Les-rouleaux-secrets-de-Naruto---l’importance-de-l’examen-chûnin

Les rouleaux secrets de Naruto : l’importance de l’examen chûnin

En cette nouvelle semaine, j’avais à cœur de vous proposer quelques chroniques spécifiques. Je me suis donc dit que ce serait l’occasion parfaite de vous partager le second numéro des rouleaux secrets de Naruto. Comme j’ai pu le dire à de multiples reprises par le passé, cette saga, édité chez Kana, a toujours eu une place importante dans mon cœur de lecteur et il était intéressant de revenir sur les diverses grandes parties de la saga. Après avoir abordé dans le premier rendez-vous sur le début du récit et surtout l’influence de Zabuza sur notre jeune ninja, il est temps d’avancer un petit peu. C’est pour ça qu’aujourd’hui, je vais aborder le cas de la première partie de l’examen chûnin. Si je divise cet arc en plusieurs segments, ce n’est pas pour rien. Il faut dire que ce passage est particulièrement long et amène beaucoup de nouveautés. Voilà pourquoi on va d’abord se concentrer ici sur le lancement de ce test et surtout à quel point celui-ci va grandement changer la donne en matière de limites pour cet univers. Derrière cet examen normal pour nos shinobis se cache un événement qui va drastiquement changer notre regard sur ce monde. Il est donc grand temps de réveiller quelques souvenirs.

Un test qui va repousser les frontières

Chûnin - LeeAvant toute chose, il est important de faire un petit aparté sur ce que l’on a pu traiter auparavant concernant le début de Naruto. En effet, la première partie du manga s’axe énormément sur notre jeune ninja ainsi que l’équipe dont il va faire partie. On peut entrevoir quelques autres personnages, mais tout se focalise sur une poignée d’individus qui vont totalement briller durant l’arc narratif contre Zabuza. On pourrait alors croire que la série va suivre le même chemin afin de développer un peu plus ses protagonistes et surtout cette team avec laquelle on passe énormément de temps. Cependant, Masashi Kishimoto va en décider autrement. En proposant ce nouveau pan de son histoire autour de l’examen chûnin, l’auteur nous amène vers une direction bien différente de ce que l’on pouvait croire. Jusqu’à maintenant, on était dans la découverte des premières missions de ces ninjas avec une représentation souvent violente de ce qui les attend à l’extérieur. C’est pour ça que le combat contre le ninja de la brume est aussi représentatif et important concernant la brutalité de ce monde. Mais là, toute l’action va se centrer de nouveau au cœur de Konoha sans que l’on ait réellement l’occasion de voyager afin d’explorer ce continent. On revient à un côté plus classique du fait de ce test qu’il faut réussir pour gravir les échelons. Un arc narratif qui va s’axer autour de quatre grandes épreuves, mais qui va surtout être le terrain de jeu propice pour le mangaka afin de repousser les frontières de son propre univers. 

Si l’on peut croire de prime abord que concentrer son action au sein d’un lieu que l’on connaît déjà ne va pas tant faire avancer les choses, c’est tout le contraire qui va se passer ici. Après tout, cet examen est ouvert à toutes les nations et va donc être l’occasion rêvée pour le monde extérieur de s’inviter entre les murs de Konoha. Ce qui est fantastique, c’est qu’avant même d’entendre parler de cet événement, on a déjà un aperçu de ce qui nous attend avec la rencontre entre l’équipe de Naruto et celle de Gaara. Cela va avoir pour effet de montrer que l’on est très loin d’avoir tout vu en ce qui concerne les ninjas qui peuplent ces régions que nourrir notre imaginaire concernant le futur de la série. On a beau être sur un principe très classique étant donné que les examens et autres épreuves à surmonter sont très répandus dans ce genre d’œuvres, cela ne va pas empêcher ce passage d’afficher une importance capitale pour le développement de l’histoire. Sans même parler de comment se terminera cette partie du récit, il suffit de poser les yeux sur les premiers chapitres de ces tomes pour voir notre perception de cet univers changer drastiquement. En fait, il y a un moment précis qui va marquer le lecteur et parfaitement représenter l’élargissement du lore de la série. Il s’agit de cette scène où nos trois amis vont franchir les pas de la salle où les participants attendent. On fait alors face à un nombre incroyable d’individus qui vont chambouler notre regard sur l’ensemble de cette saga et montrer que cette aventure n’est pas celle que de quelques héros.

