Power Gamer Adventure-Vol.-1

Power Gamer Adventure tome 1 : quand le jeu vidéo devient réel

Il n’est pas rare de voir le monde du manga et du jeu vidéo se retrouver. Cela peut autant être une collaboration, une adaptation ou même simplement des inspirations. Cependant, il est un peu plus rare de découvrir une œuvre qui se présente avant tout comme une lettre d’amour à l’égard de l’autre média. C’est pourtant ce que l’on a pu découvrir récemment avec le premier volume de Power Gamer Adventure. Cette licence inédite du catalogue de nobi nobi vient tout juste de débarquer et l’on était assez curieux de voir ce qu’elle pouvait cacher. C’est donc avant tout par curiosité que l’on s’est penché sur cette série dont la couverture donnait déjà le ton de l’aventure à venir. Pourtant, on ne s’attendait pas du tout à être autant happé par ce qui nous était présenté. Un récit qui peut paraître enfantin au premier abord, mais qui utilise à merveille les outils qu’on lui donne pour divertir. S’appropriant le monde vidéoludique, l’auteur nous délivre une épopée à la fois drôle, chaleureuse et amusante qui réveille l’enfant qui sommeille en nous. Le temps est donc venu d’accompagner le plus grand joueur de tous les temps.

Le meilleur joueur au monde

Power Gamer Adventure - gagPower Gamer Adventure, imaginé par Kazuyoshi Seto, nous plonge dans un monde proche du nôtre. Tout est paisible et chacun vaque à ses occupations sans le moindre problème. C’est ici que l’on va faire la connaissance de Skill Saiba. Ce jeune homme un peu farfelu s’avère être un gamer invétéré. Il ne peut résister à l’idée de tester un nouveau jeu vidéo et passe le plus clair de son temps à perfectionner ses talents à la manette. Cela lui vaut d’ailleurs d’être considéré comme le meilleur joueur au monde capable de surmonter n’importe quelle épreuve tant que celle-ci est virtuelle. Alors que tout va pour le mieux et qu’il continue de profiter de ses aventures vidéoludiques, Kaiba va voir sa vie basculer du jour au lendemain. En effet, il trouve un jour dans une boutique une étrange cartouche de jeu noire. Ne pouvant résister à la tentation de tester celle-ci, il n’hésite aucunement et la prend. Il ignore alors que ce simple objet va le conduire dans une épopée bien plus grande que toutes celles qu’il a vécu jusqu’ici. Dès lors qu’il l’active, il doit maintenant se confronter à de véritables ennemis. Des monstres provenant de divers jeux vidéo envahissent de manière spontanée la réalité. Une menace bien réelle qui est loin d’être aussi anodine que les combats qui ponctuaient sa vie de gamer. Malgré tout, Skill Kaiba ne montre aucune crainte sur son visage. A ses yeux, il s’agit juste d’un tout nouveau périple et il compte bien en profiter un maximum.

Même la menace de disparaître à jamais s’il était vaincu ne le fait reculer. Il est devenu un Power Gamer forcé de se battre contre ces envahisseurs redoutables. Heureusement, il ne sera pas seul pour accomplir cette tâche. Un étrange partenaire le rejoint dès le début de la partie en prenant la forme d’un cube volant aux allures de chat. Répondant au nom de “Cube”, ce dernier va devenir son précieux allié face aux créatures qui l’attendent. En effet, il lui permet à chaque duel d’obtenir un item qui l’aidera. Enfin, rien ne dit que cet objet sera réellement pertinent surtout quand l’adversaire est un véritable colosse. Kaiba va donc devoir s’adapter avec les moyens qui lui sont donnés. L’ingéniosité et la dextérité sont maintenant ses meilleures armes pour venir à bout des futures épreuves sur sa route. La tranquillité du monde repose sur ses épaules, mais cela ne fait que renforcer sa détermination. Lui qui a passé sa vie à explorer des mondes fictifs devient l’acteur principal de son propre jeu. Son savoir en la matière va être grandement mis à contribution, car l’information est la plus précieuse des armes. Qu’il s’agisse des monstres, des armes ou même de certaines stratégies, tout est bon pour survivre. Ainsi débute l’épopée de ce jeune garçon qui compte bien garder le sourire peu importe l’obstacle devant lui. Après tout, le plus important à ses yeux est de s’amuser. La partie commence !

