chronique, il est important de remettre en place le contexte de cette histoire. A Journey Beyond Heaven, imaginé par Masakazu Ishiguro, nous plonge dans un Japon totalement dévasté par un mystérieux cataclysme. On y fait la connaissance de Maru et Kiruko, deux adolescents ayant vu le jour bien après la grande catastrophe. Ne connaissant que depuis leur naissance ce chaos et ces décombres, leur rencontre va bousculer leur avenir. Partant ensemble pour un long et périlleux voyage, ils se lancent dans un objectif dont ils ignorent totalement s’il est réalisable ou non. Leur objectif n’est autre que de rejoindre un lieu décrit comme un « paradis » pour le jeune garçon. Même si sa camarade de route ne croît que très peu en l’existence d’un tel endroit, elle accepte de lui servir de garde du corps pendant tout ce périple. Ils s’apprêtent à parcourir ces ruines à la recherche d’indices pouvant les conduire à leur destination. Cependant, ils doivent aussi faire attention, car le danger est partout. Entre les survivants qui tentent de rebâtir et de profiter de la crédulité des visiteurs pour les détrousser et les autres malandrins qui rôdent dans l’ombre, les menaces sont légion. Malheureusement, cela n’est que la partie émergée de l’iceberg. Un autre obstacle de taille se présente à eux et risque fort de mettre rapidement un terme à leur petite escapade. Celui-ci prend la forme de créatures monstrueuses qui se nourrissent des malheureux qui osent se tenir devant eux. Croiser l’une de ces bêtes est souvent synonyme d’une effroyable mort et peu sont ceux qui peuvent encore témoigner de la férocité de ces nouveaux prédateurs. 

Malgré tout ça, Maru et Kiruko ne flanchent pas et continuent d’avancer en direction de cet horizon dont ils ignorent la direction. Une enquête qui se fait à tâtons et où chaque découverte peut autant renforcer leurs convictions que détruire leur projet. Cependant, loin de toute cette agitation se trouvent des enfants qui ne savent rien du monde extérieur. Enfermés dans un centre pour leur bien, ils sont élevés dans le plus grand secret par un groupe de scientifiques. Ces pensionnaires ne s’imaginent pas une seule seconde de ce qui se passe à l’extérieur de ces murs et profitent d’une existence tout à fait paisible. Malheureusement, ce quotidien chaleureux et agréable n’empêche pas la curiosité de prendre le pas sur ce sentiment de sécurité. Certains aimeraient savoir ce qu’il peut exister au-delà de cette bulle dans laquelle ils vivent. De plus, il semblerait que les expériences menées au sein de ce labo soient loin d’être aussi bienveillantes qu’il n’y paraît. Tandis qu’un duo cherche absolument à trouver le « paradis », d’autres vont tout faire pour quitter un lieu qui pourrait aisément être qualifié de tel. Quel sort attend ces âmes égarées qui cherchent à connaître la vérité sur ce monde et ce qu’il est advenu de l’Humanité ? Ceux qui errent à la recherche d’informations et les prisonniers désireux de s’évader pourraient être bien plus proches qu’il n’y paraît. Toute vérité n’est pas bonne à dire et le savoir peut engendrer bien des souffrances. Une leçon que risque fort d’apprendre ces enfants en quête de liberté et ce duo qui ne sait pas du tout si leur voyage prendra fin un jour. Les dés sont lancés et il va falloir une bonne dose de courage et d’adaptation pour leur permettre de s’en sortir.

Il est vrai que le synopsis de A Journey Beyond Heaven peut sembler obscur au départ. C’est une volonté du mangaka qui veut justement jouer à fond la carte de ces deux facettes qui vont nous être décrites tout au long de notre parcours. Une manière de nous perdre sans pour autant que l’on décroche du récit tant celui-ci s’avère bien conçu. C’est alors une question de dosage et d’écriture qui vont permettre à la série de capter l’attention du spectateur. L’incompréhension initiale laisse alors place à une forte volonté de lever le voile sur tout ce qui se passe en ce monde et le récit de ces individus.

