Classroom for Heroes

Classroom for Heroes T1 & 2 : une école pour les braves

C’est une nouvelle semaine qui commence. Après avoir eu le droit à de nombreux mangas sortis ces derniers jours, il est grand temps de se pencher sur de toutes nouvelles licences. En effet, on a eu le droit au lancement de multiples séries inédites qui ont su sublimer ce week-end de merveilleux moments de lecture. Le premier titre que l’on va donc traiter aujourd’hui nous provient du catalogue de Doki-Doki. Il s’agit de Classroom for Heroes dont les deux premiers tomes sont arrivés en simultané. La première chose à savoir est qu’il s’agit du manga reprenant les bases et l’histoire du one-shot Empress of Flame. Alors que l’on avait adoré ce dernier, on était très curieux de voir comment allait se développer cet univers à travers une série en plusieurs volumes. Avons-nous été convaincus par ces deux excursions ? La réponse est oui, car on a là une œuvre qui parvient à mêler fantasy et school-life de manière très divertissante et plaisante. Le monde qui se dessine devant nous commence à prendre forme et fait déjà preuves de plusieurs atouts non-négligeables. L’heure est donc venue de retrouver les bancs de l’école aux côtés de futurs héros.

Le rêve d’une vie banale

Classroom for Heroes-Blade

Un jeune homme insouciant.

Classroom for Heroes, dessiné par Koara Kishida et tiré de l’œuvre originale de Shin Araki, nous plonge au coeur de l’académie Rosewood. Cette école a été créée suite au terrible combat qu’il y a eu entre un jeune héros et le Seigneur des démons. En effet, cela fait depuis les temps anciens que ce monstre faisait régner la terreur sur ce monde. C’est finalement grâce à un dénommé Blade qu’il put enfin être terrassé. Celui-ci a hérité du pouvoir des braves à l’âge de trois ans. Malheureusement, son affrontement contre ce terrible ennemi lui a coûté une grande partie de sa force et de son énergie vitale. C’est donc suite à cet évènement que cet établissement fut pensé pour former la future génération de héros afin de préserver ces terres d’un éventuel retour de ce monarque démoniaque. Alors que l’année bat son plein, un nouvel élève va faire son entrée parmi les autres élèves.

Celui-ci n’est autre que Blade qui va enfin pouvoir accomplir son rêve de toujours. Il peut enfin vivre une vie banale à venir étudier et se faire des amis. Son enthousiasme a beau faire plaisir à voir, il va avoir beaucoup de mal à réaliser son souhait. Il faut dire qu’il est difficile pour lui de se mettre au niveau des autres étudiants tant sa puissance dépasse l’entendement. Ce garçon aux capacités surhumaines va avoir fort à faire pour se faire accepter parmi ces nouveaux compagnons. C’est une seconde existence pour cet ancien héros bien loin des confrontations contre des entités malfaisantes et autres champs de bataille. Est-il capable de se comporter comme un simple être humain ? La vérité finira-t-elle par éclater ? Une année scolaire qui s’annonce mouvementée.

Si le synopsis peut sembler très classique au premier abord, on se rend très vite compte que Classroom for Heroes cache bien son jeu. La vie de ces étudiants au sein de cet établissement affiche une fraîcheur qui fait que l’on prend grand plaisir à les suivre tout au long de leur cursus. Il faut dire que s’entraîner à devenir le prochain brave est loin d’être une sinécure.

Un quotidien très mouvementé

La première chose qui retient notre attention lorsque l’on se lance dans Classroom for Heroes est son personnage central. On comprend assez vite que Blade est loin d’être un garçon comme les autres. D’ailleurs, il ne faut pas longtemps pour que la vérité le concernant éclate aux yeux du lecteur. Malgré son statut particulier, ce jeune homme souhaite juste vivre comme un élève lambda. Cela donne alors lieu à des situations particulièrement drôles où ce nouveau venu va tout faire pour cacher sa trop grande puissance, non sans grandes difficultés. Cependant, les épreuves que peuvent traverser ces étudiants ne viennent pas uniquement de notre héros, mais aussi des autres pensionnaires. Plus on avance dans le récit et plus on découvre des visages, des caractères et des personnalités uniques et qui ont tous le droit à une mise en avant. On peut par exemple prendre le cas d’Earnest, la première de la classe, qui s’avère avoir un passé bien plus grave qu’il n’y paraît.

C’est là qu’arrive le gros point fort du manga, à savoir sa faculté à nous faire passer d’une situation bouleversante à un passage hilarant sans que cela dénature notre immersion. En fait, on a presque la sensation de suivre une classe au cours de ces différentes péripéties. On est presque comme un accompagnateur qui observe ces futurs protecteurs du monde. C’est avant tout leur quotidien que l’on peut admirer et qui est jonché de joies, de tristesses, de doutes et de rires. Il y a donc un côté très humain que l’on apprécie et qui sert pleinement au plaisir que l’on éprouve en côtoyant tous ces individus. De ce fait, il y a une réelle sympathie qui se tisse entre le lecteur et les acteurs de cette aventure. Une très belle manière de nous faire découvrir cet univers et de poser des fondations solides qui mise avant tout sur l’attrait que l’on peut avoir sur chaque élève. De plus, chaque obstacle que doivent franchir les membres de cette classe est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur cet environnement dans lequel on progresse.

