L'Île aux escaliers-Vol.-1

L’île aux Escaliers tome 1 : un lieu plein de mystères

Il arrive très souvent que l’on se penche sur une nouvelle série sans vraiment savoir ce que cela donnera comme résultat. Une curiosité qui nous anime constamment et nous ayant déjà permis de faire de nombreuses très belles découvertes. C’est exactement ce qui est arrivé il y a peu avec un titre dont on avait vu l’annonce, mais dont on ne savait pas trop quoi en penser. Nous provenant tout droit du catalogue Delcourt Tonkam et plus particulièrement de la collection Moon Light, ce manga n’est autre que L’île aux Escaliers. Le premier volume est arrivé il y a seulement quelques jours, on s’est lancé dans cette nouvelle aventure sans vraiment savoir ce qui nous attendait. C’est ainsi que l’on a pris une petite claque au travers de ce récit qui parvient à proposer un scénario à la fois intriguant, mystérieux et captivant. On a alors été emporté par la manière qu’a l’auteur de mettre en place un terrain de jeu qui est très loin de ce que l’on a l’habitude de voir. En seulement quelques pages, cette série réussit à proposer un début d’aventure qui nous tient en haleine et avec de nombreuses promesses pour la suite. Il est donc grand temps de s’aventurer sur cette île où disparaître ne semble déranger personne.

Une vie inexplicable

L'île aux Escaliers - marcheL’île aux Escaliers, scénarisé par Yutaka Kono et dessiné par Ai Uzuki, nous plonge dans un lieu fort étrange. Une île semblant à l’écart du reste du monde et où pourtant se trouve de nombreuses âmes qui y vivent. L’une des particularités de ce lieu n’est autre que la présence d’immenses escaliers. On dit d’ailleurs que ceux qui parviennent à atteindre la fin de ces marches peuvent tomber nez à nez avec une étrange et mystérieuse sorcière. En réalité, il s’avère que tous ceux qui sont présents ici sont des gens ayant fait brusquement leur apparition du jour au lendemain. Ayant souvent perdu une partie de leurs souvenirs, ces individus perdus sont alors pris en charge par tout le système de cette île qui leur permet d’avoir accès à la nourriture, à l’eau, à un toit, et même à poursuivre leur scolarité. Il est dit que ceux qui débarquent sur l’île sont ceux qui n’ont plus leur place dans le monde réel. Certains finissent alors par s’acclimater à cette existence paisible où le temps semble s’écouler au ralenti. Des adolescents qui profitent des cours sans avoir à se prendre la tête avec les problèmes qu’ils pourraient avoir dans leur précédente existence. Pourtant, il arrive que certains habitants finissent par disparaître à leur tour de cet endroit comme s’ils n’avaient jamais été présents. On dit alors de ces derniers qu’ils ont réussi à retourner là d’où ils viennent. Si personne ne sait vraiment comment ils y sont parvenus, il existe pourtant une certaine rumeur.

Il est dit que ceux qui aspirent un jour à quitter cet endroit doivent absolument trouver ce qu’ils ont pu perdre au moment où ils y sont arrivés. Un objectif bien compliqué quand même les intéressés ne sont pas au courant de ce qu’ils ont bien pu laisser derrière eux. Nanakusa a beau apprécier ce quotidien qui lui est offert, il y a une part de lui qui désire en apprendre plus sur les mystères englobant son nouvel environnement. Malgré tout, les jours passent et rien ne le pousse à franchir ce cap qui pourrait détruire son cocon actuel. C’est finalement l’arrivée d’une autre personne qui va venir chambouler son destin et cette existence. En effet, une jeune fille au regard déterminé va faire son apparition. Répondant au nom de Yû Manabe, cette demoiselle met un peu de temps à comprendre ce qui se passe. Se rattachant aux quelques souvenirs qui persistent dans son esprit, elle ne peut accepter ce sort qui lui est réservé. C’est en la voyant prête à relever ce défi qu’il n’a jamais voulu faire que Nanakusa va comprendre que plus rien ne sera jamais comme avant. Cette île si mystérieuse et calme pourrait bien cacher d’autres secrets. C’est à ceux qui n’ont plus rien à perdre que revient la lourde tâche de décider quoi faire. Rester ici et vivre paisiblement ou bien tenter le saut dans l’inconnu en revenant dans une réalité qui n’aurait plus besoin d’eux. Un conflit bien complexe et qui va torturer l’esprit de ces étudiants.

L’île aux Escaliers brille avant tout par son concept de base qui va rapidement s’emparer de nous. Si l’on peut sembler un peu perdu au départ, cela est fait exprès afin de comprendre le ressenti de ceux qui débarquent sur ce petit bout de terre. On entrevoit alors tout ce qui façonne ce monde et qui apporte de nombreuses questions concernant la présence de ces gens et leur volonté de sortir d’ici. Un récit qui cache très bien son jeu et finit par s’emparer de nous au fur et à mesure que l’on accumule des connaissances sur toute cette situation. On découvre alors un ouvrage aussi profond que touchant dans ce qu’il souhaite faire véhiculer.

Rester ou partir

Ce qui nous a tout de suite sautés aux yeux en lisant L’île aux Escaliers, c’est la façon dont le scénariste parvient à nous happer dans cette intrigue pourtant si brumeuse. Au même titre que tous ces disparus qui apparaissent dans ce lieu mystérieux, nos premiers pas sont obscurs et hésitants. Ce n’est qu’en avançant petit à petit que l’on prend conscience de toute la force de ce volume. Tout réside dans cette question qui est de savoir s’il vaut mieux rester en ces lieux ou bien retrouver une existence qui a fini par provoquer la chute de ces gens. On a donc le droit à deux parties bien distinctes au cours de cette lecture. La première va justement être de nous présenter ce bout de terre et tout ce qui l’englobe. Ainsi, on a ce sentiment de chaleur et de douceur qui entourent ce foyer. L’île nous est presque présentée comme un lieu paradisiaque où l’on ne manque de rien. De ce fait, on peut comprendre, même en connaissant la situation de ces adolescents, qu’ils aient envie de rester ici. Le réconfort prend le pas sur tout le reste et va même jusqu’à détruire cette impulsivité qui peut animer certaines personnes. Cela s’exprime par de simples gestes ou même quelques paroles qui vont sublimer la puissance de cette zone. On se rend compte de l’influence que peut avoir cet environnement sur le libre-arbitre de tous ces gens qui finissent par se contenter de ce qu’ils ont. Après tout, on leur dit bien que c’est parce qu’ils ont été repoussés dans la réalité qu’ils ont fini par débarquer sur cette île.

Si nous, en tant que lecteur, on a envie de résoudre les nombreux mystères propres à ce terrain de jeu, on ne peut s’empêcher d’avoir une certaine empathie à l’égard des personnages qui croisent notre route. C’est alors que survient la seconde partie qui va voir débarquer Yû Manabe. Elle est le grain de sable dans l’engrenage. Très rapidement, elle va montrer qu’elle ne veut pas rester ici et que toute cette situation n’a rien de normal. Elle représente ce libre-arbitre perdu, mais aussi ce désir de liberté qui devrait animer chacun. Son arrivée est un peu comme un rappel à l’ordre de ce que doit être la vie qui ne se contente pas de profiter tranquillement des bienfaits qui nous entourent. Le contraste entre elle et les plus anciens habitants de l’île est frappant et va servir de cœur à l’histoire. On est alors totalement happé par cette confrontation qui se joue entre ceux qui désirent rester et cette nouvelle venue qui est déterminée à tout chambouler. C’est à travers elle que l’on repart dans l’aspect enquête du manga et qui réveille en nous ce désir de savoir. Il est donc très intéressant d’analyser la majorité des propos tenus, et cela, dans les deux camps. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses à proprement parler, mais de points de vue divergents qui nous poussent à la réflexion. On a envie de voir ce qui se cache réellement derrière toute cette affaire, mais tout en comprenant la peur de ceux qui ne veulent pas se jeter dans l’inconnu.

Comme on l’a dit un peu plus haut, on ne s’attendait pas du tout à être autant emporté par L’île aux Escaliers. Cependant, on a été obligé de se rendre à l’évidence après avoir lu cette introduction. Le mangaka fait preuve d’une remarquable créativité afin d’utiliser le paranormal ou surnaturel pour traiter de sujets bien réels. L’opposition entre la vie sur cette île et ce qui peut bien se cacher au-delà ne cesse jamais d’être jouée au sein de ces pages. On est alors constamment en train de réfléchir à ce qui serait le mieux pour ces adolescents qui se demandent sans cesse s’ils ont vraiment une place en dehors de leur nouveau foyer.

L’île aux Escaliers nous hypnotise

L'île aux Escaliers - élèvesL’île aux Escaliers fait partie de ces belles surprises que l’on n’attendait pas du tout. C’est cette ignorance sur un titre qui contribue ainsi à pleinement profiter de l’expérience et surtout à avoir un regard totalement vierge sur le contenu. On peut alors apprécier pleinement tous ces petits éléments qui contribuent à rendre l’aventure aussi plaisante et captivante. De plus, on a vraiment apprécié la direction que prend l’intrigue qui joue autant sur l’aspect mystique et surnaturel de cet endroit que sur le conflit pouvant opposer certains élèves. On se demande alors ce que l’on ferait dans une telle situation et surtout ce que cela implique que de devoir vivre une vie paisible, mais qui limite les possibilités des gens. Il y a donc une dimension psychologique absolument fascinante où l’on se rend compte que certains préfèrent l’assurance d’une quiétude au quotidien que de repartir dans un monde où l’incertitude est totale. Le travail aussi au niveau des petits échanges, des stratégies abordées, mais aussi des questions posées sur la sorcière et cet environnement rendent le tout très plaisant à lire. On ne s’ennuie jamais et on a même envie de participer à toute cette enquête tant celle-ci est bien menée. Le lecteur est tout simplement captivé par ce qu’il voit et prend un malin plaisir à imaginer ce qui pourrait être la cause de tout ça. C’est donc un premier volume plus que convaincant et qui vient enrichir une collection aux nombreuses petites pépites.

Vous l’aurez donc aisément compris à travers ces quelques lignes, mais on a tout simplement adoré ce que l’on a lu. Ce qui est remarquable, c’est que cette épopée est à la fois calme dans son rythme que prenante par les enjeux qui découlent de ce contexte. On a donc jamais cette impression de stagner et même le développement et la personnalité des différents personnages est pertinent à suivre. Ce titre pourra donc tout à fait plaire à ceux recherchant une lecture aussi mystérieuse que captivante et qui aborde des sujets importants à travers cette situation surnaturelle. On a vraiment très envie de voir comment va évoluer le récit et surtout les divers protagonistes qui sont toujours dans la nuance. Même ceux que l’on pensait être des stéréotypes bien connus de la plupart des school life finissent par dévoiler un autre visage qui nous montre la richesse de leur écriture. Il est donc grand temps maintenant de faire une petite aparté sur les nombreuses questions que l’on peut se poser sur la suite. Qui est vraiment cette sorcière qui semble avoir conçu ce monde ? Qu’est-ce qui se cache réellement derrière cette réalité que certains cherchent à retrouver ? Est-il vraiment possible de trouver le bonheur sur cette île ayant la forme d’une prison ? En tout cas, ce premier volume a su offrir un très bon divertissement et à nourrir notre intérêt pour le futur de ces disparus.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de L’île aux escaliers. Avez-vous été séduit par la proposition de cette série ? Trouvez-vous que cette histoire peut amener des sujets intéressants sur le devant de la scène ? Croyez-vous qu’il soit possible pour nos nouveaux amis de quitter ce lieu mystique ? Avez-vous apprécié toute la symbolique de cet endroit ainsi que de l’existence de ces jeunes gens ? A votre avis, est-ce que la fameuse sorcière se trouve vraiment derrière tout ça ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© 2018 Kono Yutaka / Uzuki Ai, Square Enix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.