Le Prince Alchimiste-Vol.-1

Le Prince Alchimiste tome 1 : un héros au grand coeur

Vous le savez, mais le genre du isekai fourmille d’histoires qui envahissent nos librairies. Un genre qui n’a fait que croître au fil des années pour s’implanter dans de nombreuses bibliothèques. Cependant, cette déferlante de titres a aussi amené de multiples questions et préjugés concernant ce style. S’il est vrai que l’on peut se demander si tous ces titres peuvent nous séduire, il est aussi important de voir à quel point l’isekai regorge de bonnes idées. Un levier scénaristique qui sert à lancer une histoire qui s’écrit ensuite au fil de l’imagination de l’artiste. C’est pour ça qu’aujourd’hui, on va aborder un manga qui nous montre très bien cette diversité. On se rend donc du côté de chez Doki-Doki pour découvrir leur dernière licence en date. Il s’agit du Prince Alchimiste qui nous emmène dans un monde fantastique en compagnie d’un jeune héros dont le devoir sera fort compliqué à accomplir. A travers cette nouvelle aventure, on aborde un aspect fort convaincant et prometteur concernant l’expérience ressentie. On espère donc que vous êtes prêts pour suivre un combat très spécifique.

Réincarné pour sauver un peuple

Le Prince Alchimiste - décisionLe Prince Alchimiste, dessinée par S. Kosugi et tiré de l’œuvre originale de Rui Tsukiyo, nous emmène dans notre réalité où l’on fait la connaissance de Hiro. Un jeune homme tout à fait ordinaire bossant dans une entreprise lambda comme beaucoup d’autres personnes. Mais un beau jour, cette existence paisible se retrouve chamboulée quand cet employé se retrouve propulsé dans un autre monde. Il se réveille alors dans un autre corps qui n’est autre que celui du troisième prince d’un pays particulièrement fragilisé. Heureusement pour Hiro, il a beau avoir rajeuni à travers ce processus, il n’a rien perdu de ses souvenirs. Il se doit donc de s’acclimater rapidement à ce nouvel environnement pour survivre, mais aussi cerner ce qui est attendu d’un individu de sa stature. En contemplant les terres de sa famille, il ouvre les yeux sur cette dure réalité. Les gens ont beau tout donner pour permettre à ce royaume de perdurer, tout semble se liguer contre eux. Les récoltes sont loin d’être abondantes, le savoir n’est que peu présent chez la population et surtout le manque de richesses se fait sentir. Pour ne rien arranger, les pays voisins semblent prêts à bondir à tout instant pour annexer cette région. C’est un immense chantier qui doit être lancé pour changer totalement le destin de cette contrée et Hiro pose un regard doux sur tous ses sujets. Il se dit que quitte à devoir maintenant vivre cette seconde vie, autant tout donner pour que son pays puisse se redresser.

Mais comment parvenir à accomplir un tel exploit alors qu’il n’est que le troisième prince ? La réponse pourrait bien se trouver là où personne ne s’y attend. Tombant sur un vieux caveau amenant à un impressionnant labo, Hiro va faire la connaissance d’une étrange armure animée. Cette dernière lui dit qu’il est un ancien sage dont le temps est compté et qu’il peut lui enseigner les secrets de l’alchimie. Une aubaine pour ce gamin qui rêve d’avoir la force de changer les choses. C’est ainsi que débute son entraînement pour maîtriser ce don interdit. Même s’il sait pertinemment qu’un tel art est prohibé au sein des différents royaumes, il comprend que c’est le seul moyen pour lui d’apporter la paix aux siens. Malgré tout, il va très vite comprendre que l’alchimie n’est pas une aptitude pouvant déplacer des montagnes. Il y a toujours une contrepartie pour utiliser une telle capacité. En plus de ça, il doit aussi prendre en compte une autre variable qui a aussi son importance. Il s’agit de ses deux frères aînés. Ils sont bien plus proches du trône du pays et sont déterminés à ne laisser personne se mettre en travers de leurs ambitions. Même si cet opposant n’est autre que leur jeune frère. Hiro va donc devoir mener intelligemment sa barque afin d’éviter les coups dans le dos tout en amenant la paix et la prospérité à son peuple. C’est une lutte sur plusieurs fronts qui s’engage à présent pour tous ces prétendants. En interne ou bien vers l’extérieur, le danger est omniprésent.

