L'île entre deux mondes-Vol.-1

L’île entre deux mondes tome 1 : un voyage aussi surnaturel que poétique

Il y a des titres qui captent notre attention dès l’instant où l’on pose les yeux sur eux. Que cela soit par sa simple couverture ou bien son synopsis, un manga peut tout à fait naître l’envie d’explorer ses pages en un claquement de doigts. C’est encore plus vrai quand il se dégage quelque chose de l’ouvrage avant même que l’on ait tourné la première page. Ce sentiment, on l’a eu il n’y a pas si longtemps avec l’un des derniers titres de chez Pika. Vous l’aurez compris, il s’agit de L’île entre deux mondes dont le premier volume est arrivé il y a peu et qui fait partie de la collection Pika Graphic. Rien qu’en contemplant l’illustration de la couverture, on sentait une certaine poésie se dégager de l’œuvre. Un constat qui fut rapidement confirmé dès lors que l’on s’est plongé dans cet ouvrage. Jouant habilement sur la nature et le surnaturel, ce récit se veut une ode à la magie qui peut nous entourer. Des événements qui peuvent sembler étranges, mais qui nous hypnotisent par leur beauté et leur portée. En voyant tout ce que proposait cette introduction, il fallait absolument qu’on analyse tout ce qui fait la force de cette série. Le temps est donc venu de prendre un billet pour un voyage inoubliable.

Un lieu magique

L'île entre deux mondes - arrivée

Un nouveau départ.

L’île entre deux mondes, imaginé par Asuka Ishii, nous emmène sur Aoshima. Cette petite île, éloignée des îles principales du Japon, ressemble à un vrai petit paradis. Caressé par le vent et bercée par les vagues, tout semble indiquer qu’il fait bon vivre sur cette “île bleue” qui baigne dans la lumière. Même si elle peut sembler être à l’écart de la civilisation, les quelques habitants s’en moquent bien. Pour eux, rien n’est plus important que ce quotidien paisible qui est le leur. C’est sur ce petit bout de terre au milieu de l’océan que Tatsumi s’apprête à commencer une nouvelle vie. Empruntant le ferry pour atteindre sa destination, ce passionné d’histoires et d’antiquités ne perd jamais une chance d’en apprendre plus sur tout ce qui l’entoure. Anciennement employé dans un musée, le voilà parti pour débuter une nouvelle carrière en tant que professeur. Il est alors loin de se douter que cette existence va le faire côtoyer bien d’étranges phénomènes que la raison ne peut expliquer. Avec son esprit très cartésien et sa volonté de ne pas se laisser submerger par de folles histoires, il observe son nouveau chez lui avec un regard réaliste. Entouré par ses collègues de travail, mais aussi le peu d’élèves dont il a la charge, le jeune homme pourrait bien changer d’avis sur ce monde qui l’entoure et surtout confronter sa vision très scientifique au folklore propre à cet environnement. Tout est alors question de contemplation, car la nature peut réserver bien des surprises à ceux qui acceptent d’ouvrir les yeux et de tendre l’oreille.

Voilà donc le récit de ce jeune professeur nouvellement muté à l’école locale et qui s’apprête à plonger dans un quotidien bouleversant. Le voilà maintenant dans un monde à la lisière de la nature et du surnaturel. Est-ce que son caractère très terre-à-terre va changer en voyant ce qu’il est possible d’admirer sur cette île ? Une question qui risque d’être compliquée à répondre tant celui-ci peut se montrer buté quand il s’agit d’expliquer les choses. Malgré tout, lui qui a toujours été entouré par ces objets chargés d’histoire va maintenant pouvoir découvrir de nouveaux récits à raconter et à apprendre. Sa soif inextinguible de connaissances va le guider sur la piste de certains des grands mystères d’Aoshima. Attention cependant Tatsumi, car si tout semble paisible sur ces terres, il existe aussi des secrets bien plus sombres. L’élégance et la beauté coexistent alors avec une part plus sinistre pouvant engendrer bien des malheurs. Nous ne sommes que de petites fourmis face à la grandeur de cette faune et de cette flore qui grandissent autour de nous. Une leçon que va apprendre cet adulte qui va aller de surprise en surprise. Les mythes et événements surnaturels font partie intégrante de la vie et ajoutent cette petite dose de magie dont certains ont besoin pour avancer. Ainsi débute une existence où la réalité semble bien plus éblouissante dès lors que l’on se pose afin d’admirer ce qui nous entoure.

