The-Ancient-Magus-Bride---Psaume-75---Jack l'éclair-et-l'incident-des-fées-Vol.-1

Jack l’éclair et l’incident des fées tome 1 : Une autre facette de ce monde

On l’a souvent dit, mais il est très complexe de proposer un spin-off qui soit capable de se dissocier de l’œuvre d’origine tout en apportant quelque chose à cette dernière. Il est plus facile de voir une histoire cherchant à surfer sur le succès d’une licence plutôt que d’essayer d’enrichir celle-ci. Pourtant, on peut aussi avoir le droit à de très belles surprises lorsque l’on découvre certaines lectures. C’est exactement le cas pour le manga dont on va parler aujourd’hui qui vient rejoindre un lore déjà bien conséquent. En effet, c’est du côté de chez Komikku que l’on a pu découvrir Jack l’éclair et l’incident des fées qui vient s’inscrire dans l’univers de The Ancient Magus Bride. Alors que l’on avait déjà été satisfait du premier récit annexe intitulé Le bleu du magicien, on était curieux de comprendre la raison de ce nouveau conte. Le fait d’avoir le droit à plusieurs psaumes nous racontant diverses intrigues est loin d’être inintéressant étant donné que cela participe à étendre cet environnement que l’on croyait déjà bien connaître. Nos premiers pas vont alors nous surprendre à plus d’un titre en compagnie de cette détective qui ne fait pas dans la dentelle. On espère donc que vous êtes prêts à la suivre au cours de ses diverses enquêtes.

Une détective à New-York

Jack l'éclair et l'incident des fées - jack

Le début des enquêtes.

Jack l’éclair et l’incident des fées, scénarisé par Yû Godai et dessiné par Mako Oikawa, nous plonge en plein cœur des États-Unis et plus particulièrement à New York. C’est au sein de cette immense ville que vit des êtres surnaturels se cachant du regard des mortels. Ces derniers ignorent totalement qu’un autre monde semble évoluer à côté du leur et ce fragile équilibre est ce qui maintient la paix entre les deux partis. C’est là que l’on fait la connaissance d’une jeune femme répondant au nom de Jack. Surnommée “l’Eclair” par son entourage, cette demoiselle s’avère être d’origine féérique et a décidé de gagner sa croûte en enquêtant sur des affaires liées au monde magique. Pour l’accompagner dans cette tâche, elle peut compter sur Larry qui n’est autre que son jumeau humain. En effet, il est bien connu parmi les créatures fantastiques que les fées échangent parfois l’une de leur progéniture avec un enfant humain. Les deux êtres grandissent alors dans des foyers qui ne sont pas les leurs jusqu’à ce que finalement ils puissent avoir l’occasion de choisir le lieu qu’il désigne comme leur demeure. Un passé bien singulier, mais qui a permis à cette enquêtrice de comprendre à quel point la sorcellerie et le surnaturel sont bien loin d’être aussi époustouflants que certains peuvent penser. Préférant nettement servir de pont entre les deux mondes, ce métier est donc une aubaine pour elle qui n’a pas réellement d’attaches.

En plus de ça, il n’est pas rare qu’il soit nécessaire d’utiliser la force pour conclure une mission. C’est dans ces moments-là que les capacités de ce tandem leurs sont vraiment utiles. Alors qu’ils mènent cette existence depuis maintenant un petit moment, un nouveau client s’apprête à les contacter. Même s’ils ont mené de nombreuses investigations, ils sont bien loin d’imaginer la complexité de la tâche qui va se présenter à eux. C’est donc venu tout droit du Vieux Continent que Echoes va frapper à leur porte. Leur expérience et leur connaissance de la métropole ne seront pas de trop pour pouvoir terminer ce boulot qui n’a absolument rien à voir avec tout ce qu’ils ont fait par le passé. D’ailleurs, l’échec de ce contrat pourrait signifier de grands bouleversements pour toute la communauté magique de New-York et même du reste du globe. C’est donc avec un tel poids sur les épaules que ces deux compères vont entrer en action. Les talents de détective de cette jeune femme seront-ils suffisants pour empêcher une terrible catastrophe ? Ce qui est sûr, c’est que cette nouvelle épopée risque de faire ressurgir de vieux souvenirs qu’elle aurait préféré garder enfouis. Cette cité, qui ne dort jamais, s’apprête à redevenir le terrain de jeu de ce duo qui n’a encore jamais connu l’échec.