Avec son contexte bien précis, Le Prince Alchimiste veut nous faire rapidement adhérer à l’objectif de ce protagoniste. Un héros dont le but n’est pas de sauver le monde, mais de se concentrer sur ses concitoyens. L’ascension d’un jeune monarque dont on a envie de voir comment il va mener sa barque au cœur des complots et autres difficultés propres à son statut. C’est ainsi qu’un début pouvant sembler classique va rapidement bifurquer vers de nouveaux horizons nous amenant à rencontrer des épreuves qui peuvent être inédites. Un isekai où l’alchimie se mêle à la science.

L’alchimie au service de la science

Comme dit un peu plus haut, les isekais ont cette étiquette de ne pas vraiment se renouveler. Pourtant, il faut voir ce qui fait l’attrait d’une série afin de constater qu’elle peut tout à fait donner une aventure reprenant des codes classiques pour ensuite nous amener vers un sentier inédit. C’est le cas avec ce premier volume du Prince Alchimiste qui va aborder plusieurs points importants. Tout d’abord, il n’est pas ici question d’une quête grandiose pour un aventurier ou bien de se lancer dans un périlleux voyage. Ici, tout se concentre avant tout sur ce royaume fragilisé et l’avenir qu’il peut avoir. Ainsi, notre jeune protagoniste se concentre sur une tâche qui n’est pas si éloignée de lui, mais qui pourtant est colossale. C’est là que le manga va se démarquer dans un premier temps. On aborde des sujets loin d’être classiques au sein de ces pages. Il est question de géopolitique, d’agriculture ainsi que de la gestion d’un pays. Des thématiques pouvant être captivantes et qui sont encore plus intéressantes dans la série au vu de tout ce qui doit être fait. Après tout, on parle ici de terres qui n’ont quasiment plus rien à offrir. Des champs n’apportant que très peu de récoltes malgré les efforts de chacun. Il en est de même pour la question de l’argent et du développement des diverses régions. On a presque le sentiment que tout est à reprendre de zéro et cela amène un sentiment grisant chez le lecteur.

En effet, on se dit que l’on va peut-être assister à un revirement spectaculaire et à l’ascension d’une toute nouvelle force qui va se construire pierre par pierre. Une idée très prometteuse et qui va l’être encore plus avec l’apparition de l’alchimie. Celle-ci symbolise réellement l’un des deux principaux atouts d’Hiro. Ce jeune prince ne peut en effet compter que sur cet art prohibé et sur ses connaissances de son monde pour mener son peuple dans la bonne direction. On ne tombe donc pas dans le héros tout-puissant pouvant vaincre des ennemis sans le moindre problème. Tout est une question de recherches, d’analyses et de tests afin d’utiliser au mieux cette compétence pour le bien de tous. L’alchimie se transforme alors en une science dans les mains de notre personnage principal et cela va avoir pour effet que ce premier volume présente une approche très instructive. Sans tomber dans des explications lourdes, le manga parvient à alterner efficacement ce côté apprentissage et le divertissement que l’on doit ressentir. Un parti-pris qui fonctionne très bien et permet à n’importe quel spectateur de bien cerner tous les enjeux de cette histoire. En plus de ça, il y a un autre point qui a son importance. Il s’agit de la bienveillance découlant de notre jeune héros. Sans tomber dans une naïveté sans borne, il nous touche par son envie d’aider les autres. Derrière ses allures de jeune prince se cache un homme désireux de voir le sourire de ses sujets tout en étant prévoyant afin d’éviter toute mauvaise surprise. Un récit chaleureux et amenant des pistes prometteuses pour le futur de la licence.

