Tales of demons and gods tome 8 : ne jamais déranger un panda

C’est aujourd’hui que sort une série que l’on apprécie beaucoup et qui a su apporter une aventure à la fois prenante et lente. Le fait de proposer une épopée au rythme calme n’est pas forcément une mauvaise chose. En effet, prendre son temps permet de poser des bases solides et surtout donner toutes les informations nécessaires au lecteur pour qu’il soit pleinement renseigné sur l’environnement qui l’entoure. C’est donc maintenant que l’on va retourner sur des terres que l’on a déjà visité à de maintes reprises. On parle bien sûr de Tales of Demons and Gods, édité chez Nazca, et plus particulièrement du tome 8. Lors de notre précédente escapade, on avait pu être le témoin d’un des premiers véritables combats de Nie Li face à des adversaires redoutables. Une occasion pour nous de constater à quel point le jeune homme avait progressé. Cette suite va à nouveau calmer l’action pour mieux nous permettre de cerner les prochains enjeux qui pointent le bout de leur nez. Un nouvel acte qui va être pertinent et surtout fort plaisant sur de nombreux points bien précis. Le temps est donc venu de repartir au sein de ce clan où brille un jeune homme particulièrement débrouillard.

A la recherche du pouvoir absolu

Tales of Demons and Gods - concurrence

Savoir faire profil bas.

Tales of Demons and Gods, scénarisé par Mad Snail et dessiné par Jiang Ruotai nous avait laissés alors que Nie Li venait tout juste de rentrer au sein de son clan. En effet, après avoir été accepté dans la classe des prodiges, chacun avait eu le droit à quelques jours de repos avant que les cours ne reprennent. La plupart des élèves étaient donc retournés chez eux comme ce fut le cas pour ce jeune homme qui était toujours à la recherche de plus de puissance. Ce retour au bercail allait être l’occasion parfaite pour lui de jauger la force des siens et surtout d’apporter un peu de soutien à ce clan qui n’est plus vraiment au sommet de sa gloire. En manque d’argent et surtout ayant dû faire de nombreuses concessions, la plupart des hauts dirigeants de ces terres perdirent de leur influence au profit des autres familles. C’est d’ailleurs durant ce séjour qu’il va tomber nez à nez avec des membres de la guilde noire. Après un combat particulièrement âpre, Nie Li finit par s’occuper de ces derniers même si l’un d’eux parvient à fuir la zone de combat. Le principal événement qui était à venir maintenant concernait les enchères. C’est durant ces dernières que la plupart des grandes familles se réunissent pour essayer d’obtenir les meilleurs artefacts, potions et autres équipements possibles. C’était aussi un bon moyen pour eux d’étaler leurs richesses et ainsi accentuer leur supériorité à l’égard de leurs pairs.

Malheureusement pour eux, ils étaient loin de se douter que l’apparition d’un jeune homme allait tout chambouler pour eux. Avec tout l’argent qu’il a accumulé jusqu’à présent et surtout ses nombreux bénéfices faits grâce à son partenariat avec l’association d’alchimie, il était clairement en position de force. D’ailleurs, il ne se fit pas prier en achetant rapidement de très nombreux lots qu’il rafla à ses concurrents. Il est encore loin d’imaginer qu’il allait tomber sur une trouvaille inconnue, mais qu’il allait désirer ardemment. Cependant, ses agissements pourraient bien attirer un peu trop l’attention sur lui. Sa confiance absolue en ses connaissances pourrait devenir problématique et lui faire des ennemis qu’il n’aurait jamais imaginé avoir. La question est maintenant de savoir qui sera le plus rapide entre la montée en puissance de Nie Li et ses ennemis qui se réunissent pour s’attaquer à lui ? Le combat ne fait que commencer pour ce jeune homme qui a déjà contribué à changer les choses. La noblesse s’apprête à jouer de nouveaux coups et il va maintenant falloir redoubler d’efforts pour ne pas se faire coiffer au poteau. Le choc entre les différentes classes pourrait bien arriver plus vite que prévu. Le monde risque fort de connaître de nombreux bouleversements si Nie Li continue à suivre la route qu’il s’est tracée lui-même.

