Mangas.io

Mangas.io et la place du numérique

Aujourd’hui, j’avais envie d’aborder un sujet un peu spécial à travers la présence d’un jeune acteur sur le marché du manga. Il s’agit de la question du numérique et pour cela, j’ai eu l’occasion de tester depuis plusieurs semaines Mangas.io qui offre un service très intéressant dans ce domaine. Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez sûrement que j’apprécie énormément d’avoir le format papier en main. Cependant, je trouve qu’il est aussi important de se pencher sur cette autre facette de ce médium que j’aime tant afin de voir ce qu’il peut apporter et si cela peut devenir une bonne alternative sur le long terme. Une interrogation souvent épineuse et dont la découverte de la plateforme, au même titre que d’autres, a su m’offrir un nouveau regard à travers ce prisme inédit. Je ne vais pas partir dans le débat de l’opposition qu’il peut y avoir entre les ouvrages palpables et ces versions informatisées. Il va surtout s’agir de voir en quoi une application comme Mangas.io peut être une autre forme d’expression et de consommation pouvant être attrayante sur de nombreux points. L’heure est donc venue de laisser l’odeur du papier quelques minutes pour se pencher vers cette alternative prometteuse.

La question de la lecture

Quand on parle de numérique, on entre toujours dans cette optique de confronter cette forme aux ouvrages physiques que l’on peut trouver en librairie. Il faut dire que l’on se demande toujours si cela va prendre une place toujours plus grande dans notre quotidien et influencer la manière que l’on a à lire. Il est vrai que le changement est toujours source d’inquiétude et c’est tout à fait normal et humain de se poser mille questions quand on s’apprête à vivre un tournant dans notre manière d’aborder quelque chose qui nous est cher. Malgré tout, on peut voir que cela fait plusieurs années maintenant que le numérique se fait une place dans nos habitudes de consommation autour du manga. Si cela pouvait paraître un peu timide au début, l’arrivée de services comme Izneo, Mangas.io ou même Manga Plus montre l’attrait de plus en plus grand que les gens ont pour cette autre mode de lecture. Avec des offres toujours plus alléchantes et du contenu qui se renforce constamment, il est important de jeter un œil sur cette autre manière de lire du manga. En plus de ça, il faut aussi constater que le marché en France est en pleine ascension, mais connaît aussi plusieurs contraintes de taille. Évidemment, il y a la question de la matière première qui est toujours préoccupante actuellement. Si cela implique pour beaucoup de s’adapter à de nouveaux plannings, le numérique est aussi une façon de proposer certains titres sans être impacté par ce problème important.

En plus de ça, il faut aussi signaler que l’on a constamment de nouvelles sorties qui arrivent en librairie. Le nombre de volumes parus ne cesse d’augmenter et il est impossible de réussir à tout suivre. La question financière rentre donc en ligne de compte avec des choix à faire et là encore, le numérique peut être une alternative non-négligeable pour se lancer dans de nouvelles lectures à un prix bien différent. Une autre problématique qui revient constamment sans même que l’on n’y fasse forcément attention est celle de la place. Il faut parvenir à avoir suffisamment de bibliothèques ou de zones de stockage pour des séries qui se multiplient et peuvent durer dans le temps. Tous ces facteurs peuvent entrer en ligne de compte afin de savoir si l’on va basculer ou bien tester ces nouvelles offres qui font leur apparition. Une réflexion tout à fait logique et compréhensible qui peut amener non pas un changement drastique du marché, mais plutôt à une évolution pertinente afin que le lecteur puisse trouver ce qui lui convient le mieux. J’ai donc pris le temps de tester et voir ce que donnait Mangas.io concernant sa proposition, mais aussi de ce que je pouvais lire au sein de son catalogue. Au fil des mois, j’ai pu ainsi voir à quel point ce service pouvait être qualitatif et surtout très prometteur dans les ambitions qu’il affiche pour la suite. Un moyen solide de se lancer à la conquête de nouveaux univers littéraires et surtout de réussir à rejoindre passé, présent et futur concernant les titres proposés.

