Limule

Limule : un slime pour les gouverner tous

Cela faisait un moment que l’on ne s’était pas attardé sur un personnage en particulier. On s’est donc dit qu’il était grand temps de corriger ça et le sujet de cette chronique nous est venu assez rapidement en tête. Alors que l’on réfléchissait à l’individu que l’on allait analyser, on a eu ce petit déclic. Il ne s’agit nul autre que de Limule, notre slime préféré. Héros de la licence Moi, quand je me réincarne en slime dont les ouvrages sont disponibles chez Kurokawa et l’anime sur Crunchyroll et ADN, cet être a énormément de choses à raconter. En seulement quelques tomes et épisodes, il est devenu un personnage captivant dont les compétences s’étalent bien au-delà d’une puissance grandissante. Un être à part qui n’a de cesse de nous surprendre et surtout de suivre une voie aux multiples possibilités. Qu’il s’agisse de ses premiers pas au sein de ce nouveau monde à son rôle de chef en passant par le danger qu’il représente, voilà un monstre qui ne peut nous laisser de marbre. Il est donc tout à fait normal que l’on mène l’enquête afin de mieux cerner l’histoire et la personnalité de Limule. On espère que vous êtes prêt pour rejoindre un dirigeant à la fois attentionné et terrifiant.

Une réincarnation qui commence mal

Limule - mangaCe qui est tout d’abord fascinant quand on s’attarde sur le cas de Limule, c’est son arrivée au sein de ce nouveau monde. Ancien simple employé de bureau, le voilà devenu un slime. De ce fait, on comprend rapidement qu’il n’a rien de réellement menaçant. Après tout, il fait partie de la catégorie de monstres la plus faible qui puisse exister. En choisissant une telle enveloppe pour cette réincarnation, le récit cherche justement à nous faire baisser notre garde. On comprend qu’il commence au plus bas de l’échelle et qu’il pourrait bien disparaître à tout instant. C’est un très bon élément dans la construction du personnage étant donné que Limule ne va pas terrasser forcément ses opposants d’un claquement de doigts dès le départ. Il doit avancer pas à pas pour bien cerner ce qui l’attend, mais aussi comprendre le monde qui l’entoure. A l’image d’un nouveau-né qui apprend à faire ses premiers pas, ce slime doit s’acclimater à sa nouvelle condition et repartir de zéro. La seule chose qu’il emporte avec lui est sa personnalité et ses connaissances en tant qu’humain. On ne s’attend pas du tout à ce que cette petite boule puisse devenir un être qui sera capable de faire trembler les fondements de ce monde. Quand on y pense, c’est ce qui est captivant dans l’écriture de ce personnage. Il a vraiment dû partir du plus bas de l’échelle pour gravir petit à petit chaque échelon dans l’espoir de survivre. D’ailleurs, Limule n’a pas de véritable objectif à son arrivée. Il est tellement concentré sur la compréhension du monde qui l’entoure, qu’il n’est pas forcément concentré sur un moyen de rentrer chez lui.

Voilà aussi un élément important dans la construction de ce héros aux allures de monstre. Il a beau être effrayé de son statut, mais aussi de ce qui l’attend, il continue pourtant d’avancer. Ne pouvant forcément venir à bout de chaque obstacle qui se dresse sur sa route, Limule va autant utiliser ses méninges que l’ensemble des compétences qu’il acquiert pour réussir à se sortir de chaque mauvais pas. Cela permet de présenter cette créature comme à part au sein d’un écosystème qui repose sur la loi du plus fort. Il n’est pas là pour terrasser absolument tout ce qui passe devant ses yeux. Son attitude se veut volontairement à l’opposé de ce qu’il devrait être afin d’en faire une entité qui se démarque des autres. Il suffit de voir sa rencontre avec Veldra pour prendre conscience qu’un simple monstre aurait largement pris ses jambes à son cou. Limule a beau ne pas être coutumier de cette nouvelle enveloppe physique et de l’environnement qui l’entoure, il parvient tout de même à nous surprendre. C’est aussi ça qui fait sa force et lui permet de surprendre ceux qui l’entourent. Il n’en a pas conscience lui-même, mais chacun de ses actes va avoir une grande importance sur le futur des êtres qui gravitent autour de lui. On a beau ignorer totalement ce chemin qu’il va prendre au fil de son épopée, on sait déjà que l’on vient d’assister à la naissance d’un slime qui va marquer l’histoire. L’être le plus faible au monde ne ménage pas ses efforts pour renverser la donne et cette ascension nous tient constamment en haleine tant on a envie de le voir progresser.

