Fuuto Pi

Fuuto Pi tome 1 et 2 : le justicier au double visage

On le sait, le marché du manga ne cesse de croître et d’offrir toujours plus d’aventures prometteuses aux lecteurs. Des titres qui peuvent parfois paraître un peu obscurs étant donné qu’ils s’inscrivent dans la légende d’une figure bien marquante de la culture japonaise. Si l’on parle de ça, c’est parce que l’on a pu découvrir récemment les deux premiers tomes de Fuuto Pi au sein de la collection Kazoku des éditions Michel Lafon. Si cette série ne vous dit rien de prime abord, elle s’inscrit pourtant comme une épopée entourant un personnage bien connu, à savoir le fameux Kamen Rider qui ici est le Kamen Rider W. Ce justicier qui protège les faibles a su devenir une figure incontestable de la fiction japonaise et on peut aujourd’hui poser les mains sur cette licence qui amène ce dernier à s’exposer devant nous. Mais en quoi ce manga peut facilement parler aux lecteurs occidentaux qui ne connaissent pas forcément ce héros japonais culte ? C’est en se plongeant dans cette lecture que l’on va pouvoir répondre à cette question qui peut naturellement être dans l’esprit de nombreux spectateurs. L’heure est donc venue d’explorer les bas-fonds de cette ville.

Deux détectives dans la ville

Fuuto PI T1Fuuto Pi, d’après l’œuvre originale de Shotaro Ishinomori, scénarisé par Riku Sanjo et dessiné par Masaki Sato, nous emmène dans la ville de Fuuto. Ce lieu déborde de vie et chacun vaque à ses occupations. Mais comme toute métropole, cet endroit a aussi son lot de problèmes à régler. Pour arranger les soucis des citoyens, il existe une agence de détectives particulière. Cette dernière répond au nom de Narumi et deux hommes se cachent derrière. Le premier est Shotaro, l’homme de terrain qui n’hésite pas une seule seconde à foncer tête baissée si cela lui permet de sauver une vie. Le second est Philip, un individu qui passe le plus clair de son temps à l’agence et offre une forme de soutien logistique à son partenaire. Véritable mine d’informations, il ne peut s’empêcher de vouloir la réponse à toutes ses questions même les plus incongrues. Ce tandem de choc commence à se faire une réputation malgré le fait que les grosses affaires ne sont pas forcément nombreuses. Cependant, ce que beaucoup de gens ignorent, c’est que la spécialité de ces enquêteurs ne concerne pas des soucis ordinaires. Au contraire, ils luttent constamment face aux “Dopants” et aux actes immondes qu’ils commettent. Ce titre désigne des humains transformés en monstres suite à l’utilisation prolongée d’un dispositif remarquable, mais aussi très dangereux. 

En contrepartie d’impressionnantes capacités, il n’est pas rare de voir ces gens devenir des êtres malfaisants qui ne répondent plus qu’à leurs instincts primaires. C’est là qu’interviennent Shotaro et Philip. Ils font de leur mieux pour identifier l’origine du désastre et l’arrêter au plus vite pour éviter d’autres drames. Malheureusement, que peuvent faire deux êtres humains face à ces démons ? La réponse se trouve dans leur union. En effet, quand le danger est trop grand, ils s’associent pour former le super-héros connu sous le nom de Kamen Rider W. Dès cet instant, leurs ennemis n’ont qu’à bien se tenir au vu des nombreux atouts qu’il possède. Des techniques redoutables et surtout une capacité d’adaptation sur le terrain font de lui une arme vivante remarquable. Avec ses nombreuses combinaisons possibles, rien ne semble pouvoir surprendre ce justicier de l’ombre qui ne laisse jamais de traces de son passage. Ce récit est celui de détectives qui n’ont d’autre choix que de se battre pour défendre ceux qui sont dans le besoin. Face à des monstres, il est nécessaire de s’élever aussi pour contrer leurs assauts. Malheureusement, un héros n’est parfois pas suffisant pour empêcher le pire de se produire. Une leçon qui pourrait arriver prochainement pour ce binôme s’il ne fait pas attention à ses arrières. Alors que les gratte-ciels de Fuuto semblent imperturbables à ce qui se passe en bas, un terrible combat a lieu pour préserver cette paix si chère pour ces habitants.