Après avoir abordé toutes les interrogations que l’on peut avoir concernant le numérique et la manière dont on peut consommer le manga, il est grand temps de se pencher un peu plus sur Mangas.io. A la fois en pleine expansion et surtout affichant un très grand potentiel, ce service a su présenter des bases solides. En dehors des annonces qui ont été faites récemment et qui montrent à quel point l’avenir semble prometteur pour cette plateforme, il y a aussi une myriade de petites choses à dire sur celle-ci. Des éléments qui apportent un confort, mais aussi une attirance pour cette dernière qui a de quoi nous occuper.

Mangas.io - site

Les forces de ce service

Pour bien commencer notre focus sur Mangas.io et ce qu’il propose, il est tout d’abord pertinent de se pencher sur la manière dont se présente cette offre. Là où l’on peut avoir l’habitude de trouver des services où il faut acheter le livre en numérique, ici on nous propose un abonnement afin d’avoir accès à l’ensemble du catalogue. Pour le prix de 6.90€ par mois ou bien 69.90€ annuel, on a accès à des dizaines de licences ce qui est loin d’être négligeable. Avec un tel tarif, il peut être très facile de rentabiliser l’argent déboursé avec ces séries et surtout ce qui arrivera par la suite. Une grande qualité qui pèse déjà fortement dans la balance et peut permettre aux lecteurs n’ayant pas forcément les moyens de s’acheter une dizaine de tomes en boutique de profiter de certaines sagas sans le moindre problème. Niveau confort de lecture, cela est tout à fait agréable et il est facile de passer d’une page à l’autre sans que cela n’impacte grandement notre rythme de progression. Tout est pensé pour que l’on puisse avoir le maximum de confort à travers un ordinateur, une tablette ou un téléphone. Ce qui fut aussi agréable lors de ces quelques mois où l’on a pu tester Mangas.io est le fait que tout soit épuré. On se laisse simplement guider par les différents titres proposés et l’on peut ainsi essayer des œuvres que l’on découvre pour la première fois ou se concentrer sur nos séries du moment. Il y a donc une facilité de navigation qui est loin d’être anodine au vu du rôle que cela joue dans l’attrait du lecteur pour la plateforme ou non.

En dehors de ça, on tient aussi à souligner que la plateforme a lancé un concept que l’on trouve à la fois ludique et attrayant qui concerne les cartes cadeaux. A travers un pack collector à 20.70€, il est possible d’obtenir ou d’offrir des cartes collectors à l’image de la série Yuan Zun. Chacune d’entre elle affiche un code permettant d’obtenir un mois gratuit sur la plateforme pour un total donc de trois mois avec l’ensemble des cartes. Une idée qui est excellente pour tous ceux souhaitant en faire la collection tout en voulant profiter de l’offre pour se lancer à l’assaut de ce catalogue en construction. Des choix bien pensés pouvant satisfaire un grand nombre de personnes et qui montre aussi son envie de constamment grandir tout en offrant une expérience différente et surtout solide en matière de numérique. Pour conclure cette partie, il y a aussi un suivi très régulier autour des mangas disponibles permettant d’étaler ces aventures sur le long terme. Ainsi, si les premiers tomes sont disponibles directement, on a ensuite de nouveaux chapitres qui débarquent chaque semaine. Il est donc très rare de n’avoir rien à lire pendant la durée de son abonnement. Tout cela combiné à un enrichissement constant des licences accessibles donne naissance à une alternative qui a les outils nécessaires pour plaire à un nombre croissant de lecteurs

S’il y a un autre point important qu’il est nécessaire d’aborder pour juger de l’intérêt d’un service comme Mangas.io, c’est son catalogue. En effet, ce qui nous amène en premier dessus concerne les œuvres que l’on va pouvoir y trouver. On a pu alors se rendre compte que la plateforme a su transformer ce qui se limitait à quelques éditeurs à un panel beaucoup plus grand. Une croissance qui montre la confiance autour de celle-ci, mais aussi une preuve de ce qu’elle peut rapidement devenir dans le futur. C’est un large choix de titres qui attend ceux qui tenteront l’expérience.

