Ces-pépites-méconnues-–-Spirits Seekers-2

Ces pépites méconnues – Spirits Seekers

Il est grand temps d’aborder une toute nouvelle pépite méconnue au sein de cette rubrique. On a déjà pu le démontrer auparavant à quel point le monde du manga recelait de trésors cachés qui n’ont malheureusement pas forcément la visibilité que l’on pouvait attendre. C’est donc toujours un petit bonheur que de pouvoir parler de ces titres afin de leur donner un peu d’exposition et surtout de souligner toutes leurs qualités. Pour cette fois, on va se pencher sur le catalogue de Pika et plus particulièrement sur la série Spirits Seekers. Avec la sortie du tome 12, on s’est dit que cela serait une bonne occasion de se pencher sur ce qui se cache derrière ce nom. Si vous nous suivez depuis un moment, vous savez sans doute qu’il s’agit ici d’un énorme coup de cœur dont on a déjà eu la chance de parler à travers divers angles. Cependant, on va s’attarder ici sur cette licence de manière globale afin de faire un petit point sur ce qui rend cette histoire aussi captivante. Que les amateurs d’action, de mystères, mais aussi de folklore se préparent. On va aller au contact d’esprits particulièrement retors.

A l’assaut des Tsukumogami

Spirits Seekers - universComme à chaque rendez-vous de ce style, il est important de remettre en place le contexte de l’histoire afin d’avoir tous les outils nécessaires pour la suite de l’analyse. Spirits Seekers, imaginé par Onigunsou, nous emmène au Japon. C’est dans ce pays qu’existent des entités surnaturelles bien spécifiques que l’on appelle “Tsukumogami”. Il s’agit d’objets anciens ayant vécu bien des événements et qui finissent par prendre vie après avoir été hantés par des esprits. Si certains peuvent se montrer attentionnés et bienveillants, il en existe bien d’autres qui sont prêts à commettre l’irréparable. C’est pour empêcher ça que divers clans de saenome ont vu le jour. Il s’agit du regroupement d’hommes et de femmes qui utilisent leurs facultés et outils pour lutter contre ces menaces. Ils peuvent tout à fait libérer ces êtres pour qu’ils puissent trouver la paix dans l’au-delà de manière pacifique. Mais il arrive aussi que cela ne se passe pas comme prévu et il faut alors se salir les mains pour pousser ces entités à faire le grand saut. C’est dans ce contexte que l’on fait la connaissance du jeune Hyôma Kunato. Ce garçon nourrit une profonde haine à l’égard de ces créatures spirituelles. Alors qu’il était enfant, il a vu son frère et sa sœur se faire tuer par l’un d’entre eux et ce tragique événement est resté à jamais gravé en lui. Maintenant, il dédie sa vie à chasser ces Tsukumogami peu importe qu’ils aient des intentions louables ou non.

Un jeune homme qui semble s’être lancé dans une voie qui ne peut le conduire qu’à l’autodestruction aux yeux de son grand-père. Ce dernier ne peut accepter ça et va prendre une décision qui va radicalement changer l’existence de son petit-fils. Il choisit de l’envoyer vivre chez Botan Nagatsuki, une adolescente semblant tout à fait normale en apparence. Cependant, il s’avère qu’elle vit avec de nombreux Tsukumogami qu’elle considère comme des membres de sa famille. Une vision diamétralement opposée à celle de Hyôma qui se questionne sur la raison de sa présence ici. Malgré leurs différences, ils vont être obligés de vivre sous le même toit. Le saenome va ainsi faire la connaissance d’esprits qui n’ont absolument rien à voir avec tous ceux qu’il a chassé jusqu’à maintenant. Des entités qui vont même jusqu’à aider les chasseurs à traquer leurs congénères dès lors qu’ils ont dépassé les bornes. Ne comprenant rien à tout ça, Hyôma va devoir s’adapter à ce nouvel environnement sous peine de devoir un jour se confronter à ses nouveaux camarades. Mais est-il capable de faire table rase du passé alors que la souffrance est encore vivace au plus profond de son être ? Il y a aussi la question de Botan qui reste en suspens. Comment expliquer que cette étudiante lambda soit capable d’entrer aussi facilement en contact avec les autres pensionnaires de ce lieu ? Des questions qui vont devoir trouver une réponse au cœur de l’action. De terribles forces se mettent en mouvement dans l’ombre et il sera nécessaire de faire disparaître certaines rancœurs pour avancer.

