Fantasy

Le retour de la fantasy

Cela faisait très longtemps que j’avais envie de faire un article de fond sur un genre spécifique qui me tient à cœur. Il s’agit de la fantasy qui a joué un grand rôle dans mon appréciation du monde du manga, mais aussi de la fiction de manière générale. C’est pour ça que cette période, où les sorties se tarissent, est une parfaite occasion pour enfin concrétiser ce projet. Tout cela est parti d’un constat assez simple en me rendant chez mon libraire. Ce genre était bien moins présent qu’il y a quelques années, en tout cas dans la forme que l’on peut connaître. La fantasy est pourtant bien ancrée à travers des séries partant vers l’isekai ou parmi quelques résistants bien ancrés. En fait, on se rend compte que la plupart des séries restant dans ce domaine sont finalement des licences assez courtes et qui ne sont pas forcément celles que l’on retient le plus. Un constat qui a finalement commencé à changer au fil de ces derniers mois. Une nouvelle salve de récits qui nous offrent les prémices d’une fantasy plus que prometteuse.

Une passion pour le genre

Dragon Quest - fantasyAvant de rentrer dans le vif du sujet concernant ce sentiment de retour, j’avais à cœur de vous parler un peu plus en détail de mon rapport avec ce thème précis. Comme j’ai pu le dire à de nombreuses reprises au cours de mes divers articles, j’ai toujours eu un grand attrait pour la fantasy. Un genre qui m’a séduit bien avant que je le découvre en manga et qui a toujours été un formidable terrain de jeu pour moi. C’était vraiment au contact d’œuvres de ce style que j’avais pleinement la sensation de m’évader. La simple idée d’explorer des mondes imaginaires où la magie, les créatures fantastiques et plusieurs espèces existent mettait déjà mon esprit en ébullition. Dans ce domaine, le cinéma et la littérature furent mes premiers pas dedans et si maintenant je m’intéresse à une large gamme de styles, la fantasy a toujours eu et a encore une place prépondérante dans ma vie. En fait, c’est quand j’ai été au contact de mes premiers titres du genre que j’ai réellement pris conscience de la beauté et de l’importance de laisser son imaginaire prendre le dessus par moment. Quand je parle de ce style scénaristique, je me dis toujours que je m’apprête à vivre une formidable épopée me donnant un pur sentiment d’évasion. Cela est le cas même avec les œuvres moins ambitieuses, mais qui parviennent pourtant à m’immerger dans le récit. 

En fait, j’aime cette idée de se lancer dans un univers où tout semble possible et qui est en totale opposition avec ce que l’on peut connaître dans la réalité. On s’émerveille face à des éléments qui se sont inscrits comme des bases dans la culture populaire et qui ont grandement contribué à nourrir l’imaginaire de beaucoup de gens, moi le premier. Cela est loin de se limiter au monde du manga, car cela est aussi le cas pour la littérature de manière générale, le cinéma ou même plus récemment les séries. J’ai un formidable attrait pour ce genre qui peut se décliner à tellement de sauces et ainsi pouvoir nous proposer des codes classiques et qui pourtant sont amenés sous un autre angle. Malheureusement, il y a quelque chose dont je me suis rendu compte au fil des ans. Il s’agit du fait que l’on a connu une période assez creuse en matière d’aventures de ce genre. Je ne dis pas que cela a totalement disparu, mais la fantasy s’est amoindrie dans son sens le plus basique pour se montrer à travers une toute autre forme de récit. On a ainsi pu assister à une forme de basculement dans ce domaine et qui pourtant revient peu à peu pour mon plus grand plaisir. Il faut comprendre que ce style existe depuis déjà fort longtemps et qu’il a toujours été bien présent dans la vie de beaucoup de lecteurs. Mais il est intéressant de voir de quelle façon elle fait son retour. Une nouvelle vague qui nous amène dans des directions que l’on n’aurait pas forcément pensé possible au premier abord.