Un catalogue en constante expansion

Programme Mangas.ioVoilà sûrement l’un des sujets les plus importants quand il faut voir si un service numérique est pertinent ou non. Le catalogue est ce qui attire notre regard et va nous pousser à franchir le pas. Il n’est pas forcément que celui-ci soit impressionnant dès le départ. Pour ce type de plateforme, il faut réussir à se projeter sur le long terme à travers, notamment, un enrichissement des titres proposés. Sur ce domaine, Mangas.io a clairement frappé très fort et surtout a montré son envie de proposer une expérience qui se renforce au fil des mois. Alors qu’elle est encore jeune, celle-ci a commencé avec seulement quelques titres provenant d’un premier éditeur pour ensuite s’étendre à d’autres maisons d’édition. Des entités qui ne sont pas forcément les plus grandes du marché, mais qui ont contribué à construire la liste des mangas disponibles et ainsi poser les bases de ce qu’allait devenir cette proposition par la suite. C’est ainsi que depuis son lancement, la plateforme n’a eu de cesse de grandir et d’attirer toujours plus d’acteurs vers elle. Avec maintenant une dizaine d’éditeurs qui rejoignent l’aventure, on peut clairement entrevoir le potentiel qui se cache derrière ces premiers pas plus que réussis. On peut par exemple citer dans le lot les éditions naBan, Nazca, Mahô, ManED, Akata ou Ki-oon. Sans oublier bien sûr, la dernière surprise qui nous fut annoncée pendant le PAM Festival concernant l’arrivée de Kana parmi cette liste d’éditeurs partenaires.

C’est d’ailleurs cette semaine que les premières séries de cette collaboration débarquent et il y a déjà un très beau programme de prévu. On peut ainsi compter sur la présence de Gintama, mais aussi de Undead Unluck, Yozakura Family, Kowloon Generic Romance, Assassination Classroom ou bien Corps Solitaires. Il est remarquable de voir une aussi grande variété de titres faire son entrée sur Mangas.io et cette liste va aussi symboliser quelque chose qui se ressent justement quand on pose les yeux sur son catalogue. Découvrir cette proposition, c’est avoir la possibilité de lire des sagas actuelles ou non. Des titres qui datent maintenant de plusieurs années, terminées ou bien des nouveautés prometteuses ayant fait récemment leurs débuts sur le marché. C’est cette variété dans les titres suggérés que l’on peut aussi ressortir un très bel atout de cette plateforme. Une chance de se tourner autant vers le passé que le présent, mais aussi le futur. Après tout, il est aussi question d’avant-première avec les Kana Originals. Quatre titres qui vont débarquer cette année et seront disponibles exclusivement sur ce service de lecture numérique. Un très gros coup qui montre le rôle et la confiance que l’éditeur a en Mangas.io concernant son avenir. C’est en voyant ce genre d’annonces et le futur qui se dessine au loin que l’on prend conscience à quel point ce format s’installe dans ce milieu et peut être un excellent moyen pour se lancer dans une multitude d’épopées avec toujours plus de contenu à lire et de manière presque quotidienne. L’attente d’un tome est ici remplacée par la lecture, petit à petit, de ces histoires qui nous enchantent peu importe le format.

Pour revenir à l’introduction de cette chronique, j’avais ce désir d’aborder ce sujet qui n’est pas forcément celui que je maîtrise le plus. Je voulais voir ce que le numérique pouvait m’apporter en tant que lecteur et j’ai pu découvrir des pistes prometteuses pour l’avenir. Même si j’apprécierais toujours autant le format papier et qu’il aura une place importante dans mon cœur, je vois les propositions tel Mangas.io comme de nouvelles possibilités pour avoir accès à ces fabuleuses aventures. Que ce soit des mangas parus il y a déjà plusieurs années ou des séries plus récentes, c’est avant tout une chance pour le lecteur de s’aventurer dans toujours plus d’univers enchanteurs.

