Dragon Metropolis-Vol.-4

Dragon Metropolis tome 4 : une très grande menace

Parfois, il arrive qu’un titre que l’on suit et que l’on apprécie nous délivre le fameux tome. Cet ouvrage qui va transformer entièrement un récit pour nous retourner le cerveau. Que cela soit par un rebondissement inattendu, l’arrivée d’un nouveau personnage ou même une approche inédite de l’environnement dans lequel on évolue, il existe de nombreux déclencheurs possibles. Ce fut exactement le cas pour la série dont on va parler aujourd’hui et que l’on a déjà pu aborder à de multiples reprises. On se rend donc dans le catalogue de Chattochatto pour partir à la découverte du quatrième tome de Dragon Metropolis. Paru il y a seulement quelques jours, nous étions très curieux de voir comment allait évoluer le scénario surtout au vu de comment s’était conclu notre précédente escapade. On ne s’attendait pas du tout à ce que cette œuvre frappe un aussi grand coup en seulement quelques cases. On est pleinement plongé dans la partie la plus sombre de cette métropole où va s’éveiller un ennemi charismatique. L’heure est donc venue d’accompagner une fois de plus notre cher détective dans une quête particulièrement compliquée.

Une évasion spectaculaire

Dragon Metropolis - mission

Le temps presse.

Dragon Metropolis, imaginé par Barz Jr, nous avait laissés alors que Long Zhengyi venait tout juste d’ouvrir son bureau de détective. En effet, après les derniers événements en date, il avait profité de l’occasion pour se mettre en avant et ainsi se lancer dans cette nouvelle affaire. Ayant la volonté de vouloir aider les autres, mais aussi de faire la lumière sur son passé, il se dit que suivre cette voie serait idéal pour mener des recherches. Malheureusement, le lancement ne se lance pas comme prévu, car les clients ne sont pas réellement au rendez-vous. Il faut dire qu’il plane un climat inhabituel dans la ville suite au dernier incident où le jeune homme fut impliqué. C’est alors qu’il se dit que ses débuts sont un véritable échec qu’une personne va l’engager pour une mission bien spécifique. Rien que le commanditaire va poser un froid chez Long en découvrant que l’homme en face de lui n’est autre que le père d’Artemis Excalibur. Connu pour le pouvoir qu’il exerce en ville, ses nombreuses possessions et surtout les nombreux crimes dont il est accusé, personne n’aurait imaginé voir ce dernier s’exposer autant à la lumière. Malgré son historique peu reluisant, le jeune détective accepte tout de même de l’écouter afin de savoir ce que désire réellement cet individu. Celui-ci lui annonce alors qu’il doit aider sa fille qui est actuellement en prison suite à sa précédente altercation avec Zhengyi. En effet, son héritière pourrait bien connaître très bientôt une fin dramatique à cause d’un homme en particulier.

Celui-ci ne serait autre que le frère d’Artemis répondant au nom de “Dimir”. Si le père et la fille ne sont pas des enfants de chœur, cet individu est bien plus proche du monstre que de l’être humain. Prêt à tout pour asseoir son pouvoir et récupérer toute l’entreprise familiale, il voit en sa sœur une concurrente qu’il faut éliminer. Si l’idée de venir en aide à cette criminelle ne l’enchante guère, Long Zhengyi ne peut laisser un tel danger planer sur cette ville. Il accepte finalement ce contrat sans même savoir que sa cible était déjà en train de préparer son évasion. Usant de son intelligence pour quitter sa cellule, la voilà maintenant poursuivie par toutes les forces de l’ordre. Le jeune détective doit donc se mouiller pour l’aider même si cela signifie être recherché par la police. Cependant, aucun des deux ne s’attendait à croiser la route de la troupe d’élite “l’armée du firmament”. Tout semble dégénérer tandis que la fuite est la seule option possible. Bien loin de toute cette agitation, Dimir s’apprête à faire son entrée dans la partie. Sa priorité est avant tout d’étendre son emprise sur Dragon Dynasty et il a un plan bien précis pour cela. Une nouvelle partie vient de débuter et force est de reconnaître que Long démarre avec un sacré handicap. Comment pourra-t-il s’en sortir et faire disparaître toutes les accusations à son égard ? Son premier véritable contrat pourrait bien être aussi celui qui causera sa perte. Cette mégalopole commence tout juste à dévoiler sa part la plus sombre pouvant engloutir tout ce qu’elle désire.