Ce qui est fascinant quand on se lance dans Jack l’éclair et l’incident des fées, c’est à quel point il s’imbrique parfaitement avec le reste des autres œuvres de la licence. On a beau suivre une histoire totalement à part, il y a une volonté de l’auteur d’utiliser cette intrigue pour construire aussi tout ce qui gravite autour des divers personnages de la saga. Ainsi, on est autant interpellé par les missions de cette demoiselle et de son collègue que par tous ces petits détails qui vont faire écho à des événements que l’on connaît. Parfois subtiles et quelques fois direct, ces éléments vont permettre de construire une œuvre servant à merveille de passerelle entre deux environnements bien distincts.

Une volonté d’enrichir l’univers

Si ce premier volume de Jack l’éclair et l’incident des fées est fort sympathique lorsqu’on le lit sans connaître le reste, il prend une toute autre dimension quand on a lu les autres séries de la licence. On tient d’abord à dire qu’il n’est pas nécessaire d’avoir lu ces dernières pour apprécier pleinement cette lecture. En effet, l’histoire qui nous est contée est originale et permet surtout de découvrir un autre aspect de ce monde caché au nôtre. Tout d’abord, l’ambiance qui se dégage du manga est plaisante, car on a vraiment la sensation d’être dans cette immense métropole où de nombreuses âmes vivent et se rencontrent. Très rapidement, on sent que Jack et son associé ne sont qu’une infime goutte parmi cette marée humaine qui fourmille ici-bas. De ce fait, l’aspect surnaturel n’explose pas tant que ça et va justement se faire plus discret comme pour souligner à quel point l’humanité a pris le pas sur la magie. Ce fossé est très bien représenté et les enquêtes que l’on suit nous présentent à merveille cette volonté de la part de nos nouveaux amis de vouloir rester discrets. Là où il se dégage une certaine lumière et beauté de The Ancient Magus Bride, ici c’est totalement différent. Le lecteur est plongé dans des bas-fonds qui nous font bien plus côtoyer les pires malfrats qui soient. L’émerveillement n’est donc pas tant au programme et cela forge une expérience littéraire tout à fait singulière. On va alors rapidement s’attacher à ce duo que l’on suit et dont le passé commun va résonner en nous et parvenir à nous émouvoir profondément.

C’est là que l’on va rentrer dans l’autre grande force de ce premier acte qui va atteindre un tout autre niveau quand on connaît le lore. Tout d’abord, le terrain de jeu est bien différent des deux autres et va donc contribuer pleinement à cette sensation de froid et de solitude que l’on peut éprouver. On est sûrement plongé dans l’une des villes les plus peuplées du monde, mais l’on n’a jamais été autant seul. Un contraste parfaitement souligné dans ce texte et qui peut presque nous transposer à la place de notre duo. L’élégance et l’enchantement n’ont clairement pas leur place ici et on évolue donc bien plus dans une partie obscure de ce milieu dissimulé au regard du commun des mortels. En plus de ça, l’auteur s’amuse aussi à faire référence à de nombreuses scènes de la saga d’origine et même à appeler certains personnages que l’on a pu rencontrer dans celle-ci. Une connexion qui embellit encore plus cette aventure et nous montre très bien qu’il pourrait y avoir des conséquences d’une histoire à l’autre. On est donc forcément interpellé par tout ça et ceci ne fait que renforcer notre envie d’en apprendre plus. C’est donc avec soin que le mangaka s’amuse à disséminer des clins d’œil ici et là pour jouer sur notre connaissance de la franchise. Là où The Ancient Magus Bride nous met constamment en contact avec cet univers féérique et où Le bleu du magicien nous conte un équilibre maîtrisé, Jack l’éclair et l’incident des fées nous montre presque un monde magique en déclin. Trois visions différentes qui sont captivantes isolées, mais qui atteignent un tout autre niveau une fois réunies.