Le slime qui gravissait les échelons

Ce qui est formidable quand on s’attarde sur le parcours de Limule, c’est à quel point il partait de zéro. Après tout, il s’agit d’un simple slime qui pouvait trouver la mort à n’importe quel instant. Il a eu la chance de tomber sur Veldra et de sympathiser avec lui et c’est ce qui a permis de façonner les prémices de sa légende. C’est à partir de cet instant précis que l’on va assister aux progrès fulgurants de cette petite boule bleue dont l’attirail ne va faire que grandir au fil du temps. Entre ses nouvelles capacités, sa capacité d’adaptation, mais aussi ses exploits, Limule nous captive à chaque nouvelle péripétie. On se demande sans cesse jusqu’où il pourra bien aller et c’est l’un des charmes de ce personnage. Le spectateur prend un réel plaisir que d’assister à chacun de ses progrès, même si celui-ci est au final infime. Le moindre nouveau sort va trouver sa place dans son arsenal et lui servir tôt ou tard pour notre plus grande joie. Notre héros slime se démarque donc des autres individus de son genre, car il est à la fois un embryon qui peut constamment progresser tout en étant un être à la puissance hors du commun. Malgré tout, cette force n’est pas due uniquement à quelques privilèges, mais aussi grandement à tout ce qu’il entreprend tout au long de cette seconde vie qu’on lui a offerte. C’est aussi pour ça que Limule dégage une sympathie qui touche les gens. Il n’est pas bouffé par ses capacités surpuissantes et reste pendant très longtemps fidèle à l’image de ce monstre qui paraît faible en apparence. Que cela soit pour sa stratégie ou pour endormir la vigilance de ses adversaires, il reste une créature qui sait parfaitement à quel point l’orgueil peut être fatal.

Il ne s’arrête jamais de nous surprendre autant sur le plan de ses compétences que de sa personnalité. Pendant très longtemps, il va continuer à agir comme l’être humain qu’il était autrefois et cela va lui permettre d’ajouter une touche très personnelle au sein des monstres. Alors que l’on pourrait aisément imaginer ce type de créatures n’être qu’un adversaire pour des aventuriers, Limule éveille un autre visage. On a de la sympathie pour ce slime, mais aussi un autre regard sur ces espèces qui font de leur mieux pour mener leur propre mode de vie. En dehors de ça, il est vrai que ce qui fait aussi l’un des grands attraits de ce personnage est le fait qu’il parte de zéro. En prenant cette voie, on est témoin de chacun de ses efforts, mais aussi de ses réussites. La moindre victoire, récompense ou succès va donc être encore palpitante pour le spectateur, car on est là depuis les débuts de Limule. Au même titre qu’un avatar de jeu vidéo que l’on prend plaisir à faire monter de niveau, la progression de cette créature éveille en nous une excitation assez unique. Il a beau devenir une entité semblant presque invincible, on garde constamment cette sensation qu’il peut encore repousser ses limites. Un potentiel latent tout simplement énorme et qui rend l’aventure à ses côtés absolument grisante. Il y a une réelle admiration qui s’opère entre nous et ce protagoniste qui dépasse constamment nos attentes et peut ainsi continuer sans ascension sans partir dans une approche redondante.

Un être au-dessus des autres

Cette phrase peut donner à sourire quand on pense qu’il s’agit ici d’un simple slime. Pourtant, Limule va rapidement se démarquer par rapport aux autres personnages de la série. Peut-être que son ancienne vie joue là-dedans, mais il ne va avoir de cesse d’épater les gens qui l’entourent. Que cela soit consciemment ou non, cette petite gelée vivante va changer drastiquement la vie de ceux qui croisent sa route. Il suffit de voir ses premiers pas au sein de cet univers pour comprendre ça. Veldra le dragon, les gobelins, les dryades et toutes les autres espèces vont avoir un autre regard sur leur mode de vie après leur rencontre avec cette créature. A la base, Limule souhaite juste s’en sortir et survivre par rapport à la faiblesse de son statut. Il n’imagine pas une seule seconde que ses actes, mais aussi sa vision des choses vont le pousser à bouleverser tout un écosystème. Il va donc se hisser rapidement au-dessus des autres non pas par rapport à un désir de se sentir supérieur, mais tout simplement par ses actes. Un être qui ne sait jamais réellement dans quoi il s’embarque, mais qui finit toujours par prendre la route qu’il considère comme la plus fidèle à ses principes. Son attention à l’égard de toutes créatures sur cette terre peut le retarder, mais au final cela finit toujours par l’élever. Limule est un monstre dont la puissance grandissante nous impressionne, mais dont le charisme surpasse largement tout le reste. Une aura qui va attirer tous ceux qui le croisent à le suivre sans même qu’il le demande.

On pourrait facilement dire que notre slime préféré est un être ballotté par ses escapades et qui finit toujours par être mêlé à ce qui ne le regarde pas. Pourtant, on sent que quelque chose de plus grand s’exprime à travers Limule. Il n’est pas uniquement un monstre qui unifie les autres créatures, mais un être qui repousse les frontières de la compréhension humaine. La surprise accompagne chacun de ses pas dans ce monde qui ne s’attendait pas à ce qu’un tel monstre puisse réussir à parler d’égal à égal avec la majorité des seigneurs de ces terres. C’est aussi ça qui rend l’écriture de ce personnage aussi grisante. Les prouesses martiales de notre héros ont beau être remarquables, on est tout autant happé par sa faculté à jouer sur la scène politique. Il est celui qui a transformé une simple forêt en un royaume luxuriant où il fait bon vivre. En seulement quelques actions, ce n’est pas un guerrier qui est né, mais un meneur qui a fait naître une autre puissance dont les autres forces ne peuvent ignorer la présence. On le voit d’ailleurs lors de plusieurs scènes, mais même Limule est étonné de tout ce qui a été accompli par ceux qui le suivent et ce qu’il a pu créer au fil de ses péripéties. Le slime vagabond n’existe plus, car c’est l’ascension d’un seigneur auquel on assiste finalement. Un destin que l’on était très loin d’imaginer quand celui-ci était encore enfermé dans une grotte sans la moindre âme qui vive. C’est à partir de cet instant que Limule va démontrer toute la pertinence de son écriture. Il est le champion des monstres qui est décidé à leur offrir un autre futur.

Limule - groupe

Apprendre à devenir un chef

Il ne faut pas limiter Limule à une vulgaire créature qui se contente simplement de se renforcer. Cela serait passé à côté d’une autre facette de ce personnage qui dépasse toutes les attentes. Il a beau être un simple slime, il parvient à afficher un charisme et une puissance qui va éblouir autant notre regard que celui des autres monstres qui l’entourent. Alors que ces derniers se sont toujours contenté de suivre un mode de vie assez primitif, l’arrivée du slime va grandement chambouler leurs habitudes. Les sauvant de certains prédateurs, ralliant toujours plus de troupes et d’alliés et créant un groupe de plus en plus grand, il ne faut pas longtemps pour que Limule soit à la tête d’une véritable petite armée. Si nos premiers pas nous laissaient penser que l’on allait vivre une aventure de fantasy assez classique, c’est tout l’inverse qui se passe. On est époustouflé par le revirement que prend le récit grâce à la présence d’un tel protagoniste. Il est celui qui va amener l’ensemble de l’œuvre dans une dimension bien plus géopolitique et ambitieuse. Là où certains héros ont des compagnons de route qui vont lui permettre de grandir, Limule a des amis, mais surtout des subordonnés. Il est à l’origine de toute une société de monstres dont il est le représentant. Cela implique beaucoup de pouvoir, mais aussi une part de responsabilité qu’il tente d’assumer, mais qui va aussi démontrer qu’il est loin d’être un leader né. En fait, il est intéressant de voir tout ce qu’il a fait, mais aussi tout ce qu’il a omis en tant que chef de tous ces êtres vivants.

On constate rapidement à quel point il met l’accent sur le développement, mais aussi le bien-être de ceux qui décident de le suivre. Un dirigeant bienveillant et qui est à l’image de ce que Limule nous démontre depuis le début de son épopée. Il a beau être un redoutable combattant qui a fait pas mal de victimes, il était toujours question de protéger ceux qui venaient se joindre à lui. Tout cela fait autant partie de ses manœuvres politiques que de son propre caractère qui se veut justement attentionné à l’égard des autres. Une humanité qui va déteindre sur ses compagnons et qui permet aux monstres de se transcender. On est juste ébahi d’assister à la naissance d’un pays qui doit tout prouver et qui grandit un peu plus chaque jour. Sans Limule, cela n’aurait jamais été possible et pourtant il est loin d’être ce souverain idéal. Sa vision de réussir à concilier humains et créatures peut sembler utopique et va faire les frais de la peur qu’il engendre. Lui qui n’avait jamais craint la moindre attaque finit par être surpris de la cruauté dont sont capables les êtres humains dont il faisait encore partie dans son ancienne vie. Il n’a pas pu entrevoir ce que l’émergence d’une nouvelle nation allait engendrer sur la scène mondiale. En réalité, il s’est improvisé leader alors qu’il n’était absolument pas prêt à endosser ce rôle. Il a pu compter sur des sujets loyaux et talentueux ainsi que sur sa puissance grandissante. Cependant, la politique peut montrer bien des visages surtout quand le profit, la jalousie et la peur prennent le pas sur tout le reste. Une épreuve qui va permettre à ce slime de franchir un autre cap dans son évolution.

La naissance de Limule le démon

Slime - colère

Limule ne rigole plus.

En fait, Limule est à l’image du récit dans lequel il évolue. En perpétuel changement, il conserve tout ce qui fait sa personnalité tout en accumulant de nouvelles connaissances et autres facettes. Alors que l’on pensait ne plus pouvoir être surpris par ce protagoniste, il réussit à nous jouer un tour magistral. Il aura suffi d’une attaque à l’égard des siens pour qu’il montre un visage bien plus sinistre. Si l’on a déjà eu l’habitude de le voir terrasser bon nombre d’adversaires remarquables, c’est la première fois qu’il s’en prend à autant d’humains et sans ressentir la moindre pitié. Le chef qui faisait de son mieux pour concilier les deux parties qui vivaient en lui, à savoir le monstre d’aujourd’hui et l’homme d’hier, finit par laisser libre cours à sa fureur. L’humanité qu’il pouvait exprimer va disparaître le temps de sa vengeance et de son ascension. Cette partie nous choque autant qu’elle nous fascine étant donné que l’on comprend la raison de sa colère sans pour autant pouvoir faire disparaître cette peur qu’il arrive à insuffler. C’est au moment de le voir faucher des milliers de vies que l’on prend conscience du danger qu’il représente et que l’on oublie le slime sympathique que l’on suivait pour voir un roi-démon en puissance. Un être dépassant l’entendement et qui décide finalement de changer en partie ce qu’il est même si cela doit entraîner de violentes répercussions par la suite. Encore une fois, Limule nous est montré comme quelqu’un de réfléchi et qui parvient à utiliser cette ascension démoniaque pour servir les intérêts de son pays par la suite.

Il est même conscient qu’il peut à tout moment basculer et devenir une entité n’ayant plus la moindre once de bonté en lui et pourtant il est prêt à suivre cette voie. Voilà un personnage qui ne s’arrête jamais de façonner son avenir sans jamais stagner. Un potentiel qui semble presque infini et qui montre que ce simple monstre, dont beaucoup ignoraient l’existence il y a encore peu de temps, est parvenu à devenir une force dont on ne peut détourner le regard. Une menace à l’égard d’un monde bien établi et qui s’apprête à connaître une bourrasque apportant de multiples changements. Celui qui aurait pu être un voisin amical et propice à commercer est maintenant un ange de la mort dont le but reste le même, mais qui n’hésitera pas à se salir les mains maintenant si l’on touche aux siens. Son cheminement est tout simplement fantastique et résulte de tout ce qu’a pu vivre cet homme réincarné dans cet autre univers. Il n’est pas un héros au sens où l’on entend habituellement. Après tout, il est capable de faire un véritable massacre pour simplement atteindre un nouveau stade. Il est surtout un être qui a débuté de zéro et qui finit par graver son nom à jamais dans l’Histoire de cette contrée où les monstres ne sont plus une simple ressource pour les aventuriers. Leur âge débarque et il faut maintenant que les autres puissances s’acclimatent sous peine de subir le courroux de ce slime qui souhaitait juste vivre en paix.

On espère que cet article dédié à ce personnage marquant vous aura plu. N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires ce que vous pensez de Limule et de tout ce qu’il a accompli au sein de sa licence. Pensez-vous que l’on continuera d’être stupéfait par ses actes ? Croyez-vous qu’il va totalement renverser le rapport de force ? Pensez-vous que les autres nations vont finalement l’accepter ? Voilà un protagoniste qui sait clairement comment nous tenir en haleine et qui est encore loin d’avoir fini.

© 2015 Fuse / Kawakami Taiki, Kodansha

2 Comments

  • Theofou dit :

    Merci pour cette chronique !
    Limule me captive et vous avez mis le doigts sur des raisons que je n’avais jamais réalisé consciemment !

    • EspritOtaku dit :

      Merci à toi pour l’avoir lu !
      Je suis heureux de savoir que cela t’a permis d’entrevoir de nouvelles facettes de Limule 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.