A la lecture de ce synopsis de Spirits Seekers, on comprend aisément que notre aventure va nous amener à côtoyer bien des êtres surnaturels. C’est ce qui est fascinant avec cette œuvre, car l’auteur parvient habilement à combiner récit folklorique à une aventure débordant d’action. On pose les yeux sur tous ces personnages qui s’animent devant nous et en faisant face à une intrigue qui se complexifie au fil des tomes. Une saga qui a su construire un univers fantastique autour d’un noyau solide afin que l’on soit constamment emporté par ce qui nous est présenté.

De l’action dantesque sur du folklore maîtrisé

Quand on parle de Spirits Seekers, il est tout d’abord important de souligner plusieurs points qui vont servir de cœur au récit. Le premier concerne évidemment tout l’aspect scénario qui va se combiner avec ce folklore japonais. En effet, l’auteur utilise à merveille ce dernier élément pour construire une histoire qui nous tient en haleine et surtout qui ne fait que se renforcer au fil des volumes. Ce qui pouvait nous sembler être une tranche de vie teintée de surnaturel s’est rapidement transformé en une lutte intense pour l’équilibre des forces qui évoluent dans l’ombre. L’auteur a parfaitement su poser des bases solides pour ensuite nous amener dans une direction inattendue et qui va coupler des éléments d’enquête à de l’action qualitative. D’ailleurs, voici un autre atout de la licence. Les affrontements qui nous sont présentés sont remarquablement bien mis en scène. Des duels à la fois lisibles et puissants où l’on ressent chaque impact. On est littéralement subjugué par certaines planches qui soulignent tout le talent de l’auteur pour nous délivrer des scènes grandioses n’ayant rien à envier aux autres titres du genre. C’est ce qui est formidable avec cette série étant donné que l’on passe de phases d’investigation particulièrement réussies à des confrontations qui nous en mettent plein les yeux. Un excellent mélange de ces deux facettes où l’on va aussi sentir la progression du mangaka tout au long des volumes.

Une assurance qui se ressent dans chaque dessin et qui va aussi souligner à merveille la richesse de cet univers. Si l’on pourrait croire au départ que le récit pourrait se conclure en quelques tomes, on est face à un excellent exemple d’histoire qui cache bien son jeu. Chaque nouvel arc narratif va nous amener à nous poser de nouvelles questions et surtout étendre les frontières de ce monde qui semble si éloigné du nôtre. De même, l’une des principales forces de la licence provient de ses personnages. Que l’on soit du côté des humains ou bien des Tsukumogami, on trouve des acteurs et actrices remarquables. Des individus qui vont se montrer bien plus complexes que l’on pouvait le croire au départ et qui vont surtout grandir au fil des épreuves. En tête de liste se trouvent nos deux principaux protagonistes. Hyôma est un héros qui va constamment se remettre en question suite à sa nouvelle mission. Un jeune homme torturé par la mort de ses proches et qui doit lutter contre cette haine qui le dévore depuis tant d’années. De l’autre côté, on a Botan qui, derrière son allure d’étudiante lambda, va rapidement montrer son importance dans l’intrigue. Une demoiselle qui va aussi prendre son courage à deux mains pour faire face à ce destin qui la ronge petit à petit. Deux jeunes individus qui vont devoir faire face à une menace grandissante et qui vont rapidement dévoiler leur plein potentiel. On est bluffé par la manière dont l’auteur maîtrise l’ensemble de ces parties afin qu’il n’y ait aucun déséquilibre d’un tableau à l’autre. Tout s’emboîte parfaitement pour que l’on soit happé par ce qui se passe et surtout que l’on s’intéresse à tout cet environnement qui se met en place autour de ces entités mystiques.