Voilà pourquoi on parle de repousser les frontières concernant le manga Naruto dans sa globalité. Jusqu’à présent, tout se limitait uniquement à notre petite équipe et aux gens qu’ils pouvaient rencontrer. Avec l’avènement de cet examen chûnin, l’auteur va littéralement exploser ce cloisonnement pour nous montrer à quel point sa série ne s’arrête pas seulement à Naruto et ses compagnons de route. On pose les yeux sur une incroyable diversité de ninjas dont certains vont réussir à éclipser notre héros quelque temps pour devenir des personnages mémorables.

De nouveaux personnages, des enjeux inédits

Il n’est pas rare dans un manga d’avoir de nouveaux personnages qui font leur apparition. C’est un élément naturel permettant un renouvellement du série et surtout d’apporter de nouvelles interactions. Cependant, il arrive que cela dépasse totalement nos attentes comme ce fut le cas dans Naruto avec cet arc de l’examen chûnin. On l’a dit un peu plus haut, mais dès que l’on entre dans cette pièce où se retrouve tous les candidats, on prend un violent coup. Ce n’est pas un ou deux nouveaux venus qui font leur apparition. C’est plus d’une dizaine d’individus qui vont débarquer au cœur de cette histoire et avoir une place importante dans celle-ci. On est donc constamment interpellé par ces acteurs inédits qui éveillent notre curiosité et nous donnent envie d’en apprendre plus sur eux. C’est d’ailleurs aussi à ça que servent les premières épreuves de ce test. A travers le contrôle écrit et la survie au sein de la forêt de la mort, on va progressivement apprendre à connaître ces personnages et surtout entrevoir les capacités de chacun. Cela va avoir un effet très singulier sur le rapport que l’on a concernant notre trio de tête. Ils ont beau être au centre de l’attention et représenter le groupe que l’on suit le plus, ils n’accaparent plus toute notre attention. En fait, ils deviennent des participants comme les autres et le lecteur va alors chercher non pas à suivre absolument Naruto, Sasuke et Sakura. 

Chacun peut rapidement trouver son bonheur parmi tous ces ninjas qui se partagent le devant de la scène. Ainsi, on est intrigué par le désabusé Shikimaru, interpellé par les capacités de Rock Lee ou bien curieux de connaître les techniques de Shino. Cela n’est qu’un fragment de tout ce que l’on peut apprendre tout au long de cet arc narratif qui doit autant se montrer divertissant que réussir à mettre en valeur toutes ces figures inédites. Mais si l’on prend un peu de recul sur la première partie de ce passage dans la saga, on constate que l’auteur utilise avec brio cet événement pour amener de l’animation au sein de son univers. On découvre, à travers ses représentants, les diverses nations pouvant exister. Le spectateur découvre les liens qu’il peut y avoir entre eux ainsi que la grande diversité qu’il peut exister en matière de capacités pour ces shinobis. Un enrichissement autant sur le plan géopolitique, technique et culturel de cet univers qui vient d’un coup d’ouvrir ses portes. Konoha devient le centre névralgique pour avoir un aperçu de ce qui se passe hors de ces frontières que l’on commence à bien connaître. Cela va avoir pour effet de sublimer ce monde qui déborde de vie, mais aussi de nourrir notre désir d’explorer toutes ces régions. Une richesse supplémentaire qui va avoir aussi pour effet d’apporter de nouveaux enjeux à ce manga. Il n’est plus uniquement question du développement personnel de ce ninja considéré comme un paria. C’est aussi le récit d’un nombre incalculable de personnes qui tentent de trouver leur place dans une société où ils ne sont  que des armes.

Naruto a finalement très vite étendu son territoire pour montrer que cet univers n’est pas le terrain de jeu de seulement quelques individus. C’est tout un village que l’on suit et qui a sa propre histoire et un nombre impressionnant de visages différents. L’examen que l’on suit alors avec tant d’ardeur est une fenêtre ouverte sur l’incroyable diversité dont fait preuve Konoha, mais aussi le monde à l’extérieur de cette enceinte. Une invitation à en apprendre plus sur cet univers, ses habitants et les spécificités de chacun. Un véritable tour de force où notre attention n’est plus tant focalisée sur un seul groupe que sur l’ensemble des participants.

