Ranking of Kings

Le coffre à trésor des animes : Ranking of Kings

On s’est dit qu’il serait grand temps d’ouvrir de nouveau notre coffre à trésor des animes. Vous le savez, ce rendez-vous est là pour aborder les séries qui nous ont profondément marqués et qui ne sont pas forcément les plus connues. Cependant, le sujet d’aujourd’hui concerne un titre qui a fait grand bruit depuis sa sortie et qui est dans sa dernière ligne droite au moment où l’on écrit ces lignes. Il s’agit de Ranking of Kings qui est disponible sur Wakanim et sur Crunchyroll. Alors que le manga s’apprête cette année à faire son apparition dans le catalogue de Ki-oon, on se devait de dédier un article à ce petit bijou qui fut aussi une incroyable surprise sur plusieurs points. Se proposant comme une expérience à part de tout ce que l’on peut voir en ce moment, cette saga nous emmène au cœur d’une fable qui peut sembler enfantine par son design, mais qui va rapidement montrer toute la grandeur de son écriture. Ce qui commença comme une simple curiosité de notre part s’est transformé en un rendez-vous hebdomadaire que l’on ne peut plus zapper. L’heure est donc venue d’assister à l’avènement d’un grand roi.

Un prince rêvant de devenir roi

Ranking of KingsComme toujours pour ce type de chronique, il est important de remettre en place le contexte de cette histoire. Ranking of Kings, réalisé par Wit Studio, est l’adaptation en anime du manga du même nom ayant vu le jour sous la plume de Sosuke Toka. Dans un monde féérique où un semblant de tranquillité règne, il existe un classement des plus grands rois. Chaque souverain fait de son mieux pour être au sommet de cette liste. Parmi les prétendants au titre de numéro un, il y a Bosse. Un véritable géant considéré comme le plus fort des dirigeants de ces terres. Cependant, cet homme n’est pas uniquement une montagne de muscles. Il est aussi un monarque apprécié de ses concitoyens et qui n’hésite jamais à leur venir en aide. Mais cette histoire n’est pas celle de ce monstre de puissance, mais celle de son enfant. Avec un tel père, il est normal que les attentes à l’égard de ses héritiers soient grandes. Bojji, l’un des deux princes pouvant se présenter comme le successeur de Bosse, veut à tout prix suivre les traces de ce dernier. Son plus grand souhait est de devenir un roi qui puisse être un symbole pour tous ces gens qui seraient sous son autorité. D’une grande bienveillance et d’une détermination sans faille, ce jeune garçon va malheureusement se frotter à une réalité bien tragique. Depuis sa naissance, il s’avère être sourd et muet. Un terrible handicap pour celui qui souhaite obtenir la couronne et qui devient alors la moquerie de son entourage. 

Pour ne rien arranger, il n’affiche pas la même force herculéenne que son géniteur et se présente donc comme le prince le plus faible qui existe. Il a beau redoubler d’efforts pour être accepté, ses tentatives semblent infructueuses. Malgré tout, il s’efforce de garder le sourire et de garder ses larmes à l’abri des regards. Malheureusement, le destin va être précipité suite à la maladie qui semble ronger le seigneur de ce pays. Sachant que sa dernière heure arrive, il faut choisir qui sera digne de reprendre les rennes entre Bojji et son autre fils Daida. Quand le pouvoir ne peut être partagé, même les liens fraternels ne peuvent endiguer l’ambition de certains. L’enfant dont tout le monde se moque en cachette va devoir prouver sa valeur. Il ignore alors que cet événement n’est que le prélude à une succession de bouleversements qui vont frapper ces terres, mais aussi influencer le reste de ce monde. La menace grandit dans l’ombre et celui qui pourra venir à bout de ces ténèbres n’est pas forcément celui que les gens espèrent. La force ne fait pas tout et il est important pour un dirigeant d’avoir une grandeur d’âme lui permettant de surpasser chaque obstacle sans forcément avoir recours au combat. L’épopée du jeune Bojji va alors réellement débuter le jour où il va faire une rencontre qui va à jamais changer ce quotidien mené par le regard des autres. Il se pourrait bien qu’un nouveau roi fasse son apparition et qu’il change radicalement la vision que l’on a de ce statut et de ses devoirs.