Oui, la fantasy est un genre qui m’a pendant très longtemps accompagné. Les œuvres partant dans cette direction et m’ayant profondément marqué sont nombreuses. Pourtant, j’ai pu sentir un retrait de la part des gens pour ce type de récit qui s’était peu à peu transformé pour revenir sous une autre forme. En effet, s’il était toujours possible de trouver quelques séries étant directement de la fantasy, l’isekai a rapidement pris une part prépondérante sur ce genre. Ce n’est en rien une mauvaise chose, car ce style si décrié est en réalité une formidable invitation au voyage et au rêve. C’est pour ça qu’avant d’aborder les nouveaux noms abordant la fantasy, j’avais envie de parler de ce genre qui a su offrir une autre forme d’émerveillement vers l’imaginaire.

Une autre forme de fantasy

Avant de s’attarder sur ces nouveaux titres qui ont fait leur apparition récemment, il est tout de même important de mettre en lumière un style qui fut une autre forme d’expression pour la fantasy. Je parle bien sûr de tout ce qui est isekai. Rien qu’à ce nom, je sais déjà que certains disent que l’on n’a pas arrêté d’en avoir et que ce n’est pas prêt d’être fini. C’est vrai que ce type d’histoire a su s’implanter dans le paysage manga en France et encore plus au Japon. Si je ne le mets pas dans la même catégorie que la fantasy dont je parle depuis le début, c’est que l’on est très souvent dans cette approche où le fantastique vient aspirer la réalité. On n’est pas directement plongé dans un univers n’ayant aucun rapport avec le nôtre. Il s’agit avant tout dans ces séries de pousser un personnage à quitter ce qu’il connaît pour l’embarquer dans un autre monde. Ainsi, les réflexions que peuvent avoir notre héros ou héroïne vont toujours faire écho avec ce qu’il sait déjà de son ancienne existence. Il y a de ce fait une approche très différente de la fantasy, même si le but reste le même à savoir nous divertir. Un isekai est avant tout une invitation à nous évader au même titre que ces personnages qui quittent leur réalité pour vivre une épopée qu’ils n’auraient jamais connue auparavant. Dans un sens, ce terme qui peut agacer tant de lecteurs n’est en réalité qu’un levier permettant de nous amener à vivre tout un tas d’expériences différentes. 

Je pourrais tout à fait faire une chronique complète sur l’isekai, mais il s’agit avant tout de voir à quel point celui-ci est devenu une nouvelle passerelle entre le lecteur et la fantasy. C’est pour ça qu’il est important de s’attarder quelques instants dessus surtout que cela a permis de donner vie à des séries palpitantes et loin d’être redondantes. Si j’ai un affect tout particulier pour les univers féériques classiques où l’on est directement plongé dans le lore de celui-ci, j’ai aussi pu trouver mon bonheur au travers de ces voyages d’une dimension à l’autre. Cela peut autant être sous une forme de divertissement classique que des périples beaucoup plus tragiques ou personnels. En fait, un isekai est un moyen d’expression comme un autre pour pousser le spectateur que l’on est à vivre des péripéties inoubliables. On peut même dire que ce style s’adresse encore plus au lecteur étant donné que les héros de ces histoires sont souvent des gens ordinaires qui se retrouvent dans des lieux extraordinaires. On confronte ainsi notre propre normalité aux règles d’un monde où rien n’est normal et où chacun peut réaliser ses rêves. Parodie, comédie, drame et récit épique sont autant de possibilités que l’on a pu découvrir au travers de cette simple mécanique de narration. Il faut donc prendre ce genre comme une autre manière de traiter la fantasy, mais aussi d’amener d’autres sujets sur la table au fil de toutes ces péripéties.

Si la fantasy fait petit à petit son retour sur le devant de la scène, cela ne signifie pas pour autant que l’on fait face à des histoires ressemblant à ce que l’on a eu par le passé. Au contraire, c’est une nouvelle vague d’auteurs et de ce fait d’imagination qui débarque dans ce milieu. Ainsi, la fantasy évolue avec son temps pour offrir un mélange entre ce qui caractérise si bien ce type de récit et des thématiques inédites. Il est alors fascinant de voir comment tout ça se présente devant nous et surtout ce que l’on peut ressentir au contact de ces titres inédits. De nouvelles fenêtres vers des mondes spectaculaires.

