Blue Lock - Toilet - The Fable

Blue Lock – The Fable – Toilet-bound Hanako-kun : la valse des tomes 3

Aujourd’hui, on s’est dit que l’on allait pas parler d’un seul tome en particulier, mais de trois volumes qui débarquent en ce mercredi. Nous provenant tout droit du catalogue de Pika, il s’agit des tomes 3 de Blue Lock, The Fable et Toilet-bound Hanako-kun. En plus de pouvoir jouer sur ce chiffre identique pour les trois séries, on s’est dit que ce serait l’occasion parfaite de faire un point sur l’avancée de ces aventures. Après tout, il est aussi important de voir comment une saga évolue au fil de ses chapitres et nos trois sujets du jour ne dérogent pas à la règle. La lecture de ces mangas aura permis de soulever plusieurs éléments intéressants pour leur avenir, mais aussi d’étoffer l’histoire qui nous est proposée. Entre un renforcement de l’individualisme, la recherche d’un emploi et de nouveaux mystères à résoudre, on a clairement pas eu le temps de s’ennuyer en compagnie de tous ces personnages fascinants. En outre, cela permet aussi d’entrevoir les dangers qui s’annoncent et ainsi ajouter un peu plus de challenge au cours de notre périple. On espère donc que vous êtes parés pour trois virées bien différentes, mais qui ont toutes leur charme.

Blue Lock tome 3

Blue Lock - Toilet - FableOn débute avec Blue Lock, scénarisé par Muneyuki Kaneshiro et dessiné par Yusuke Nomura. Le récit nous avait laissés alors que les éliminations des joueurs commençaient tout juste. Après avoir pu comprendre ce qui les attendaient, les attaquants de l’équipe Z doivent tout donner pour remporter les matchs contre les autres équipes de leur poule. Malheureusement, le résultat est bien loin de celui escompté étant donné qu’ils ont réussi à décrocher qu’une victoire et ont concédé une défaite. Tout est donc encore possible pour Isagi et ses compères qui réfléchissent à une stratégie pour venir à bout de leurs prochains adversaires. Cependant, celui qui s’est clairement démarqué à travers son dernier but ne sait pas encore comment utiliser au mieux son talent pour en faire profiter l’ensemble de ses camarades. De plus, les mots de Jinpachi Ego, le coach gérant ce lieu, continuent de résonner dans l’esprit des joueurs. L’individualisme et le talent doivent prendre le pas sur le travail d’équipe. Ils ne sont pas ici pour travailler main dans la main, mais pour atteindre les sommets de leur art quitte à écraser le rêve des autres participants. Un constat qui pourrait bien causer pas mal de tracas pour la suite de ces matchs alors qu’une ombre plane sur ceux qui sont en bas du classement. Tout est possible entre ces murs et cela peut être autant en positif qu’un violent coup de poignard dans les ambitions de certains. Il faut le reconnaître, les deux premiers volumes avaient fait leur petit effet et l’on ne parle pas uniquement du plaisir de la lecture. Ils ont su instaurer ce climat de méfiance qui fait que même si l’on est emporté par l’élan de joie qui anime les personnages suite à leur victoire, on se demande si personne ne tentera d’en profiter.

Le cadre du battle royal est ainsi parfaitement instauré et l’on est tenu en haleine, car on sait pertinemment que l’amitié peut être mise à rude épreuve au sein de ces pages. Cependant, ce troisième volume va réussir à diviser le sujet de base en deux chemins bien distincts qui vont faire tout l’intérêt de ce passage. D’un côté, on a cette route sinueuse où tous ces joueurs se tirent dans les pattes pour ne serait-ce que pour gagner une place de plus dans le classement. De l’autre, on a cet individualisme qui n’est pas source de conflit, mais de motivation supplémentaire pour les autres joueurs de se surpasser. Deux visions différentes de cette notion qui enrichit l’expérience ressentie et qui montre autant l’aspect positif que négatif de ces stars du ballon rond. C’est justement remarquable de voir comment l’auteur a su mettre en parallèle ces deux approches afin que l’on soit bluffé par ce qu’il se passe. Tout ceci va surtout s’exprimer à travers trois personnages qui vont vraiment être au centre de l’attention. Une lecture qui va nous montrer les capacités incroyables de certains membres de l’équipe, mais aussi montrer à quel point certains sont capables du pire pour simplement assurer une place pour la suite. Tout est bien construit pour que l’on puisse faire aisément la distinction entre ce joueur solo qui va, par ses prouesses, changer ses coéquipiers et celui qui ne pense vraiment qu’à lui-même et s’enfonce dans un désespoir sans nom. L’un parvient à capter notre attention tandis que l’autre ne fait qu’attiser notre dégoût et une certaine pitié à son égard. La série a donc su trouver un très bon équilibre au niveau de son thème principal tout en conservant ce qui fait son divertissement. Le lecteur est emporté par la puissance de ces dessins qui donnent vie à des rencontres d’une grande intensité où chaque seconde est comptée.