Spirits Seekers un manga qui déborde de qualités et qui arrive à nous proposer une expérience originale en matière de décor utilisé tout en nous délivrant un spectacle de haute volée. Il suffit de voir l’évolution du récit au fil des premiers tomes pour être bluffé par le chemin parcouru du mangaka. Un artiste qui arrive à transmettre quelque chose de fort à travers ses dessins, mais aussi l’écriture de tous ces individus que l’on rencontre. Un voyage inoubliable qui nous plonge dans une partie spécifique du folklore japonais tout en maîtrisant parfaitement les codes du récit d’action.

Spirits Seekers ne cesse de se perfectionner

Spirits Seekers Vol. 12Si j’avais à cœur de vous parler de Spirits Seekers, c’est parce qu’il s’agit d’une série qui a su offrir ce que j’attends le plus dans un manga. Il s’agit de ce sentiment d’évasion en parcourant ces pages qui nous plongent pleinement dans le conflit qui se dessine devant nous. La surprise fut totale à sa sortie et c’est depuis le premier volume que je prends un plaisir immense à suivre les aventures de cette “famille” si atypique. Tous les éléments sont là pour que l’on adhère à ce qui nous est raconté et surtout l’auteur est parvenu à trouver un juste équilibre entre découverte du folklore japonais et une action survitaminée. Ainsi, il n’y a jamais de faiblesse dans le rythme même dans les moments où tout semble calme et paisible. Quand on s’attarde sur cette saga, on se rend compte qu’elle parvient à dégager une aura qui lui est propre. Un sentiment de découvrir une histoire qui n’a rien en commun avec tout ce que l’on a pu lire par le passé et qui va aborder des sujets sérieux et importants au-delà de ce prisme du surnaturel. Il est question du deuil, de l’acceptation des autres et surtout de cette volonté de montrer qu’il faut savoir regarder plus loin que ce que nos simples yeux peuvent observer. Voilà une expérience littéraire aux multiples facettes et qui arrive encore à nous surprendre au vu de l’évolution de son intrigue, mais aussi de ses personnages qui ne s’arrêtent jamais de grandir. Au même titre que Hyôma, on change petit à petit au fil des chapitres pour entrevoir ce monde spirituel sous un autre angle.

Il est vrai que Spirits Seekers n’est pas la licence qui fait le plus parler d’elle. Une série qui pourtant déborde d’atouts, mais qui se confronte aussi à un marché toujours plus grand et des titres encore plus qualitatifs. Mais c’est justement en tombant sur ce genre de belles surprises que l’on peut parfois vivre nos meilleurs moments en tant que lecteurs. Je sais que le folklore japonais peut parfois être compliqué à éveiller l’intérêt de certains lecteurs tant cela s’ancre dans la culture de ce pays. Cependant, l’auteur arrive habilement à nous donner envie d’en savoir plus sur ces objets qui prennent vie tout en nous offrant un show spectaculaire n’ayant rien à envier à ses concurrents. Une épopée qui pourra plaire à tous ceux curieux d’en apprendre plus sur certains mythes nippons, mais aussi satisfaire tous les lecteurs souhaitant un périple capable de nous en mettre plein la vue. Avec ses nombreuses casquettes, le bébé de Onigunsou a su nous faire totalement adhérer à l’univers proposé et surtout à ce casting qui ne cesse de s’étoffer. Des individus que l’on apprécie de suivre par rapport à leurs forces, mais aussi à cette fragilité qu’ils peuvent dévoiler. Qu’ils soient humains ou esprits, tous parviennent à nous interpeller d’une manière ou d’une autre. En fait, on peut facilement dire que Spirits Seekers enrichit autant notre esprit qu’il nous divertit par ce déferlement de puissance dont on peut être témoin. Une grande et belle épopée que l’on vous recommande chaudement.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant Spirits Seekers. Avez-vous eu l’occasion de découvrir la licence depuis son lancement ? Est-ce que vous découvrez ce titre à travers cette chronique ? Trouvez-vous qu’il y a une identité qui lui est propre et qui se construit dès son introduction ? Avez-vous de l’intérêt et de la sympathie pour tous ces personnages qui ponctuent le récit ? Est-ce que vous avez été bluffé par la qualité du dessin de cet auteur ? Ce titre est-il pour vous une pépite méconnue ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© 2014 Onigunsou, Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.