Fragments d'elles-Vol.-1

Fragments d’elles tome 1 : Une vie portée par les souvenirs

Ce que l’on apprécie énormément dans le monde du manga, c’est quand on découvre des titres qui nous surprennent totalement alors que l’on ignorait dans quoi on s’embarquait. Des lectures que l’on décide d’entamer par curiosité et qui finissent par nous tenir en haleine tout au long du tome. Cela est arrivé très récemment à travers la dernière licence en date de chez Pika. Il s’agit de Fragments d’elles dont le premier volume est sorti il y a seulement quelques jours. On l’avoue, on ne connaissait que très légèrement le synopsis et c’était tout simplement par une envie soudaine que l’on s’est penché dessus. C’est ainsi que ce premier contact fut un véritable succès par rapport à tout ce que cette aventure parvient à raconter et même concernant sa construction narrative. Un voyage qui nous emmène dans le passé d’un homme lambda qui revoit toutes ces femmes qui ont parcouru sa vie et qui l’ont changé. Une fresque débordant de qualités et qui a énormément de choses à nous raconter et à analyser au travers de ce scénario surprenant. L’heure est donc venue de s’attarder sur un récit porté par de nombreux souvenirs.

Une existence remplie de séparations

Fragments d'elles Vol. 1Fragments d’elles, scénarisé par Mag Hsu et dessinée par Nao Emoto, nous conte le quotidien de Yusuke Serizawa, un jeune homme tout à fait lambda. Passant sa vie entre chez lui et le travail, rien ne semble pouvoir bouleverser cette tranquillité. Cependant, un soir il est victime d’un accident de scooter après avoir croisé une jeune femme qui réveille en lui un sentiment étrange. Cette inconnue lui rappelle un amour de jeunesse et cela ravive des souvenirs qu’il pensait totalement enfouis dans son esprit. Alors qu’il reprend connaissance sur son lit d’hôpital, il ne peut oublier cette femme dont il a oublié le visage. Désirant pouvoir la retrouver, il va tout mettre en œuvre pour y parvenir. Malheureusement, il ne sait pas du tout par où commencer et va tout faire pour chercher dans ses souvenirs afin de savoir qui peut bien être derrière. Cependant, il est loin d’avoir connu une seule femme dans son existence et doit maintenant revivre ces instants qu’il aurait préféré oublier. Depuis l’époque où il était étudiant jusqu’à maintenant, le voilà lancé dans un voyage dans le temps pour retourner au contact de ces femmes qui ont toutes eu une importance dans son cœur. Que cela soit pendant quelques jours ou bien des mois entiers, il remet sur le tapis toutes ces histoires d’amours et ces rencontres d’autrefois. Souvent synonymes de souffrances, il est tout de même déterminé à faire face à son passé si cela lui permet de lever le voile sur l’identité de cette demoiselle qui hante son esprit.

Pourtant, il pourrait bien tirer quelque chose de plus grand de cette enquête sur ses anciennes connaissances. Entre révélations sur ce qu’il pouvait être autrefois, des surprises inattendues qui vont totalement changer sa vision des choses et des réflexions sur sa façon d’être, ce périple intérieur va être beaucoup plus important qu’il ne le pense. Ce retour dans le passé commence alors qu’il était au collège et qu’il aborde la timide Nobuta. Une jeune fille qui passait le plus clair de son temps à la bibliothèque à dévorer tous les livres qui s’y trouvaient. Son premier rapprochement personnel avec la gente féminine et qui va raviver des stigmates dû à son propre comportement. Une période où il pouvait agir bêtement et qui va autant marquer son quotidien de l’époque que celui de sa nouvelle camarade. La question est cependant de savoir si elle est oui ou non cette inconnue. Après tant d’années, le sort aurait-il fait qu’il se serait retrouvé suite à un tel incident ? Des questions dont il a besoin d’avoir des réponses au plus vite. Pour pouvoir aller de l’avant, il doit regarder en arrière afin de mieux comprendre ce que fut sa vie et l’impact qu’a eu toutes ces rencontres qui l’ont conduit à cet instant précis. Qui est réellement cette femme mystérieuse ? L’enquête peut dès à présent débuter pour Yusuke Serizawa qui ne peut plus se cantonner à son quotidien actuel. Le futur se forge par le passé et il va très vite le comprendre.

