008 Apprenti Espion-Vol.-1

008 Apprenti Espion tome 1 : un récit aux nombreux promesses

Il est intéressant de noter à quel point un manga peut nous évoquer bien des choses avant même que l’on tourne la première page. Il suffit parfois de regarder une couverture pour se faire un a priori qui est totalement faux par rapport au contenu. Cela peut donc donner un double sentiment entre l’instant où l’on tient un tome en main et le moment où on le referme. C’est ce que l’on a pu ressentir avec le titre que l’on va aborder aujourd’hui. Provenant tout droit du catalogue de Kurokawa, il s’agit de leur dernière licence en date. On parle bien sûr de 008 Apprenti Espion qui vient tout juste de faire ses débuts. Si l’on connaissait déjà bien le travail de l’auteur, on était intrigué de voir ce qu’il allait donner à travers ce nouveau contexte. C’est donc avec beaucoup d’interrogations que l’on s’est penché sur le début de cette saga. On a alors vu comment le mangaka parvient à s’approprier des codes très classiques pour réussir à en faire une très bonne source de distraction. Une histoire qui dégage un bon potentiel et arrive à susciter notre intérêt concernant la suite. L’heure est donc venue de voir ce qui fait tout l’intérêt de cet établissement hors du commun.

Une école bien étrange

008 apprenti espion - bâtiment008 Apprenti Espion, imaginé par Shun Matsuena, nous amène à faire la rencontre d’un jeune homme assez singulier. En effet, le lycéen répondant au nom de Eight a un problème de taille. Aucun établissement ne semble avoir voulu de lui suite aux nombreux concours qu’il a passés. Une surprise de taille alors qu’il était persuadé de pouvoir au moins décrocher une place dans certaines de ces écoles. Désemparé et désespéré, il ne peut même pas se confronter au regard de sa famille qui attendait beaucoup de lui. Un échec total qui lui fait revoir tous ses plans pour son futur qui devait être jonché d’expériences propres à n’importe quel étudiant. C’est alors qu’il va recevoir une lettre qui va le sauver de cette situation. Provenant d’un lycée auquel il n’a pas du tout postulé, il est dit qu’il est accepté pour rejoindre leurs rangs. Un pur bonheur pour lui et sa famille qui peuvent enfin célébrer ce nouveau départ. Malgré tout, la provenance de ce courrier ne cesse d’envahir l’esprit de Eight. Tout cela est bien trop étrange, mais il ne peut malheureusement pas faire la fine bouche étant donné qu’il s’agit de sa seule porte de sortie. Finalement, le bonheur que tout s’arrange est l’unique chose qui importe. Après tout, il va enfin pouvoir débuter sa nouvelle vie d’adolescent lambda. Rien qu’à l’idée de profiter de tous ces instants suffit à lui donner un immense sourire. Il est alors bien loin d’imaginer que ce qui l’attend n’a rien à voir avec la notion de normalité. Un lieu qui n’est pas réservé au commun des mortels.

C’est alors qu’il se rend sur les lieux que plusieurs indices vont lui mettre la puce à l’oreille. Qu’il s’agisse du moyen d’entrer dans l’école ou bien de la cérémonie d’entrée, rien n’est comme il l’avait imaginé. Pour cause, ce lycée n’est autre que le lieu où se réunissent tous ceux qui ont été choisis pour devenir des agents secrets. La fine fleur du pays qui va devoir s’endurcir et supporter chaque épreuve afin d’avoir un rôle à jouer dans l’équilibre du monde. Rien qu’en entendant tout ça, les rêves de Eight s’envolent très loin. Il est alors bien décidé à partir de cette école qui n’a rien à lui apporter. Ce jeune garçon fait après tout pâle figure face à des élèves déjà aguerris en matière de situations de crise. Malgré son profond désir de s’échapper d’ici, quelque chose en lui le pousse à rester. Un sentiment enfoui au plus profond de lui et qui refait surface. Le courage est sa seule arme pour réussir à surmonter les diverses épreuves qui l’attendent. La camaraderie n’a pas sa place entre ces murs où le plus important est de survivre. Parviendra-t-il tout de même à se faire à cette nouvelle vie bien loin d’être aussi paisible qu’il imaginait ? Voilà la grande question qui ne cesse d’envahir son esprit. Ainsi débute sa nouvelle vie de lycéen où les cours classiques sont remplacés par des épreuves où la peur de la mort est palpable. Un chemin qui pourrait bien aussi réserver quelques surprises à ce jeune homme qui n’a rien demandé à personne.