Parler de Ranking of Kings était un énorme désir même si la série n’est pas encore finie. En effet, le studio a fait un tel travail et a su insuffler quelque chose d’incroyable dans cette histoire que j’avais à cœur de traiter tous ces éléments qui font de cet anime une expérience hors du commun. A la frontière entre de nombreux genres, le conte qui se déroule devant nos yeux va être l’occasion d’aborder moults sujets, mais aussi de montrer la puissance qui se cache derrière une fable. Un voyage onirique qui peut sembler enfantin, mais qui affiche une maturité incroyable.

Une fable qui nous fait passer par tous nos états

Quand on parle de Ranking of Kings, il y a énormément d’éléments qui nous viennent à l’esprit. Il faut dire que la série a rapidement su imposer son style, mais aussi montrer sa pertinence dans son écriture. Ce qu’il y a de formidable avec cet anime est que l’on a justement cette impression au départ d’avoir devant nous un conte qui semble se diriger vers un jeune public par rapport à sa direction artistique. Une première impression trompeuse tant on va rapidement être pris au dépourvu par la richesse de cette aventure dès l’introduction. Reprenant à merveille cette ambiance propre aux fables et autres contes que l’on pouvait connaître enfant, cette épopée n’en est pas moins sombre et même dramatique. Le monde présenté a beau être féérique et même onirique, on comprend très vite la détresse qu’il peut y avoir derrière notamment autour du personnage de Bojji. Ce jeune héros nous séduit totalement de par ses mimiques, son envie de se surpasser et d’être à la hauteur de ce rêve qu’il a toujours chéri. On vibre, on tremble, on pleure et on sourit en même temps que lui à chaque événement qui se présente à lui. Un protagoniste pour qui on a un affect dès les premières secondes et qui va constamment nous donner envie de l’encourager dans sa quête. D’ailleurs, si notre jeune prince brille par rapport à son attitude et son combat pour montrer sa valeur, les autres figures du récit ne sont pas en reste. Bien au contraire, chaque individu qui va se présenter à nous va réussir à nous donner un premier avis sur lui pour finalement nous faire changer d’avis en cours de route.

Ils ont tous le droit à un développement impressionnant qui nous pousse à revoir notre jugement au fil des épisodes. Un personnage que l’on apprécie au départ peut alors éveiller en nous une énorme colère et inversement. Ils ne restent jamais figés dans un rôle précis et le fait d’avoir réussi ça montre la qualité de l’œuvre d’origine ainsi que le travail d’adaptation du studio. De même, l’action est aussi un plaisir pour les yeux et nous délivre des confrontations spectaculaires alors que l’on ne s’y attendait pas aux prémices de l’intrigue. Cette épopée parvient à nous montrer qu’il ne faut jamais juger un livre à sa couverture et surtout à réveiller en nous cet enfant que l’on était jadis. Au même titre qu’une fable portant toujours une morale, Ranking of Kings est là pour nous divertir, mais aussi nous faire réfléchir sur un nombre incroyable de sujets. Cela peut être le fait de s’accrocher à ses objectifs, l’amitié, l’amour, la famille, mais aussi la mort, la traîtrise et le rôle d’un monarque. Cette série utilise à merveille son aspect médiéval-fantastique pour traiter de sujets souvent bien réels et surtout nous donner ce sentiment de vivre quelque chose d’exceptionnel. Même dans les moments d’accalmie, ce projet parvient à nous émouvoir tant il se dégage une sincérité déroutante de tous ces acteurs et actrices. On est littéralement subjugué par la qualité du travail accompli et qui montre autant toutes les compétences de Wit Studio que la faculté d’une œuvre à nous transporter loin de notre propre monde.

Ranking of Kings est un anime qui brille par bien des aspects. Que ce soit par le savoir-faire du studio ou tout simplement ce qui constitue son lore et son intrigue, cette aventure affiche une aura singulière. On est subjugué dès la première minute jusqu’au dernier épisode en date par le périple de Bojji afin de devenir un roi digne de ce nom. Cette épopée ne nous épargne rien et si le style peut interloquer au premier abord, il finit rapidement par faire l’unanimité tant il sublime ce qui nous est proposé. Il ne reste que quelques semaines avant la fin, mais on sait que l’on n’oubliera pas de sitôt tous ces personnages extraordinaires.