Comme on l’avait dit dans nos précédentes chroniques, Dragon Metropolis brille par la richesse de son univers. En effet, tout est bien amené pour que toutes les intrigues présentées s’entremêlent à merveille. Rien ne semble laissé au hasard et la nouvelle mission qui s’offre à notre détective va être le déclencheur de bons nombres d’événements. Pour la première fois depuis le début de l’œuvre, la force ne va pas provenir de notre héros, mais bien de ceux qui se dressent devant lui. Un volume qui va être la preuve qu’un bon antagoniste peut totalement transformer un bon récit en une incroyable épopée.

Réussir l’entrée de son antagoniste

On le dit très souvent, mais il est impératif dans la majorité des récits de parvenir à créer un antagoniste marquant. En effet, c’est en posant une menace tangible, soignée dans son écriture et dont la présence suffit à capter notre attention qu’une histoire peut atteindre un tout autre niveau. Jusqu’à présent, Dragon Metropolis avait amené quelques adversaires, mais il ne s’agissait jamais d’un ennemi qui pouvait s’inscrire dans le temps. Cette quatrième virée va remédier à cela de manière juste brillante. Tout cela découle de la mission acceptée par notre héros et qui va donc nous mettre aux prises avec celui qu’on lui a décrit comme étant un véritable monstre. En ayant entendu ce témoignage, on était persuadé qu’on allait pouvoir rapidement déceler le danger de cet individu dès qu’on poserait les yeux sur lui. Ce ne fut absolument pas le cas. En quelques cases, on nous présente un homme d’affaires souriant et que rien ne semble pouvoir sortir de ses gonds. Un visage angélique qui donnerait presque l’impression que l’on se serait trompé depuis le départ sur les intentions de ce dernier. Le lecteur est alors plus attiré par sa prestance naturelle et son charisme qui nous font comprendre à quel point on a un opposant qui sait jouer de ses atouts et mise d’abord sur cette première impression pour capter son auditoire. La construction de son apparition de la part de l’auteur est juste fantastique, car on va ressentir un malaise de plus en plus fort au fur et à mesure qu’on suit cet acteur.

On ne va pas en dire plus pour ne pas gâcher le plaisir, mais on dira juste qu’on a un revirement de situation qui va nous serrer le cœur. En un instant, on comprend alors à quel point on a une personne devant nous qu’il vaut mieux ne pas confronter sous peine de subir un sort effroyable. L’apparition de cet unique antagoniste va alors permettre à toute l’intrigue de monter de plusieurs crans et de montrer à quel point Dragon Metropolis se veut sombre, et même violent. En effet, dès lors qu’on a eu ce face-à-face avec lui, tout notre regard va être changé sur le reste du volume. On va percevoir à quel point cette ville peut être macabre derrière sa grandeur. Un simple rouage qui va permettre à la machine de s’emballer et de pondre une histoire haletante et bien plus tragique qu’il n’y paraît. Même Long Zhengyi ne semble plus capable de contrôler ce qui se passe et c’est parfaitement retranscrit à travers quelques cases particulièrement fortes. A cela s’ajoute aussi un formidable travail d’enrichissement de l’univers à travers l’apparition d’autres personnages qui vont amener encore plus de questions. Un tome qui, tel un raz-de-marée, va tout balayer et nous montrer que les choses sérieuses viennent enfin de commencer. Tous ceux qui ont fait leur entrée sur scène dans ces cases permettent d’ouvrir les yeux sur le fait qu’il y a des forces bien plus puissantes en action qu’on pouvait le croire. Une descente aux enfers qui nous tient en haleine du début jusqu’à la fin.

