Infinite Dendrogram T1 & 2

Infinite Dendrogram tome 1 et 2 : un potentiel infini

Aujourd’hui, on a décidé de débuter une toute nouvelle catégorie d’articles qui ne reposera pas sur du manga, des animes ou bien du jeu vidéo. On va se pencher du côté des light novels, des romans que l’on avait depuis très longtemps envie d’aborder. C’est finalement du côté de chez LaNovel Edition que notre attention s’est porté alors qu’une sortie majeure a lieu en ce jour. On parle bien sûr de leur toute première série qui n’est autre qu’Infinite Dendrogram dont les deux premiers tomes sortent enfin en physique dans toutes nos librairies. Si ce nom peut vous dire quelque chose, c’est parce que l’anime a été diffusé sur Wakanim il n’y a pas si longtemps que cela. On a enfin pu avoir en main l’ouvrage qui est à la base de cette adaptation et voir ainsi ce que souhaitait nous raconter l’auteur à travers ces quelques pages. On peut déjà vous dire qu’il y a énormément de choses à analyser au sein de ces deux excursions qui nous ont éblouis de bien des manières. Une virée dans un monde virtuel où c’est le joueur qui est le seul maître de son destin. Le temps est donc venu de créer son avatar et de participer à cette épopée grandiose.

L’épopée de Ray

Infinite Dendrogram - début

Un début fort surprenant.

Infinite Dendrogram, scénarisé par Kaido Sakon et illustré par Taiki, nous plonge dans un futur où les MMO en réalité virtuelle sont ancrés dans la vie de nombreux citoyens. C’est surtout le 15 juillet 2043 qu’un VRMMO va tout chambouler. Son nom n’est autre qu’Infinite Dendrogram et cette nouvelle expérience vidéoludique va tout balayer sur son chemin. Alors que la plupart des aventures de ce genre avaient du mal à bien se calibrer pour offrir un confort total aux joueurs, ce titre est parvenu à pallier toutes les erreurs de ses prédécesseurs après plusieurs essais. Alors que personne ne s’attendait à une telle immersion, le succès fut rapidement au rendez-vous alors qu’une foule toujours plus conséquente se lançait à la conquête de ces terres fictives. Même un an et demi après sa sortie, ce jeu vidéo continue toujours de connaître un succès retentissant. C’est à cette période précise qu’un jeune étudiant va décider de franchir le cap et d’entamer son voyage dans des contrées qui lui sont inconnues. Ce dernier se prénomme Reiji Mukudori et son impatience en déballant le casque est largement palpable. Sachant déjà que son grand frère fait partie des premiers à avoir intégré le jeu, il n’a eu de cesse d’entendre des louanges sur cette autre réalité.

Alors qu’il vient tout juste de terminer ses examens pour entrer à l’université, il sait à présent qu’il a le temps de pouvoir enfin tester cette aventure unique. Emménageant seul à Tokyo, il décide de profiter de son temps libre pour enfin essayer Infinite Dendrogram. Il ne sait pas encore que cette nouvelle vie, qui va s’offrir à lui, va l’amener à croiser de nombreuses personnes qui changeront sa vision des choses. La frontière entre la fiction et la réalité pourrait bien s’effacer dans ce jeu où quasiment tout est possible. Ce qui était à la base un divertissement innocent pourrait bien se transformer en une cause bien plus grande aux yeux de celui qui se fera appeler Ray Starling. En mettant ce casque, ce jeune homme va alors découvrir un lieu où chaque action, chaque parole et chaque rencontre peut avoir une influence conséquente sur son évolution, mais aussi sur l’environnement qui l’entoure. Quel chemin tracera-t-il dans cet univers où les possibilités sont infinies ? Une aventure peut être bien trop grande pour n’être qu’un simple jeu vidéo. Le début d’un périple qui va grandement surprendre ce jeune garçon rêvant juste de profiter de cette nouvelle existence.

La première chose qui nous frappe lorsque l’on plonge dans ce VRMMO n’est nul autre que tout ce que cela peut offrir. Infinite Dendrogram porte ainsi très bien son nom étant donné qu’il existe une infinité de chemins à prendre pour façonner sa propre histoire. Cela va donc provoquer chez le lecteur une envie irrépressible d’imaginer une myriade d’expériences probables. Un jeu que l’on découvre de la première à la dernière minute et qui va donc nous plonger pleinement dans cette aventure où tout se mélange et où c’est le joueur qui décide de son avenir.