Derrière ce synopsis pouvant sembler être tout à fait banal se trouve un récit bien plus pertinent qu’on pourrait le croire. En nous attardant sur toutes ces histoires d’amour qu’a pu connaître le protagoniste, Fragments d’elles va aborder une multitude de sujets d’une grande importance. Reflet de scènes que l’on peut tout à fait avoir connu, cette introduction parvient à résonner avec force dans le cœur du lecteur. Portée par une intrigue qui éveille aisément notre curiosité, cette aventure va parvenir à conter à merveille les souvenirs d’un homme qui repense à sa vie d’antan avec une profonde mélancolie.

Un récit poignant et fort

Ce qui est formidable quand on s’attarde plus en détails sur ce premier volume de Fragments d’elles est la manière dont le récit se construit. S’axant principalement sur les flashbacks de notre jeune ami, on découvre, à travers ses souvenirs, ce qui a ponctué sa vie. Ainsi, on entre dans son intimité et surtout l’évolution de ce dernier au fil du temps. Une manière très intelligente d’approfondir l’écriture de ce protagoniste tout en attisant notre curiosité par rapport à l’identité mystère de la fameuse jeune femme. On a cette envie de connaître la vérité derrière l’apparition de cette dernière et il y a donc une sorte de jeu de piste qui se fait au fil des événements racontés par Yusuke. En créant cet équilibre, l’auteur parvient à proposer une intrigue simple, mais qui fonctionne à merveille. Cependant, il serait triste de contenter ce premier volume à ce simple fait de remonter le temps pour obtenir des indices sur la personne concernée. Cette histoire va bien plus loin que ça et l’on s’en rend compte très rapidement au fil des pages. Dès la première rencontre que nous raconte notre protagoniste, on ouvre les yeux sur l’autre objectif de ce manga. En dehors du but qu’il s’est fixé, ces réminiscences vont aussi servir à Yusuke de réflexion concernant sa vie jusqu’à maintenant. Que ce soient ses décisions, les erreurs qu’il a pu commettre ou bien la vérité derrière certaines situations, il ressort changé de ce périple à travers sa mémoire. On découvre ainsi l’autre facette de cette lecture.

A chaque fois, on est emporté par ce qui nous est raconté de la bouche de ce garçon qui ne cesse de se remettre en question. Par exemple, on peut voir à quel point l’époque du collège fut complexe concernant ce qu’il devait faire ou non à l’égard de Nobuta. Alors qu’elle n’avait rien fait, il va se retrouver tiraillé entre le lien qui se forme avec cette étudiante et le regard des autres. C’est donc une fenêtre ouverte sur les décisions que l’on peut prendre à un âge où l’on fait constamment des erreurs et où l’on peut blesser quelqu’un sans le vouloir simplement à cause des gens qui nous entourent. Yusuke est autant le sujet principal de cette série qu’un reflet de ce que la société peut créer ainsi que les nombreux aléas de la vie que l’on finit par devoir faire face un jour ou l’autre. Chaque courte histoire que l’on nous conte est brillamment mise en scène afin que l’on soit totalement happé par ce qu’il se passe. On a envie de le secouer quand il était plus jeune, de l’encourager dans certains échanges qu’il a, mais aussi de voir comment il va réagir à chaque nouvelle épreuve ou rencontre de son existence. Un récit qui se montre particulièrement humain dans son traitement des liens, mais aussi des interactions que l’on peut avoir entre nous. C’est cette sincérité que l’on ressent tout au long de cette lecture qui fait tout le charme de cette expérience même si elle peut aussi nous faire ressentir une profonde tristesse. A chaque fois, on est tellement emporté par le contenu de ces souvenirs que l’on ne peut s’empêcher d’imaginer ce qu’il serait advenu s’il avait agi autrement. Un voyage aux confins de la nature humaine qui se forge au fil de ces petites péripéties et face-à-face qui rythment notre parcours de notre naissance à notre mort.