Une oeuvre SF bien mystérieuse

Ce qui fait l’une des grandes forces de A Journey Beyond Heaven vient de sa faculté à créer le mystère tout en nous donnant un fort sentiment d’aventure. Cela est parfaitement représenté à travers les deux points de vue que l’on aborde tout au long de la série. D’un côté, on suit notre binôme qui part à la découverte de ce pays en ruines à la recherche d’un soi-disant paradis et de l’autre, on a cette sorte d’établissement où sont élevés des enfants pour le moins étranges. Chaque partie a une importance capitale pour la bonne appréciation de l’univers et du scénario qui ne se dévoile que bribe par bribe. Les phases d’exploration vont permettre, en plus d’enrichir l’histoire de nos deux protagonistes, de lever le voile sur ce qui a bien pu se passer au sein de ce monde. On est témoin des vestiges d’une société ayant autrefois existé et où chacun fait de son mieux pour survivre. Il y a donc une réelle sensation de road-trip qui se dessine devant nous et qui va apporter un côté grisant à cette épopée. Chaque escale nous réserve des surprises et va surtout souligner la violence de ces terres. Derrière les sourires et les gestes amicaux de certaines personnes, on prend conscience de la violence de cet environnement. La méfiance est palpable et l’aspect SF est surtout là pour créer une atmosphère où l’Homme est un prédateur pour lui-même en dehors des autres dangers qui existent dans l’ombre. Ainsi, la série peut aisément parler aux gens par ce voyage qui nous est partagé et qui est un excellent moyen de faire plus ample connaissance avec ces régions que l’on observe. D’ailleurs, l’auteur n’hésite pas non plus à nous mettre dans des situations intenables pour renforcer notre sympathie à l’égard de ces deux adolescents et nous donner envie de les voir s’en sortir. 

On pourrait aussi qualifier certains chapitres de tranches de vie dans un contexte post-apocalyptique où l’on est témoin du changement qui s’opère dans les interactions entre divers groupes. Si cette première partie est plus que réussie et va poser les bases du mystère que l’on souhaite résoudre, c’est réellement à travers l’autre prisme que l’on va pleinement prendre conscience de l’ingéniosité du mangaka. En effet, on va très souvent s’éloigner de nos deux compagnons de route pour s’attarder sur le quotidien de ces étranges enfants au sein de ce centre pour le moins nébuleux. La première fois que l’on opère ce changement au sein de l’intrigue, il est normal de se sentir un peu perdu. C’est un parti-pris volontaire qui va éveiller chez le lecteur l’incompréhension, mais sans pour autant le rebuter. Bien au contraire, tout est pensé de façon à ce que cette ignorance concernant cette situation nous pousse à vouloir en savoir toujours plus. Un sentiment qui ne va avoir de cesse de s’étoffer au fil des tomes et de nos découvertes autour de ces jeunes pensionnaires. A Journey Beyond est une œuvre qui veut justement pousser le lecteur à imaginer des théories sur la finalité de cette histoire. On récupère les quelques pièces du puzzle que l’on nous laisse dans chaque volume pour tenter d’entrevoir le dessin final. Là où l’on a souvent un objectif bien défini, ce manga prend cet état de fait à contrepied en restant volontairement flou. C’est à nous de comprendre où veut nous amener l’auteur et on est donc face à une œuvre qui fait entrer notre cerveau en ébullition. Nous ne sommes pas uniquement spectateurs, mais aussi acteurs de cette intrigue. C’est à force de réflexion, de recherches, mais aussi de nouvelles expériences au sein de cet environnement que l’on commence à écrire notre propre conclusion à toute cette affaire. Même si l’on sait pertinemment que le résultat final ne sera pas en totale correspondance avec ce que l’on imagine, on aura contribué à créer une expérience qui nous est propre.

A Journey Beyond Heaven est une œuvre qui a parfaitement compris l’importance du développement sur le long terme. Si nos premiers pas se font à tâtons tandis que l’on tente de se familiariser avec cet univers, la suite du voyage ne fait que gagner en assurance. On explore avec joie chaque recoin de ce monde en ruines à la recherche d’indices. Une histoire qui nous fait passer des deux côtés du miroir et où se triturer le cerveau devient un vrai plaisir en plus des nombreuses autres qualités de la série. Cette saga a une force d’attraction remarquable qui ne nous lâche plus une fois que l’on a tenté l’expérience.