L’île entre deux mondes est un manga qui se veut bienveillant, mais surtout désire nous faire prendre conscience de quelque chose d’important. Il s’agit simplement de cet environnement qui nous entoure et qui peut être l’origine de spectacles fantastiques. Une virée qui mise avant tout sur un aspect contemplatif pour parler au lecteur et lui ouvrir les yeux sur ces énigmes dont il est parfois intéressant de ne pas chercher de réponses. Tout alors nous émerveille tandis que l’on explore chaque recoin de ce lieu chargé d’un folklore fascinant et qui souhaite nous faire rêver.

Quand la nature exprime tous ses mystères

Autant le dire tout de suite, on a grandement apprécié cette histoire qui a su mettre en lumière quelque chose qui nous touche profondément. Tout d’abord, il faut bien prendre conscience à quel point L’île entre deux mondes oppose deux visions totalement différentes. D’un côté, on a ce jeune professeur qui préfère avoir un raisonnement logique plutôt que de se laisser aller à quelques affabulations. De l’autre, on a cette île et ses habitants qui n’ont pas ce besoin de devoir tout expliquer. Ils acceptent chaque phénomène comme il vient et considèrent que cela fait partie intégrante de la culture de ce morceau de terre. On observe donc ce choc qui va se faire tout en douceur et nous amener à réfléchir à ce désir que l’on peut avoir de trouver une logique derrière quelque chose qui nous est inconnu. En effet, les événements surnaturels sont légion sur Aoshima et ceci dès les premières minutes de lecture. Le lecteur va alors rapidement s’extasier devant ces phénomènes tandis que notre protagoniste essaie toujours de prendre du recul. Pourtant, il ne peut s’empêcher d’apprécier ce qu’il voit et de s’imprégner de tout ce folklore qui l’entoure dès à présent. A travers ce retour à la nature, on souhaite bousculer l’environnement habituel de ce garçon et lui faire comprendre une chose essentielle. La science et le raisonnement sont des atouts indéniables de la société. Malgré tout, il est parfois plaisant d’être le témoin de situations dont on ne peut trouver sur le coup d’explication. Des instants paraissant juste surréalistes et magiques qui nous marquent à tout jamais.

Donc, l’autrice s’adresse autant à Tatsumi qu’à nous afin de nous faire prendre conscience de ce sujet important. C’est aussi pour ça que l’on se retrouve plongé sur une île à l’écart de tout et qui sert un peu de pont entre ces deux mondes. On est alors subjugué par tous ces moments que l’on vit en compagnie des insulaires et qui sont sublimés par le trait de la mangaka. Au bout d’un moment, on ne se demande plus ce qui se cache derrière. On profite juste du spectacle en ayant le sentiment d’être privilégié de pouvoir admirer ça. Un ressenti qui s’insinue un peu plus dans le cœur du nouveau professeur. En plus de ça, ce récit ne fait pas de la fantasy pour juste provoquer la surprise. Il associe ces mystères à cette nature luxuriante, parfois capricieuse et souvent majestueuse, qui est à la fois la plus talentueuse des artistes tout étant sa propre œuvre. Il peut arriver que derrière cette beauté ambiante se cache un danger pouvant presque être imperceptible, mais qui accentue cette aura mystique autour de ce lieu. Dès lors que l’on pose le pied sur le rivage, on est hypnotisé par toute cette mythologie qui se forme et qui donne un certain sens à tout ce qui se passe. Des croyances qui découlent totalement de ces événements et qui donnent naissance à une culture captivante et qui est propre à ces habitants. En fait, L’île entre deux mondes nous invite tout simplement à rêver auprès de ce qui gravite autour de nous. L’imagination est le plus beau cadeau que l’être humain a et qui peut créer des histoires fascinantes derrière chaque feuille, chaque orage ou même au plus profond du brouillard.