Jack l’éclair et l’incident des fées est donc bien loin de n’être qu’un contenu annexe cherchant juste à surfer sur le succès de The Ancient Magus Bride. Bien au contraire, il parvient autant à se dissocier de celui-ci tout en parvenant à renforcer cet univers qu’il partage en commun avec les deux autres mangas. En plus de ça, le décor dans lequel on progresse ainsi que le tandem que l’on suit dégage une aura bien particulière. On a envie d’en apprendre plus sur ces mythes et coutumes qui sont propres à ces êtres surnaturels et qui peuvent donner vie à de très nombreuses aventures. Un ouvrage qui réussit à merveille à conserver cet équilibre entre originalité et renforcement de ce lore.

Jack l’éclair foudroie le lecteur

Jack l'éclair et l'incident des fées - chien

Une transformation impressionnante.

En se lançant dans cette lecture, on ne savait pas du tout ce qu’il allait pouvoir proposer comme aventure. Ce que l’on craignait, en voyant ces spin-off se multiplier, était que tout cela donne un effet redondant. Cependant, Jack l’éclair et l’incident des fées a largement su combler nos attentes, et même les surpasser. Avec un récit aussi sombre que personnel, l’épopée de ce duo d’enquêteurs n’a absolument rien en commun avec le reste. La magie n’est pas du tout là pour nous exploser la rétine et se fait donc de façon plus discrète. Outre cela, il y a aussi un puissant message qui nous est transmis à travers ce scénario. Là où deux êtres ont évolué dans des mondes qui ne sont pas les leurs, quelle est la véritable patrie de chacun ? Un fil conducteur qui va nourrir notre attachement pour Jack et son partenaire qui cherchent juste à accomplir leur rêve et à profiter de ce quotidien qu’ils se sont forgés. On est donc dans une approche beaucoup plus intimiste qui permet de sublimer l’écriture de ces deux personnages et ainsi les rendre uniques. A travers eux, c’est un tout autre regard qu’on porte sur cet univers censé faire rêver et qui peut aussi être la cause de nombreux drames. Il y a même une volonté de prouver que le bien et le mal sont des notions brumeuses et que tout dépend de la personne. Une fée peut autant être maléfique qu’un être humain bon. Tout est une question de vécu et d’expériences et en cela ce manga brille grandement.

On a donc, vous l’aurez compris, pris beaucoup de plaisir en se penchant sur le début de cette saga. Jack l’éclair et l’incident des fées est donc un titre que l’on recommande chaudement qui plaira autant aux fans de The Ancient Magus Bride désireux d’enrichir leurs connaissances de cet univers étendu que des nouveaux venus souhaitant une lecture divertissante et poignante. Il y a quelque chose qui se passe rapidement entre le lecteur et ce couple de héros qui fait que l’on a envie de les voir s’épanouir et surtout trouver leur place. Le simple fait de voir notre enquêtrice être fidèle à ses principes et surtout à son passe-temps permet de dégager une profonde humanité de sa part. Le surnaturel vient donc ici sublimer cette part d’humanité que l’on peut tous avoir. C’est donc une autre pièce du puzzle qui va permettre de reconstruire cette immense fresque qu’est cette saga aux multiples nuances. Il n’est pas parfois nécessaire d’aller bien loin pour trouver un lieu où l’on se sent bien et c’est ce que raconte ce titre de façon aussi subtile qu’intelligente. Bien évidemment, il est impossible de terminer une chronique sans revenir sur les nombreuses questions qui nous hantent. Est-ce que notre duo va renouer avec leur famille respective ? Quel va être le rôle des fées dans tout ce scénario ? Jack pourra-t-elle accomplir son plus grand rêve ? Quels dangers attendent ce tandem ? On va prendre notre mal en patience en attendant de se lancer dans la suite !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Jack l’éclair et l’incident des fées. Trouvez-vous qu’il s’agit d’un bon spin-off permettant d’agrandir toute la mythologie de la saga d’origine ? Avez-vous apprécié toutes les petites références qui parsèment ces pages et font directement rappel à The Ancient Magus Bride ? Appréciez-vous ce duo que l’on suit tout au long de cette lecture ainsi que leur passé commun ? Que pensez-vous du folklore qui nous est présenté au cours de cette introduction ? Qu’attendez-vous pour la suite de ce récit ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet 🙂

© 2019 Oikawa Mako / Godai Yu, MAG Garden

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.