S’il y a bien sûr des éléments classiques dans ce premier volume du Prince Alchimiste, il y a aussi beaucoup de points qui éveillent la curiosité. Partant dans une direction surprenante, le manga peut facilement nous montrer son potentiel en s’axant sur l’aspect géopolitique et la gestion d’un royaume. De plus, ce héros a beau n’être qu’un jeune homme, on a cette envie de voir sa bienveillance être récompensée par de belles victoires. C’est maintenant à lui de nous montrer de quoi il est capable, mais on tient là une bonne entrée en matière pour cette saga qui ne fait que commencer. 

Le Prince Alchimiste mène ses premières expériences

Le Prince Alchimiste - armureEn nous lançant dans ce premier acte du Prince Alchimiste, on a pu découvrir un isekai affichant un très bon potentiel. Une aventure qui joue très bien la carte du médiéval-fantasy pour nous amener vers une expérience à la fois classique et originale. Quand on contemple tout le travail que doit accomplir ce prince sans avoir la certitude que cela fonctionne, on a envie de voir s’il y parviendra. Par le charisme qu’il affiche, sa confiance, mais aussi sa vision globale de tout ce qu’il doit faire, le lecteur se sent impliqué dans les actes de ce garçon. Il nous montre aussi qu’un souverain ne doit pas profiter de son peuple. Il est avant tout au service de celui-ci et une simple main tendue de sa part peut amener le bonheur à bien des personnes. C’est un très bon ressenti que l’on a pour cette introduction qui a trouvé un bon équilibre entre travail d’exposition et un univers enchanteur. Le récit a beau nous amener sur des terres en perdition, il ne veut pas pour autant que l’on ressente cette note de désespoir. Au contraire, l’ensemble de cette histoire cherche justement à nous montrer qu’il est possible de garder espoir et de s’entraider pour que ce qui semble être un terrain sans vie puisse donner naissance à une graine porteuse d’avenir. C’est en tout cas un pari plus que réussi de la part de l’auteur et de la dessinatrice qui ont su créer une intrigue qui attire notre attention et nous donne envie de voir ce qu’il se cache après cette dernière page. Cette quête ne fait que débuter et elle met déjà à profit notre imagination.

Vous aurez donc compris en lisant cette chronique que l’on a beaucoup apprécié cette découverte du Prince Alchimiste. Une épopée qui, à l’image du pays visité, est en pleine construction. On observe alors toutes les actions entreprises par notre héros et l’on se met à rêver de ce que pourrait devenir ce royaume. La détermination d’Hiro devient alors contagieuse pour le plus grand plaisir du lecteur qui se laisse alors totalement embarqué par cette saga. Bien évidemment, il faudra voir comment évolue ce périple au fil des prochains tomes, mais les éléments mis en place au sein de ces cases sont suffisamment prometteuses pour que l’on ait confiance pour la suite. Un ouvrage qui sera sûrement au goût des fans de fantasy et qui cherchent aussi un isekai se concentrant avant tout sur le développement d’une nouvelle force sur le plan politique et économique. Il faut maintenant aborder les nombreuses questions que l’on peut avoir concernant le prochain mouvement d’Hiro dans son plan de reconstruction de son nouveau foyer. Est-il réellement capable d’unifier ces terres sans éveiller les soupçons du reste de sa fratrie ? Comment vont réagir les autres nations en assistant aux changements qui s’opèrent chez leur voisin ? L’alchimie est-elle suffisamment puissante pour réaliser un tel miracle ? Quels seront les prochains coups joués par les différents participants de cette importante partie d’échecs ? Il nous tarde de connaître le futur de cette saga.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume du Prince Alchimiste. Trouvez-vous qu’il y a du potentiel à travers le périple de ce jeune garçon ? Pensez-vous que l’on aura le droit à un développement intéressant de ce personnage et de son entourage ? Est-ce que vous trouvez que l’aspect politique et gestion d’un pays est bien amené au sein de cette introduction ? Croyez-vous que l’on va avoir le droit à une confrontation captivante entre les différentes forces en place ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© 2020 Tsukiyo Rui / S. Kosugi, Square Enix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.