Dans notre précédente escapade, Tales of Demons and Gods nous avait montrés qu’il pouvait délivrer des affrontements grandioses. Cette nouvelle virée va ralentir le rythme pour pouvoir cerner au mieux les enjeux en cours et surtout admirer une fois de plus tout le talent de notre héros. Au même titre qu’un personnage de jeu vidéo, on prend alors un malin plaisir à le voir s’améliorer à chaque nouvelle épreuve. On va alors se lancer dans un autre pan de l’histoire qui va servir de préparation à ce qui pourrait être une suite mouvementée. Un entraînement intensif qui ne prend pas forcément le chemin que l’on aurait imaginé.

Toujours plus d’informations

Lors de notre précédente escapade, on avait beaucoup apprécié le fait de voir notre jeune homme faire étalage de sa puissance dans un véritable combat. Cela était encore plus gratifiant en voyant que l’adversaire en face était loin d’être faible. Ce nouvel acte va renouer avec ce qui se faisait jusqu’ici, c’est-à-dire enrichir grandement l’univers établi tout en nous montrant les progrès de Nie Li. On a beau avoir déjà assisté à de nombreuses reprises à ce système, cela n’a rien entacher le bonheur ressenti. Bien au contraire, on continue d’avoir un profond attrait pour cette progression constante qui est loin de jouer le simple power up, car chaque élément permet d’approfondir le monde dans lequel on évolue. Il y a un côté très grisant de voir tout le lore de ces terres qui se raconte à travers tous ces objets et artefacts. De plus, il y a aussi une certaine excitation qui s’empare de nous dès lors qu’on voit ce jeune homme utiliser toutes ses connaissances pour griller la place à tous ceux qui ont pu le rabaisser ou bien s’en prendre à son clan. Une sorte de satisfaction qui fait partie intégrante de l’expérience de cette série et qui va aussi nous réserver bien d’autres surprises. En effet, on sait très bien que tout ce qui est en train de se passer fait partie d’un plan bien plus grand afin de sauver toutes ces âmes de la catastrophe qui arrive. L’amusement se mêle donc à cette intrigue qui reste toujours bien présente même si on a l’impression de s’attarder sur d’autres éléments.

En plus de tout ça, on apprécie aussi beaucoup d’en voir plus sur le clan de notre héros, car cela permet de se dissocier de l’aspect scolaire et ainsi de présenter des enjeux plus grands. Si l’on peut avoir peur de se perdre parmi toutes les informations que l’on reçoit, il n’en est rien. Tout s’emboîte parfaitement et l’on a constamment ce rappel à ce côté très rpg qui éveille de nombreux souvenirs en nous. Une lecture qui prend son temps et qui tire justement sa force de ça. Cette lenteur que l’on peut éprouver n’est nullement négative tant on prend un malin plaisir à progresser en même temps que Nie Li. Au même titre qu’un personnage de jeu vidéo, chaque progrès apporte une jouissance pour la suite. Des séances de farming qui permettent de construire l’être supérieur qu’il risque de devenir. On avance et on est même surpris de voir jusqu’où peut s’étendre cet univers. Même notre cher ami semble étonné par ce qu’il découvre et qui permet donc de créer une aventure différente de ce qu’il pensait construire. Pour finir, on tient aussi à noter que l’auteur sait parfaitement comment entretenir la flamme qui nous anime à travers une succession de situations drôles, mais aussi une montée en puissance qui prépare l’horizon pour un nouvel arc prometteur. Au même titre que le panda qui se présente sur la couverture, voilà une lecture qui peut être aussi douce que dangereuse si l’on éveille le prédateur qui est en lui.