Si l’on ne sait pas forcément que Kamen Rider est au cœur de cette histoire, Fuuto Pi peut tout à fait se présenter comme une histoire flirtant entre le thriller et le polar. Une approche qui va devenir l’un de ses plus gros points forts, car cela va contribuer à briser cette barrière qu’il peut y avoir entre le plaisir que l’on ressent et l’ignorance que l’on peut afficher concernant ce personnage. Une œuvre qui peut tout à fait se prendre telle qu’elle se montre afin de proposer un périple qui est loin d’être dénué d’intérêt. On se laisse emporter avec joie au sein de cette cité aussi impressionnante que lugubre où le mal peut apparaître à tout instant.

Entre action et investigation

Ce qu’il est tout d’abord important de noter quand on s’attarde sur Fuuto Pi, c’est la manière dont le récit va rythmer son intrigue. En effet, le titre ne veut absolument pas nous plonger tout de suite dans le côté Kamen Rider et va ainsi prendre son temps pour nous immerger dans le quotidien de nos détectives. Si l’on ne regarde pas le synopsis et que l’on se jette directement dans le récit, on n’a jamais cette sensation que l’on a devant nous une histoire de super-héros. C’est justement un énorme point fort de l’œuvre qui veut absolument jouer sur l’aspect polar et enquête pour séduire le spectateur. De ce fait, on n’a jamais cette sensation d’être perdu par rapport au lore déjà établi autour de ce personnage iconique. Au contraire, il faut attendre un petit moment avant qu’il ne fasse réellement sa première apparition. Cette introduction sert donc à immerger le lecteur dans le quotidien de ces détectives et de mieux comprendre ce qui peut se cacher au sein de cette ville. En faisant ça, la première apparition de Kamen Rider va avoir un effet fort particulier. On ne voit pas ce dernier comme le protagoniste principal, mais comme un prolongement de nos deux protagonistes. Il y a bien sûr le côté impressionnant de cet être qui peut venir à bout des pires monstres possibles. Mais le fait d’avoir eu un long moment où l’on apprend à connaître nos deux enquêteurs fait que l’on retient avant tout ces derniers pour les personnes qu’ils sont.

En plus de ça, le manga ne va pas uniquement s’attarder sur l’action propre à ce héros aux multiples talents. Ceci n’est qu’une infime partie de ces deux tomes qui vont beaucoup plus s’axer sur l’aspect recherche et enquête. Un élément non-négligeable étant donné que cela permet d’offrir une expérience assez différente de ce que l’on aurait pu croire au début. On passe beaucoup de temps à accompagner les protagonistes dans leurs investigations et par ce biais on apprend à mieux cerner cette ville et ses habitants. Le lecteur peut aisément se laisser emporter par cette facette du récit qui réveille en nous notre envie de connaître le fin mot de chaque affaire. Finalement, l’ombre de Kamen Rider ne plane uniquement qu’en dernier recours et ce manga fait ainsi preuve d’une grande notion d’humanité. L’envie est là d’en apprendre plus sur eux, leur passé, mais aussi d’entrevoir ces relations qui se développent au fil des défis. En deux volumes, on nous dépeint un tableau qui captive autant le regard par l’ambiance qui s’en dégage que par les quelques personnages qui ponctuent cette œuvre et amènent constamment de l’animation. Cela offre une accessibilité importante qui ne limite pas uniquement cette intrigue à ceux qui sont connaisseurs de cette entité. Chacun peut être interpellé par ce qui se passe au sein de ces pages et il y a aussi une excellente justesse dans l’écriture des divers acteurs de cette pièce. Une pièce aux multiples facettes.

En maîtrisant habilement cet équilibre entre le quotidien de nos détectives et ses affrontements épiques, Fuuto Pi donne naissance à une aventure affichant de multiples possibilités. On s’attache à ces quelques personnages qui arrivent rapidement à trouver leur place sur cette scène qui est la leur. Une immersion efficace qui va nous amener à suivre diverses affaires qui ont tous un intérêt certain pour le lecteur. Cela permet de contribuer à l’enrichissement de cet univers qui nous semble déjà fort impressionnant. Quand les détectives se transforment en héros, cela fait des étincelles.