Des oeuvres amenant de nouvelles expériences

Frieren T4 - fantasyComme on a pu souvent le voir, la fantasy est souvent amenée à nous faire vivre une grande aventure. Une quête épique où il est question de sauver un monde d’une terrible menace ou bien de vivre d’impressionnantes péripéties. Pourtant, on a pu découvrir récemment des histoires qui utilisent ce type de récit pour nous amener sur des terrains inédits. Ainsi, on peut aborder des thématiques complexes et pertinentes qui sont totalement en place dans le contexte utilisé. C’est comme ça que Frieren par exemple va nous amener sur le terrain du deuil et du temps qui s’écoule inexorablement pour chaque être vivant. De même, Ranking of Kings va aborder avec justesse la question de la différence, mais aussi de l’acceptation des autres. De ce fait, on se rend aisément compte, à travers ces nouvelles séries, que la fantasy est un terrain fertile pour nous amener vers des horizons inédits. Ce n’est pas parce que l’on est propulsé dans des univers où la magie et les créatures surnaturelles existent que l’on est forcé de rester dans une quête spectaculaire. On peut avoir aussi des aventures plus personnelles et tout aussi puissantes qui vont nous faire vibrer au vu du développement des personnages et de l’aspect intimiste de l’œuvre. C’est pareil quand on se tourne vers la dark-fantasy qui va aussi se présenter de nos jours comme un formidable moyen d’expression pour parler de la noirceur humaine plutôt que de s’axer uniquement sur la brutalité d’un monde ravagé par les monstres. 

C’est le cas dans Clevatess ou bien plus récemment dans Back from Hell où l’on nous amène justement plus du côté des créatures malfaisantes pour montrer qu’elles sont parfois peu de choses face à la cruauté de l’Homme. Bien sûr, il est déjà arrivé que l’on souhaite traiter ce genre de sujets dans d’anciennes séries qui ont très bien su le faire. Mais on voit qu’il y a de plus en plus une proportion d’œuvres qui désirent utiliser ces univers fantastiques pour amener des thématiques bien concrètes et centrées sur l’être humain. De ce fait, on est autant plongé dans un monde fictif incroyable que l’on est au contact d’une épopée qui peut nous évoquer des choses très réalistes. De même, il faut aussi souligner certains efforts pour remettre en avant la fantasy comme c’est le cas pour la collection du même nom chez Soleil Manga. Il est vrai qu’il ne s’agit pas de grandes épopées qui s’étalent sur des dizaines de tomes. Cependant, elles apportent aussi une autre approche de ce style comme c’est par exemple le cas avec Dress of Illusional Monster. On veut nous montrer que ce thème servant de toile de fond ne se limite pas uniquement à ce que l’on peut avoir l’habitude de lire. Une diversité qui permet à la fantasy de multiplier ses branches pour nous proposer des expériences toujours plus savoureuses et prenantes. Une nouvelle génération de séries en France qui permet de poser un autre regard sur une partie de ce média qui n’a pas fini de nous étonner.

A travers cette chronique, je désirais avant tout montrer l’attachement que j’avais pour celui-ci en plus de mettre en lumière un genre précis. Au vu des derniers mois, il est vraiment génial de voir à quel point la fantasy parvient à se diversifier tout en revenant sous la lumière. En seulement quelques histoires, le lecteur peut être rapidement emporté au sein d’univers enchanteurs. Des lieux où tout semble possible et qui peuvent aussi être le théâtre de grandes épopées nous donnant d’impressionnantes leçons de vie. Un horizon inédit où la créativité de quelques artistes peut donner lieu à des toiles fabuleuses.

La fantasy illumine un nouvel horizon

Si je tenais énormément à parler de ce sujet aujourd’hui, c’est justement parce que je me suis rendu compte de cette forme de regain d’intérêt du marché pour le récit de fantasy. Bien évidemment, cela ne m’a nullement empêché de faire de très belles découvertes et même de trouver quelques petites pépites sur ce thème pendant cette période un peu plus creuse concernant ce genre. Ce que je souhaitais aussi souligner avant tout, c’est l’incroyable imagination de tous ces artistes qui arrivent, même à travers un style aussi ancien que la fantasy, à nous proposer des aventures inédites et traitant de thématiques diverses. Ainsi, l’amusement est toujours présent, mais on veut aussi nous faire prendre conscience de différentes choses importantes. Cela est une formidable occasion de combiner l’émerveillement, le sentiment d’évasion et des réflexions pertinentes sur la vie ou même ce qui nous entoure. La fantasy nous montre qu’elle a encore beaucoup de choses à nous dire et cela ne peut que réjouir de voir tout cet imaginaire prendre vie devant nos yeux. Cela a déjà donné quelques belles surprises ces derniers mois, mais va aussi préparer le terrain à des épopées qui sont encore en construction. En tout cas, cette nouvelle génération de mangas dans ce domaine peut aisément s’inscrire comme une belle évolution de ce genre qui compte tant pour moi. On a constamment ce besoin d’être bercé par de la fiction qui vient briser ce quotidien que l’on peut avoir.

