Le-coffre-à-trésor-des-animes---SK8 the Infinity

Le coffre à trésor des animes : SK8 the Infinity

Comme vous le savez, l’été est la saison parfaite pour ouvrir notre coffre à trésor des animes. Il faut dire que la période est idéale pour s’attarder sur ces séries qui nous ont tant fait vibrer. Que cela soit des titres récents ou bien ayant maintenant plusieurs années, cela n’enlève rien au plaisir que l’on peut avoir à leur découverte. Pour aujourd’hui, on va se tourner beaucoup plus vers la première option avec une aventure qui date d’il y a un peu plus d’un an. Il s’agit de SK8 the Infinity que l’on a pu découvrir à l’époque sur Wakanim et qui est maintenant aussi disponible sur Crunchyroll. Cet anime avait su faire parler de lui rien que par son histoire qui nous amenait à plonger dans le monde du skate. Une discipline qui a été très rarement mise à l’honneur par rapport aux œuvres que l’on peut connaître et qui avait enfin une forme de mise en avant. A travers ses quelques épisodes, la série est parvenue à séduire de nombreux spectateurs à travers un récit haletant, des courses endiablées et surtout des personnages qui attirent notre sympathie. L’heure est donc venue de suivre une dernière fois la prestation de ces sportifs.

A l’assaut de la montagne

Comme toujours avant d’attaquer le cœur de notre sujet, il est important de s’attarder quelques instants sur le synopsis de SK8 the Infinity. Cet anime fut réalisé par le studio Bones et s’avère être une œuvre originale. On est plongé au cœur du Japon où il est dit qu’il existe une course secrète pour tous les amateurs de skate. Les plus talentueux et aussi les plus fous de ces compétiteurs se retrouvent dans ce lieu connu seulement de quelques personnes pour s’affronter sur un circuit particulièrement dangereux. Pour Reki, cet endroit, que beaucoup considèrent comme peu fréquentable, est un second foyer. Ce lycéen s’avère être un amoureux de cette discipline, mais aussi un concepteur de planches à ses heures perdues. Rien n’est plus grisant à ses yeux que d’assister aux prouesses des autres skateurs et aussi de participer à cette descente folle. Malheureusement, il est loin d’être le meilleur parmi la longue liste de sportifs qui défilent en ce lieu. Malgré tout, cela n’entache en rien sa détermination ainsi que sa bonne humeur concernant cette discipline qui a toujours été présente dans sa vie. Mais sa dernière participation à la course va lui laisser un goût amer après avoir perdu face à Shadow. Cet autre concurrent est un adepte des coups bas et il a fini par sortir de la route son adversaire sans lui laisser le temps de riposter. Un coup dur pour le jeune garçon qui réfléchit pourtant déjà à ce qu’il pourrait faire pour s’améliorer. 

Il ignore alors qu’une rencontre va grandement chambouler son existence. En effet, son lycée s’apprête à recevoir la venue d’un nouvel étudiant. Ce dernier répond au nom de Langa et s’avère être un canadien par son père et un japonais du côté de sa mère. Il a passé une grande partie de sa jeunesse à pratiquer le snowboard, mais il a commencé par sentir une absence d’intérêt pour ce sport qui pourtant le liait profondément à son père. Préférant déménager suite à la disparition de ce dernier, sa mère et lui sont venus au Japon dans l’espoir d’un nouveau départ. C’est finalement en passant du temps avec Reki que cet étudiant va faire ses premiers pas dans le monde du skate. Malgré son passé, il semble avoir un peu de mal à bien cerner comment tenir sur une planche ce qui fait bien rire son nouveau camarade. Mais malgré ses erreurs, son compagnon prend son temps pour lui apprendre tout ce qu’il sait ainsi que tout ce qui tourne autour de cette fameuse course qui attire tant l’attention. Sans même comprendre pourquoi, Langa se retrouve impliqué dans celle-ci et ce néophyte en matière de skate pourrait bien épater la galerie. Alors qu’il avait totalement détourné son regard du snowboard, le simple fait d’être sur cette planche risque fort de faire battre de nouveau son cœur de passionné. Une nouvelle légende est sur le point de naître au sein de ce circuit où tous les coups sont permis. Cette ascension fulgurante risque bien d’attirer l’attention d’autres champions. La compétition s’apprête à atteindre un tout autre niveau.

