Saotome-Vol.-1-1

Saotome tome 1 et 2 : Une boxeuse menant son plus grand combat

Parfois, il arrive que l’on tombe sur des mangas utilisant le sport d’une manière assez différente de ce que l’on peut voir chez les autres. La compétition devient alors une toile de fond pour exprimer un tout autre combat et ainsi enrichir une aventure déjà prometteuse. On a eu ce sentiment il n’y a pas si longtemps avec une licence qui nous plonge dans l’univers de la boxe. Cependant, les affrontements ne sont pas là pour être mis sur le devant de la scène, mais plutôt pour nous concentrer sur un autre point essentiel. Cette saga n’est autre que Saotome, disponible chez Doki-Doki, qui sort tout juste aujourd’hui. Si l’on avait été interpellé par son annonce, on voulait surtout voir une fois en main ce que pouvait donner ce manga qui mêle sport, comédie et romance. Un cocktail très bien entretenu dès les premières pages et qui va ainsi nous plonger dans un récit amenant à de nombreuses questions pertinentes. On embarque sans le savoir pour la plus terrible lutte qui soit pour une jeune fille tiraillée entre deux chemins qui sont importants à ses yeux. L’heure est donc venue d’assister à l’entraînement de cette prodige de la boxe qui découvre l’amour.

Une romance compliquée

Saotome - déclarationSaotome, imaginé par Naoki Mizuguchi, nous plonge dans le quotidien de la jeune Yae Saotome. Cette lycéenne a beaucoup de mal avec les autres par son caractère peu sociable et surtout une certaine timidité. Pourtant, son nom est sur les lèvres de tous les élèves, car elle est la championne lycéenne poids plume de boxe. Tout le monde connaît la réputation de cette athlète qui peut terrasser le plus redoutable des combattants en seulement quelques minutes. Elle est devenue le petit bijou de l’établissement et le proviseur, son entraîneuse ainsi que la majorité des gens pouvant tirer partie de son succès prennent un malin plaisir à surveiller ces moindres faits et gestes. Si Yae n’est pas du tout malheureuse de sa situation et prend plaisir à combattre sur un ring, quelque chose d’autre en elle vient de prendre l’ascendant sur tout le reste. Derrière son regard froid et imperturbable se cache une flamme qui brûle bien plus que celle qu’elle peut avoir pendant une défense de titre. En fait, toute son attention est portée vers un autre membre du club. Son nom est Satoru Tsukishima et n’est pas vraiment ce que l’on peut appeler un prodige dans sa discipline. S’il connaît très bien le monde de la boxe et qu’il sait mieux que quiconque ce qui est nécessaire d’entraîner pour qu’un sportif s’améliore, son physique ne lui permet pas de briller en combat. Maigrichon et assez chétif, le contraste entre ces deux compétiteurs a de quoi faire sourire.

Pourtant, Satoru ne peut qu’être surpris le jour où cette championne va venir lui déclarer sa flamme. Désireuse de sortir avec lui, elle a pris son courage à deux mains pour prononcer ces quelques mots même si cela lui est difficile. Elle qui est en réalité très fleur bleue et maladroite dans les relations humaines, a finalement fait son premier pas vers ce que lui dicte son cœur. Malheureusement, le garçon en face de lui va longuement hésiter. Ce n’est pas qu’il refuse ses avances et il est même au comble du bonheur de voir cette jeune femme qu’il respecte de tout son être jeté son dévolu sur lui. Cependant, il ne peut se dire que cette histoire naissante puisse être bénéfique à cette boxeuse qui a encore un long chemin à parcourir. Ne pouvant se permettre de venir entacher son parcours qui est, pour l’instant, une réussite totale, il va décider d’attendre avant de pouvoir répondre favorablement à cet amour qu’il ressent aussi. Il va pourtant être poussé à accepter par la force des choses à se lier à Saotome. Ces deux sportifs diamétralement différents vont donc devoir surmonter bon nombre d’obstacles pour que leur amour puisse enfin s’épanouir. Malgré les contraintes et ce qui les opposent, ces deux âmes vont continuer d’avancer à leur rythme et surtout apprendre ce que signifie être en couple. Attention quand même à ce que cette nouvelle ne s’ébruite pas, car certains ne seraient pas ravis de voir que la championne puisse avoir l’esprit ailleurs à l’approche de ses futurs duels. Ainsi débute une lutte constante pour ce duo qui va apprendre à se connaître et s’affranchir du regard des autres.