008 Apprenti Espion pourrait aisément nous sembler assez commun au départ. En effet, il suffit de s’attarder quelque peu sur le synopsis pour avoir l’impression de retrouver des éléments déjà vus maintes fois. Pourtant, si l’on s’attarde un peu plus en profondeur sur ce premier volume, on se rend compte du potentiel qu’il y a pour la suite. Une virée qui nous amène en terrain connu pour nous offrir un très bon divertissement. Un manga où il ne faut pas se fier aux apparences, car le contenu fait montre d’une excellente construction narrative. Le début de ce qui pourrait être une grande aventure.

Un début efficace

Autant le dire tout de suite, 008 Apprenti Espion n’est pas le titre qui cherche l’originalité dans un premier temps. Cependant, cela ne signifie pas du tout que cette première lecture est décevante. Au contraire, on sent que l’auteur maîtrise tout ce qu’il fait et surtout qu’il est déjà expérimenté dans le domaine. Le fait de se retrouver dans une école singulière où les cours sont très spéciaux peut donner cette impression de déjà-vu. Pourtant, on se prend rapidement au jeu. Il suffit de quelques minutes pour avoir envie de savoir jusqu’où va aller cette histoire. En plus de ça, les premiers tests que l’on peut découvrir sont bien menés et nous plongent assez aisément dans le milieu de l’espionnage. Entre pièges infernaux, interrogations et réflexions, il y a vraiment de quoi faire, et cela, dès le premier tome. On a donc jamais la sensation de s’ennuyer et c’est largement suffisant pour que l’on accroche au contexte proposé. En plus de ça, il y a rapidement une intrigue qui va ressortir de toute cette affaire et nous motiver encore plus à suivre les péripéties de Eight. Pour en rester à notre jeune héros, il est aussi très intéressant de voir la manière dont il réagit face à ce nouvel environnement. Alors qu’il n’est pas du tout qualifié pour être un espion, il arrive malgré tout à nous surprendre en allant justement à contresens des autres élèves. Tandis que chaque étudiant considère les autres comme des rivaux à abattre, ce jeune garçon n’en a que faire. Il est l’archétype du personnage qui va mettre en avant le bien-être des autres au détriment de son propre sort.

Une détermination et un courage qui marchent plutôt bien et provoquent un désir de le voir changer les mentalités qui règnent dans ce lycée. A cela s’ajoutent aussi divers éléments collant très bien à l’image que l’on peut se faire du monde des agents secrets comme on nous le décrit dans la plupart des œuvres fictives. Ainsi, on a le droit à des petits gadgets, des cours sur l’utilisation de n’importe quel objet comme armes et bien d’autres éléments du même genre. Tout se réunit à merveille pour donner un début d’aventure intrigant et surtout dégage un très fort potentiel pour la suite. Tout est pensé pour que l’on ait envie d’encourager Eight malgré les obstacles qui se dressent sur sa route. De même, le fossé qui existe au départ entre lui et cet environnement est intéressant, car on aborde ce milieu à travers un regard qui est dénué de toute compréhension de ce dernier. La logique qu’il affiche donc n’est pas la même que ses camarades et provoquent ainsi pas mal de petits retournements de situations sympathiques. Une mise en bouche savoureuse et qui nous prépare pour la suite de cet entraînement hors du commun. Bien évidemment, on a aussi le droit à la présentation d’autres personnages qui vont tous briller d’une manière ou d’une autre par rapport à l’une de leurs caractéristiques. Une certaine diversité qui permet d’enrichir encore plus cette histoire qui n’en est qu’à ses balbutiements.

