Pika 3

Pika : 5 séries à découvrir

Récemment, je me suis demandé s’il était possible de décliner certains rendez-vous pour parler de plusieurs autres sujets. Celui qui m’est venu directement en tête est “Nos 5 raisons de commencer” où je vous parle d’un titre en particulier. Je me suis alors dit qu’il pourrait être pertinent de décliner cette chronique non pas pour parler d’une seule série, mais de plusieurs. En fait, si vous suivez régulièrement mes réseaux sociaux et le site, vous savez que je mets un point d’honneur à aborder une multitude de mangas, que cela soit des grands classiques que des œuvres moins connues. C’est pour ça que je pense qu’il pourrait être intéressant de mettre en lumière cinq licences assez récentes d’un éditeur qui ont de nombreux atouts à faire valoir. Il s’agit bien sûr d’une liste non exhaustive et il y a énormément de séries qui restent à découvrir et que je me ferais un plaisir de traiter. Mais cela peut être l’occasion de vous parler d’histoires que vous n’avez peut-être pas eues l’occasion de lire. Pour débuter ce premier chapitre, je vous emmène dans le catalogue de Pika à travers cinq titres qui ont de quoi nous occuper un bon moment.

Spirits Seekers


Spirits Seekers

J’en ai déjà parlé à maintes reprises, mais Spirits Seekers est vraiment l’un de mes gros coups de cœur du catalogue. Vous pouvez d’ailleurs retrouver un article spécifique concernant ce dernier. Ce qui est remarquable avec cette saga, c’est qu’elle parvient constamment à s’améliorer et à nous surprendre. Proposant des affrontements grandioses, une histoire prenante sur fond de folklore japonais et des personnages particulièrement bien écrits, ce récit ne cesse de nous combler. Toujours en cours au Japon avec douze tomes, nous sommes en France au volume 9 et l’on a déjà eu le droit à des arcs palpitants où le trait de l’auteur sublime chaque instant que l’on passe en compagnie de ces Tsukumogami et de Hyôma. Elle n’a absolument rien à envier à la plupart de ses concurrents et nous délivre une formidable épopée où l’on est tenu en haleine à chaque nouveau chapitre. Prenant aussi le temps de construire la relation entre les divers personnages et surtout d’apporter de la profondeur à chacun d’entre eux, on est littéralement captivé par toutes ces intrigues qui gravitent autour de notre groupe. Un excellent mélange de plusieurs genres et où chaque élément trouve parfaitement sa place au sein de ce scénario qui évolue constamment. Une virée où les secrets sont encore nombreux et où chaque individu peut facilement agir dans l’ombre.

The Witch and the Beast


The Witch

Ce titre peut vous surprendre étant donné qu’il n’y a que deux tomes qui sont seulement sortis en France, mais je vais vous expliquer pourquoi. Tout d’abord, la série compte actuellement 8 tomes au Japon et est toujours en cours. En s’attardant sur ces deux premières escapades, on peut aisément déceler de nombreuses qualités à cette licence qui nous plonge déjà dans un univers à la fois fascinant et terrifiant. Tout y est très sombre, violent et dramatique alors que l’on accompagne notre duo dans leurs affaires autour des sorcières. Surprenant à de multiples occasions, ce conte ne nous laisse jamais le temps de souffler et parvient à offrir des rebondissements assez tôt dans l’histoire. Des événements que l’on ne pensait pas du tout prendre cette tournure et qui vont ajouter encore plus d’intérêt à cette aventure. De plus, le trait de l’auteur est absolument remarquable et nous délivre des planches somptueuses et collant parfaitement à cette ambiance à la fois sinistre et envoûtante. En seulement deux volumes, ce manga a su capter toute notre attention et nous donner envie d’en apprendre plus sur la quête principale de notre tandem, mais aussi sur tout ce qui gravite autour d’eux. On plonge dans un monde qui peut sembler être un véritable rêve où la magie est possible, mais qui cache en réalité une face bien plus sinistre et oppressante. Un titre très prometteur dont on espère que les prochains volumes continueront d’être aussi qualitatifs et divertissants.