The Fable tome 3

The Fable - Blue LockA présent, on s’attaque à The Fable, imaginé par Katsuhisa Minami. qui nous avait laissé alors que notre tueur à gages faisait de son mieux pour s’habituer à sa nouvelle vie. Malheureusement, il avait aussi éveillé l’attention de certains yakuzas qui voulaient s’assurer de ses intentions en venant ici. Malgré toutes les épreuves qu’on lui imposa, il ne dérogea pas à sa nouvelle règle qui était de ne tuer personne. Devant tenir un an comme ça, il était déterminé à ne pas laisser ses vieilles habitudes prendre le dessus même si cela impliquait de devoir vivre comme la plupart des gens. Un quotidien qu’il semble apprécier de plus en plus et qui le pousse à tester de nouvelles expériences qui peuvent sembler ordinaires, mais qui sont inédites à ses yeux. A présent que les choses se sont calmées, celui que l’on surnomme “Fable” doit faire face à son plus grand défi depuis son arrivée. Il doit se mettre à la recherche d’un travail et remplir un CV pour espérer se fondre un peu plus dans la masse. Pas facile de remplir ce petit bout de papier quand la plupart de vos compétences sont de tuer, torturer et se battre. Pourtant, il est bien décidé à jouer son nouveau rôle de son mieux, quitte à devoir étoffer le mensonge autour de cette nouvelle vie. Voilà donc où nous emmène ce troisième volume qui va être à la fois intéressant dans ce qu’il promet pour la suite et pertinent dans cette seconde construction du personnage principal. Comme on le sait, Fable fait de gros efforts pour ne pas montrer sa véritable nature et cela a donné lieu à des scènes assez frappantes ne faisant qu’ajouter de la profondeur à ce dernier. Cette troisième lecture va ainsi être l’occasion de voir la suite de son développement, mais aussi d’apprécier un peu plus cette nouvelle facette qu’il nous dévoile même si l’on sait qu’il joue un rôle.

C’est ça qui est à la fois excellent et surprenant dans The Fable, car on s’imagine aisément qu’il finirait par briser sa promesse alors que c’est tout le contraire qui se passe. Il ne ménage pas ses efforts pour être comme tout le monde et on finit par apprécier tout ce qu’il fait. Même la simple recherche d’un travail devient une petite aventure en soi et nous donne envie de voir s’il parviendra peut-être à tirer un trait sur son passé ou pas. L’aspect comique est donc bien présent sans pour autant être dans le running gag ou les blagues vraiment éclatantes. Tout ici est une question de subtilité entre ce qu’il doit faire et ce qu’il réalise finalement sans même s’en rendre compte. Il y a toujours ses réflexes d’assassins qui ressurgissent, mais qu’il tente de dissimuler au mieux quitte à paraître un peu étrange. Tout cela fonctionne bien et installe une sympathie grandissante chez le lecteur qui ne voit plus tant en cet homme un tueur légendaire qu’un être humain qui fait de son mieux. On sait qu’il s’agit d’une couverture et que tout peut redevenir comme avant à tout instant, mais le récit est tourné de manière à ce que l’on puisse presque croire à cette existence factice qu’il se façonne. En dehors du personnage principal, la série va aussi introduire pas mal de nouveaux éléments dans cette lecture qui peuvent donner des situations aussi problématiques que prometteuses pour notre tueur à gages. Des individus qui sont difficiles à canaliser et risquent fort d’être au cœur de certains événements futurs. D’ailleurs, on apprécie aussi beaucoup le fait de nous présenter un peu les yakuzas ainsi que leur mode de vie. Une envie de montrer leur évolution dans une société qui ne laisse plus vraiment de place à ce genre d’organisation criminelle. Une galerie de personnages qui s’enrichit et un scénario qui nous parle aisément par cette recherche d’une vie simple.