Dragon Metropolis suivait déjà une très bonne route, mais avec ce tome elle est parvenue à prendre pleinement son envol. Nous ne sommes plus uniquement dans la découverte et l’enrichissement de ce monde prometteur. Une menace bien réelle et puissante vient de faire son apparition et de redistribuer les cartes. Cela nous tient alors en haleine tant tout est parfaitement maîtrisé et instaure une tension palpable. En plus de faire grandir sa galerie de personnages, l’auteur parvient en une seule apparition à transformer l’un de ses acteurs en un fléau redoutable. Un passage qui restera fortement marqué dans notre mémoire et permet d’envisager un futur aussi sombre que palpitant.

Dragon Metropolis enchaîne les réussites

Dragon Metropolis - choix

Difficile de rester dans le droit chemin.

Plus le temps passe et plus Dragon Metropolis fait étalage de ses atouts. Une série qui ne s’arrête jamais de se surpasser pour atteindre, avec ce quatrième tome, un niveau inattendu. Ce qui est remarquable, c’est que cet ouvrage a beau être très riche en informations et en nouveaux personnages, le rythme est pourtant bien dosé. Un savant mélange entre découverte et action qui va ainsi créer de multiples interrogations sans que l’on puisse avoir le temps d’y réfléchir tant on est emporté dans cette fuite grandiose. Chaque acteur et actrice qui se présente sur scène fait preuve d’une écriture soignée qui éveille autant notre curiosité à son égard qu’une certaine méfiance. Tous nous prouvent que ce monde est avant tout régi par les puissants et qu’il faut parfois se salir les mains pour espérer s’en sortir. Une lecture qui n’aura laissé absolument aucune place à la douceur, la tendresse ou l’espoir. En plus de ça, l’auteur a su imaginer un adversaire plus qu’à la hauteur tant il semble capable des pires actes possibles sans pour autant perdre son sourire. On a clairement ici le meilleur tome, selon nous, de la licence jusqu’à maintenant et cela ne peut que nous donner beaucoup d’attentes pour la suite. Une excellente narration qui nous fait sombrer, au même titre que notre héros, dans les méandres de cette cité où la lumière a du mal à percer. On ne peut s’empêcher de revoir toutes ces images qui nous ont marqués et qui reflètent à merveille les propos très durs de cet univers.

Si les précédents tomes permettaient de faire plus ample connaissance avec nos protagonistes et leur environnement, ce quatrième acte lance clairement les hostilités. Un véritable coup de cœur pour cette lecture qui ne part pas dans le récit purement manichéen. A travers les différents gestes que l’on peut suivre dans ces cases, on sent une multitude de nuances chez tous ces gens qui souhaitent assouvir leurs ambitions, découvrir la vérité ou qui cherchent tout simplement à survivre. Une licence que l’on recommande chaudement et qui se renforce constamment de manière intelligente et fascinante. Si vous avez aimé les précédentes escapades dans cette ville ou que vous cherchez tout simplement une histoire en constante progression et évolution alors Dragon Metropolis est fait pour vous. Rien qu’en voyant les dernières pages, on se demande pourquoi on n’a pas déjà la suite. Un nouvel arc narratif qui parvient à faire bouillonner notre imagination à travers toutes ces questions qui nous hantent. De quoi est capable Dimir pour neutraliser sa propre famille ? Est-ce que Long va finalement céder à l’obscurité de ce lieu ? Existe-t-il encore une possibilité pour que tout s’arrange ? Qu’est-ce que peut manigancer cet homme ainsi que la famille royale ? Si l’on a hâte de connaître les réponses à tout ça, on est persuadé que le futur de cette saga sera grandiose. Une bien belle surprise qui parvient à prendre son envol et à nous offrir un conte qui nous prend aux tripes.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce quatrième volume de Dragon Metropolis. Avez-vous apprécié l’apparition du premier véritable grand méchant de l’histoire ? Trouvez-vous que l’univers dépeint s’enrichit de manière aussi surprenante que plaisante ? Pensez-vous que l’on continuera à s’engouffrer dans les méandres de cette ville qui ne laisse que peu de place à l’espoir ? Avez-vous été intrigué par tout ce qui tourne autour de la fameuse famille royale ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet 🙂

© 2016 BARZ Jr., Sun Comics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.