En parlant justement de ce monde de Classroom for Heroes que l’on ne cesse d’étudier au fil des pages, il est intéressant de voir toutes les possibilités qui en découlent. Ces terres magiques sont bien loin de se cantonner à cette bâtisse et laissent entrevoir de nombreuses légendes et mythes qui peuvent laisser supposer de belles choses pour l’avenir.

Un school-life fantastique

Classroom for Heroes-Earnest

La première de la classe.

Derrière l’aspect très scolaire de la série se cache un univers riche et qui ne cesse de s’étoffer au fur et à mesure des chapitres. On nous conte ainsi par bribes d’informations ce qui a bien pu se passer lors de la dernière confrontation avec le seigneur des démons. Notre périple nous permet aussi de faire la connaissance d’armes maudites, d’autres races, de créatures aux pouvoirs surnaturels et de technologies surprenantes. Tout ceci nous permet d’entrevoir le potentiel qui se cache derrière cette façade qui va bien plus loin que le simple cadre de cette école. On se met donc à s’imaginer ce qu’il peut bien y avoir au-delà de ces murs et si l’on aura la possibilité de s’y rendre prochainement. Par ces petits détails et ces contacts, l’auteur parvient à éveiller notre curiosité ainsi que notre imagination quant à tout ce que peuvent proposer ces contrées. Un très bon moyen de conserver et accroître notre intérêt pour la suite.

Outre tout cela, il y a aussi un élément très intéressant à voir et qui concerne Blade. Il s’agit de sa volonté d’avoir une vie paisible. Malgré son jeune âge, il n’a jamais connu ce que c’est que d’être un enfant normal. De par son don et ses capacités, il a tout de suite été jeté dans un tourbillon de violence. Il en est ressorti avec de terribles séquelles et un traumatisme concernant le rôle qu’il a joué. On se met donc à voir un tout autre visage de cet adolescent qui semblait jusque-là n’être qu’un boute-en-train. L’émotion que l’on peut ressentir à ce moment-là ne fait qu’accroître l’empathie que l’on a pour lui. On voit donc qu’on n’est pas uniquement dans une œuvre qui se centre sur la comédie. Par ce travail d’écriture, le mangaka prouve qu’il réussit parfaitement à jouer sur les deux tableaux entre la légèreté et le sérieux de ces personnages. Le récit d’un petit garçon qui essaye tant bien que mal d’avoir ce qu’on lui a toujours refusé.

Classroom for Heroes réussit donc à merveille son entrée en proposant un cocktail de genre très réussi. On se laisse facilement emporter par ce récit qui peut offrir de belles péripéties à l’avenir. Le périple de Blade et de ses nouveaux amis ne fait que commencer et on est déjà curieux de voir comment tout cela va évoluer.

Classroom for Heroes nous donne un cours magistral

L’épopée que l’on a pu débuter au sein de ces deux premiers volumes de Classroom for Heroes fut fort surprenante. Si l’on était curieux de voir ce qu’allait donner ce titre après avoir lu son synopsis, on ressort de cette lecture avec un grand sourire. Si l’on peut penser, dans un premier temps, que cette histoire n’a rien de très originale, cela n’enlève en rien son efficacité. On a été particulièrement convaincu par cette aventure que l’on nous conte qui saupoudre un school-life d’une bonne dose de magie et de fantasy. Un mélange qui marche habilement et qui permet de vraiment s’imprégner du quotidien de ces élèves qui est loin d’être naturel. On a presque cette sensation de retrouver des camarades avec lesquels on se met à vivre ces situations qui peuvent autant être anodines qu’importantes pour leur développement. Un shônen qui prend son temps pour introduire ses nombreux personnages ainsi que sa propre mythologie. Une aventure qui réussit à nous divertir pleinement et à susciter notre intérêt pour les prochains chapitres.

Vous l’aurez donc compris, on recommande avec le plus grand plaisir Classroom for Heroes. Si vous aimez le style school-life et la fantaisie ou que vous cherchiez des protagonistes attachants, alors cette saga devrait largement vous satisfaire. A présent que les cours ont bien commencé, il va être intéressant de voir ce que l’avenir réserve à ces adolescents. Ont-ils la force nécessaire pour se hisser au rang de brave ? Quels sont les futurs dangers qui attendent la classe A ? Blade devra-t-il de nouveau recourir à toute la puissance qui sommeille en lui ? Beaucoup de questions qui peuvent permettre à la licence de se différencier et de proposer un voyage toujours plus intéressant. Quoi qu’il en soit, on est face à une lecture divertissante et qui permet à notre esprit de s’évader au cœur des nombreuses allées et salles de cette académie. On est impatient de connaître la suite de ce récit surtout vu la conclusion à laquelle on a le droit.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre opinion ainsi que votre ressenti sur les deux premiers tomes de Classroom for Heroes. Avez-vous été séduit par cet établissement pas comme les autres ? Que pensez-vous qu’il adviendra par la suite ? Nos futurs braves pourront-ils continuer de sourire et rire en toute quiétude ?

© Kishida Koara, Araki Shin & Morisawa Haruyuki / Square Enix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *