Karate Heat-Vol.-1

Karate Heat tome 1 : la naissance d’une légende

Dans la longue liste des séries sportives que l’on a lu, il y a toujours de la place pour de nouveaux titres. Il y a toujours un réel plaisir que de découvrir la manière dont un auteur peut retranscrire une discipline et nous donner de l’intérêt pour cette dernière. Récemment, on a eu le droit à une histoire inédite nous plongeant dans le monde du karaté. C’est chez Pika que l’on a pu découvrir ce titre dans la collection Sport Addict. Ayant déjà été le terreau à de nombreuses séries abordant de multiples compétitions, cette dernière s’est enrichie il y a quelques jours de Karate Heat. Le premier tome de cette licence devait réussir à captiver son auditoire à travers ce sport bien connu de la majorité des gens. Intrigué par ce que pouvait donner cette saga, on a décidé de jeter un œil dessus. On a alors pu découvrir une introduction prometteuse qui a aussi su proposer un spectacle assez majestueux. Portée par des personnages attachants et charismatiques, cette courte série a su rapidement entrer dans le feu de l’action. Il est donc grand temps d’admirer l’ascension d’un petit prodige dans ce sport.

Un sport teintée de solitude

Karate Heat - amitiéKarate Heat, imaginé par Eiichi Kitano, nous emmène à la rencontre de Shinya. Ce jeune garçon tout à fait banal n’a que peu d’ambitions dans la vie. Il se laisse un peu bercer par le courant de son existence sans vraiment chercher ce qui pourrait le faire vibrer. Cependant, sa rencontre avec Takumi va bouleverser cette situation. Ce dernier lui évite une certaine catastrophe grâce à ses talents de karatékas. Impressionné par ce qu’il est capable de faire, Shinya va ressentir un sentiment qu’il n’avait jamais connu par le passé. Pour la première fois, il a trouvé une passion qui ne cesse d’envahir ses pensées. Il a beau ne rien connaître au karaté, il a envie de s’aventurer sur cette voie et de voir ce qu’il pourrait en retirer. Cette décision va ravir Takumi. En effet, ce sportif accompli et véritable prodige de sa discipline n’a jamais vraiment eu l’occasion de s’entraîner avec d’autres. Son talent a toujours provoqué une énorme scission entre ses camarades et lui. Il a donc toujours mis l’accent sur le développement personnel en rêvant pouvoir un jour partager sa passion avec d’autres. Il a donc enfin l’occasion de s’adonner à ce sport qu’il affectionne tant à deux. C’est même lui qui va le pousser à essayer cet art martial qui peut autant être impressionnant que puissant. Takumi ignore alors qu’il pourrait bien avoir trouvé la perle rare en la présence de son nouveau compagnon.

En effet, Shinya fait rapidement étalage d’aptitudes extraordinaires pour le karaté. Il est alors autant surpris que son nouvel ami de ce qu’il est capable de faire. En voyant ses capacités, il se dit qu’il pourrait bien avoir enfin trouvé un passe-temps qui le motive à se surpasser. Lui qui est toujours resté en retrait à profiter de la vie est maintenant décidé à se retrousser les manches pour s’enivrer de son nouvel environnement. Pour cela, les deux vont rejoindre le club du collège d’Ukishima. Ce dernier est réputé pour la qualité de ses combattants et l’apprentissage complet du karaté. Une occasion en or pour ces deux-là de se perfectionner et surtout d’être au contact d’autres sportifs pouvant leur apporter de nouvelles leçons. C’est en ce lieu qu’ils vont renforcer leur amitié et vont aussi entretenir une rivalité positive et amicale sur la voie de cet art martial. Le duelliste à l’immense talent entrevoit la naissance d’un diamant brut qui ne demande plus qu’à être poli. Jusqu’où pourra se hisser Shinya à force d’être en contact avec ses collègues ? Son potentiel semble illimité et ça ne fait que donner encore plus de motivation à son entourage de redoubler d’efforts. Voici donc le récit de deux âmes qui vont tout donner pour perfectionner leurs connaissances du karaté et se hisser au sommet de ce dernier. L’ardeur de la jeunesse s’apprête à brûler d’une intensité incroyable à travers ces sportifs qui sont bien décidés à aller au bout de leur rêve.

Karate Heat est une œuvre qui parvient à mélanger une certaine dose de gaieté à un rythme pouvant être frénétique. On n’a constamment cette sensation d’avoir en face de nous de jeunes gens cherchant juste à s’ouvrir aux autres et qui y parviennent grâce à cette discipline. Cela ne fait que nous intéresser un peu plus, car on a envie d’en apprendre davantage concernant ce milieu et ceux qui décident d’en devenir des pratiquants. En plus de ça, le manga parvient, en seulement un volume, à offrir une petite touche d’émotions bienvenue et qui va grandement contribuer à l’attachement que l’on peut avoir pour certains.

De l’action et de la bonne humeur

Après lecture de ce premier volume de Karate Heat, on a relevé deux atouts majeurs contribuant à l’attrait que l’on peut avoir pour la série. Le premier n’est autre que la mise en scène et le trait du dessin qui vont venir sublimer les moments plus tournés vers l’action. On a alors le droit à de sublimes planches qui soulignent habilement la puissance qui se dégage de chaque sportif. Ce qui est encore plus étonnant, c’est que ces images impressionnantes contrastent habilement avec le reste du récit qui est bien plus doux. Cela permet d’amorcer les situations où les rires et la joie ne sont plus permis afin de se concentrer sur cette discipline et ceux qui la pratiquent. Un très bon moyen de concentrer l’attention sur les deux personnes qui se font face et surtout d’admirer les progrès qu’il y a pu y avoir. En plus de tout ça, l’ensemble est parfaitement lisible et permet donc de profiter pleinement du spectacle qui nous est proposé. On reste alors médusé, au même titre que les autres spectateurs, en voyant à quel point une simple confrontation peut déborder d’intensité. On a donc le droit à une partie du récit qui s’axe beaucoup sur cette force qui peut se dégager des divers personnages et de leurs démonstrations de technicité et de puissance. Cependant, cela n’est qu’un petit aperçu de ce titre qui regorge aussi d’une autre qualité indéniable. Celle-ci n’est autre que sa bonne humeur.

On va expliquer nos propos en revenant sur l’esprit de camaraderie que l’on peut avoir dans ce genre de récit habituellement. Il n’est pas rare que l’on assiste à une entraide et même à la naissance de liens forts au sein d’un manga sportif. Cependant, il est très souvent question de discipline mettant en scène des équipes alors qu’ici, le karaté se veut axer sur l’aspect individuel. Pourtant, le mangaka souhaite aussi nous montrer que même dans ce genre de discipline, il est important d’avoir des gens sur qui compter. Que cela soient les autres membres du club, d’un ami ou même d’un rival, tout est bon à prendre étant donné que tous ces échanges vont permettre de faire grandir les personnages. D’ailleurs, toute la première partie du récit va grandement s’axer sur cette direction et ainsi mettre en scène une histoire sympathique et dégageant une puissante chaleur humaine. Il ne s’agit pas uniquement d’un récit portant sur le karaté, mais une ode à cette convivialité et ce soutien que l’on peut avoir en toute circonstance. Un message qui peut parler à tout le monde et qui permet à cette série de nous montrer une compétition saine et plaisante qui sublime alors chacun des pas que l’on fait au sein de ces pages. Le petit brin d’humour, l’amitié naissante entre nos deux protagonistes et même les quelques échanges que l’on suit suffisent à nous faire adhérer à cette joyeuse aventure.