Dire que L’île entre deux mondes nous a profondément affectés serait un euphémisme. Voilà le genre de récit dont on raffole et qui nous permet d’ouvrir notre regard dans la réalité. C’est en contemplant le périple de ce jeune homme fraîchement débarqué en ce nouveau monde que l’on a pu prendre conscience de ce qui nous entoure. Une ode à cette magie ambiante qui peut accompagner la vie de chacun et qui se montre comme des cadeaux de la nature. On est alors témoin de spectacles pouvant nous effrayer et nous émerveiller. Des petits mystères où l’on apprécie le fait de ne pas forcément savoir ce qui en est à l’origine.

L’île entre deux mondes nous fait rêver

L'île entre deux mondes - héron

On reste sans voix.

L’île entre deux mondes est une lecture atypique qui souhaite nous reconnecter avec cette magie ambiante que l’on peut avoir autour de nous. S’il est bien sûr ici question de folklore, mythologie et autres éléments propres à la culture japonaise, cela ne change rien à la portée du message. Le protagoniste de cette histoire pourrait très bien être n’importe qui. Un individu lambda ayant passé sa vie dans la grande ville et surtout dans ce monde où la logique prime par-dessus tout. Une vision qui n’est pas péjorative, mais qui prend le pas sur cette imagination et rêverie que l’on pouvait avoir autrefois. Il y a donc une volonté de réconcilier ces deux morceaux pour montrer que l’on peut tout à fait s’extasier d’un événement sans forcément comprendre ce qu’il y a derrière. En visitant ce lieu, on est avant tout ébloui par ce qui nous est présenté et surtout ce que cela nous fait ressentir au fil des pages. Plus on passe de temps en compagnie de ces villageois et plus on apprécie le fait de se laisser porter par ces phénomènes surnaturels. Une magnifique ode à la nature et à tout ce qui l’entoure où il n’est pas nécessaire de s’étendre en paroles pour simplement être conquis. A travers ses sublimes dessins, l’autrice nous invite à nous poser quelques minutes pour simplement souffler un peu et admirer ce paysage regorgeant de merveilles et d’histoires.

C’est donc un gros coup de cœur que l’on a eu pour L’île entre deux mondes qui a su nous toucher profondément et surtout créer une petite bulle déconnectée du reste du monde. On se perd alors avec joie dans cette aventure calme, paisible et pourtant qui nous fait vivre des événements fantastiques. Il ne s’agit pas bien sûr d’une grande épopée, mais simplement du quotidien d’un homme qui renoue avec son passé. Un voyage personnel qui va le conduire à modifier son regard et surtout à profiter de cette quiétude qu’on lui offre. Si vous aimez les titres contemplatifs et qui souhaite vous transmettre un message fort et poignant alors vous devriez apprécier ce premier volume. En plus de ça, la série se termine au prochain tome et il va donc être intéressant de voir comment va évoluer notre nouvel ami. Un dernier acte qui éveille en nous de nombreuses questions. Est-ce qu’il va totalement accepter la culture de cette île ? Son esprit cartésien continuera-t-il à faire des siennes ? Quels seront les prochains événements dont il sera le témoin ? Est-ce qu’il n’y a pas un plus grand mystère derrière tout ce lieu ? On a vraiment hâte de découvrir cette dernière partie qui devrait encore nous en mettre plein les yeux. Un conte qui donne le sourire et nous fait contempler ce monde extérieur avec des yeux remplis d’étoiles.

N’hésitez pas à nous partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de L’île entre deux mondes. Trouvez-vous que la poésie ambiante parvient à capter toute l’attention du lecteur ? Appréciez-vous ce petit face-à-face qu’il peut y avoir entre notre protagoniste et tout ce qui se passe autour de lui ? Avez-vous été sous le charme de ce lieu où le surnaturel peut autant être effrayant que magnifique ? Pensez-vous qu’il existe encore bien des mystères inexplicables au sein de ce morceau de terre ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet 🙂

© 2017 Ishii Asuka (mangaka), Kodansha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.