Une infinité de possibilités

Ce qui fait, tout d’abord, la force de ce light novel vient de l’infinité de possibilités qu’il peut y avoir à travers ce monde que l’on parcourt. En seulement quelques lignes, on prend conscience de tout ce qui nous est proposé au sein de cette réalité virtuelle qui brise totalement les codes du genre. D’ailleurs, il est très pertinent de nous avoir fait suivre le parcours de Ray depuis le tout début. Cela permet de se transposer aisément à la place de notre héros qui découvre en même temps que nous ce jeu qui nous fait littéralement tourner de la tête. Outre cela, le fait d’être devant un roman pour un titre au tel contenu est une importante chose pour notre immersion. En effet, alors que l’on s’extasie devant toutes les informations que l’on accumule, on façonne notre propre vision de ce monde informatique. C’est ce qui fait la force de tout ouvrage, mais qui est sublimé ici par le contexte même qui nous est proposé. Concernant l’aventure en elle-même, le lecteur est constamment attiré et intrigué par ce que va devenir Ray, mais aussi les gens qui l’entourent. On est clairement dans une épopée mettant à l’honneur le principe d’évolution. Cela fait que chaque petit power up, nouvelle compétence ou item récupéré va sublimer cette expérience littéraire déjà fort convaincante. On peut alors comparer le parcours de ce jeune guerrier à un immense terrain vague qu’il meuble avec tout ce qui ponctue son voyage.

En plus, on ne tombe jamais dans de la surenchère gratuite. Les ennemis qui se dressent devant nos compagnons, le chemin entrepris par ces derniers ou même les quêtes sélectionnées forment une construction à la fois logique et captivante. Tous les codes du MMO sont présents, mais traités avec la propre marque de fabrique de cet univers. Ainsi, en plus d’être fasciné par chacune des actions de Ray servant à construire sa propre légende, notre esprit va aussi grandement se focaliser sur le lore même du jeu. Cela peut autant toucher les diverses forces en action, les villes, les monstres ou tout simplement la mythologie propre à ce monde fictif. On a vraiment eu la sensation de vivre une aventure unique où chaque élément venait enrichir nos connaissances sur le fonctionnement de cet environnement. D’ailleurs, il est intéressant de noter que même la plus petite information peut s’avérer capitale et va permettre à notre cher étudiant de se sortir de nombreuses situations périlleuses. Avec sa volonté de laisser le champ libre aux joueurs de façonner leur propre existence de A à Z dans cette dimension informatique, l’auteur veut autant écrire des aventures uniques et originales que de parler directement à son lectorat. En effet, la voie que l’on observe aux côtés de ce Master n’est pas forcément celle que l’on aurait imaginée ou souhaitée. Cela pousse inconsciemment notre imagination à travailler et à créer dans notre esprit notre propre épopée. Ainsi, l’observateur que l’on est se met à rêver le temps de quelques heures à devenir acteur de ce périple et ainsi entrevoir jusqu’où il aurait pu aller.

Cependant, il y a une autre facette qui va venir subjuguer notre regard et nous montrer qu’Infinite Dendrogram n’est pas qu’une simple balade virtuelle. Notre virée sur ces landes aux multiples paysages va aussi nous mettre en contact avec les habitants de ces zones. Des PNJ qui sont bien loin d’avoir le même destin que tous ceux que l’on a pu croiser dans d’autres oeuvres. De ce fait, le personnage un peu lambda et secondaire que l’on pouvait avoir l’habitude de passer dans nos propres parties va marquer à jamais cette lecture de son empreinte.

Plus qu’un simple jeu

Infinite Dendrogram-embryo

Le retour de bâton va être violent.

Là, on va parler d’un détail bien loin d’être anodin et qui va autant bouleverser la vision que l’on a de cette partie que celle de Ray. Il y a une règle qui rythme ce monde et qui va poser énormément de questions. Cela concerne les Tians qui sont les habitants de ces terres. Pour la plupart des joueurs, il ne s’agit que de PNJ lambdas comme on peut en voir dans n’importe quel MMO. Pourtant, une chose capitale va changer le destin de ces êtres virtuels. Ils peuvent tout à fait être impliqués dans des altercations, attaques de monstres ou même des guerres et périr. Cependant, contrairement aux Masters qui ne reçoivent qu’une pénalité de connexion, ces derniers meurent et disparaissent à jamais. Un constat pouvant être choquant étant donné que cela signifie que même les personnages importants à l’histoire d’un pays peuvent être tués et ainsi bouleverser totalement l’équilibre des forces entre les différents camps. Même en sachant cela, la majorité des participants à cette aventure ne prêtent que peu d’attentions à la préservation de ces hommes et femmes si cela n’entre pas dans leur intérêt. C’est alors qu’arrive Ray et ce qu’il va vivre va totalement changer son regard sur ce jeu, mais aussi sur le sens de toute cette expérience.