On sent très vite que cette série est prévue pour être de courte durée tant on est emporté dans le rythme. Cela n’est pas une mauvaise chose, car on n’a pas forcément le temps de souffler et puis il se dégage quelque chose d’assez fort dans ce premier volume de Karate Heat. A la fois beau et puissant, ce titre parvient tout simplement à nous offrir le divertissement qu’il voulait et qui s’étalera encore sur quelques tomes. On se prend aisément au jeu et de ce fait, on finit par passer un très bon moment en compagnie de ces jeunes karatékas qui veulent se perfectionner.

Karate Heat ne perd pas de temps

Karate Heat - postureIl est évident que Karate Heat ne souhaite pas devenir le grand hit sportif de l’année. Ce n’est absolument pas son objectif et il réussit très bien ce qu’il désire réellement, à savoir nous faire nous intéresser au monde du karaté et surtout nous amuser. Là-dessus c’est un succès, car on a vraiment pris un immense plaisir à suivre les premiers pas de ce jeune garçon dans cet environnement qui lui était inédit. Il n’est pas uniquement question de discipline ici, mais aussi d’esprit de camaraderie, de surpassement de soi et aussi d’entraide. Il y a une telle joie de vivre au sein de ces pages que l’on ne peut qu’être ravi de voir tous ces adolescents s’entraîner sans relâche avec le sourire. Ils nous donnent du baume au cœur et nous poussent à vouloir les encourager. Si la compétition est aussi présente, elle est tout de même désamorcée par l’humour, mais aussi cette bienveillance ambiante. Cela ne signifie pas pour autant que le défi n’est pas là. Au contraire, le mangaka réussit aussi très bien à nous en mettre plein la vue pendant ces confrontations d’où se dégagent une aura incroyable. Le lecteur est donc aisément happé par ce qu’il a devant lui et à envie d’en voir plus, car il y a aussi ce petit avenir que l’on entrevoit. Un futur où notre jeune héros peut créer la surprise et devenir un véritable atout pour son club. Voilà un début d’aventure plus que réussi et qui arrive très bien à nous amuser et à nous faire oublier tout le reste pendant quelques minutes.

On ne va pas du tout cacher l’amusement que l’on a eu en lisant cet ouvrage. Karate Heat est une œuvre qui parvient à être drôle, touchante et impressionnante. Le trait de l’auteur y est pour beaucoup et cela contribue à transformer ce spectacle en un show qui retient notre attention. Si vous souhaitez vous plonger dans une série courte et s’axant autant sur le karaté que sur la camaraderie, alors cette licence peut tout à fait vous convenir. On le sait déjà, cette histoire se terminera en trois volumes. Il est donc facile de présager que la suite ira assez vite et devrait nous délivrer des affrontements assez épiques. Ce que l’on espère en tout cas, c’est que les deux prochains tomes garderont cette fraîcheur et cette douceur que l’on a pu déceler dans ces premiers chapitres. C’est en tout cas un beau petit travail de la part du mangaka qui a su proposer une expérience littéraire pouvant parler aisément au plus grand nombre. Maintenant, on a aussi pas mal de questions qui nous viennent en tête tandis que l’on réfléchit à ce qui pourrait advenir par la suite. Est-ce que notre petit prodige va continuer à prouver sa valeur ? Son talent finira-t-il par se confronter à un adversaire de taille ? Qu’en est-il des autres membres qui gravitent autour de lui ? Tout cela est-il le début d’une grande épopée dans le milieu du karaté ? On va attendre avec joie la suite de ce périple qui a tout pour proposer un bon moment de détente.

N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Karate Heat. Avez-vous apprécié la bienveillance qui se dégage de cette introduction ? Trouvez-vous que c’est une présentation sympathique de cette discipline ? Avez-vous hâte de voir ce que pourrait donner une confrontation entre les plus grands combattants ? Est-ce que les quelques personnages présentés ont su avoir votre sympathie ? Pensez-vous qu’il y a du potentiel concernant notre jeune protagoniste ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de cette courte, mais possiblement intense aventure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.