Blue Period


Blue Period - Pika

Dans les licences récentes, il était impossible de ne pas évoquer Blue Period qui est sûrement l’une des plus belles surprises de cette année. Véritable ode à la peinture et surtout à l’art de manière globale, ce manga ne cesse jamais de nous épater à chaque volume par la pertinence de ses propos et messages. A travers le parcours de notre jeune artiste, on ouvre une porte sur un monde aux multiples possibilités qui nous rappelle qu’une passion peut changer drastiquement une vie. En plus de nous apprendre tout un tas d’informations et de notions concernant le domaine artistique, cette épopée nous donne envie de voir jusqu’où ira Yatora dans cette voie qu’il a découvert il y a peu. Souvent instructive, fréquemment bluffante et toujours aussi onirique, cette saga nous en met plein les yeux. D’ailleurs, si la peinture est l’un des principaux sujets de l’œuvre, cette dernière met aussi grandement l’accent sur l’humain. On observe les doutes, les craintes, les rêves et les ambitions de chacun avec une attention exacerbée. Une claque graphique et émotionnelle qui est encore loin de nous avoir tout dévoilés étant donné que seulement quatre volumes sont pour l’instant disponibles sur les dix qui sont parus au Japon. Cette licence est toujours en cours et nous montre autant l’adversité de suivre un chemin que l’on vient juste de prendre à la motivation que peut donner une passion naissante. Sans oublier qu’un anime arrivera cet automne.

Kaguya -sama Love is War


Kaguya

Ce titre était très attendu par beaucoup surtout suite aux deux saisons de l’anime qui furent diffusés sur Wakanim. Le manga ne nous a pas déçus à travers ses quatre premiers tomes disponibles. Cette comédie romantique hilarante en est déjà à son volume 22 au Japon tout en étant toujours en cours de publication. Ce qui est formidable avec cette œuvre, c’est qu’elle parvient avec habileté à tordre les codes habituels que l’on retrouve dans ce genre de récit pour aborder chaque situation avec humour. L’amour se transforme en un véritable champ de bataille où chacun redouble d’efforts pour pousser l’autre à avouer en premier ses sentiments. On est donc dans une licence qui souhaite avant tout nous faire sourire et y arrive très bien notamment à travers ses situations délirantes, mais surtout par rapport à ses personnages. Tous ont ce petit quelque chose qui fait que l’on va se souvenir d’eux et de leur caractère unique. Cependant, il ne faut pas penser que Kaguya-sama Love is War est uniquement là pour faire rire. La relation entre nos deux protagonistes est aussi travaillée pour que l’on puisse avoir des moments bien plus touchants soulignant l’opposition entre eux deux. Une lecture qui sait comment nous faire passer un bon moment tout en nous contant un lien naissant entre deux êtres qui font de leur mieux pour avancer l’un vers l’autre. Une belle surprise qui ne se cantonne pas uniquement à son postulat de départ.

The Fable


The fable - Pika

On finit cette petite sélection de 5 séries à découvrir avec The Fable. Comptant actuellement deux tomes chez nous et s’étant terminé au Japon avec 22 volumes, cette série a su nous offrir une expérience assez unique en son genre. En nous plongeant dans le quotidien de cet assassin de renom obligé de se mettre au vert, on a le droit à un contraste remarquable entre son ancienne vie et ce qu’il tente de faire à présent. Des situations assez comiques, mais qui cachent en réalité une aventure bien plus étonnante. Ce manga n’est pas uniquement porté sur ce comique de situation, mais va aussi prendre son temps pour développer ses personnages et leur manière d’appréhender ce nouveau mode de vie. D’ailleurs, rien que le fait que notre tueur soit présenté comme parfois idiot ou bien très banal renforce cette impression de réalisme en nous montrant qu’il pourrait être n’importe qui. Il a beau être redoutable avec une arme, il ne dégage réellement aucune hostilité et c’est ce qui le rend si intéressant à suivre. On a envie de voir s’il sera capable de tenir son engagement de ne pas tuer et comment va évoluer son existence au sein de cette petite bourgade. Une licence qui cache bien son jeu et qui peut aussi nous conduire sur des sentiers assez uniques en leur genre. L’histoire d’un anti-héros pouvant être à la fois charismatique et d’une idiotie surprenante.

On espère que cet article vous aura plu. Quels sont vos titres préférés de Pika ? N’hésitez pas à nous dire si vous souhaitez que je réitère l’expérience prochainement. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.