Saotome peut sembler prendre une direction assez classique dans le domaine, on a vraiment été surpris par ces personnages que l’on rencontre. En réalité, il y a une forte sympathie qui s’éveille pour cette boxeuse et l’élu de son cœur qui sont assez maladroits quand il est question d’amour. On va alors faire face à des situations assez cocasses et qui ne vont jamais partir dans l’exagération. Il y a même une sincérité très touchante qui va apparaître et nous donner envie de voir jusqu’où ira cette histoire. Un manga souhaitant montrer l’importance d’écouter son coeur plutôt que les autres.

Entre humour et tendresse

Il est clair que Saotome va avant tout se concentrer sur le parallèle entre la vie de boxeuse de cette demoiselle et ses péripéties amoureuses en compagnie de son partenaire. C’est justement dans cet équilibre qui est trouvé que ces deux premiers tomes vont parvenir à faire briller l’ensemble de la série. Tout d’abord, il est important de noter à quel point le personnage de Yae est attachant. Elle a beau ne pas être la première à jouer la carte du personnage maladroit se cachant derrière un visage sévère, on arrive rapidement à s’intéresser à elle et à ce qu’elle raconte. En fait, on a même un peu de peine à son égard en la voyant être obligée de se cacher pour être avec celui qu’elle aime. Ses réactions touchantes et drôles ne font qu’accentuer cette sympathie qu’elle dégage, mais vont aussi contribuer à nourrir notre désir de voir ses sentiments se concrétiser en une relation concrète. D’ailleurs, l’auteur va aussi parfaitement jouer la carte du sport pour justement déborder sur cet amour secret. En voyant la majorité des gens juger ce qu’elle doit faire, on a une furieuse envie de les secouer et de leur dire que tout ça ne les regarde pas. La confrontation entre le prestige qu’amène Saotome et ce qu’elle souhaite réellement et donc au cœur du récit et nous prend rapidement aux tripes. Elle a beau être incroyable sur un ring et montrer qu’elle peut étaler ses adversaires en quelques coups, on ne peut se retenir d’être triste en voyant la cage qui s’est formée autour de cette adolescente.

Sous prétexte qu’elle a du talent et que les autres peuvent profiter de sa célébrité, elle n’aurait pas le droit de faire ce que lui dicte son cœur. Cette quête d’émancipation et de libération va ainsi apporter une profondeur insoupçonnée à ce manga. La surprise est donc de taille et même le côté humoristique de cette romance va surtout appuyer cette ignorance qui anime les deux personnages principaux. On rit, mais en même temps on sent que c’est vraiment dans ces instants que cette lycéenne peut enfin être qui elle est vraiment. L’humour contribue donc à nourrir le principal message de l’œuvre tout en accentuant l’attachement que l’on peut avoir pour ce duo qui ne cesse de grandir au fil des péripéties. C’est donc un formidable travail d’équilibriste qui est apporté par l’auteur qui ne tombe jamais dans l’excès concernant son titre. On a beau enchaîner des situations différentes permettant de mettre en avant ce couple, chacune de ces péripéties réussit à apporter un élément crucial. Qu’il s’agisse du développement des protagonistes, de l’enrichissement du scénario ou même la création de nouveaux défis, on a toujours l’impression d’avancer. Concernant l’innocence dont fait preuve Saotome et Tsukishima, cela apporte un décalage particulièrement hilarant et adorable face à leur entourage. En seulement deux volumes, on a donc le droit à une belle romance et qui s’inscrit dans un contexte révélant des problèmes graves qui ne devraient en aucun cas avoir une influence sur le destin de ces étudiants.