Quand on y pense, 008 Apprenti Espion est aussi classique qu’il est divertissant. En effet, on a beau revoir des codes que l’on connaît bien, tout est parfaitement dosé pour que l’on soit emporté par le récit. D’ailleurs, il est remarquable de voir que le ecchi n’a vraiment qu’une place très infime dans cette introduction. Une virée qui se concentre avant tout sur la présentation de cet univers, mais aussi des personnages qui vont y vivre. Le tout est alors englobé par un habillage réussi et porté par une bonne dose d’humour. Le contrat est donc rempli pour ce manga qui sait très bien comment nous amuser.

008 Apprenti Espion dévoile son premier atout

008 apprenti espion - eightSi l’on pouvait craindre un côté très ecchi à 008 Apprenti Espion, il faut reconnaître que ce n’est que très peu présent au sein de ces pages. On est vraiment dans une œuvre qui souhaite planter son décor et surtout créer de l’intérêt pour la suite. Sur ce plan, le mangaka réussit son pari étant donné tout ce qui est mis en scène. Il y a un réel plaisir qui s’exprime chez le lecteur à la vue de ces adolescents cherchant à devenir des agents secrets. De même, il y a une belle diversité au niveau des épreuves que l’on ne ressent jamais une faiblesse dans la narration. Le tout s’enchaîne rapidement et on est fasciné par la manière qu’a notre jeune héros de franchir chaque obstacle qui se dresse devant lui. Dans un milieu où l’espion ne peut compter sur personne d’autre que lui-même, ce garçon est représenté comme une exception à la règle. Un personnage qui nous montre que l’entraide peut aussi avoir du bon et surtout donner lieu à des solutions inédites. On l’a dit un peu plus tôt, mais il ne faut pas chercher l’originalité dans ce titre mise à part son exposition de cet environnement spécifique. Malgré tout, l’ensemble des éléments est si bien maîtrisé que cela ne dérange aucunement la lecture. On a beau connaître ces codes depuis fort longtemps, le récit est suffisamment rythmé, drôle et prenant pour que l’on oublie tout ça. Le lecteur va même se prendre au jeu en essayant de se demander comment se sortir de telle situation.

Pour le moment, 008 Apprenti Espion nous montre à merveille qu’une première impression n’est pas forcément la bonne. Il faut toujours prendre le temps de lire en détail ce qui fait la richesse d’un univers afin de cerner au mieux les atouts d’une série. C’est exactement le cas ici et ce premier tome a su être un très bon divertissement. On a pris énormément de plaisir à découvrir cet univers et surtout tout ce qui gravite autour du personnage principal. Que ça soit l’intrigue qui se construit petit à petit ou les interactions qu’il a avec les autres élèves, l’amusement et l’évasion sont là. Un titre qui sera idéal pour ceux qui souhaitent une aventure littéraire ayant un fort potentiel et surtout qui maîtrise habilement tout ce qui constitue son récit. Des premiers pas efficaces qui ne demandent plus qu’à nous conduire vers un autre niveau pour les prochains tomes. A présent, il est temps d’aborder les nombreuses questions qui nous viennent en tête. Est-ce que Eight va réussir à tenir au sein de cette école redoutable ? Va-t-il montrer à quel point les liens peuvent être déterminants dans le succès d’une mission ? Qu’en est-il des autres épreuves qui attendent ces étudiants ? Iront-ils prochainement sur le terrain ? Il va falloir attendre un tant soit peu pour connaître la réponse à tout ça et surtout suivre les prochaines péripéties de ce groupe. La vie d’espion est loin d’être facile et il faut parfois accepter certaines concessions.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de 008 Apprenti Espion. Avez-vous été attiré par le potentiel qui se dégage de la série ? Trouvez-vous qu’il y a de quoi développer un univers fort attrayant ? Croyez-vous que l’on assistera à une évolution intéressante de notre héros au sein de cet environnement particulièrement intense ? Avez-vous apprécié la manière dont l’auteur utilise des codes classiques pour les remanier à sa façon ? Trouvez-vous que le monde de l’espionnage est intéressant ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© 2018 Matsuena Shun, Shogakukan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.