Naruto n’est plus l’unique centre d’intérêt

Chûnin - forêtBien évidemment, quand on lit le titre de cette partie cela peut sembler incroyable de se dire ça. Pourtant, c’est bien ce qui se passe tout au long de cet arc narratif. Il est vrai que notre ninja blondinet reste au centre de l’attention, mais en enrichissant la galerie de ses personnages, Masashi Kishimoto va réussir à mettre d’autres individus en compétition avec son héros. Ce n’est pas pour rien qu’aujourd’hui certains personnages préférés des fans sont loin d’être les protagonistes. Le mangaka est parvenu à donner de l’importance à toutes ces figures secondaires afin de créer une œuvre affichant un dynamisme incroyable. Shikimaru et son intellect nous fascinent tandis que l’on se questionne sur les talents de Neji ou Hinata. L’examen chûnin n’a pas pour unique but de permettre à ces individus d’accéder à ce grade. C’est surtout une scène parfaite pour leur permettre de briller aux yeux des lecteurs qui suivent avec assiduité le cours des événements. Ainsi, dans les moments où Naruto fait le pitre ou est loin d’être spectaculaire, certains arrivent à tirer la couverture pour eux. Ce manga a beau avoir pour nom celui de son héros, c’est avant tout une fresque impressionnante qui nous conte le périple non pas d’une personne ou bien d’un groupe, mais d’une pléthore de shinobis. Ils ont tous leur personnalité distincte, leur histoire et leurs aspirations qui font que l’on sera plus réceptif à certains et hermétique à d’autres. 

Si les premiers pas dans ce monde étaient présentés comme une manière de prendre conscience de la dure réalité de la vie de ninja, ce passage est pensé pour éclater les barrières préalablement établies. C’est quand on comprend ça que l’on décèle toute l’ingéniosité derrière ces diverses parties qui vont rapidement transformer un récit d’aventure en une épopée aux ambitions folles. On est autant excité à l’idée de voir notre trio surmonter les obstacles que de voir ceux qui parviendront à se hisser aussi au sommet. Et puis cela ajoute aussi une autre notion importante qui se limitait avant tout à Sasuke et Naruto. En ajoutant tous ces concurrents, l’auteur va aussi multiplier les rivalités et ainsi contribuer au développement de l’ensemble de ce casting. Chacun va être tiré par le haut grâce à une autre personne et par ce désir de prouver sa valeur. Une évolution réussie d’une autre facette de cette saga qui prend des proportions gigantesques à travers juste un examen. Cette porte que l’on ouvre amène ce manga à un autre niveau et va surtout conduire le lecteur à faire face à une suite encore plus haletante et intense. Car si les deux premières épreuves sont là pour introduire et mettre en situation tous ces nouveaux personnages, le reste du test va permettre à certains de marquer à jamais l’esprit des spectateurs. Des prétendants sérieux pour se hisser parmi les grands noms de cette licence. J’espère en tout cas que ce second numéro vous aura plu et qu’il vous aura permis d’entrevoir cet arc sous un autre angle. Je vous prépare très bientôt la suite avec encore beaucoup de choses à analyser.

N’hésitez pas à partager votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant cette partie importante de Naruto. Trouvez-vous qu’il s’agit d’un arc narratif ayant beaucoup d’impact pour la suite de cette épopée ? Quel est le personnage qui vous a le plus séduit parmi tous ces nouveaux venus ? Quels sont vos meilleurs souvenirs de cette période du manga où le côté scolaire reprend le pas sur tout le reste ? Qu’est-ce qui a le plus retenu votre attention pendant cette avancée de l’histoire ? Avez-vous été happé à l’époque par le déroulement de cet examen très particulier ? Je suis tout ouïe si vous souhaitez discuter de ce sujet et si vous souhaitez que j’aborde une autre spécificité de cette grande saga qu’est Naruto.

© 1999 Kishimoto Masashi, Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.