En sortant de cette lecture, on se rend compte à quel point la surprise fut de taille. Comme dit précédemment, il y a une profonde sympathie qui se dégage des divers acteurs et actrices qui vont animer cette pièce. En plus, l’humour n’est jamais pesant ou forcé et va parfaitement coller au contexte dans lequel on évolue. En dehors de ça, on a aussi beaucoup apprécié le message de fond qui vient confronter l’avenir prometteur d’une jeune boxeuse et cet amour qu’elle ne peut contenir. On est alors propulsé autant dans une comédie efficace que dans une aventure bien plus profonde qu’il n’y paraît. Un match de boxe qui ne se joue pas uniquement sur un ring.

Saotome frappe fort

Saotome - boxeOn va l’avouer, Saotome n’était pas dans nos priorités concernant les découvertes du moment. Les couvertures ne nous invitaient pas vraiment à mettre le nez dans ce récit. Pourtant, après avoir finalement tenté l’expérience, on a pu se rendre compte de toute la force qui se dégage de ce manga. En sortant en même temps les deux premiers tomes, l’éditeur fait un très bon choix, car cela permet de prendre pleinement conscience de la portée du titre. Si l’on peut tout à fait le voir comme un bon divertissement, il serait dommage de passer à côté du message qui accompagne les pas de notre héroïne. Un slice of life qui cherche toujours à nous amuser sans pour autant être dénué d’intérêt au niveau de ses thématiques. On a vraiment été touché par le conflit qui a lieu dans la tête de Yae alors qu’il ne devrait même pas exister. Une preuve de ce que la société et les autres peuvent entraîner comme influence alors que chacun devrait être maître de ses décisions et de son avenir. En dehors de ça, Saotome reste un excellent divertissement qui met en parallèle le sport et les relations amoureuses de manière très intelligente. On a autant envie de voir cette championne briller sur le ring que de la voir tout simplement heureuse en compagnie de son nouvel acolyte. Surtout qu’il y a un profond attachement qui relie le lecteur à cette jeune fille qui a toujours grandi dans un environnement musclé et qui essaye juste de profiter aussi de sa vie d’étudiante.

Vous l’aurez donc compris à travers ces quelques lignes, mais on a beaucoup apprécié cette virée qui dénote avec ce que l’on a l’habitude de voir dans le domaine du sport et même de la romance. En combinant ces deux facettes, le mangaka a ainsi permis de renforcer autant l’aspect compétitif que les moments où l’action laisse place à la tendresse et à un brin d’humour. Le fait de côtoyer sans cesse ces gens pensant avant tout à leur profit plutôt qu’au bien-être de Yae rend chaque seconde loin d’eux encore plus savoureuse. Si vous souhaitez découvrir un titre qui utilise la boxe pour raconter autre chose qu’une évolution dans ce domaine et que vous aimez les personnages maladroits, mais attendrissants alors Saotome est fait pour vous. En plus, la série va s’étaler sur dix tomes et cela est un bon chiffre pour pouvoir pleinement développer cette intrigue et surtout l’évolution des protagonistes. Pour finir, il est temps de faire un tour d’horizon des questions que l’on peut se poser sur cette série. Est-ce que leur amour va pouvoir se concrétiser malgré les obstacles devant eux ? L’entourage de ces deux personnages va-t-il découvrir leur secret ? Notre boxeuse va-t-elle s’ouvrir un peu plus aux autres au fil de ses expériences ? Qu’en est-il aussi de son avenir dans la boxe ? On a hâte de savoir la réponse à tout ça.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ces deux premiers volumes de Saotome. Trouvez-vous que l’histoire proposée et surtout les deux personnages présentés ont de quoi nous occuper un petit moment ? Pensez-vous que l’aspect romance continuera de se développer et de venir se confronter au monde de la boxe ? Est-ce que nos deux tourtereaux ont-ils su vous proposer un lien attachant tout au long de ces pages ? Croyez-vous que Saotome pourra réussir à concilier ces deux facettes de sa vie ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© 2016 Mizuguchi Naoki, Shogakukan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.