Fragments d’elles est une œuvre qui aborde avec brio la vie et tous ces gens qui vont ponctuer l’existence d’une personne. Des échanges, rencontres et actes qui peuvent influencer grandement l’avenir et qui contribuent à se construire. A travers ce personnage central, cette série parvient à afficher une sincérité folle qui s’empare de nous et pousse ce désir de connaître le fin mot de tout ça. On est autant happé par le destin de toutes ces demoiselles qu’il a pu connaître que l’influence qu’elles ont eue sur sa personne. Des instants qui peuvent sembler éphémères, mais qui sont d’une grande importance.

Fragments d’elles éveille notre curiosité

Fragments d'elles - chapitresIl n’y a pas à dire, on a adoré ce premier volume de Fragments d’elles qui a parfaitement su nous intriguer concernant l’identité mystère de la fameuse jeune femme que nous émouvoir par rapport aux diverses histoires contées. Une œuvre qui va bien plus loin que son contexte de base pour nous proposer une construction narrative pertinente, mais surtout des témoignages du passé qui vont facilement résonner en chacun de nous. On a envie de secouer Yusuke à certains moments de sa vie tandis que l’on est touché par les efforts qu’il fait par instants pour grandir et évoluer. Un visionnage de ce que fut sa vie jusqu’à présent et qui fut composé de nombreux déboires et choix douteux, mais qui ont tous contribué à faire de lui l’homme qu’il est à présent. Ces quelques courts flashbacks dont on est témoin nous donnent envie d’en voir plus et surtout de contempler à quel point ces demoiselles ont pu changer drastiquement sa vie au fil de leurs échanges, mais aussi des relations qui se sont tissées. Un très pertinent compromis entre l’envie de dévoiler le secret au cœur de l’intrigue et ce désir d’en apprendre sur le passé de Yusuke. A travers ce premier volume, on comprend aisément tous les messages que l’auteur a souhaité mettre en avant et notamment l’impact que peuvent avoir toutes ces rencontres, même éphémères, qui se dressent sur cette route que l’on parcourt.

Vous l’aurez donc rapidement compris en lisant ces quelques lignes, mais on a tout simplement adoré l’expérience que nous a proposée ce premier volume de Fragments d’elles. Un récit qui aborde les relations humaines avec sincérité et parfois difficulté, mais aussi l’impact de notre entourage aux différentes périodes de notre vie. Une société qui s’axe beaucoup sur le regard que nous portent les autres alors que l’important devrait être ce que l’on ressent avant tout. Un premier volume efficace, captivant et qui nous a ému concernant ces demoiselles qui sont les véritables stars de ce manga. Si vous aimez les sagas qui se concentrent avant tout sur les interactions et relations humaines tout en abordant les conséquences d’une simple rencontre, alors cette aventure pourrait vous plaire. Il faut maintenant espérer que la suite sera au même niveau tout en continuant à développer cette intrigue qui suscite notre intérêt. Bien évidemment, on ne peut terminer un manga sans se poser moult questions concernant le futur de celui-ci. Est-ce que Yusuke finira par découvrir l’identité de celle qui hante son esprit ? Que va-t-il éprouver au fur et à mesure qu’il parcourt ses souvenirs ? Finira-t-il par ouvrir les yeux sur certaines décisions qu’il a pu prendre et qui ont eu un profond impact sur lui ? Il nous tarde de découvrir le second acte de cette épopée qui peut parler à beaucoup de gens.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Fragments d’elles. Avez-vous été touché par toutes ces petites histoires que l’on découvre autour de notre protagoniste ? Croyez-vous avoir déjà quelques idées concernant l’identité de cette mystérieuse inconnue ? Trouvez-vous que l’on ressent pleinement les émotions au sein de ces pages ? Est-ce que vous trouvez que ce premier volume a su capter tout ce qui fait ces rencontres qui marquent notre vie ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© 2013 Emoto Nao / Suu Itin, Kodansha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.