Tales of Demons and Gods est clairement une œuvre qui reste fidèle à ses principes et surtout à son rythme. En effet, on continue d’avancer progressivement et de profiter pleinement de tous ces éléments que l’on apprend. L’auteur parvient, avec habileté, à nous faire adhérer à cette narration lente tant il y a de choses à découvrir. A chaque fois, on a cette sensation d’avancer dans un monde repoussant constamment ses frontières. Il y a une réelle envie que l’on accroche à cette progression constante de Nie Li et le pari est une réussite. Une aventure littéraire qui calme le tempo afin que l’on puisse contempler chaque parcelle de cet univers aux nombreuses promesses.

Tales of demons and gods renforce son pouvoir

Tales of Demons and Gods - artefact

Une belle trouvaille.

Tales of Demons and Gods est une œuvre que l’on prend plaisir à suivre, même si on n’a pas forcément l’impression que cela avance. C’est justement le fait que l’on progresse tranquillement et que l’on voit Nie Li se renforcer qui rend cette épopée formidable. A l’image d’un jeu vidéo, on accompagne un héros qui s’améliore à chaque nouvelle épreuve et qui, pour l’aider dans sa tâche, peut se servir des informations accumulées lors de sa précédente existence. Cependant, comme dit un peu plus haut, même lui ne peut pas tout prévoir. Il a beau avoir les ressources nécessaires pour suivre le chemin qu’il s’est tracé, cela ne l’empêche pas de devoir faire face à des obstacles inattendus. Tout cela est la conséquence de ces choix et on est donc autant curieux de voir jusqu’où il ira selon son plan et s’il ne va pas finir par être rattrapé par le véritable danger qui guette tout le monde. On fait face alors à une série qui ne s’arrête jamais de repousser les frontières de son royaume pour pouvoir nous conter une épopée dépassant notre entendement. Un voyage dépaysant et qui après huit tomes nous montre qu’il est encore loin de nous avoir tout dévoilé. On a même l’impression que l’on a même pas effleuré le dixième de ce que cette histoire peut offrir. C’est justement le fait de réussir à nous faire imaginer et à nous projeter dans un futur incroyable pour cette épopée que celle-ci affiche toute sa saveur.

C’est donc avec toujours autant de joie que l’on recommande cette licence qui suit tout simplement le chemin tracé par ses prédécesseurs. Il y a une réelle sympathie qui se crée entre nous et Nie Li qui, derrière ses allures de petit garnement sachant tout, mise avant tout sur le bonheur des gens qui l’entourent. Un jeune homme à la fois délirant et touchant que rien ne semble pouvoir arrêter. Voici le genre de récit qui nous accroche rapidement et qui aime nous accompagner à chaque marche que l’on monte. Une très longue ascension, mais où l’on ne voit pas le temps passé tant on est captivé par toutes ces petites péripéties qui accompagnent le trajet. Si vous avez apprécié les précédents chapitres et que vous désirez une aventure à la fois légère et prometteuse alors Tales of Demons and Gods est largement le titre qu’il vous faut. En plus de ça, on est très intrigué par ce qu’il va se passer ensuite, car il est possible que Nie Li se retrouve face à un mur plus haut que les précédents. Pour finir, on ne peut terminer une lecture sans parler des multiples questions qui envahissent notre esprit. Jusqu’où pourra bien aller notre héros dans son évolution ? Qu’en est-il des autres familles qui ne voient pas d’un bon œil ses agissements ? N’est-il pas en train d’attirer un peu trop l’attention sur lui ? Il est donc grand temps de prendre notre mal en patience en attendant la suite de cette licence.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce huitième volume de Tales of Demons and Gods. Trouvez-vous toujours aussi intéressant de suivre la progression et les efforts de Nie Li ? Appréciez-vous le fait d’en apprendre plus sur ce monde à travers les diverses acquisitions du jeune homme ? Pensez-vous que l’arc narratif à venir va amener des difficultés à ce dernier ? Quel est le personnage que vous aimeriez voir briller à côté de notre petit prodige ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet 🙂

© 2015 Fa Biao De Wo Niu, Tencent Comic

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.