Cela peut s’exprimer à travers toutes les formes de média qui existent. Rêver et contempler des lieux inimaginables n’a pas de prix et je souhaite transmettre un immense merci à ces mangakas qui nous partagent une partie de leur créativité. D’ailleurs, je serais curieux de savoir ce que vous pensez de cette thématique, mais aussi de ce que le marché français propose aujourd’hui autour de vos genres de prédilection. Cela peut être une excellente source de débats et de discussions où la nostalgie se mêle à une curiosité plus récente. Nos étagères se garnissent petit à petit d’une nouvelle gamme de titres autour de la fantasy et c’est un magnifique passage de flambeau qui s’opère. Certaines grandes œuvres se rapprochent de leur conclusion tandis que d’autres commencent tout juste à prendre leur envol. Ce relais qui s’opère est fabuleux à observer, car il symbolise tant de choses. Même en ayant eu une période à vide, un thème ne disparaît jamais totalement. Il finit toujours par revenir, sous une autre forme ou raconter à travers des mots et des scénarios différents. Si le monde du manga est en constante évolution et subit aussi de nombreux bouleversements, il y aura toujours des séries à découvrir et des univers à explorer pour le plus grand plaisir de chacun. La patience est parfois nécessaire, mais on peut constamment être surpris par ce qui peut arriver et surtout les titres qui feront irruption dans notre vie de lecteur.

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires si vous avez apprécié cette chronique et si vous appréciez ce genre. Avez-vous aussi été bercé par ces œuvres axant leur récit autour d’univers de fantasy ? Etes-vous plutôt distant à l’égard de ce style de manga ? Quel est votre titre préféré dans ce domaine ? Trouvez-vous que cela est bien de voir le retour d’un tel type de séries au sein de nos librairies ? Espérez-vous que cela continue ou préférez-vous que cela soit fait de manière progressive ? Aimeriez-vous voir plus d’articles comme ceci sur le site ? Je reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

One Comment

  • SandwitchRond dit :

    Coucou !

    Personnellement oui j’ai toujours adoré la fantasy que ce soit en films, en série, livre ou même en jeu il y a toujours quelque chose avec de la fantasy dans ma watchlist ! D’ailleurs le dernier roman que j’ai lu est un Chevalier d’émeraude !

    Je ne suis pas vraiment d’accord avec toi sur le fait que la Fantasy est en trin de reprendre du poil de la bête, pour moi elle n’a pas baissé que ce soit en popularité ou en proposition, comme tu as parlé de cinéma et série n’oublions pas qu’on a eu du GoT qui a été un succès incroyable et d’autres séries on bien marché aussi, en film la liste est très grand aussi. Bon c’est surtout grâce a Netflix & co pour la plupart mais ça reste quand même très apprécié par les gens .

    Pour les manga c’est encore plus fournis je penses et avec comme tu le cite : LES ISEKAI ! ( c’est quoi un isekai ? héhé ) je crois qu’on a jamais eu autant de propositions de manga dans le style Fantasy que depuis que les Isekai sont la, les auteurs s’en donnent a cœur joie ! N’oublions pas la dark fantasy qui est peut être un peut plus boudé mais je penses que la plus parts des gens connaissent Berserk qui selon moi la référence de ce genre.

    En plus de ça tu me déçoit tu ne parle même pas de Faraway Paladin ! J’arrête la propagande The Witch And The Beast !!

    Plus sérieusement, encore un très bonne article qui permettra peut être a certains de s’intéresser a la Fantasy et se laisser guider dans un monde vaste et inconnu avec pleins de bestioles féériques et bizarres !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.