On peut aisément remarquer que le synopsis de Power Gamer Adventure ne cherche pas à lancer un scénario haletant. Ce n’est absolument pas son objectif. A travers l’histoire qui nous est contée, le mangaka désire avant tout rappeler ce qui est important concernant le jeu vidéo. Le personnage principal a beau se retrouver mêlée à une aventure qui dépasse l’entendement, la crainte n’a pas sa place dans son cœur. Il est avant tout ici pour s’amuser et rire. Un état d’esprit qui va rapidement déteindre sur le lecteur qui va alors prendre un immense plaisir à le voir lutter pour l’emporter.

Une oeuvre aux multiples références

On peut le dire tout de suite, Power Gamer Adventure est une série qui se veut légère et courte. Malgré tout, cela ne signifie pas qu’il n’y a rien à retenir de cette aventure. Bien au contraire, il y a beaucoup d’éléments qui ont su capter notre attention et surtout nous offrir un excellent premier acte. En fait, lorsque l’on s’attarde sur ce premier volume, on se rend compte à quel point le mangaka sait parler à l’enfant qui sommeille en nous. Si le sujet principal de l’œuvre tourne autour du jeu vidéo, on ressent pleinement le désir de l’auteur d’offrir surtout un divertissement efficace. Une volonté qui marche très bien grâce à plusieurs éléments. Tout d’abord, l’humour marche très bien et nous fait sourire surtout quand on a les références. Mais les gags sont autant pensés pour faire rire les connaisseurs que fonctionner pour ceux n’étant pas familier avec l’univers vidéoludique. Ainsi, il y a une certaine universalité qui se dégage de ce récit qui le transforme en une histoire que tout le monde peut apprécier. Le joueur que l’on est prend un immense plaisir à voir toutes ces parodies prendre vie devant nos yeux et faire appel à toutes les mécaniques propres aux titres dont s’inspirent le manga. Mais au-delà de tout ça, cette série se présente comme une invitation à jouer et surtout à s’amuser. Quelques pages suffisent à raconter un message à la fois fort et puissant tout en gardant une ambiance très enfantine. Il s’agit tout simplement de ce que peut représenter le jeu vidéo pour n’importe qui.

Skill Kaiba a beau être un pro de tout ce qui est virtuel, il n’est jamais dans l’optique de se sentir supérieur aux autres. Son talent dans chaque jeu va surtout contribuer à susciter l’envie chez les autres de le rejoindre. Si ses capacités sont impressionnantes, ce protagoniste brille surtout par sa passion extrême à l’égard de ce passe-temps. Il prend tellement de plaisir à simplement découvrir un nouveau jeu et se surpasser pour franchir chaque niveau déteignent sur son entourage, mais aussi sur le lecteur. On a envie de partager sa bonne humeur et surtout la joie qu’il a dès qu’il découvre de nouvelles terres vidéoludiques à parcourir. Cela se ressent même dans les combats. Ces derniers se veulent légers, touchants et stratégiques, mais font surtout appel à toutes les connaissances de Kaiba. On est alors obligé de sourire en voyant cette douce humanité qui se cache derrière ce protagoniste. A travers ces quelques pages, on sent ce message qui est de simplement s’amuser sans se prendre la tête. Un premier tome qui est à l’image de cette phrase et qui réussit à nous faire sourire continuellement. Une très belle lettre d’amour à un média qui peut apporter énormément en matière de créativité, de rêverie, mais aussi d’amitié. A l’image d’un dessin animé qui avait bercé notre enfance, Power Gamer Adventure se présente comme une invitation à s’évader et surtout à profiter de cet amusement que l’on peut avoir à travers le jeu vidéo et le manga.