A Journey Beyond Heaven a de quoi faire rêver

A Journey beyond Heaven - paradisOn le sait, A Journey Beyond Heaven n’est pas forcément le titre le plus vendeur au premier abord. Pourtant, c’est bel et bien une petite pépite qui mérite que l’on s’attarde bien plus dessus. La confusion des premiers instants laisse rapidement place à une profonde envie de décortiquer tout ce qui fait l’âme de cette série. Avec un scénario de science-fiction ne ressemblant à aucune autre et qui joue à merveille la carte du mystère et des secrets, cette licence propose une expérience littéraire forte et qui renforce son emprise au fur et à mesure des tomes. La crainte des premières minutes s’estompe rapidement tant il y a une forme de vulgarisation de ce genre afin qu’un maximum de gens puisse apprécier cette épopée. A la fois facile à appréhender et complexe à analyser, voilà une saga qui utilise au mieux ses atouts pour nous immerger dans cet univers. Le côté survie et découverte de notre voyage en compagnie de ce binôme se confrontent ainsi à cette autre facette qui propulse l’intrigue dans un genre totalement différent. L’aventure laisse place à l’enquête et aux questionnements. En fait, on se rend finalement compte que ce titre ne s’arrête jamais de montrer un autre visage sans que cela ne dénature le rythme et l’implication du lecteur dans ce périple. On se perd avec délectation au sein de ce monde où chaque rencontre peut donner lieu à une situation propice à l’apprentissage ou, au contraire, à une terrible angoisse. Un environnement avec ses hauts et ses bas et qui est encore loin de nous avoir tout dévoilés. C’est même en arrivant à réguler ce flux d’informations que le mangaka crée une attente constante chez son lectorat. Une épopée qui sait s’amuser avec nous.

C’est pour tout ça que l’on avait à cœur de mettre à l’honneur A journey Beyond Heaven. Un titre qui avait clairement sa place dans ce rendez-vous et que l’on tenait à décrypter pour montrer ce qui se cache derrière ce nom. On peut énormément s’interroger sur pourquoi ce manga, avec toutes ses qualités, n’arrive pourtant pas à attirer le regard. Le synopsis de départ n’est pas forcément le parfait reflet de ce qui vous attend surtout quand on est face à une œuvre comme celle-ci. Un récit qui prend tout son sens sur le long terme et va sans cesse multiplier les trésors d’écriture pour nous amener à vouloir continuer ce voyage. Avec ses deux faces, cette pièce réussit toujours à viser juste. Parvenir à créer un sentiment d’ignorance poussant l’envie d’aller plus loin est très difficile au risque de tomber dans la frustration. Le mangaka y parvient toujours ici avec une justesse impeccable. On n’a jamais le sentiment d’être totalement perdu et l’on savoure autant notre expédition au sein de ce monde que de réfléchir à ce qui pourrait lier ces deux parties. Une œuvre très loin des codes bien ancrés dans l’esprit des lecteurs et qui arrive justement à créer une virée où l’originalité sert de tremplin à une intrigue se construisant avec le spectateur. On ne peut donc que recommander cette saga qui plaira sûrement aux amoureux de SF, mais aussi à ceux désirant se lancer dans une épopée où l’on ne reste pas passif. On en est déjà à six tomes et pourtant on éprouve toujours le même bonheur à tenter de lever le voile sur ce qu’il se passe réellement dans les coulisses de ce monde fictif. Certains mystères se dévoilent, mais apportent des problématiques encore plus grandes, nous poussant toujours plus loin sur ce chemin sinueux et palpitant.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti sur A Journey Beyond Heaven. Trouvez-vous que le manga a de nombreuses qualités qui valent le coup d’œil ? Avez-vous été happé par ce monde post-apocalypse regorgeant de dangers et de mystères ? Quelle est votre propre théorie sur les deux points de vue que l’on suit tout au long de l’histoire ? Pensez-vous que l’on tient devant nous une œuvre qui peut s’étaler dans le temps et devenir un hit de ce genre ? Qu’est-ce qui a le plus retenu votre attention dans ce scénario ? Qu’attendez-vous pour la suite ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© 2018 Ishiguro Masakazu, Kodansha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.