Toilet-bound Hanako-kun tome 3

Toilet-Bound Hanako-kun Vol. 3Pour finir, on se tourne vers Toilet-bound Hanako-kun, imaginé par AidaIro, qui s’était arrêté alors que l’on venait de comprendre le secret derrière l’un des sept grands mystères de cette école. Une virée qui fut particulièrement dangereuse pour nos amis qui ont dû se frotter à un esprit prêt à tout pour les garder dans son antre. Heureusement, Nene est parvenu à libérer ce dernier tout en dévoilant le passé de celui-ci à travers la relique qu’il chérissait. Maintenant que les choses sont rentrés dans l’ordre, tout semble aller pour le mieux. Cependant, une question ne cesse d’envahir l’esprit de la jeune fille. Elle a envie de lever le voile sur le passé d’Hanako et comprendre ce qui a bien pu lui arriver pour qu’il finisse dans son état actuel. Une curiosité qui la ronge de plus en plus et où elle se demande si ce fantôme est quelqu’un en qui elle peut avoir confiance ou s’il représente une réelle menace. Après tout, elle a tout de même découvert ce qu’il a pu commettre comme crime dans son ancienne vie et cela ne fait qu’ajouter encore plus d’incertitude à son égard. La relation entre ces deux êtres se fragilise alors qu’une occasion en or va apparaître afin d’enfin lever le voile sur les origines de cet esprit farceur. Nene est-elle seulement capable d’accepter la réalité ? Malgré sa peur de la vérité, elle décide de continuer d’avancer afin de comprendre ce qu’a pu vivre cet être qui fait maintenant partie de son quotidien. A travers ce troisième volume, la série va continuer à jouer à merveille avec cette ambiance mystique et folklorique, mais en mettant l’accent avant tout sur le développement des protagonistes. Il n’est pas question ici de dangers immenses, mais plus d’interactions humaines et surtout d’informations recueillies pour nous permettre d’en apprendre sur certaines zones d’ombre.

En effet, si l’on reste dans le domaine des esprits et des ravages qu’ils peuvent faire chez le commun des mortels, cette troisième lecture va avant tout se concentrer sur la psychologie des personnages ainsi que leur histoire. Un tome qui va donc prendre son temps pour nous raconter les choses et introduire un nouveau mystère que l’on a trouvé absolument génial dans ce qu’il représente. On nous montre, tout au long de ce passage, que le savoir peut devenir une arme dangereuse et que l’ignorance est parfois salutaire pour certaines personnes. On remet donc en avant cette opposition entre réalité et mensonge qui dicte une grande partie de cette saga où les secrets sont innombrables. De plus, le trio que l’on suit ne s’arrête jamais de nous émouvoir. Il est vrai qu’il s’est un peu constitué au fur et à mesure des épreuves et par la force des choses, mais il y a un réel esprit de camaraderie qui commence à se dessiner. Cependant, l’élément principal de cet arc est Hanako et son passé. Ce dernier est l’un des principaux moteurs du récit étant donné que l’on a envie de savoir, tout comme Nene, ce qui a bien pu se passer de son vivant. Cela montre à quel point l’auteur maîtrise le suspens de son titre qui, même quand il nous donne beaucoup d’informations, parvient à créer encore plus d’interrogations. Une enquête qui réveille des souvenirs douloureux où l’on va aussi aborder le sujet d’un futur déjà écrit à l’avance. Il est vrai que la saga affiche toujours cette ambiance qui lui est propre et qui est à la fois déconcertante et enivrante. Pourtant, cela fait du bien ici de faire un peu reculer le mythe pour laisser place à ce qui se cache réellement derrière. De plus, on a encore le droit à des dernières pages haletantes qui nous donnent tout simplement envie de se pencher sur la suite.

N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires ce que vous avez pu pensé de ces trois tomes et de leurs débuts. On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.