Mangas.io, une autre façon de s’évader

En fait, l’arrivée de Mangas.io et de son expansion de plus en plus grande est, à mes yeux, une manière différente de lire ces œuvres que l’on aime tant. Il est vrai que dans un contexte écologique impactant déjà fortement le marché qui est déjà très riche en séries, ce service est l’occasion parfaite pour se lancer dans des épopées que l’on n’avait pas forcément envie ou eu le temps de découvrir en librairie. Avec un tarif particulièrement avantageux et un catalogue qui s’enrichit constamment, on est devant une application qui se présente avant tout comme un chemin différent pour revenir au même but qui est de nous faire vivre d’incroyables aventures littéraires. Un mode de consommation qui avait déjà été préparé par d’autres auparavant et qui semble parfaitement maîtrisé du côté de ce nouveau venu. En plus de ça, le fait que l’on ait pu voir des propositions importantes aussi du côté du Japon dans ce domaine précis avec, par exemple, Manga Plus montre cette volonté de développer le numérique. On en revient souvent à la question de savoir si celui-ci supplantera le papier. Bien sûr, il est impossible de savoir ce que sera l’avenir, mais je vois avant tout ça comme une nouvelle proposition de qualité pour simplement lire et se lancer dans des sagas anciennes et récentes qui ont pu échapper à notre regard. Une alternative qui est déjà pleine de promesses, plaisante et dont le potentiel ne fait que s’accroître au fil des mois. On peut déjà imaginer de grandes choses pour Mangas.io qui est une très belle chance pour certains de juste lire de nombreuses œuvres rapidement et pour un abonnement plus que décent. Le manga ne change pas, on a juste plusieurs méthodes maintenant pour s’émerveiller devant le travail de tous ces artistes.

Mangas.io se présente donc comme une très bonne alternative pour vivre cette passion du manga. Une proposition qui peut plaire à une bonne partie des lecteurs notamment par rapport à sa constante évolution et surtout à l’enrichissement de son catalogue. Que vous cherchiez certaines vieilles séries, suivre des licences plus actuelles ou bien vous projetez possiblement vers l’avenir, vous avez devant vous une excellente opportunité pour satisfaire ces demandes. S’il y a toujours des améliorations à faire pour renforcer le confort de lecture ou perfectionner certaines mécaniques, la promesse est largement tenue. La question est maintenant de savoir si cela va se renforcer au fil du temps, mais au vu de ce qui se présente déjà, on peut être confiant concernant l’avenir de la plateforme. Un acteur pouvant devenir majeur pour le développement du marché ou en tout cas contribuer à enrichir ce domaine déjà très florissant. L’important, peu importe que vous vous tourniez vers le numérique ou restez au format relié, est de se divertir et que chacun puisse avoir accès à ces œuvres. Avoir plus de choix signifie que plus de monde peut trouver son bonheur et c’est surtout ça qui est crucial quand on se penche sur une plateforme telle que celle-ci. Il faut souligner l’excellent travail fait par l’équipe qui continue sans arrêt de faire leur possible pour étendre et renforcer ce catalogue tout en proposant quelques surprises. Tout est à présent une question de ressenti personnel et de préférences propres à chacun d’entre nous.

N’hésitez pas à partager votre avis ainsi que votre ressenti sur le service proposé par Mangas.io ainsi que votre regard sur le numérique. Trouvez-vous que c’est un marché vers lequel on va de plus en plus se tourner ? Préférez-vous avoir vos ouvrages au format papier ? Quelle est votre vision de la consommation du manga et de son évolution en France ? Est-ce que vous trouvez que cette offre propose un catalogue déjà conséquent et suffisamment attrayant ? Quel serait le titre que vous aimeriez voir sur mangas.io ou bien avez-vous déjà une série que vous souhaitez découvrir sur cette plateforme ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

2 Comments

  • seb dit :

    Perso, j’ai du mal avec le démat pour 3 raisons.
    1: c’est de la location, tout est perdu quand l’abo est fini.
    2. lire sur un smartphone, ca reste problématique et trop petit.
    3. Bizarrement, je m’investis moins quand ce n’est pas en papier. Exemple: j’avais commencé « la voie tu tablier ». Après quelques chapitres, j’ai lâché, je ne trouvais pas ca intéressant. Mais quand je l’ai eu en livre, j’ai tout lu, rapidement, et c’est en effet pas mal.

    • EspritOtaku dit :

      Je peux tout à fait comprendre ça, car moi même je suis avant tout lecteur papier.
      C’est pour ça que je dis que cela doit être vu avant tout comme une alternative pour permettre à encore plus de monde de lire des mangas ^^
      Merci pour ton commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.