Il est vrai que quand on s’attarde quelques instants sur le résumé de SK8 the Infinity, on se rend compte que l’on a tous les ingrédients pour passer un bon moment. En plus de proposer une très bonne animation, notamment dans les scènes de courses, cette aventure ne va pas uniquement jouer sur son côté spectaculaire. C’est aussi une très belle épopée humaine qui va mettre à l’honneur un véritable esprit de camaraderie devant faire face à de nombreuses épreuves. En seulement quelques instants, cet anime va réussir à être à la fois touchant, fun et surtout véhiculant des valeurs fortes.

SK8 - Langa

Un récit qui ride entre les genres

Il serait dommage de croire que SK8 the Infinity se contente simplement de nous délivrer des courses haletantes entre les différents skateurs. Evidemment, cela fait partie intégrante du récit, mais cela ne s’arrête pas uniquement à ça. Tout d’abord, pour rester sur cette première partie, il faut souligner à quel point le studio a su faire un formidable travail dans l’animation. L’ensemble est d’une grande fluidité et on ressent pleinement la vivacité de ces sportifs qui virevoltent sur leur planche. En plus de ça, cette discipline est amenée à travers des duels qui ne se limitent vraiment à aucune règle. Ainsi, il y a toujours un côté imprévisible qui se dégage de ces courses où tout peut se jouer à un fil notamment au vu des capacités de tous les participants. Là encore, cette œuvre parvient à offrir une très grande diversité en matière de personnalité, mais aussi de manière de skater. Tous ces éléments arrivent toujours à être introduits de façon rapide et efficace comme si tout ça était normal. Il y a un excellent travail qui est fait pour que le divertissement soit immédiat et cela se ressent dès le premier épisode qui ne se contente pas uniquement de nous présenter les principaux protagonistes. On veut nous montrer ces derniers à travers leurs prouesses sur le circuit. Mais tout ça ne concerne que l’aspect compétitif du titre et il y a bien d’autres facettes à analyser concernant cette série. 

Un élément qui saute rapidement aux yeux est la place de l’amitié au sein de cette histoire. En effet, plus important que d’assister à de grandes victoires, le spectateur est témoin de la naissance d’une formidable relation entre nos deux personnages centraux. Dès les premières minutes, on s’attache à eux et à cette complicité qui se forge au fil des épreuves et des situations. Mais cela ne s’arrête pas uniquement à ce duo. L’ensemble des individus ponctuant le récit vont réussir à avoir leur moment de gloire ainsi qu’une évolution intéressante en rapport avec les autres. Mis à part l’antagoniste principal de cette histoire qui va se montrer particulièrement effroyable, on a envie de voir tous les autres s’améliorer et surtout faire étalage de leur maîtrise en ce qui concerne cette compétition. SK8 veut nous montrer qu’au-delà du désir de devenir le numéro un, c’est avant tout en partageant ces quelques moments avec ses camarades. Tout ça est parfaitement représenté tout au long de ces épisodes qui se permettent même des écarts pour simplement faire passer un moment bienveillant et drôle en compagnie de cette bande. L’histoire va même aller jusqu’à nous proposer une forte dose d’émotions au vu de certains retournements de situation. On est tellement emporté par ce qui se passe que cela est la meilleure preuve de la réussite du studio d’avoir su créer des figures humaines et attachantes nous montrant ce qu’il y a de fabuleux dans le milieu du skate.