Ranking of Kings montre la force d’un vrai souverain

Même s’il reste encore quelques épisodes avant de conclure cette remarquable épopée qu’est Ranking of Kings, il était important de s’attarder sur ce qu’elle propose déjà. Semaine après semaine, l’anime a prouvé sa capacité à enchanter le regard d’une multitude de spectateurs et surtout de nous faire voyager au sein d’un monde pouvant autant être d’une grande beauté que le théâtre de terribles événements. Une fable moderne qui peut s’adresser à une grande variété de personnes au vu de sa capacité à nous immerger dans son scénario. Après avoir déjà démontré son talent sur des projets comme L’Attaque des Titans, Wit Studio nous montre aussi sa capacité à sublimer une œuvre qui n’est pas forcément la plus connue, mais qui peut aussi être une expérience inoubliable pour tous ceux qui décideront d’accompagner Bojji vers son destin. On a devant nous un voyage où le rêve se mêle à la réalité et qui parvient autant à jouer sur notre corde sensible qu’à créer un lore cohérent et enchanteur. C’est ce qui est fascinant avec le monde de l’animation, car en dehors des gros projets qui attirent souvent les regards, il y a aussi des créations qui parviennent à sortir du lot et à nous mettre une claque au même titre que certains grands noms. C’est en parvenant à briser cette appréhension du début et à faire étalage des qualités de ce récit que les artistes derrière cette production ont montré toute la beauté de ce média. Bojji a beau avoir encore du chemin à faire pour atteindre son but, il est déjà un grand seigneur dans le cœur des fans.

C’est évident en lisant ces quelques lignes, mais Ranking of Kings est l’un de nos gros coups de cœur de ces dernières années en termes d’animes. Que ce soit son rapport à l’enfance, ses thématiques matures et son univers d’un éclat majestueux, ce périple a largement de quoi séduire. S’il est vrai qu’une adaptation dans ce format est toujours pensée pour être un coup de pub au titre d’origine, cela peut aussi être une aventure à part entière. Wit Studio le montre à chaque épisode en transformant une aventure née sur le papier en une épopée qui prend vie devant nos yeux. On s’extasie alors devant la beauté de ces terres et le bonheur que l’on a de retrouver tous ces personnages qui ont su, semaine après semaine, trouver une place dans notre cœur. Rien n’est plus fabuleux que de découvrir un monde qui nous étonne et parvient à chaque fois à nous faire oublier la réalité pour nous immerger totalement dans cet environnement inédit. Une saga aux multiples points forts et dont on apprécie énormément cette volonté de nous rappeler que même si on grandit, il est important de garder cet émerveillement propre à l’enfance. C’est en conservant cette faculté d’imaginer et de rêver que l’on peut vivre des épopées dépassant l’entendement. Il n’y a plus qu’à espérer que la conclusion sera à la hauteur de ce que l’on a vu jusqu’ici. 

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant Ranking of Kings. Trouvez-vous qu’il s’agit d’une excellente adaptation ayant parfaitement su retranscrire cet aspect fable ? Avez-vous de la sympathie pour la galerie de personnages qui nous est présentée tout au long de la série ? Pensez-vous que l’on a le droit ici à une formidable preuve du talent du studio en matière d’animation, mais aussi de communication des émotions désirées ? Trouvez-vous que cette œuvre apporte un vent de fraîcheur parmi tous les titres que l’on peut voir actuellement ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

Ranking of Kings - Bojji

2 Comments

  • seb dit :

    Je viens de regarder le 1er épisode, et en effet, on rentre tout de suite dedans.
    Les dessins sont super mignons, les couleurs rappellent les vieux dessins animés, je ne saurais dire pkoi.
    Hâte de continuer!

    • EspritOtaku dit :

      Oh très heureux que le premier épisode t’ai donné envie de continuer et je te souhaite d’apprécier la suite.
      Cet anime a un côté justement très conte et cela fonctionne à merveille ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.