Fuuto Pi commence son enquête

Fuuto Pi T2Alors que l’on n’est pas forcément adepte ou connaisseur de tout ce qui gravite autour de Kamen Rider, cela ne nous a pas empêchés d’apprécier ces deux premiers volumes de Fuuto Pi. Tout est pensé pour que même le plus néophyte sur le sujet puisse trouver son bonheur au sein de cette histoire et être aspiré par celle-ci. C’est pour ça que l’on tenait à souligner l’excellent travail qui est fait au niveau de la première partie de la série. Une licence qui se présente avant tout comme un thriller policier que comme une aventure autour d’un super-héros. D’ailleurs, le scénariste prend aussi le temps de nous donner toutes les clés nécessaires pour cerner au mieux ce qui fait la spécificité de cet être voyant le jour de la fusion de ces deux hommes. Ainsi, on n’a jamais ce sentiment d’être perdu et cela permet de profiter pleinement de cette expérience littéraire. De même, l’intrigue proposée se développe suffisamment pour que l’on ait envie de savoir quelle est cette ombre qui grandit dans les méandres de cette ville. En plus de ça, il arrive aussi que l’on ait des chapitres qui sont surtout là pour mettre à l’honneur les personnages et notamment l’enrichissement de leur écriture. A cela s’ajoute un trait soigné qui parvient à donner un cachet à cette épopée notamment lorsque l’on passe du polar au récit d’action. Le changement qui s’opère dans le dessin fonctionne à merveille et parvient à sublimer cette séparation entre les deux aspects de ce titre.

En conclusion, on tient là un excellent départ pour cette série qui arrive à nous amener cette figure mythique pour qu’elle soit accessible au plus grand nombre. Nous ne sommes pas face à un héros qui sillonne la ville de nuit pour terrasser les malfrats. Il s’agit avant tout de détectives qui cherchent à résoudre les missions qu’on leur confie et qui font appel à ce pouvoir uniquement quand cela est nécessaire. La réalité fait de son mieux alors pour contenir la fiction et ainsi mettre en valeur tous ces éléments qui peuvent parler à chacun d’entre nous. C’est donc une épopée qui peut autant satisfaire les passionnés du justicier que ceux qui désirent une licence affichant de nombreux atouts dans sa manche. Une excellente surprise qui nous a totalement pris au dépourvu pour mieux nous séduire. On a justement été fan de ce choix scénaristique et narratif qui met l’accent sur l’équilibre des deux tableaux. A présent, il est évident que l’on a de nombreuses questions en tête après cette lecture. Est-ce que Kamen Rider W pourra faire face aux nouveaux adversaires qui se dresseront devant lui ? Quelles sont les motivations de cet être qui n’agit que dans les ténèbres de cette immense cité ? Qu’est-ce qui se cache de l’autre côté de Fuuto ? Est-ce que la nouvelle venue au sein de l’agence va changer l’avenir de nos deux protagonistes ? Quelles sont les autres combinaisons propres à ce super-héros ? Il va falloir maintenant attendre pour mieux cerner ce qui nous attend. C’est en tout cas une très belle opportunité pour se familiariser avec cette icône de la pop culture japonaise tout en profitant d’un scénario prenant.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ces deux premiers volumes de Fuuto Pi. Trouvez-vous que l’on tient là une excellente série qui mélange investigation et action ? Pensez-vous que l’on aura le droit à une évolution intéressante de notre binôme et de la menace qui plane dans l’ombre ? Avez-vous trouvé qu’il y a une bonne représentation de Kamen Rider à travers cette histoire ? Qu’avez-vous pensé de l’exposition de cette figure héroïque ? Est-ce que cet univers est propice, selon vous, à se développer grandement au fil des tomes ? Qu’attendez-vous pour la suite ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© 2017 Sanjo Riku / Sato Masaki, Shogakukan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.