C’est ce qui est génial avec SK8 the Infinity. On se tient devant un anime qui utilise à merveille son idée de base pour aller au-delà de l’aspect simplement compétitif. Il n’est pas question ici de s’étaler dans le temps. Tout est concentré afin d’offrir une expérience qui puisse être à la fois prenante et émouvante pour le spectateur. De ce fait, on n’a jamais le sentiment de s’ennuyer et on peut autant passer d’un épisode hilarant à un moment qui se veut beaucoup plus intime ou épique. Un divertissement totalement réussi et qui n’a vraiment pas besoin de plus pour capter notre attention.

SK8 the Infinity enchaîne les figures

Avec SK8 the Infinity, on découvre encore à quel point une œuvre originale peut proposer une formidable épopée. Cela peut sembler inattendu d’avoir un récit profondément humain quand le sujet principal est le skate et pourtant cette discipline se prête à merveille pour cet exercice. C’est un récit qui parvient à nous tenir en haleine et qui va aussi former un antagoniste particulièrement énervant. Un opposant dont l’écriture est justement pensée pour renforcer notre désir de le voir perdre, mais aussi de voir les autres se liguer contre lui. Un adversaire commun qui va aussi symboliser ce besoin de perfection là où il y a en réalité seulement besoin d’amis pour se hisser vers le haut. A travers seulement douze épisodes, cet anime est parvenu à s’inscrire comme un excellent moment. Une épopée sportive et fraternelle qui ne laisse aucun temps mort et parvient à raconter tout ce qu’elle désire. En plus de ça, ce rythme souvent effréné n’empêche pas à la série de se montrer aussi plus délicate quand il est question d’évoquer ce que ressentent les personnages. Tous ceux qui étaient présentés comme des opposants au départ de l’histoire deviennent progressivement des camarades autour de cette passion commune. La compétition est toujours là, mais est traitée d’une autre manière qui parvient à nous donner le sourire en plus de nous donner des frissons. Un anime qui maîtrise son sujet tout en se permettant d’aborder d’autres sujets avec toujours autant de pertinence.

Cette série fut, à l’époque, un immense coup de cœur et c’est encore le cas aujourd’hui. Il est vrai que l’on attend très souvent l’adaptation d’un de nos mangas préférés. Mais c’est souvent dans tout ce qui est anime original que l’on est le plus agréablement surpris. A travers SK8 the Infinity, Bones nous montre une fois de plus son talent en matière d’animation, mais aussi d’écriture. On a encore en tête de nombreuses confrontations qui nous en ont mis plein les yeux. On était curieux de voir ce que pourrait donner une saga sur le skate et on peut clairement dire que l’on n’a pas été déçu. On regarde avec toujours autant de plaisir ces jeunes gens virevolter sur leur planche et nous divertir par leur maîtrise de cet art. De plus, comme on a pu le souligner un peu plus haut, il n’y a vraiment pas besoin de plus pour nous délivrer une histoire qui fonctionne du début à la fin. Même si on rêverait d’en apprendre plus sur la suite de leur parcours, on peut aussi pleinement apprécier tout ce qui a été fait jusqu’ici. Une ode à l’amitié, la fraternité et à ce sport qui peut être tout autant spectaculaire que n’importe quelle autre discipline. Si bien sûr il y a de l’exagération dans certaines figures, le show est pleinement assuré et l’on ne voit tout simplement pas le temps passer. Une petite pépite de ces dernières années où l’on peut aisément revenir dessus tant l’amusement est direct et efficace.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant SK8 the Infinity. Avez-vous eu l’occasion de suivre la série ? Est-ce que vous trouvez que le sujet du skate est pertinent et permet une diversité dans les situations que l’on observe ? Avez-vous été touché par les liens d’amitié qui se forgent tout au long de cet anime ? Est-ce que vous aimeriez voir ces personnages faire leur retour dans une suite ? Trouvez-vous que l’aspect spectacle et grisant de cette discipline a été parfaitement capté pendant ces courses ? Quel est votre personnage favori au sein de cette galerie colorée ? Avez-vous été happé tout au long des épisodes ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

SK8 - Adam

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.