Il est parfois pertinent de ne rien attendre d’une série pour être agréablement surpris. Ce fut exactement le cas ici pour nous avec Power Gamer Adventure. Jouant à fond la carte des références vidéoludiques, la série n’est pourtant pas dans une optique totale de parodie. En fait, chaque élément présenté est une manière pour l’auteur de rendre hommage à tous ces jeux qui accompagnent la vie de bon nombre de personnes. Des épopées grandioses qui nous ont fait rêver et qui ont permis de construire ce manga afin qu’il fasse vivre lui aussi une belle aventure. C’est en tout cas un très beau message qui est véhiculé avec une bonne dose de tendresse.

Power Gamer Adventure passe le premier niveau

Power Gamer Adventure - concentrationOn ne s’attendait clairement pas à prendre autant de plaisir avec ce premier tome de Power Gamer Adventure. Preuve qu’il ne faut jamais juger un livre à une première impression et que chaque œuvre peut cacher de multiples surprises. C’est en tout cas ce que l’on a pu vivre avec ce titre qui est clairement pensé pour nous ramener en enfance. Une aventure sans la moindre prise de tête, mais qui parvient tout de même à véhiculer de belles valeurs. En outre, les nombreuses références vidéoludiques sont bien amenées et feront forcément sourire aux joueurs connaissant ces titres. Une lecture qui s’adresse, dans un premier temps, aux gamers, mais qui peut être appréciée par n’importe qui. C’est avant tout le récit d’un jeune garçon qui souhaite s’amuser et s’évader. Un désir compréhensible et qui est amené avec beaucoup d’humour et de bienveillance. En plus, cette licence est prévue pour se terminer en quatre tomes. Une courte épopée, mais qui convient parfaitement à ce genre de scénario. L’important est de profiter pleinement de ce type de divertissement. Lire, jouer, regarder un film ou tout autre activité sont là pour nous permettre de passer un bon moment, de s’évader et surtout de vivre des instants fantastiques avec d’autres gens. Ce manga est donc autant une invitation à une belle aventure qu’au partage. Une belle petite surprise qui n’est pas le titre de l’année, mais qui remplit largement tout ce qu’elle souhaite accomplir. Une lecture ayant parfaitement compris le sens du mot amusement.

Vous l’aurez donc aisément compris à travers ces quelques lignes, mais on a beaucoup apprécié cette virée au sein de l’univers de Power Gamer Adventure. Un premier ouvrage qui cache bien son jeu et qui peut autant s’adresser aux petits qu’aux grands. A la fois agréable pour ceux qui souhaitent une épopée drôle et fun, elle parlera aussi beaucoup aux passionnés de jeux vidéo qui s’amuseront à dénicher toutes les petites inspirations. Le mangaka a ainsi parfaitement su concilier ces deux univers qui lui sont chers pour créer une histoire qui symbolise tout ce qu’il souhaitait dire. On ne peut donc que recommander cette introduction qui vous fera rire et sourire à de nombreuses reprises. Il faut aussi espérer que l’essence de cette saga restera aussi forte par la suite. Cela nous pousse donc à avoir de multiples questions qui nous trottent dans la tête. Est-ce que Kaiba va finalement rater son objectif de vaincre tous ses adversaires ? Finira-t-il par ne plus savoir comment s’en sortir ? Quels seront les prochains dangers qui se mettront sur sa route ? Qu’en est-il du rôle qui lui a été attribué ? La vérité éclatera-t-elle au grand jour ? Parviendra-t-il à garder son sourire ? Il faudra prendre son mal en patience en attendant de connaître les prochaines péripéties de ce jeune garçon et de son acolyte.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Power Gamer Adventure. Trouvez-vous que la série a su se forger une identité qui lui est propre à partir de toutes ces petites références ? Avez-vous apprécié la manière dont le jeu vidéo est traité au sein de ces quelques pages ? Pensez-vous que l’on tient ici une œuvre pouvant à la fois être distrayante et montrer ce qui fait réellement la force de ces univers vidéoludiques ? Avez-vous eu une certaine sympathie pour notre jeune héros ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© 2016 Seto Kazuyoshi, Shogakukan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.