On se retrouve alors dans un VRMMO où la notion de mort est palpable. Ainsi, le fait qu’un joueur se fasse avoir ne fait que l’empêcher de se connecter trois jours dans Infinite Dendrogram. Cela peut sembler être léger, mais en réalité la contrepartie est énorme. En effet, cela signifie ne pas savoir ce qu’il se passe au niveau des luttes de pouvoirs, les quêtes pouvant disparaître avec leur demandeur ou tout simplement de voir certains personnages s’évanouir dans la nature. La contrepartie est donc, en réalité, énorme et le fait que les Tians puissent mourir va aussi nous sortir de l’aspect jeu vidéo. Étant donné qu’ils arrivent à avoir une personnalité qui leur est propre, à lancer des demandes comme s’il s’agissait d’un véritable appel à l’aide efface peu à peu la frontière entre la fiction et le réel. De ce fait, accompagné notre jeune épéiste dans son voyage va finalement avoir une saveur toute particulière. Tous les acteurs qui vont croiser sa route vont faire en sorte que l’on ait une sympathie à leur égard. Comme s’il s’agissait d’autres joueurs ou de personnes que l’on pourrait croiser dans la réalité. Cela rend la possibilité de ne plus jamais les voir en vie insoutenable et ainsi créer un objectif bien particulier en plus d’explorer ce monde. Un parti-pris d’une redoutable efficacité qui nous immerge encore plus dans cette épopée et nous fait prendre conscience des véritables enjeux liés à l’exploration de ce VRMMO.

Cela faisait bien longtemps que l’on ne s’était attardé sur un light novel. Un retour qui fait grand plaisir notamment lorsque l’on se lance dans la lecture d’un titre comme Infinite Dendrogram. Ce récit frappe très fort et prend surtout beaucoup de temps à nous poser les fondements de cet univers. Cela ne fait qu’accroître notre désir d’en apprendre plus sur tout ce qui constitue cet environnement unique et aussi de voir les futures interactions entre les nations qui se disputent la souveraineté de ces terres. Une oeuvre qui, tout comme le jeu en lui-même, affiche une myriade de possibilités.

Infinite Dendrogram développe son jeu

On est tout d’abord heureux d’avoir eu l’occasion de nous replonger dans un light novel aussi prometteur. Rien qu’à travers ces deux lectures, Infinite Dendrogram nous invite à un voyage hors du commun qui s’éloigne des standards habituels. Reprenant certains codes du genre, il s’en sert pour poser les bases de son univers avant de partir sur une identité qui lui est propre. En réalité, cet ouvrage est le parfait exemple de la force que l’on peut avoir en lisant un roman. Rien qu’avec quelques mots, l’auteur doit parvenir à nous faire rêver et à nous transporter sur ces terres où c’est nous qui imaginons ce que l’on voit. Avec son postulat de base mettant en avant le côté créatif de ce VRMMO et le nombre incalculable de possibilités offertes, cette lecture nous donne tout ce dont on a besoin. On tient aussi à souligner à quel point les quelques illustrations que l’on peut voir sont fantastiques et permettent de souligner les passages particulièrement importants. Un périple qui s’empare de nous dès la première minute et qui laisse notre esprit vagabonder sur ces terres en se demandant à quoi pourrait bien ressembler notre propre épopée si on avait un tel outil entre les mains. Une ode à la créativité et qui peut aussi amener des questions intéressantes sur l’intelligence artificiel tout en mélangeant réalité et fiction.

C’est donc un immense oui pour les deux premiers tomes d’Infinite Dendrogram qui nous ont bluffé. En seulement deux excursions, on parvient à saisir qu’une infime partie du potentiel de ce monde virtuel et surtout de sa complexité. Notre attention est sans cesse portée vers quelque chose d’inédit qui vient bouleverser les quelques connaissances que l’on a pu glaner en compagnie de notre protagoniste. Ce qui est surtout incroyable, c’est que l’histoire ne se termine nullement en tournant la dernière page. On s’est tellement pris au jeu que l’on s’est même mis à imaginer tout ce qu’il pourrait advenir par la suite de notre héros et de son embryo. Une saga qui pourra plaire à tous les amoureux de fantasy et qui cherche avant tout à se plonger dans une odyssée qui semble pouvoir durer un très long moment. A cela s’ajoutent aussi les quelques éléments que l’on peut récupérer concernant l’intrigue principal qui pourrait bien nous surprendre à plus d’un titre. Il est impossible de quitter cette expérience littéraire sans avoir une tonne de questions en tête. Jusqu’où va bien pouvoir aller la progression de Ray et de Némésis ? Devra-t-il se confronter à d’autres joueurs dans un futur proche ? Que lui réserve ce monde en terme d’épreuves à surmonter ? Parviendra-t-il à changer les fondements même de ce monde ? On a en tout cas très hâte de voir cela.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant les deux premiers volumes d’Infinite Dendrogram. Avez-vous apprécié tout ce que ce jeu peut offrir ? Croyez-vous que le nouveau Ray Starling sera capable de se hisser parmi les meilleurs ? Quelle aurait été votre propre expérience au sein de ce monde ? Quel type d’embryo trouvez-vous le plus fascinant ? Selon vous, quel est le plan qui va être mis en place prochainement concernant la lutte entre les divers royaumes ? Qu’attendez-vous pour la suite de ce conte ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet. 🙂

© 2016 Kaido Sakon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *